Manuel Valls et l’islamo-terrorisme

Posté le mars 29, 2016, 10:21
6 mins

Deux semaines après les attentats de janvier 2015, Manuel Valls a déclaré à des lycéens d’un établissement agricole de Seine-et-Marne : « Votre génération doit s’habituer à vivre avec ce danger [le terrorisme] pendant un certain nombre d’ années.»

Remarquons que Manuel Valls ne nomme pas réellement ce danger : un islamo-terrorisme (tous les musulmans ne sont pas terroristes, mais la plupart des terroristes se réclament d’Allah et de l’État islamique).

Cet islamo-terrorisme ne se contente pas de prospérer dans les « territoires perdus de la République », mais les membres des cellules terroristes sont aussi au cœur des agglomérations et même dans les quartiers où ils ont passé leur jeunesse, y trouvant appuis et complicités jusque dans leurs familles.

Le danger est donc énorme. Et si le Premier ministre croit pouvoir faire vivre les « valeurs de la République » par la crainte et la peur, il s’obstine par idéologie dans l’erreur la plus totale !
Rien, en dehors de son éradication, n’empêchera ce cancer qu’est l’islamo-terrorisme de projeter ses métastases dans toute notre population.

Au micro de « France Inter », il déclarait encore : « La guerre contre le terrorisme sera le combat de toute une génération. »

Ce combat de toute une génération, c’est donc l’héritage que nous laisse la gauche au mo­ment de quitter la scène ?

M. Valls aurait pourtant mieux à faire que de parier sur l’embrasement à venir : en tant que Premier ministre, il lui revient, non pas seulement d’organiser la résistance (qu’il prévoit longue, sans nous dire si nous aurons la victoire), mais d’organiser la guerre (avec comme objectif notre victoire finale) !

Il faut donc admettre que nous sommes en guerre et nous donner les moyens de la mener.

Il faut ainsi augmenter les effectifs des forces de police et de renseignement, ceux des ar­mées et de la gendarmerie, et les doter de matériels fiables et adaptés à leurs missions.

Il faut aussi :

  • Augmenter les effectifs des personnels des établissements judiciaires pour permettre un traitement rapide des dossiers terroristes.
  • Construire des établissements pénitentiaires de haute sécurité pour séparer les criminels dangereux et les condamnés de droit commun sans relations avec l’islamisme.

Et c’est maintenant que nous devons agir !

Certes, le temps est loin où, ministre de l’Intérieur, pratiquant encore et toujours son métier d’homme de gauche, Manuel Valls crachait son venin en direction de la droite sur les bancs de l’Assemblée nationale, sur le thème du terrorisme.

La gauche, en général, est bien plus hargneuse, malveillante, venimeuse que la droite.

C’est ce que décrit Malika Sorel dans son dernier ouvrage, « Dé­composition française » :
« La gauche a longtemps été créditée d’une image d’ouverture, de liberté, alors qu’elle est fermée et sectaire. La droite, qui est moins sectaire que la gauche et nettement plus ouverte à la contestation de ses idées politiques, est créditée d’une image fermée et plutôt autoritaire.

Les gens de gauche s’imposent pour ce qu’ils ne sont pas et les politiques de droite, par peur de déplaire, les prennent comme modèle ! »

Ainsi, en novembre 2012, M. Valls donnait une leçon « d’unité nationale » en s’adressant ainsi à la droite sur les bancs de l’Assemblée : « Le retour du terrorisme dans ce pays, c’est vous ! »

Toute la classe politique perdait son temps à se balancer du fumier électoral à la figure, plutôt que de contrer le terrorisme dans un esprit d’unité.

Et c’est aux spectateurs du Bataclan que l’on a ensuite présenté l’addition…

Cet esprit d’unité, les politiciens prétendent tous nous le vendre aujourd’hui, en ayant défilé de manière ridicule, le 11 janvier, séparés de la populace par une armée de gardes du corps, à la mémoire des journalistes de « Charlie hebdo ».

Nous, on veut bien, M. Valls, pour ne pas vous contrarier, que le retour du terrorisme dans ce pays, ce soit la droite.
Mais, alors, vous, au pouvoir, vous auriez dû l’expulser…

Au lieu de quoi, vous nous dites maintenant qu’il persistera au moins pendant une génération. Est-ce vraiment mieux ?

Article précédent

Loi El Khomri

19 réponses à l'article : Manuel Valls et l’islamo-terrorisme

  1. BRENUS

    03/04/2016

    Valls se voit critiqué par un article de haute volée à l’orthographe exemplaire et tout à l’honneur de notre très chère EN par le maire adjoint de Nogent sur Oise, musulman affirmé. Selon cet honorable homme Valls ne pourrait avoir de jugement impartial du fait de la judéité de sa femme. Si j’étais mariée à une femme de religion juive, je dirais à ce connard d’aller se faire mettre au bain turc. A noter que la dire ville – donc son maire – est UDI. Ca racole partout le centre et ça sent le marais en ébullition.

    Répondre
  2. goula

    02/04/2016

    L’association Catalogne-Israël rappelle qu’elle n’est pas une maison de retraite.

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    31/03/2016

    le cégétiste, à la très, très, très lourde hérédité communiste, nous fait très justement remarquer qu’ un P.D.G. qui en une seule année fait passer son entreprise soumise à une lourde concurrence internationale, de 5 milliards de pertes à 1,2 milliards de bénéfices en sauvant ses sites industriels sur le territoire français, tout en atteignant les objectifs prévus dans deux ans, en dehors du fait qu’ il est naturellement et par définition marxiste un authentique  » salaud  » et vraisemblablement un incapable totalement déshumanisé … ne mérite pas d’ être augmenté pour cela … par ceux qui l’ emploie !

    le bonheur ? tous chômeurs !

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    31/03/2016

    Manuel Valls dit …

     » regretter l’ augmentation de salaire du P.D.G. de P.S.A.  »

    c’ est vrai que le P.M. au vu de ses résultats ne peut pas prétendre à voir le sien être doublé !

    Répondre
    • Jaures

      31/03/2016

      Il devrait adopter la méthode de Tavares:licencier et bloquer les salaires, cela lui vaudrait sans doute une récompense.

      Répondre
  5. Schaïssé

    30/03/2016

    Valls souhaite un islam fort – ben oui puisque les Arabes sont des Sémites !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30/03/2016

      les Arabes ? ah bon ? n’ est ce pas lui qui disait récemment avoir  » Israël au plus profond de son coeur  » ?

      Répondre
      • Schaïssé

        30/03/2016

        [email protected] je pense que lorsque Valls se dit pro-sémite, il réunit et les Juifs, et les Arabes !

        Répondre
  6. Raspoutine

    30/03/2016

    Pas de religions au temps des dinosaures ! c’est donc l’Homme qui les inventeraient ? Et si la vie de notre planète disparaissait,
    que deviendrait le Bon Dieu ?

    Répondre
  7. 29/03/2016

    QUI a payé l’avion qui a trimbalé les fesses de Valls en Allemagne pour y voir son équipe favorite ( Barcelone ) se mesurer à l’équipe de Berlin ?
    Il n’a rien payé , sauf , bien forcé après , le prix du transport de ses enfants ….
    >
    La Presse et tous médias qui auraient fait tonner cymbales et clairons si un autre élu de la Nation ( Mélenchon , Sarkozy ou Marine Le Pen ) avait ainsi joué avec l’honnêteté … Et cet' » honnête homme est chef du gouvernement ? et cet honnête homme veut devenir Président de la France ?????

    Répondre
  8. Le Ket

    29/03/2016

    Ce qui est nouveau dans le terrorisme de ces dernières années, ce sont les attentats suicide, rare en Europe durant la seconde moitié du XXème siècle. Les assassins tenaient à leur peau…
    Mais avec le fanatisme religieux et les artificiers formés au Moyen-Orient chez les takfiristes, on doit maintenant craindre aussi des attentats à la voiture (ou au camion) piégé, courants en Irak, en Syrie, au Liban ou en Israël, ciblant les concentrations de civils.
    C’est là un travail d’infiltration des réseaux djihadistes qui incombe aux services de renseignements et de contre-espionnage.

    Les kamikazes japonais ne s’attaquaient pas aux civils, mais uniquement à des cibles militaires !

    Répondre
  9. BRENUS

    29/03/2016

    Bien d’accord avec QC concernant les LR passés, présents et à venir. Un seul m’inspire confiance mais il n’est hélas que minoritaire (et le restera probablement) : Mariton. Surtout pas les juppute,ntm et autres joyeux.

    Répondre
  10. DESOYER

    29/03/2016

    Pour une fois, jojo disculpe le prédécesseur de Hollande. Il faut être objectif: je le note.

    Répondre
  11. Jaures

    29/03/2016

    Il est d’autant plus aisé de désigner ses prédécesseurs comme responsables du terrorisme que celui-ci a toujours existé.
    Ce fut le terrorisme issu de la guerre d’Algérie dans les années 60, puis les terribles années de plomb qui ont frappé l’Europe jusqu’au début des années 80. Ensuite, les attentats terroristes sont plus diffus mais tout autant meurtriers.
    En France, ce sont Carlos, le groupe ASAIA, Action Directe, les FARL,…
    Au Royaume Uni, l’IRA commet de multiples attentas faisant des centaines de morts. En Espagne, c’est l’ETA qui sévit. En Italie, la Mafia essaie d’intimider à coups de bombes, etc…
    Les années 90 sont celles du GIA, toujours de l’ETA, de l’IRA,…
    Ce sont les années 2000 qui ont amené le terrorisme islamiste. Sans doute celui-ci sera-t-il un jour vaincu mais le terrorisme apparaitra alors sous d’autres formes, revendiqué par de nouveaux criminels tout aussi parés de leurs folie idéologique.
    La nature du terrorisme n’est qu’histoire de contexte.

    Ce que propose Pigis n’est pas stupide mais qu’en serait-il réellement des résultats ? Les terroristes arrêtés sont en prison, ce n’est pas une affaire de lenteur de la justice.Et qu’en serait-il des kamikazes ?
    Multiplier les policiers, pourquoi pas mais comment empêcher une personne déterminée de tirer au hasard ? En 2011, Jared Lee Loughner, tire dans la foule lors d’un rassemblement démocrate pourtant surveillé par la police tuant 6 personnes et blessant grièvement à la tête l’élue Gabrielle Giffords malgré ses gardes du corps armés.
    Plus que d’effectifs déployés qui seront toujours insuffisants, c’est d’un renseignement performant dont les pays démocratiques ont besoin.

    Répondre
  12. quinctius cincinnatus

    29/03/2016

    Monsieur L.R. Pigis, en toute honnêteté, croyez vous un instant qu’ un seul parmi les ( innombrables ) candidats  » Républicains  » à la présidence soit plus anti-islamiste, anti-immigrationniste,  » libéral  » etc … que Manuel Valls ? … il me semble qu’ ils [ les Républicains ] ont tous fait suffisamment leurs preuves dans un passé ancien ou récent ! … non ? et c’ est exactement là où se trouve le désespoir français … dans la trahison de la droite qui fait même apparaître Manuel Valls comme un authentique patriote

    Répondre
  13. quinctius cincinnatus

    29/03/2016

    moralité ( de l’ article )

    l’ enfer c’ est l’ autre

    est ce suffisant ?

    Répondre
  14. Jacky Social

    29/03/2016

    Manu-manurevalls. Ou es-tu manu-manurevalls?

    Répondre
    • Raoul Villain

      29/03/2016

      Capitaine de pedalo fantôme toi tu rêvas !

      Répondre
      • Jacky Social

        30/03/2016

        Mais non, Raoul.
        Capitaine de pedalo fantome toi tu derivalls.
        Oh heroique Manu-Revalls-aaa-aaalls.

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)