Manuel Valls, nouvelle figure de Créon

Manuel Valls, nouvelle figure de Créon

Quand il y a du désordre au sommet de l’État, comment s’étonner qu’il y ait du désordre dans la rue et dans les forêts ?

Le pouvoir politique socialiste porte une grande responsabilité dans la mort tragique de Rémi Fraisse, ce jeune écologiste op­posé à la construction du barrage de Sivens. Pour autant, la droite n’a pas pris la mesure de cet événement. Elle n’accable pas le pouvoir en place. Existe­rait-il une solidarité des gouvernants successifs ?

Pourtant, les lecteurs avisés de Sophocle savent que le véritable anarchiste, c’est Créon et non pas Antigone. Ne pas prendre en compte certaines nécessités écologiques, c’est aller contre les lois non écrites de la cité.

La droite devrait méditer plus souvent la pensée stimulante de Jacques Ellul et Bernard Char­bonneau, ces penseurs non-conformistes des années 1930 qui alliaient volontiers christianisme et écologie politique.

Élu municipal de droite dans une ville concernée par l’occupation symbolique d’une ferme menacée d’être lotie par le promoteur qui a racheté ses terres, je ne peux m’empêcher d’avoir depuis longtemps de la sympathie pour les occupants écologistes de ladite ferme, quelles que soient nos divergences politiques.

De la même façon, mon parti politique, le CNIP, s’est, depuis le début, opposé à l’aéroport Notre-Dame des Landes, projet ubuesque s’il en est.

Sur un plan local comme sur un plan national, le PS a joué la carte du mépris. Il en récolte aujourd’hui les fruits amers.

On se souvient que, le 24 mars 2013, sur les Champs-Élysées, la répression contre les familles avait clairement dépassé les bornes avec l’assentiment du ministre de l’Intérieur d’alors, Manuel Valls. Aujourd’hui, il est Premier ministre.

Je ne crois pas que les pères de famille de la « Manif pour tous » ou les militants (souvent caricaturaux et sectaires) des Verts menacent la République.

Valls, c’est donc Créon.

Nous aimerions que les responsables de l’opposition en prennent enfin conscience et qu’ils prennent clairement le parti d’Antigone et de l’ordre véritable, au lieu de céder à la tentation de la solidarité des puissants…

Jérôme Besnard

Partager cette publication

Comments (14)

  • François Marcilhac Répondre

    Les lecteurs avisés de Sophocle …et de Maurras que Jérôme Besnard cite sans guillemets, savent que « l’anarchiste, c’est Créon », et « la petite légitimiste, Antigone »… C’est dans un admirable article de Maurras de 1943 suivi d’un poème, Antigone, Vierge-Mère de l’ordre…

    07/11/2014 à 18 h 31 min
  • druant philippe Répondre

    Une fois le chiffre de population idéal atteint (ce chiffre peut s’ obtenir en tenant compte de l’ espace vital dévolu à chacun en hm2 / km2 ? et en calculant le rendement des terres cultivées selon les règles de l’ agriculture organique (pas de pesticides / engrais dérivés du pétrole, …) soit le ratio inversé de la densité de population (hab / hm2) : hm2 / hab .

    07/11/2014 à 10 h 56 min
  • druant philippe Répondre

    Moins de population signifierait aussi la sentence de mort pour les multinationales , fléau du 21 ème siècle .
    Le barrage de Sivens résulte de la demande des paysans de disposer d’ un grand réservoir d’ eau pour irriguer des champs indispensables pour nourrir une population trop nombreuse !

    07/11/2014 à 10 h 10 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      les paysans ( de la FNSEA ) disent que ne pas construire cette  » retenue  » d’ eau ( d’ un cubage excessif et qui détruit en plus les retenues naturelles de la zone humide ) serait  » la mort de … l’ agriculture  » … effectivement celle d ‘ une agriculture extensive et polluante qui de toute façon ne peut pas concurrencer les autres pays qui la pratiquent et cela même avec les aides de l’ Etat et de l’ Europe … le plus inquiétant est bien que l’ opposition dite de  » droite  » ( on le voit sur les  » 4V²  » ) reste dans ces schémas gaullo-marxistes ou américanisés , c. à d. à des conceptions d’ une autre époque !

      07/11/2014 à 10 h 32 min
  • druant philippe Répondre

    Sortons notre kit malthusien :
    veut – on vraiment vivre mieux dans un futur proche et bien que l’ on édicte alors des lois décourageant la natalité et fixons dans la constitution le nombre maximal de population admissible sur le territoire (15 millions par exemple )!
    Une population peu nombreuse ne détruirait pas la biosphère et serait peu vorace en électricité et sources d’ énergie : foin de barrages , de centrales aux énergies fossiles (pétrole , gaz , uranium) , la biodiversité y serait rétablie, l’ espace vital de chacun serait préservé , la pollution quasi inexistante , la convivialité se retablirait peu à peu !
    Voilà qui est moins dément que de vouloir la croissance infinie (économique et démographique) .

    07/11/2014 à 10 h 06 min
  • druant philippe Répondre

    On peut même arguer de la sincérité de tous les environnementalistes présents sur le site de Sivens au contraire de la crapule gauchiste destructrice , même si le pacifisme des doux rêveurs est utopique .
    Taper sur les condés ou les politicards (folle du Poitou) est justifié voire même hautement recommandé mais détruire les biens de gens qui n’ en peuvent mais , est plutôt répugnant .

    07/11/2014 à 9 h 58 min
  • DESOYER Répondre

    Le CNIP, un parti mal dirigé, mais où il y a quelques militants de valeur.

    06/11/2014 à 19 h 55 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      tous les  » partis  » ( et pas seulement eux les sociétés, les  » institutions  » etc … également ) sont mal dirigés pour une seule raison : le bonapartisme !

      07/11/2014 à 8 h 50 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Créon Tyran de Thèbes a été un personnage littérairement multiforme et parfois  » ambigu  » puisque chaque auteur ( et parfois même le même auteur, comme par exemple … Sophocle ) lui ont attribué une  » personnalité  » qu’ on peut dire  » personnelle  » … le Créon de Gide et celui d’ Anouilh n’ est pas celui d’ Antigone, qui lui-même n’ est pas celui d’ Oedipe roi , qui n’ est pas lui-même celui d’ Oedipe à Colone sans parler de celui de Chérubini dans Médée ( où il il y a une confusion de Créon avec … Jason ) … cette digression littéraire et musicale classique terminée, je trouve cet article court, concis, dense, écrit par un membre du C.N.I.P. ( ça existe donc toujours ? ) particulièrement intéressant ! Oui il est fondamental de donner à  » Ladroite  » une inspiration nouvelle ,un souffle nouveau, loin des schémas obsolètes et qui se sont révélés nocifs , schéma qui reviennent comme boomerang à chaque élections ( Sarkozy, Le Pen , Bayrou etc … ) l ‘ Imagination au pouvoir ! les archéos, les  » has been « , les jeunes vieillards , … au tombeau *** de … l’ Histoire !

    *** pour ne pas dire  » aux égouts « 

    06/11/2014 à 10 h 33 min
  • Nicolas Répondre

    http://www.mediapart.fr/journal/france/291014/barrage-de-sivens-agrobusiness-conflit-dinterets-et-mauvaise-gestion

    Tout est là. De quoi exploser PS et PRG en plein vol. Mais UMP aussi (vote à la quasi-unanimité). Nos « élus  » ne nous représentent pas

    06/11/2014 à 9 h 38 min
  • René de Sévérac Répondre

    Jerôme,
    « Existerait-il une solidarité des gouvernants successifs ? » En doutiez vous; MLP la synthétise par la terminologie UMPS !
    @ Rosalie, un mot,
    Rémi « défendait ses convictions écologistes »
    Permettez-moi d’en douter; il aurait certainement été de ceux qui (pour honorer son cadavre) aurait cassé le centre-ville de Toulouse.
    (Je confesse de douter de cette sentence de Brassens « les morts sont tous des braves types ».

    06/11/2014 à 9 h 27 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      je pense que ce garçon, étudiant en Sciences de la Nature, défendait réellement des idées écologiques et votre affirmation quant à son éventuelle participation au  » sac  » de Toulouse est assez  » ignoble  » car vous savez tout aussi bien que moi que celui ci est le fait de trostskistes, d’ anarchistes et de  » populations exogènes  » , la preuve étant que les  » autorités  » n’ ont pas donné les noms et les  » origines  » ( politiques ou autres ) des  » manifestants  » arrêtés !

      07/11/2014 à 8 h 56 min
  • Rosalie Répondre

    Entièrement d’accord avec cet article, nier la mort de ce jeune qui ne faisait que défendre des convictions écologistes relève de la chienlit !

    06/11/2014 à 8 h 08 min
  • baud Répondre

    C’est la chienlit Monsieur Besnard,ne voyez vous pas?

    05/11/2014 à 16 h 13 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: