Mariani offensif

Posté le août 30, 2010, 12:00
3 mins

Thierry Mariani, député UMP du Vaucluse et fondateur du “Collectif de la droite populaire”, envisage que tous les criminels puissent être concernés par la déchéance de la nationalité. Il
propose aussi de durcir les condition d’accès à l’Aide médicale d’Etat (AME). Il espère ainsi reconquérir l’électorat perdu aux régionales.

«Je ne vois pas pourquoi on limiterait les déchéances de nationalité aux agresseurs de policiers. On ne peut hiérarchiser les victimes. Je pense que cette mesure doit s’appliquer quelle que
soit la nature du crime
» explique-t-il

Thierry Mariani a aussi l’intention d’exhumer un vieux dossier: l’aide médicale d’Etat. L’AME permet aux étrangers sans papiers de se faire soigner gratuitement sur le sol français. La droite a
déjà durci les conditions d’accès à l’AME en 2005. Les étrangers doivent désormais prouver qu’ils sont présents sur le territoire national depuis trois mois pour obtenir une prise en charge.
Thierry Mariani veut aller plus loin.

« Les dépenses de l’AME ont augmenté quatre fois plus vite que les dépenses du régime général ou de la CMU, ce n’est pas normal. Les Français ou les étrangers en situation régulière se voient
appliquer un forfait hospitalier, pas les clandestins! Les fraudes à l’AME sont nombreuses car il n’y a pas de contrôles. Comme il n’y a pas de fichier centralisé, un étranger
peut déposer simultanément quatre demandes. Je pense qu’il faut que le Parlement se saisisse de cette question rapidement.
» Suite sur le JDD (vu ici)

 

Au delà des paroles, on attend un vrai virage de la politique migratoire, ce que l’UMP n’a fait ni avant ni après 2007 !

 

Ecroué, il renouvelle son titre de séjour  /S’en prendre à ceux qui tirent sur la police   / « il y a un lien entre immigration et délinquance » La vraie parole de l’Eglise sur l’immigration  /Le Figaro chante faux   / La France, n°1 de la naturalisation Vanneste : Sarkozy doit écouter le peuple, pas Minc Le PS, parti des immigrés Villepin, Raffarin : les trous noirs de la mémoire Encore des multirécidivistes en liberté  /La substitution du peuplement en chiffres

Article précédent

La main passe

Article suivant

UMPS : le duopole