Macron va rallumer la guerre scolaire

Posté le décembre 22, 2020, 11:14
4 mins

Le 9 décembre dernier, le projet de loi «confortant les principes républicains» a été présenté en conseil des ministres.

J’en attendais le pire pour nos libertés. Je n’ai pas été déçu!

Je ne vois dans ce texte rien d’efficace dans la lutte contre l’islam radical et je vois partout des menaces pour les droits naturels des Français.

Le plus impressionnant, selon moi, réside dans l’effrayante progression de l’arbitraire: on trouve partout de grands principes nébuleux (et jamais explicités ni définis naturellement), à appliquer sans faiblesse sous peine d’amende ou même parfois de prison.

Ainsi les fédérations sportives doivent-elles s’engager «au respect des principes républicains».

Qu’est-ce que cela signifie? Mystère. On ne voit pas en quoi le fait de taper dans un ballon serait plus ou moins conforme à tel ou tel régime politique.

Mais il est évident qu’avec de tels principes, il sera très facile aux pouvoirs publics d’accorder un agrément, voire des subventions, aux fédérations qui leur plairont et de les refuser à une fédération qui serait dirigée par un adversaire politique – fût-il républicain. J’ai encore dans l’oreille la fantastique réponse de Jean-Luc Mélenchon, alors sénateur, à Jocelyn de Rohan, alors président du groupe UMP de la Haute assemblée, lors d’un débat surréaliste sur les « valeurs républicaines » à propos des syndicats. Le tribun communiste avait déclaré qu’exiger des syndicats qu’ils adhèrent aux « valeurs républicaines » ne servait qu’à empêcher la création de syndicats proches du FN, alors que l’on pouvait fort bien être royaliste et adhérer aux valeurs républicaines!

Quand les mots sont ainsi tordus, l’arbitraire règne en maître.

En d’autres termes, la liberté d’association a vécu.

De même, la liberté éducative des parents va se trouver sévèrement limitée.

À ce propos, il est incroyable que certains aient osé prendre l’exemple de l’Allemagne pour montrer à quel point la loi de M. Macron était «libérale» en matière d’instruction à domicile. Mais ignorent-ils que cette merveilleuse loi allemande, si magnifiquement libérale, est une loi du IIIe Reich ?

Cela étant, je ne voudrais pas ici parler seulement d’instruction à domicile (IEF). Je crois en effet que l’IEF est le chiffon rouge qu’Emmanuel Macron agite sous notre nez pour mieux nous faire accepter le reste de son texte.

Or, en matière éducative, le plus important est la radicale inversion à laquelle nous assistons.

Sous Jules Ferry, l’instituteur suppléait aux parents qui restaient les éducateurs principaux.

Désormais, c’est le principe de subsidiarité à l’envers: l’État est en charge de l’éducation des enfants et il peut déléguer sa mission aux parents! Tous les éducateurs deviennent donc parties prenantes du grand service public unifié de l’éducation nationale dont avait rêvé Savary en 1984.

Le caractère propre de l’enseignement catholique, que des manifestations monstres avaient alors sauvé, va ainsi être dissous dans l’arbitraire des «principes républicains»! Un établissement catholique pourra-t-il encore défendre la morale biblique, alors que la propagande LGBT est considérée comme une «valeur républicaine» par tant de nos dirigeants?

Cette loi ne vise manifestement qu’à rallumer la guerre scolaire – dont la France n’avait vraiment pas besoin!

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

7 réponses à l'article : Macron va rallumer la guerre scolaire

  1. quinctius cincinnatus

    23/12/2020

    merde alors on ne pourra plus apprendre à nos chères têtes blondes que la Terre est plate et que le Monde a été créé en sept jours pas un de plus et que Jésus est le fils de Dieu ( de ce côté je déplore que l’ arianisme n’ ait pas triomphé avec Constance II bien qu’ il fût un peu sanguinaire pour mon goût )

    Répondre
    • ELEVENTH

      23/12/2020

      Rassurez vous Q.Q. Très bientôt, il n’y aura plus de « têtes blondes », ni dans notre pays , ni ailleurs.
      Ca devrait vous plaire. Tous « mélangés » : la ratatouille ça a bon goût.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        26/12/2020

        deux de mes petits enfants sont du plus beau blond

        Répondre
        • ELEVENTH

          27/12/2020

          En Afrique , il existe des albinos…. pour leur malheur.
          Ceci dit, vous pouvez vous inventer des ascendants Vikings si ça vous fait plaisir. Ajoutés aux « chefs sarrazins », sur que cela doit produire du blond de blond.
          Rien ne vous arrête dans le mensonge, ce doit être génétique.

          Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    22/12/2020

    lorsque les Français auront admis et compris que le  » problème  » d’ Emmanuel Macron c’ est son  » en même temps  » ils ne seront plus ni surpris ni déçu puisque lorsqu’ il dit une chose il pense  » en même temps  » son contraire ; il est l’ étalon même du RELATIVISME

    au moins essayons de le remplacer par quelqu’ un qui a un cap qu’ il sait pouvoiratteindre

    par Bruno Retailleau par exemple

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      22/12/2020

       » qui ait un cap qu’ il saurait pouvoir TENIR serait mieux « 

      Répondre
    • ELEVENTH

      24/12/2020

      RETAILLEAU : combien de « divisions » ?
      A part vous, pour le moment, sachant que vous changez de leader comme de chemise. Le propre des loosers.
      Même NDA a plus d’adhérents. C’est peu dire.
      Vous misez toujours sur le mauvais chameau.

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)