Mal gouvernés, les Français ne sont pas heureux

Mal gouvernés, les Français ne sont pas heureux

Comment voulez-vous que les Français soient heureux dans un pays qui compte 6 millions de chômeurs et d’emplois précaires. Avec 3 personnes par famille, cela fait 18 mil­lions de personnes qui vivent dans la gêne, l’inquiétude et parfois l’angoisse – les jeunes en tête à qui on distribue le bac, même s’ils sont illettrés ou presque, mais pas, pour autant, une situation qui n’est assurée que si l’on est diplômé des grandes écoles.

Résultat : 25 % de chômeurs chez les jeunes de 16 à 25 ans, dont certains ne mangent pas à leur faim. Sur les 500 000 contrats de génération solennellement promis, François Hollande n’a atteint que 10 % de son objectif et ce ne sont pas les familles disloquées et recomposées qui peuvent aider les jeunes à faire leur chemin.

Comment voulez-vous que les Français soient heureux, alors que nombreux sont ceux, surtout chez les agriculteurs, qui ne perçoivent qu’une retraite de 600 euros par mois ?

Comment voulez-vous que les Français soient heureux, dans un pays où la délinquance sévit partout, jour et nuit, alimentée par une immigration qui augmente de jour en jour, encouragée de facto par les pouvoirs publics ?

Comment voulez-vous que les Français soient heureux, avec la judiciarisation de toutes choses, dans un pays devenu « un incubateur de malveillance », selon la juste formule de l’ancien ministre Éric Woerth ?

Comment voulez-vous que les Français soient heureux, dans un pays qui est le plus fiscalisé du monde, avec impôts de toute nature et taxes quasi quotidiennes exigées par une armée de fonctionnaires veillant à imposer amendes et spoliations ? C’est cette chasse à l’homme qui fait que 3 braves boulangers ont été condamnés parce qu’ils avaient travaillé un peu trop aux yeux des syndicats.

Comment voulez-vous que les Français soient heureux, dans un pays qui compte trois gouvernements : l’un à l’Élysée, l’autre à Montreuil avec la CGT, et le troisième à Bruxelles ?

Comment voulez-vous que les Français soient heureux, dans un pays tellement mal gouverné depuis des décennies qu’il est écrasé par une dette de 2 150 milliards d’euros, en progression minute par minute, et un déficit commercial de 50 milliards par an, avec une industrie en voie de délabrement ?

Alsthom a été acheté par l’américain General Electric, Lafarge par le suisse Holcim, Alcatel par le finlandais Nokia. Air France, le drapeau français à travers le monde, dans une situation financière alarmante, est pratiquement en faillite. Son rachat par la compagnie allemande Lufthansa ou l’une des compagnies arabes du Golfe serait, dit-on, à l’étude.

En attendant, la CGT, syndicat communiste, s’est illustrée en frappant violemment des cadres de notre compagnie nationale. Mais, naturellement, les agresseurs ne seront probablement pas condamnés, ou seulement avec sursis. Comme l’a dit un militant syndicaliste : « L’actuel régime de la France a du bon. En cassant la gueule des patrons, on est toujours gagnant ! »

Comment voulez-vous que les Français soient heureux, dans un pays où les médias, la télévision en premier lieu (avec plus de 4 heures d’écoute en moyenne par jour et par foyer), donnent sans arrêt le spectacle de guerres et d’attentats, ce qui finit par créer une psychose.

Comment voulez-vous que les Français soient heureux, qui consomment chaque année des tonnes de stupéfiants venant d’Amérique latine, via l’Afrique noire et ses trafiquants islamistes, et du Moyen-Orient musulman ? Sans doute, par là, ces Français essaient-ils d’oublier la situation qui leur est faite et les perspectives qui leur sont offertes.

Comment voulez-vous que les Français soient heureux, qui n’ont aucun espoir d’amélioration de la gouvernance politique, à laquelle ils prodiguent, via l’impôt, des milliards et des milliards d’euros ? Cette gouvernance et ses politiciens où l’on trouve l’UMP, dont on connaît le bilan avec Sarkozy, les socialo-marxistes présidés par Hollande à la nullité reconnue, et comme trouble-fête le Front national où la fille s’emploie à tuer le père et pratique, comme ses collègues et adversaires, une démagogie ruineuse dans l’espoir d’obtenir les voix qui lui ouvriraient l’Élysée. Mais elle n’y parviendra pas, car droite et gauche se retrouveront une nouvelle fois pour rester aux affaires, avec la clé du coffre.

Ayons aussi une pensée émue pour cette excellente maison de retraite qu’est le parlement européen, dont un quart des députés, très confortablement indemnisés, sont membres de l’intergroupe des Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transsexuels (sic). Il faut bien se distraire !

Comment voulez-vous que les Français soient heureux, trompés par la trahison des clercs qui, depuis longtemps, se sont mis au service de l’utopie et pour certains, naguère, au service rémunéré de Moscou, capitale du « pays des travailleurs », des génocides et des camps de la mort.

Le communisme dans le monde, c’est 100 millions de morts… mais pour le bonheur du peuple !

Oui, les Français en ont assez de la politique qui leur est imposée. 80 % d’entre eux font savoir, de la façon la plus claire, qu’ils ne veulent plus de Hollande et 86 % condamnent la démocratie dévoyée qui n’est plus qu’un système au service de profiteurs, qu’ils soient étiquetés à droite ou à gauche. Le discrédit de la parole publique est total.

Le résultat de cette incurie, c’est 10 millions d’immigrés en France, en majorité musulmans, presque tous assistés, et 2,5 millions Français, compétents et travailleurs, partis à l’étranger avec leur patrimoine, en Suisse, en Amérique du Nord, à Singapour… Là, ils sont heureux et n’ont aucune envie de revenir dans un pays condamné par le chômage, l’immigration, la délinquance, le fiscalisme et la faillite. Ces expatriés méditent ce que vient d’écrire Philippe de Villiers : « La question n’est pas de savoir si la France deviendra une république islamique, c’est inexorable ; la question est seulement de savoir quand elle le deviendra. » Tout ceci est complété par l’exil fiscal en augmentation, reconnaît Bercy, malgré toutes les mesures coercitives qui sont prises pour l’interdire.

Pour terminer, je me permettrai de donner un conseil aux lecteurs. Veillez avec la plus grande attention à ne pas dire que la France est un pays de race blanche, de culture judéo-chrétienne, menacé par l’islam, vous risqueriez d’être brûlé vif en place de grève. Dites que la France est un pays de race noire, de culture kikouyou, et de religion musulmane. Vous serez alors félicité au plus haut niveau, décoré de la croix du mérite et de la diversité et les noirs et les musulmans voteront pour vous, si vous êtes candidat à quelque chose !

Partager cette publication

(52) Commentaires

  • Blumkovitch Répondre

    Pascal Blaize – coup de chapeau pour votre « les Animaux « politiques » malades de la Peste – vraiment un grand bravo !

    25/10/2015 à 20 h 31 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    depuis quelques mois je suis ( du verbe suivre ) régulièrement les sondages qui  » étudient  » ou  » explorent  » les sujets de société suivants : l’ immigration massive , les quartiers dits sensibles ( d’ ailleurs plutôt insensibles à la vie d’ autrui ) , les  » violences « , l’ insécurité, l’ appréciation ou non de l’ intervention russe en Syrie etc … Ce qui ne cesse de me surprendre c’ est la persistance d’ un noyaux dur ( ou plutôt mou ) de personnes qui estiment sur ces sujets et de façon assez constante d’ un sondage l’ autre, que tout va plutôt assez bien ; grosso modo ( et en moyenne ) on peut l’ estimer entre 20 et 25 % ! ce qui est tout de même … assez étonnant … de voir encore la  » vie en rose  » , non ?

    25/10/2015 à 14 h 53 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    interpellée avec 2 gr d’ alcool par litre dans le sang , injures menaces et rébellion envers les forces de police , la (vice)-Ministre de la Justice est limogée … cela se passe en …Pologne !

    24/10/2015 à 22 h 19 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Valls  » reconnait que les hausses d’ impôts ont fait des dégâts considérables  » … dans son électorat !

    24/10/2015 à 9 h 02 min
    • Blumkovitch Répondre

      Cincinnatus : Valls est un immigré tout comme Sarko ! Prêts à tout pour satisfaire leur voracité ambitionnelle

      24/10/2015 à 21 h 59 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        un autre  » immigré  » socialiste ( en réalité trotskiste ) grec celui ci , et qui a passé sa jeunesse dans un quartier difficile … le XVI ième , estime que le quotidien  » Le Monde  » veut la peau du P.S. … des victimes on vous dit , des victimes et vous ne … culpabilisez pas ?

        24/10/2015 à 22 h 24 min
  • ipazia Répondre

    J’ai lu tous les commentaires publiés, quelle tristesse ! Ces derniers prouvent que nous vivons, et cela depuis 1968, dans époque d’infécondité culturelle et cette infécondité culturelle croit à une vitesse exponentielle !
    Bonne soirèe.
    Ipazia

    23/10/2015 à 21 h 52 min
    • Jaures Répondre

      Et qui a formé la génération 68 ?
      Qu’est-ce qui était tellement mieux avant 68 ?

      24/10/2015 à 13 h 00 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      est ce à dire que nous sommes, nous qui intervenons sur le blog, aussi  » incultes  » qu’ un Bedos par exemple ? ou bien est ce  » cette  » époque qui est  » inculte  » ?

      24/10/2015 à 13 h 03 min
  • Hilarion Répondre

    On entendait souvent parler de d’état dans l’état à propos de certaines associations ou organisation qui prenaient beaucoup de libertés par rapport à la loi, ou en contradiction avec des décisions gouvernementales. Depuis quelques mois, mais ce doit être une expression du progrès, avec les dégradations de l’autoroute A1 et l’émeute de Moirans, on assiste à l’émergence d’état sans état. Dans cette nouvelle gouvernance, les forces dites « de l’ordre » sont conviées à admirer le spectacle des incendies allumés par les émeutiers, sans, surtout, réagir par crainte de les contrarier. Le ministre de l’intérieur venant ensuite les féliciter pour le travail que l’on les a priées de ne pas accomplir. Le contribuable, lui, reste pensif devant à tout cet argent que l’on exige de lui pour rémunérer un service qui ne lui a pas été rendu. En terme militaire, une capitulation est le fait pour une armée de cesser le combat alors qu’elle dispose encore des moyens de se battre. Peut être forfaiture conviendrait-il aux ordres que donne un ministre de l’intérieur de ne pas rétablir l’ordre, apeuré à la simple idée de faire respecter la loi.

    23/10/2015 à 10 h 26 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      je pense que cela est pire encore que vous le pensez .. la capitulation a été ( sur ordre ? ) JUDICIAIRE et a eu lieu à Royes ( autoroute A1 ) . A Moirans il s’ agit , comment dire, d’ un manquement au soucis de prévention en matière de maintient de l’ ordre qui s’explique sans doute par la  » volonté  » officielle ne pas  » provoquer  » un clan familial bien connu des services de gendarmerie depuis plusieurs … générations , il s’ agit bien comme vous le dites d’ une capitulation

      heureusement, si on peut dire, l’ accident routier en Gironde , là aussi du à l’ absence de prévention des services  » officiels  » (ici aussi départementaux ) puisqu’ il s’ agissait d’ un virage noir particulièrement accidentogène  » enregistré  » depuis des … dizaines d’ années … ( mais ne donnant sans doute pas lieu à l’ établissement d’ un … rond-point ! ) heureusement donc cela permet à l’ Etat et à son chef de faire pleurer les chaumières et surtout de  » détourner l’ attention du gogo compatissant et pâtissant d’ être effectivement … con ) sur l’ autre insécurité : celle de populations passablement criminogènes et en tout cas non assimilables

      23/10/2015 à 12 h 39 min
      • Jaures Répondre

        En somme, Quinctius, il suffirait de prévoir et nous aurions un pays dénué d’émeutes, d’accidents, de crimes et délits,…
        Cela ne doit pas être si facile. Encore que…
        A Monaco, le taux de délinquance est bien inférieur à celui de la France (et ailleurs) et on n’y connait ni émeutes, ni conflits sociaux et peu d’accidents.. La solution est donc toute simple: il suffit qu’en France, comme à Monaco, un habitant sur trois soit millionnaire et les autres simplement très riches.
        C’est cela « prévoir ».

        23/10/2015 à 13 h 24 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        Où on apprend que l’ épouse du propriétaire de la casse d’ automobiles,  » consignée  » avec lui dans son  » bureau  » par les  » gens du voyage  » , a téléphoné CINQ fois en TROIS heures à la gendarmerie locale et que le planton de service au téléphone lui a raccroché au nez la cinquième fois ( donc sans lui répondre ), les 4 premières fois l’ assurant que toutes les dispositions étaient en train d’ être prises … QUI donnait l’ ordre de ne pas intervenir ?

        23/10/2015 à 13 h 41 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          attention ceci est un complément d’ information et en aucun cas une réponse au connard socialiste de permanence sur le blog

          23/10/2015 à 13 h 42 min
          • Jaures

            Quinctius, vous étiez grossier vous devenez vulgaire.
            Je crains que vos propos n’y gagnent ni en intérêt, ni en crédibilité.
            C’était également un complément d’information.

            23/10/2015 à 15 h 53 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          qu’ ai je à faire de votre jugement ? nada ! inutile donc de me faire des … remontrances … vous êtes stupide ! point !

          23/10/2015 à 17 h 41 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    PropagandaStaffel

     » ne soyez pas dupes de toutes les images que vous voyez  »

    Eduardo Rihan-Cypel député P.S. de Seine § Marne à propos des  » incidents  » de Moirans

    22/10/2015 à 21 h 13 min
  • Claude Desainvinox Répondre

    Une seule conclusion s’impose : Barrez-vous les jeunes ! (et tous ceux, jeunes ou moins jeunes, qui le peuvent) Fuyez la France devenue France du malheur.

    21/10/2015 à 19 h 02 min
    • Raspoutine Répondre

      Desainvinox – si les jeunes se barrent ils seront des « réfugiés » comme les syriens – il ne faut pas vider un pays de sa substance noble.

      22/10/2015 à 19 h 56 min
  • DE SOYER Répondre

    Le bonheur a une composante individuelle, c’est certain: il y a des riches qui se suicident et des pauvres (ou relativement pauvres) qui sont heureux.
    La façon d’ête gouvernés peut rendre malheureux des millions de gens.
    Faut-il faire une distinction entre malheureux et mécontent?
    On peut sans doute considérer que les malheureux doivent être mécontents et les mécontents malheureux.
    Savoir que ce gros incompétent de Hollande est à l »Elysée, çà donne les boules.L’espoir de pouvoir le virer et le remplacer par quelqu’un de compétent peut remonter le moral.

    21/10/2015 à 13 h 49 min
    • Jaures Répondre

      Vous cernez assez bien la question. La différence entre malheureux et mécontent est décisive.
      Beaucoup sont mécontents de Hollande et songent à le renvoyer. Mais seront-ils pour autant content du nouvel élu ? J’en doute.
      C’est l’effet du vote hostile. La droite vote contre la gauche et inversement sans, à une minorité près, en espérer grand-chose. Le vote FN est un vote de rejet de la droite comme de la gauche car qui pense réellement que Mme Le Pen va abaisser l’âge de la retraite et augmenter les salaires simplement en sortant de l’euro et en arrêtant l’immigration ?
      Le mécontentement s’exprime donc politiquement.
      Il en est autrement du malheur qui est une souffrance dont on ne voit pas d’issue.
      Et si je ne doute pas, cher Pierre, que vous sauterez de joie si Hollande n’est pas réélu, je pense que ce bonheur ne durera pas plus que la soirée électorale (même si c’est toujours ça de pris).

      21/10/2015 à 14 h 39 min
      • Raspoutine Répondre

        Hollande remplacé par le Roi de Futuna ?

        22/10/2015 à 1 h 11 min
      • DESOYER Répondre

        Si j’étais élu, çà pourrait durer 5 ans. Après avoir redressé la France et repéré un successeur compétent, je pourrais couler une retraite heureuse entre la pêche à la truite et le spectacle d’une France remise sur les rails et enfin heureuse.

        22/10/2015 à 19 h 35 min
        • Jaures Répondre

          Présentez-vous aux élections.

          23/10/2015 à 9 h 58 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    le collège pour tous :

    en faisant sa tournée d’ inspection, à la veille des vacances de la Toussaint, dans son collège à … Marseille, la principale a découvert dans un local technique une plantation de … cannabis modeste ( pas plus de 9 m² ) avec éclairage, arrosage, système d’ irrigation, ventilation et … chauffage … l’ agent d’ entretien qui l’ exploitait,et sans doute botaniste à ses heures perdues, a été ( quand même ) mis en examen mais a tenu à préciser qu’ il ne cultivait la plante que pour sa consommation personnelle ( une perquisition à son domicile a permis de découvrir plusieurs dizaines de plants )

    gageons ( comme disent les journaleux ) qu’ il sera rapidement réintégré et n’ aura à s’ acquitter que d’ une amende ( inférieure ou égale à celle d’un excès de vitesse dépassant de 5kms / h la loi routière )

    21/10/2015 à 13 h 35 min
  • Jaures Répondre

    Le pays où les gens se disent les plus heureux ? PANAMA !
    30% de pauvres.
    PIB par habitant 4X inférieur à la France.

    Mais il est vrai qu’on a autant d’espoir de voir sa vie s’améliorer quand on est pauvre que de craintes de la voir se détériorer quand on est plus riche.

    20/10/2015 à 15 h 08 min
    • Raspoutine Répondre

      Jaurès vous voulez dire, en citant le peuple de Panama comme heureux, que plus un pays compte de pauvres, plus il est heureux!

      21/10/2015 à 10 h 42 min
      • Jaures Répondre

        Je n’ai pas décrété que le peuple de Panama est heureux, il s’agit de l’indice de bien être Gallup-Healthways. Les derniers de cet indice sont également des pays pauvres (Ghana, Bénin).

        21/10/2015 à 11 h 39 min
        • Raspoutine Répondre

          Jaures prenez un indice de bon sens plutôt que celui de Gallup !

          22/10/2015 à 19 h 58 min
          • quinctius cincinnatus

            le bon sens contrairement à ce qu’ a dit un classique n’ est pas la chose du Monde la mieux partagée autrement ce dernier irait bien … mieux ! …

            24/10/2015 à 22 h 28 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    c’ est une affaire entendue ! il est donc inutile d’ y revenir ! François Hollande a donné la pleine … démesure de sa totale incompétence et maintenant attelons nous plutôt à trouver des solutions aux problèmes qui se sont accumulés depuis 30 ans ( au moins ! ) … Monsieur Lambert vous êtes un des rares sur les  » 4V²  » a pouvoir faire des propositions qui aient un sens ; consacrez vous à ce travail et laissez aux  » autres  » le soin de …  » stigmatiser  » ces incapables et ces impuissants ( impuissants sauf bien entendu dans le pire ! )

    20/10/2015 à 14 h 38 min
  • Pascal Blaize Répondre

    Juste une précision :
    Ne pas confondre « race » et « espèce ».
    L’espèce humaine est divisée en races.
    La « race humaine » est une déformation trompeuse de la définition réelle.

    Pour le reste de votre laïus :

    TOUT PEUT S’ARRANGER, TOUT EST POSSIBLE,
    mais pour cela il faut de vrais Chefs qui aient un
    OBJECTIF commun pour les français.

    Et stopper tous les discours démagogiques qui seront remplacés par des ordres (et non pas désordre).

    Nota : En 1945, il y a eu un objectif commun : reconstruire la France de ses ruines. Cela a donné lieu à l’essor.

    20/10/2015 à 11 h 30 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      mais cela » a donné lieu » ( si je peux ainsi m’ exprimer ) aussi au P.C.F. omniprésent et à la C.G.T. omnipotente !

      20/10/2015 à 11 h 38 min
      • Pascal Blaize Répondre

        C’est bien pour cette raison que je dis :
         » (…) Et stopper tous les discours démagogiques qui seront remplacés par des ordres (et non pas désordre) (…) ».

        En situation d’urgence la démocratie doit laisser la place à l’autocratie.
        Poutine n’est pas emmerdé par les syndicats…

        20/10/2015 à 11 h 50 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          si j’ ai bien lu votre message, vous parliez bien de l’ année 1945 ! et c’ est donc bien  » un chef  » *** qui a créé cet Etat ( de … fait(s) )

          *** de Gaulle pour ne pas le nommer

          20/10/2015 à 12 h 44 min
          • Pascal Blaize

            Je n’ai pas l’impression que les français s’en plaignaient vraiment de cet homme.
            Je ne suis ni gaulliste, ni gaullien… simplement gaullard !… 🙂

            Effectivement, les communistes et les syndicats y ont foutu le souk… comme quoi…

            20/10/2015 à 12 h 50 min
          • Raspoutine

            De Gaulle qui pendant la guerre se déplaçait partout en touriste distribuant des médailles ! selon De Lattre

            21/10/2015 à 10 h 44 min
          • quinctius cincinnatus

            il est acquis par les historien militaires, anglo-saxons, que de Gaulle , comme théoricien de la guerre moderne a plagié de tous côtés y compris chez … Pétain ( sauf les  » gaullistes …qui eux l’ ignorent ) et que lorsqu’ il avait une idée personnelle elle était comment dire … farfelue (  » le bruit assourdissant des aéronefs jetant le désarrois dans les rangs de l’ ennemi  » ) … et que d’ un autre côté il n’ a jamais  » brillé  » au combat ! … mais c’ est avec des mythes qu’ on fait l’ Histoire et qu’ on construit sa propre … gloire … à quoi servirait l’ Histoire autrement en … Politique ?

            22/10/2015 à 19 h 52 min
        • Jaures Répondre

          Et qui vous dit que l’autocrate sera de votre bord ?
          Bien souvent ceux qui applaudissent l’arrivée du tyran inaugurent ses prisons.

          20/10/2015 à 15 h 15 min
          • Pascal Blaize

            Mieux vaut la prison qu’une balle administrative à travers la tête qui vous condamne à vie comme cela se fait de façon insidieuse dans nos démocraties…

            Par exemple, à la veille de la gloriolerie de la planète qui chauffe, celui qui écrit un livre en émettant des doutes sur ce réchauffement, est puni à vie.
            Où est la Liberté d’expression dans tout ça ?…
            Le premier qui dit la vérité se trouve toujours sacrifié
            D’abord on le tue
            Puis on s’habitue
            On lui coupe la langue on le dit fou à lier
            Après sans problèmes
            Parle le deuxième
            Le premier qui dit la vérité
            Il doit être exécuté. (…)
            Ma chanson a dit la vérité
            Vous allez m’exécuter
            Ma chanson a dit la vérité
            Vous allez m’exécuter.

            20/10/2015 à 15 h 25 min
          • Jaures

            L’auteur de la chanson, loin d’être exécuté, est mort paisiblement à 85 ans encensé de tous.
            Quand au présentateur météo, il n’a pas été « puni à vie » mais écarté de l’antenne car on ne peut utiliser son image de membre du service public pour avancer des opinions personnelles sur des sujets que, de plus, on ne maitrise pas (P.Verdier n’est pas climatologue).
            Il est facile de faire passer sa notoriété pour de la compétence.

            20/10/2015 à 15 h 48 min
          • Pascal Blaize

            Alléluia !

            Je vous propose de devenir notre nouveau Président.
            Assurément nous aurons ainsi un nouveau JAURES.

            20/10/2015 à 15 h 57 min
          • Raspoutine

            Jaurès : Relisez « les animaux malades de la peste » de Lafontaine; cela correspond à la France actuelle !

            21/10/2015 à 10 h 46 min
          • Pascal Blaize

            Pour JAURES et RASPOUTINE qui aiment Jean de la Fontaine :

            LE COQ, LE PIGEON et LA BREBIS

            Un petit coq prénommé Nicolas sur une basse-cour régnait
            Mais beaucoup d’animaux voraces rêvaient de prendre sa place
            A gauche la vache Martine et la pintade Ségolène
            Crurent un temps devenir reines.
            Mais ce fut le pigeon François qui leur fit la nique,
            Aidé malgré lui par le cochon Dominique qui manqua d’aller à l’abattoir
            Pour avoir culbuté une grande poule noire.

            Dans le grenier du vieux poulailler, le vieux coq Jacquot vivait
            Et on voulait lui faire un procès pour des histoires de sacs de blé
            Qui remontaient à un temps où les poules avaient des dents.
            Mais le coq Jacquot soutenu par la belette Bernadette
            Prétendait qu’il avait tout oublié.
            Pourtant quand passait une jolie poulette
            Le coq Jacquot retrouvait toute sa tête.

            Et il y avait aussi Mélenchon le bouledogue grognon
            Qui aboyait fort et mordait pour de bon
            Et Eva la taupe à lunettes
            Qui était biodégradable, pas du tout refaite

            Le pigeon François qui était maladroit
            Collectionnait les bourdes tout en prenant du poids
            Aidé d’abord par le lapin Ayrault et puis Valls le taureau
            Il planta des graines mais le blé faisait défaut
            La récolte fut mauvaise,
            Alors il se consola grâce à la baise.

            Le pigeon voyageur roucoulait la nuit
            Avec une tourterelle prénommée Julie.
            Les canards indiscrets révélèrent leur secret
            Sa compagne officielle la poule Valérie
            Jura pour se venger de faire de l’animal un pigeonneau rôti.

            Dans la cour de la ferme les animaux pleuraient
            « -Nous sommes tous plumés on s’est fait pigeonnés
            avec le coq Nicolas nous étions dans le pétrin
            Avec le pigeon François, nous sommes dans le purin !  »

            Le coq Nicolas avait bien des tracas
            Des juges rapaces avaient pris le coq en chasse
            Dans la basse-cour les animaux disaient
            « -Le coq est carbonisé, c’est un poulet grillé !  »

            Son propre poulailler regorgeait d’ennemis
            Fillon le sombre hibou aux sourcils fournis,
            Le Maire le caneton encore plein d’illusions
            Et Juppé le héron s’y voyaient pour de bon.

            Le pigeon mou et rond était un étalon !
            Le coq Nicolas hérissa alors sa crête
            « -Je veux de ce poulailler reprendre la tête !
            Je suis l’animal parfait pour nettoyer tout ce merdier
            Car comme tous les gallinacés
            Je sais chanter les deux pieds dans le fumier !  »

            Celle qui se réjouissait tout bas
            Des déboires de pigeon François et du tracas du coq Nicolas,
            Était la fille d’un loup borgne qui avait échoué à devenir roi.
            Cette louve à la voix rauque et à la chevelure blonde
            Se faisait passer pour une brebis aux yeux du monde
            Elle répétait comme une litanie
            « -il faut renvoyer chez eux les animaux étranger
            Sans eux nous serions tellement plus heureux. !  »
            Certains moutons l’écoutaient béats:
            Bêê … bêê … bêê …
            « -elle dit tout haut ce que nous pensons tout bas !  »
            bêê …

            Une louve ne saurait se muer durablement en brebis
            Tôt ou tard le pelage blanc sur le sol glissera
            Les belles manières, le charme, la douceur tout disparaitra
            Et dans sa violence la vraie nature du prédateur apparaîtra

            MORALITE

            Deux ans et demi après les élections
            Nul ne sait encore qui de cette farce, sera le dindon !

            21/10/2015 à 11 h 05 min
          • Raus

            Jaurès ça alors c’est vrai – De Gaulle une fois applaudi n’a fait qu’enfermer et fusiller

            21/10/2015 à 13 h 05 min
    • Jaures Répondre

      D’où tenez-vous que l’espèce humaine est divisée en « races » ?
      Et quelles seraient ces « races » d’après vous ?
      Les races n’existent pas dans la nature, uniquement en mode domestique où on peut les sélectionner et les préserver.

      20/10/2015 à 13 h 52 min
      • Blumkovitch Répondre

        Jaurès – malgré le bonheur des pauvres du Panama, je préfère rester en France

        24/10/2015 à 22 h 04 min
      • Blumkovitch Répondre

        Jaurès Races ou pas races – La France c’est la France !

        24/10/2015 à 22 h 06 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

     » mal gouvernés les Français ne sont pas heureux  » et …

    bien gouvernés ils sont … mécontents !

    20/10/2015 à 11 h 15 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      sans compter les 14 /16 % qui sont heureux, et même très heureux, d’ être mal gouvernés … il y en a un ou même deux de ces oiseaux rares ( ou de malheur ) sur le blog !

      20/10/2015 à 11 h 35 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: