Lutter contre le raz-de-marée migratoire

Lutter contre le raz-de-marée migratoire

Jehan Morel

Acheter le livre ici

Est-il possible d’arrêter le raz-de-marée migratoire extra-européen, qui sonne le glas de notre patrie et de notre civilisation ? Oui !

Comment ? En faisant exécuter par des « sous-traitants » les passeurs, trafiquants de misère humaine, et en détruisant les bateaux qu’ils utilisent (pendant la guerre d’Algérie, de nombreux fournisseurs d’armes au FLN perdirent la vie au cours d’« accidents » étranges, alors que leurs bateaux furent victimes d’explosions « inexplicables »…).

Il faudrait aussi :
– Assigner à résidence dans notre département de Guyane, vaste territoire sous-peuplé, tous les demandeurs d’asile, dont la majorité sont des migrants économiques attirés par « la bonne soupe », ou des « taupes » de l’État Islamique, en mission d’infiltration !
– Couper toute aide économique et humanitaire aux pays d’origine des migrants et à ceux d’où ils embarquent.
– Ignorer les « initiatives intelligentes » américaines, type Irak, Libye ou Syrie, qui ont causé ces flots migratoires dévastateurs. Nous ne sommes responsables ni de la bêtise des Américains, ni des drames causés par leur naïveté.

Serait-il possible de prendre ces mesures ? Non !
Pourquoi ? Parce que l’UE, impotente, vacillante, craintive vassale des USA, refuserait une telle décision.

L’UE, frappée de folie suicidaire, considère qu’il est « normal » que toute la misère humaine, s’abatte sur notre malheureuse Europe, qui en crève.

Ces « réfugiés » ne vont pas en Russie, en Albanie, en Algérie, ou au Qatar… Ils ne sont pas fous ! Ils choisissent avec soin le pays « riche » (et naïf) qui leur offrira la meilleure protection sociale aux frais des contribuables et où ils pourront progressivement imposer leurs valeurs…

Tant pis si notre peuple subit passivement cette véritable invasion et s’enfonce chaque jour davantage dans le chômage et la misère, face à une insécurité grandissante, digne d’une république bananière !

Pourrait-on passer outre au carcan de l’UE et imposer ces mesures ? Oui !

Comment ? En acceptant un bouleversement géostratégique :
– Retrait de l’OTAN (que le général de Gaulle considérait, avec raison, comme une machine à déguiser la mainmise de l’Amérique) et de l’UE !
– Alliance avec la Russie, la Chine, et tous les pays qui refusent de se plier à la domination des USA.
Notre malheureux peuple pourrait-il accepter cette mesure de salut public ? Non !

Pourquoi ? Parce qu’il a subi, dès l’enfance, un lavage de cerveau intensif par des générations d’enseignants rouges et tiers-mondistes, nourris au lait vénéneux de la pensée de Jean-Jacques Rousseau, un parasite social immoral.

Il se soumet à son funeste sort avec résignation et perdra sa patrie sans tirer un seul coup de fusil. On ne lui a jamais appris que Thomas Hobbes, philosophe anglais, disait que « l’homme est, à l’état de nature, un loup pour l’homme ».

Certains de ces « migrants-nature » n’ont-ils pas jeté par-dessus bord leurs infortunés camarades chrétiens au cours de leur traversée ? Ne font-ils pas régner la « loi de la jungle » dans leurs zones de non-droit ?

Arrêter ce flot ininterrompu servirait-il à quelque chose ? Non, hélas !

Pourquoi ? Parce que, comme disent les Anglais, « il ne sert à rien de fermer la porte de l’écurie, lorsque le cheval s’est sauvé » !

C’est-à-dire ? Il suffit de regarder le trombinoscope de ceux qui gouvernent la France (ou de voyager dans le métro parisien) pour réaliser qu’aucun Français « normal » ne peut plus s’y sentir « chez lui » !

L’effondrement démographique des « souchiens » et la progression géométrique des « nouveaux Français » annoncent la couleur. C’est ce qui explique la fuite éperdue des « cerveaux » et des « sales » riches (créateurs d’emplois).

Devant un tel avenir radieux, même si, dans ma jeunesse, j’ai versé par deux fois mon sang pour la patrie, je n’ai aucune vocation au martyr. J’ai choisi, moi aussi, de devenir un « migrant » et de faire souche chez un grand peuple pacifique, intelligent, travailleur, et civilisé. Un peuple compatible avec le nôtre, accueillant envers celui qui l’aime et le respecte.

Cela m’a semblé préférable à rester dans un pays naufragé qui perdu son âme, où mes descendants n’auraient probablement eu, comme naguère les pieds-noirs, qu’un choix cornélien entre « la valise ou le cercueil » ?

Partager cette publication

(27) Commentaires

  • Athos Répondre

    Pourquoi voudriez vous pourrir la Guyane et Madagascar qui ne sont pas des teres musulmanes en y implantant des musulmans? ce serait un véritable crime, d’autant que ces pays sont encore préservés de cette religion maudite, refuge de tous les débiles de la terre. Les Français sont un peupls taré,sans volonté, prêt pour l’escalavage.Avec un peu de volonté et beaucoup de vigueur, le problème serait vite réglé.Mais hélasce pays en est totalement dépourvu !

    23/10/2015 à 20 h 37 min
  • Elise Darmond Répondre

    Enfoncez-vous bien ça dans la tête : Immigration massive imposée par Bruxelles + immigration invasion actuelle + rapprochement familial + pondeuses super-actives = « Quel sera le sort des autochtones de souche chrétienne lorsqu’ils deviendront minoritaires sur la terre de leurs ancêtres ? » Tiré de la love story « les corps indécents ». La disparition de notre belle culture chrétienne ne fait aucun doute. Simple question de temps ».

    21/10/2015 à 18 h 51 min
    • Sylvain Drey Répondre

      Elise Darmond – si l’immigration massive actuelle dite « Réfugiés a té imposée par Bruxelles, cette instance est coupable de crime contre la civilisation chrétienne, et européenne.
      Malheureusement beaucoup de Françaises et le Français
      aiment le couscous qui est l’Islam dans nos assiettes !
      Les musulmans mangent-ils la choucroute aux fumés de porc?

      23/10/2015 à 4 h 38 min
  • druant philippe Répondre

    @DE Soyer :

    malheureux , vous allez rappeler à notre « cher « visiteur socialiste la terrible époque de la RDA : chiens féroces , miradors, barbelés / concertinas , Stasi , frontières verrouillées , aie , aie , aie !

    21/10/2015 à 14 h 09 min
    • DESOYER Répondre

      Les Allemands en 40 venaient avec des chars et des avions: on pouvait et on devait leur tirer dessus. Le droit et la morale étaient de notre côté.
      Là, ils viennent à mains nues, même s’ils ne sont pas moins hostiles.
      La légitime défense nous demande de répliquer à mains nues: il faudrait des centaines de milliers d’hommes pour les arrêter. Si nous tirons, nous sommes au ban de l’humanité.
      La seule solution, de mon point de vue est de bazarder Daesh et de renvoyer tous ces « pauvres » réfugiés de guerre chez eux. Quant aux « démocrates » syriens, si on en trouve quelques-uns, je ne doute pas que Merkel, Renzi, Rajoy, le roi des Belges et la reine de Hollande, Hollande (l’autre, l’andouille), Valls et tous les membres du gouvernement les prendront chez eux.

      22/10/2015 à 20 h 33 min
      • Bistouille Poirot Répondre

        @desoyer
        à mains nues cher ami ? Des kalachnikovs sans cartouches? les gorges de nos compatriotes intactes? Et pour ceux qui n’auraient aucune arme dans les mains, une bonne séance d’entrainement en Syrie sur cibles humaines à balles réelles? Pour le moment, ils se contentent de vider nos arsenaux de certaines armes conventionnels mais suis- je en droit de commencer à m’inquiéter du sort des codes nucléaires détenus par qui vous savez….Mordiou !!!

        01/11/2015 à 23 h 07 min
  • DE SOYER Répondre

    Couper toute aide économique et humanitaire aux pays de départ: cela ne ferait qu’augmenter le flot des « migrants ».
    Il faut cadenasser réellement l’espace Schengen et point barre.

    21/10/2015 à 13 h 57 min
    • Raspoutine Répondre

      de Soyer – pourquoi les Syriens candidats au départ de leur pays , ne vont-ils pas peupler la Palestine et Israel ?

      21/10/2015 à 19 h 10 min
      • DESOYER Répondre

        Ils ne sont pas fous! Ils ne veulent pas prendre un coup de couteau ou une balle perdue.
        En revanche, on en trouve beaucoup au Liban et en Jordanie, mais çà coûte à ces pays.
        Quant à ceux qui sont en Turquie, vous savez ce qu’il en est.
        Ils n’ont pas trop l’air d’intéresser Erdogan: les pro-Assad, si j’ai bien compris, c’est pas son truc.

        22/10/2015 à 20 h 24 min
  • DE SOYER Répondre

    Pourquoi installer les envahisseurs en Guyane?
    Ce DOM serait encore moins français. D’autant que nous serons amenés à y planter du palmier à huile pour fabriquer des biocarburants.

    21/10/2015 à 13 h 54 min
    • Sylvain Drey Répondre

      De [email protected] Les réfugiés doivent rester dans leurs pays !
      Pour l’heure ses « Réfugiés » sont des déserteurs anti-démocratiques.
      Qu’ils aillent éventuellement ailleurs qu’en Europe, par exemple à Madagascar qui est un territoire immense ayant besoin de gens instruits et courageux !

      23/10/2015 à 4 h 47 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        Adolf voulait déjà  » COLONISER  » la Grande Ile avec  » ses  » Juifs et là au moins les Malgaches auraient bénéficié ( ? ? ? ) , je vous cite ,  » de gens instruits et COURAGEUX « 

        23/10/2015 à 7 h 49 min
        • Raspoutine Répondre

          Cincinnatus Madagascar serait pourtant un Eldorado pour les vrais Réfugiés; et les Malgaches leur feraient « bon accueil »

          23/10/2015 à 16 h 42 min
        • Blumkovitch Répondre

          Cincinnatus mais BiBi vient de déclarer quAdolf est moins coupable que le Grand Mufti de Jerusalem (pendant la 2ème GM)

          25/10/2015 à 19 h 11 min
      • Bistouille Poirot Répondre

        …et qui aiment la vanille !

        01/11/2015 à 23 h 09 min
      • Bistouille Poirot Répondre

        …et qui aiment la vanille…

        01/11/2015 à 23 h 10 min
      • Bistouille Poirot Répondre

        Et qui aimeraient la vanille !

        01/11/2015 à 23 h 14 min
  • Raspoutine Répondre

    d’aucuns disent que le FN est devenu un parti comme un autre § Si c’est exact, dites-moi où s’installer ailleurs qu’en France; d’Avance merci !

    21/10/2015 à 10 h 54 min
    • jehan Morel Répondre

      Je vous conseille la Corée du Nord, ou alors la BIélorussie,
      vous y serez « mieux » que dans une France enfin sauvée du désastre de l’Islamisation par le Front National! Bonne chance!

      29/11/2015 à 11 h 17 min
  • druant philippe Répondre

     » coulez carrément le navire au milieu de l’océan. »

    C’ est en effet la meilleure solution (finale) mais elle nous coûterait cher et polluerait l’ océan (amiante / mazout,…) .
    Nos anciens savaient traiter l’ envahisseur comme il convenait
    avec un maximum de brutalité .

    20/10/2015 à 19 h 01 min
  • druant philippe Répondre

    « Que dire devant tant de stupidité ! On imagine les rotations d’Airbus pour acheminer des centaines de milliers de migrants en Guyane ! »

    Que dire alors de la vôtre , balai de chiottes ?
    Jamais entendu parler de bateaux pouvant embarquer plus de 3000 passagers en une fois , cales incluses ?
    Renvoyer ces gens dans des conditions rudes les dégoûtera une fois pour toutes de tenter de revenir en Europe ; durée de trajet de plus de 15 jours + rationnement de la nourriture et eau + promiscuité extrème + chaleur insupportable feront leur oeuvre !

    20/10/2015 à 17 h 18 min
    • Jaures Répondre

      Soyez conséquent, noble Philippe, coulez carrément le navire au milieu de l’océan.

      20/10/2015 à 17 h 25 min
  • Jaures Répondre

    Que dire devant tant de stupidité ! On imagine les rotations d’Airbus pour acheminer des centaines de milliers de migrants en Guyane !
    Et une alliance avec la Chine et la Russie ! Génial ! La France totalement isolée au milieu de l’Europe avec pour principaux partenaires économiques non plus l’Allemagne, l’Angleterre et les Etats-Unis mais une dictature néo-communiste et une autocratie en récession. Voilà qui nous relancerait avec vigueur !
    Que M Morel aille plutôt au bout de sa pensée et qu’il propose qu’on tire dans le tas, qu’on lâche deux bombes nucléaire en Syrie et qu’on achève les blessés sur place.
    A défaut d’être considéré il aura le mérite de la franchise et le soutien inconditionnel de Philippe Druant.

    20/10/2015 à 15 h 38 min
  • Oxydent75 Répondre

    En Guyane ? Mais vous n’y pensez pas. Madame Taibira ne voudrait pas qu’on mette en péril la « civilisation » guyanaise et que cette société soit soumise à des troubles securitaires

    20/10/2015 à 15 h 14 min
  • druant philippe Répondre

    Le tout agrémenté d’ un verrouillage serré des frontières intérieures et extérieures de l’ Europe : zut , jaures va me rétorquer que cela nous ramènera au niveau de la RDA mais de son opinion peu me chaut .

    20/10/2015 à 14 h 22 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    ce qui est curieux c’ est que personne ( au F.N. ) ait parlé de …  » marée noire « … pourtant les Bretonnes n’ y manquent pas !

    20/10/2015 à 11 h 19 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: