Malek Boutih donne raison à Eric Zemmour

Posté le novembre 10, 2010, 8:39
40 secs

Lu dans Les 4 Vérités, cette citation de Malek Boutih, ancien dirigeant de SOS Racisme :

« Ce que dit Zemmour est vrai. Quand je regarde le centre de jeunes détenus de Fleury-Mérogis, la plus grande prison de jeunes d’Europe, je constate que la proportion de jeunes des minorités visibles, Africains, Maghrébins, par rapport à ce qu’ils représentent dans la société française, est disproportionnée. Donc, il y a bien un problème!»

4 réponses à l'article : Malek Boutih donne raison à Eric Zemmour

  1. yeti

    08/03/2011

    « Au royaume des benêts, sur 150 000 gamins dé-scolarisés, 100 000 sont d’origine immigrée, c’est pourquoi les politicards professionnels ont décidé qu’il était urgent de gaspiller l’argent du contribuable (surabondant) pour des mosquées, et de dérouler ainsi un magnifique tapis de prière brun. Évidemment rabâcher une fable religieuse est très utile pour un emploi de rmiste ou de dealer. Un 2ème bottage de cul est apparemment nécessaire aux partis ouinouinistes Vu qu’il y a moins de pratiquants catholiques que musulmans actuellement en France (suite à la fin de l’inquisition), il suffit d’ajouter un croissant sur les églises et les barbus pourront y rejoindre les veilles grenouilles de bénitier, ça nous fera des économies. » La Tribune athéiste.

    Répondre
  2. DOE Jane

    11/11/2010

    je vous conseille la lecture de l’article de Madame Malika Sorel publié dans  » le spectacle du monde  » d’octobre et repris par
    les 4 vérités
    Elle ne mâche pas ses mots et soutient la déchéance de nationalité pour les malfrats qui sont nourris et logés dans nos prisons…
    le retour au pays d’origine nous soulagerait
    financièrement ( sans pactole !)

    Répondre
  3. SABATE

    11/11/2010

    Ce que dit Zemmour est toujours vrai. Et il faut que ce soit plus que vrai pour que malek Boutih soit de son avis.
    Maintenant c’est à certains d’ouvrir les yeux ………..

    Répondre
  4. Michel

    11/11/2010

    Attention, monsieur Malek Boutih, en tenant un tel langage vous allez être poursuivi par la police de la pensée qui règne sans partage sur ce qu’il faut dire, ne pas dire, penser et ne pas penser. Rassurez-vous, nous viendrons vous apporter des oranges… à Fleury-Mérogis…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)