Macron : le pire président de la Ve République

Posté le janvier 07, 2020, 3:17
6 mins

L’année qui va commencer ne sera pas la dernière au cours de laquelle la France sera présidée par Emmanuel Macron.
Hélas, son mandat va durer encore deux ans et demi, et cela fait seulement deux ans et demi qu’il est Président.
Cela ressemble déjà pourtant à une accablante éternité.
La France sous la Ve République a eu des Présidents dignes de ce nom, au commencement.
Je suis très critique vis-à-vis de la politique menée par le Général de Gaulle, tout particulièrement sa politique étrangère, mais nul ne pourrait dire qu’il n’était pas à la hauteur du statut de Président.
On peut en dire autant de Georges Pompidou.
Les choses ont commencé à se gâter avec Valéry Giscard d’Estaing, qui a cherché à « faire peuple » sans y parvenir, a invité des éboueurs au petit-déjeuner, et dîné chez des « Français moyens ».
François Mitterrand a redonné un peu de hauteur à la fonction, en apparence, mais a fait entretenir sa maîtresse et sa fille cachée aux frais du contribuable, et s’est comporté, d’un bout à l’autre de sa présidence, avec un cynisme crapuleux quasiment sans limites.
Jacques Chirac a été médiocre et essentiellement inerte, et il était de notoriété publique qu’il était corrompu.
Il a dû sa réélection au fait d’être face à Jean-Marie Le Pen, et les murs de Paris étaient alors couverts d’affichettes disant « votez escroc, pas facho ».
Nicolas Sarkozy a beaucoup promis et pas du tout tenu.
Il a contribué à quelques désastres, le plus notable ayant été le renversement du régime libyen sous les ordres du génial stratège Bernard-Henri Lévy, pour le compte de Barack Obama.
Sarkozy étant très agité, Hollande a permis un retour au calme et au déclin en pente douce : on retiendra de lui surtout ses promenades en scooter rue du Cirque.
J’avoue ne pas savoir ce qu’on retiendra de Macron.
J’opterais pour le diagnostic posé à distance par un psychiatre italien qui a décrit le personnage comme un psychopathe narcissique, amoral et provocateur.
Si le psychiatre italien avait ajouté le mot « incompétence », le diagnostic aurait été plus pertinent encore.
Macron a été vendu à la population comme une lessive censée laver plus blanc, avec le soutien massif de tous les médias et le concours de la justice, qui a éliminé son rival le plus dangereux.
Il a, au cours des dernières semaines de sa campagne insulté les pauvres et traité la France de pays criminel contre l’humanité.
Il a été élu en utilisant la peur de l’extrême droite.
Ensuite, cela a été un vrai festival.
Les insultes contre les pauvres et contre le pays qu’il est censé gouverner ont continué.
Les accès de mégalomanie qui l’ont amené à se prendre pour Jupiter ou pour un homme qui « rendra sa grandeur à la planète » ont alterné avec les comportements grotesques, tels ceux qu’il a adoptés vis-à-vis du Président des États-Unis lors d’une visite à Washington : avoir imaginé pouvoir influencer Donald Trump en l’embrassant sans cesse, puis en tenant devant le Congrès un discours dénigrant sa politique impliquait un degré d’imbécillité rare.
Donald Trump a vite placé Macron dans la catégorie des clowns, aux côtés du Premier ministre canadien Justin Trudeau.
Se sont ajoutées les fréquentations douteuses, et le nom de Benalla vient tout de suite à l’esprit dans ce domaine, ainsi que les comportements vulgaires ou équivoques qui ont montré son goût pour les rappeurs pédérastes en bas résille et pour les Noirs en sueur.
Puis est venue l’arrogance odieuse et brutale avec le traitement réservé aux gilets jaunes, face auxquels il a choisi le mépris et les mutilations par la police.
L’incompétence dont je parlais plus haut se voit par la façon dont il n’a cessé de s’entourer de gens médiocres, et souvent ignorants, par son incapacité à prendre la moindre décision positive ou à dire la vérité, et par les dates auxquelles il a choisi d’enclencher des réformes vaines qu’il n’est pas capable d’expliquer.
Bloquer les déplacements des Français au moment des fêtes de fin d’année était une idée très macronienne. Chacun pouvait s’attendre au comportement de la CGT.
Si Macron s’y attendait, cela montre un peu plus sa haine des Français de base. S’il ne s’y attendait pas, il est encore plus bête qu’il en a l’air.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Article précédent

Les mensonges de Macron

Article suivant

Populisme

10 réponses à l'article : Macron : le pire président de la Ve République

  1. Gérard Pierre

    14/01/2020

    Macron n’est pas un personnage hors sol comme le pensent la plupart de ses opposants et bon nombre de braves personnes ! …… Il a même les pieds terriblement sur terre !

    Il remplit son contrat à la lettre, avec une détermination glaçante, avec une « fidélité » remarquable à ses engagements !

    Quel est son contrat ?

    Améliorer le rayonnement de la France en Europe et dans le monde ? … redresser l’économie française ? … assurer la sécurité de ses concitoyens ? … améliorer le niveau de vie de ses nationaux ? … bref « remplir ses engagements de campagne » … (totalement illisibles, mais auxquels ses affidés serviles se réfèrent en permanence sans pouvoir les expliciter, simplement pour s’assurer la gamelle) ?

    QUE NENNI !

    Ce n’est pas envers les Français qu’il a contracté un engagement, …… mais envers ceux qui ont subventionné son OPA sur la république ! …… (Tiens, au fait, quid de ses comptes de campagne ? … Qui en a entendu parler?… ça viendra peut-être plus tard ! … même pas sûr !), … il faut bien que la justice s’occupe d’abord de Mélenchon, de Fillon, de Sarkozy, de dame Marine, … ! ! ! … et les juges sont débordés, c’est bien connu !

    Qui sont-ils ces commettants anonymes ?

    Nous ne le saurons pas, … (pour le moment) … car ils font partie d’une nébuleuse très discrète et à la fois très fermée et très vaporeuse.

    C’est d’eux qu’il a reçu sa feuille de route, qu’aucun média à la botte ne nous dévoilera, et auxquels il rend scrupuleusement compte ! … Son seul souci, à présent, c’est de tenir aussi longtemps que possible ! … DURER !

    Les forces, dites de l’ordre, sont là pour ça ! … et il les éreintera jusqu’à plus possible !

    Dans quel but a-t-il créé de toutes pièces, à l’Élysée, une cellule spéciale vers laquelle convergent tous les rapports de tous les services de renseignements de l’État, tant civils que militaires ? …

    Pour lutter contre le terrorisme ?

    NON ! … Aucun président n’avait pris une initiative d’une telle ampleur avant lui, … pas même Mitterrand !

    Il ne s’intéresse qu’aux entreprises, notamment nationales ou dans lesquelles l’État a une participation, afin de voir comment il peut faire passer l’argent public dans des escarcelles privées, fussent-elles étrangères ! … (les Conseils d’administration sont apatrides) : … Aéroports de Paris ? … ça vous parle ? … Alsthom, … ça vous parle ? … la retraite par points et les 150 milliards d’€uros du Fond de Réserve pour les Retraites ? … ça vous parle ? …… et l’affaire Carlos Ghosn ? … avec le  »ratage d’État » de Lemaire avec Chrysler (FCA) qui aurait pu faire de la France le premier constructeur automobile mondial ? … Qui en connaît les dessous, à part celui qui a été sacrifié parce qu’il n ‘appartenait sans doute pas au sérail qui intronisa l’éphèbe  »marionnettisé » ?

    De son point de vue, la France est une simple start up ! … C’est lui-même qui l’a dit !

    Alors ? … les gilets jaunes ? … les « familles pour tous » ?, … les grèves ?, … les syndicats ?, … les opposants ?, … les maires de France ? … les « corps intermédiaires » et tout ce qui ne peut pas contribuer peu ou prou à la réalisation des objectifs de son contrat, ils les loge à l’endroit de sa personne où le bas du dos perd son nom !

    C’est clair à présent ?

    Le jour où tout le monde l’aura enfin compris, il pourra commencer à numéroter ses abattis ! … Dans une foule en rage, mise en courbe de Gauss, il se trouve toujours, statistiquement, quelques fanatiques qui se situent en dehors des deux écarts type et par lesquels tout devient possible ! …… L’Histoire regorge d’exemples, y compris l’Histoire de France, même si « on » l’enseigne de moins en moins !

    Répondre
  2. HOMERE

    13/01/2020

    Quoi qu’ils fussent,ils ont tous été de piètres dirigeants d’un peuple conservateur qui a toujours trouvé bon que rien ne se passe…..le français est immobile et fier de l’être…..les avantages acquis,les aides toujours plus généreuses,des services de l’état permanents,des impôts en baisse,une agriculture intensive raisonnée,des régimes spéciaux particuliers,des flics qui maintiennent l’ordre avec des cacahuètes,des exogènes chéris,des gueulards invétérés…et des grands papas Présidents croupions qui leur assurent et les rassurent…car le français à peur…..de la pluie,du soleil,du noir,du vent,de manquer,du boulot,des flics,de la retraite,du chômage,de perdre,de gagner,de la solitude,de la foule,de la maladie,de l’incertitude,de la fantaisie,du lendemain et de la veille…….alors nous avons eu De Gaulle social,Pompidou paterne,Giscard transparent,Chirac cul terreux,Hollande bonasse,Sarkozy à reculons,et Macron petit bras….tout pour rassurer notre bon populo pleutre et inconstant ……il prendra le fusil lorsque on lui ôtera ses jouets…..

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      14/01/2020

      affirmer que  » le peuple prendra un fusil  » c’ est l’ expression imaginaire de la réalisation d’ un désir personnel qui ne tient pas compte de la réalité ; en clair c’ est un fantasme

      Répondre
  3. andré

    08/01/2020

    De Gaulle et Pompidou étaient des étatistes et des pro arabes et ont accepté l’immigration massive. Giscard a fait du Mitterrand avant l’heure en menant une politique socialiste et pro immigrés avec le regroupement familial. Il a poursuivi la politique pro arabe de De Gaulle et de Pompidou.
    Mitterrand a poursuivi la politique socialiste et pro immigrés de Giscard en l’amplifiant avec le coté crapuleux en plus. Il a mis en place une justice laxiste permettant le développement de l’insécurité.
    Chirac a été le défenseur acharné du modèle étatiste français et a été un pro arabe acharné. Il n’a rien fait pour limiter l’immigration, il a juste fait semblant.
    Sarkozy est le seul président valable de la 5ème république mais il a abaissé la fonction présidentielle par son infantilisme.
    Hollande et Macron veulent sauver le modèle étatiste français en faisant quelques adaptations. Mais Macron est plus pro immigré et pro musulman que Hollande. Macron c’est Hollande en pire.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      08/01/2020

      l’ élève André , dont le jugement est aussi entier qu’ il est réduit, devra suivre des cours de rééducation politique !

      Répondre
      • André

        08/01/2020

        Je ne vais pas dans le sens du politiquement correct donc je mérite d’être rééduqué. Sous la terreur j’aurais mérité la guillotine.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          10/01/2020

          sur Sarkozy , lorsqu’ on reprend votre jugement :

          comment un  » esprit infantile  » a il bien pu être le meilleur président de la V ième ?

           » malheur au pays dont le prince est un enfant « 

          Répondre
          • Andre

            12/01/2020

            Il faut distinguer la forme et le fond. Sur la forme, Sarkozy était premier ministre et pas président de la république. Il n’a pas pris la mesure de sa fonction et par son style a désacralisé la fonction présidentielle .
            Sur le fond, il a été meilleur en faisant la rgpp, en maîtrisant les dépenses de santé, en faisant la réforme des retraités. Il a durci les conditions du regroupement familial et à fait les peines planchers meme si tout cela reste insuffisant pour redresser la France.

          • quinctius cincinnatus

            14/01/2020

            même Eric Zemmour a repris mon  » mot  » :

             » Sarkozy a été le fossoyeur de la droite « 

  4. quinctius cincinnatus

    07/01/2020

    ne soyez pas aussi  » définitif  » dans vos jugements Monsieur Millière attendez au moins le prochain ou … la prochaine ! car peut être aurons nous un Trump ou une Trumpette

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)