Marine Le Pen

Marine Le Pen

En avouant dans une interview à « Elle » son admiration pour Israël, Marine Le Pen vient de faire tomber l’une des trois barrières qui m’ont toujours empêché de voter pour son père : son antisémitisme.

Des deux barrières qui restent, l’une commence à vaciller. Il s’agit du refus de se considérer comme un parti de gouvernement. Il était certes difficile de conclure une alliance avec les princes qui nous gouvernent depuis trente ans, mais le FN n’a jamais voulu essayer et il ne sert à rien de proposer sans se donner les moyens d’accomplir. Avec Marine, les choses pourraient changer.

Restera alors la dernière barrière, la plus difficile à abattre. Il s’agit du refus de l’Europe. J’aime autant la France que les Le Pen, mais je ne la vois pas recroquevillée sur elle-même. Je suis profondément français, mais aussi profondément européen. J’ai connu l’humiliation du contrôle des changes et des dévaluations successives et j’ai toujours espéré une monnaie européenne unique.

Et même si l’Europe que l’on nous construit n’est pas celle dont j’avais rêvé, je me refuse à jeter le bébé avec l’eau du bain. Le FN reste quand même pour moi le parti qui a toujours dit la vérité sur l’immigration africaine. Mais cette vérité est de moins en moins spécifique à la France et nos voisins commencent à se réveiller. La France n’est plus seule pour mener cette bataille et nous aurions tort de nous replier sur nous-mêmes.

Roger Saint-Pierre – La Rochelle (17)

Partager cette publication

Comments (11)

  • Anonyme Répondre

    Ce serait un sacré changement si Marine LE PEN lançait des référendums avant d’agir, une fois installée à l’Elysée. Cela prouverait son réel intérêt patriotique pour la nation Française.

    13/03/2011 à 18 h 59 min
  • Jaures Répondre

    C’est vrai, avant l’euro, la vie était paisible et l’avenir radieux !

    C’est pour cela qu’en 1994, M Le Pen s’engageait: "à faire sortir la France du piège mortel de l’Europe fédérale", à résoudre le problème du chômage en 7 ans, à résoudre les problèmes de l’immigration, de la justice et de la moralité publique, de la "réforme fiscale globale", de la décadence de la défense, de l’agriculture et de la vie rurale, de l’Etat et de la nation".

    Si Mme Le Pen tient à se rapprocher de la communauté juive, pourquoi ne demande-t-elle pas l’exclusion du Président d’Honneur de son mouvement plusieurs fois condamné pour propos antisémites ou négationnistes ?
    Pourquoi au lieu de se rapprocher des institutions juives qui se méfient n’essaye-t-elle pas de les convaincre au lieu de les attaquer en justice pour avoir incité Radio J à refuser son interview ?

    Vik dit: "Le seul problème restant à régler étant celui de la monnaie, car si la France devait se retirer de l’U.E., c’est toute l’Europe qui risquerait de vaciller, entrainant de ce fait un chaos qui pourrait d’être irreversible !" C’est vrai Vik que le seul problème de Mme Le Pen est que son élection provoquerait un chaos irréversible.
    Ce qui me surprend c’est que la certitude de ce chaos vous incite à voter pour sa future instigatrice.

    13/03/2011 à 15 h 19 min
  • richa83 Répondre

    """Sortir de l’Europe telle qu’elle est conçue aujourd’hui ? Oui, trois fois, mille fois oui..

    """""
    Cema aurait déjà un avantage énorme: nos politiciens ne pourraient plus se réfugier derrière l’excuse

     " c’est l’europe qui nous l’impose"

     chaque fois qu’il y a un problème, il seraient un peu plus face à leur responsabilité!! et ça c’est déjà un point positif!!

    11/03/2011 à 12 h 25 min
  • Anonyme Répondre

    Sortir de l’Europe telle qu’elle est conçue aujourd’hui ? Oui, trois fois, mille fois oui. Ce serait enfin jeter aux orties le noeud coulant qui étrangle la France un peu plus chaque jour, laquelle commence à en être cyanosée.

    Serait-ce pour autant l’isolement et le repli soi, argument claironné par les hypocrites qui trouvent leur compte dans le maintien des choses et meuglement habituel des boeufs qui ont besoin d’un joug pour exister ? N’y aurait-donc qu’une unique façon d’organiser l’Europe ? Qui peut croire que personne n’a intérêt à ce que  charbonnier ne soit pas maître chez lui ? A qui donc profite l’entravement du pays par l’obligation qui lui est faite d’avoir à lever le doigt et à se justifier servilement à tout propos auprès  de technocrates stipendiés et aux chevilles archi-super-méga-boursoufflées ? Qui donc peut bien se réjouir de sa neutralisation de fait en face de l’immigration-invasion ? Etc…;ectc…etc….

    La "chère" ("chère" au sens de "dispendieuse") et perfide Europe actuelle est à reléguer au musée des erreurs/horreurs. Comment peut-on espérer échapper aux conséquenses si l’on ne supprime pas les causes ?     

    10/03/2011 à 14 h 17 min
  • Anonyme Répondre

    Sortir de l’Europe telle qu’elle est conçue aujourd’hui ? Oui, trois fois, mille fois oui. Ce serait enfin jeter aux orties le noeud coulant qui étrangle la France un peu plus chaque jour, laquelle commence à en être cyanosée.

    Serait-ce pour autant l’isolement et le repli soi, argument claironné par les hypocrites qui trouvent leur compte dans le maintien des choses et meuglement habituel des boeufs qui ont besoin d’un joug pour exister ? N’y aurait-donc qu’une unique façon d’organiser l’Europe ? Qui peut croire que personne n’a intérêt à ce que  charbonnier ne soit pas maître chez lui ? A qui donc profite l’entravement du pays par l’obligation qui lui est faite d’avoir à lever le doigt et à se justifier servilement à tout propos auprès  de technocrates stipendiés et aux chevilles archi-super-méga-boursoufflées ? Qui donc peut bien se réjouir de sa neutralisation de fait en face de l’immigration-invasion ? Etc…;ectc…etc….

    La "chère" ("chère" au sens de "dispendieuse") et perfide Europe actuelle est à reléguer au musée des erreurs/horreurs. Comment peut-on espérer échapper aux conséquenses si l’on ne supprime pas les causes ?     

    10/03/2011 à 13 h 26 min
  • sas Répondre

    c est ca la laicité  acceptable marine ??????

     

    Islamophobie : la preuve par les crèches Loubavitch

    "A Paris, deux millions d’euros ont été versés à 14 crèches confessionnelles juives, dont certaines, d’obédience orthodoxe.

    A l’époque, peu de remous, sauf en interne au Conseil de Paris.

    Vu que tout le monde à le droit de savoir, voici les votes :

    Le PS, l’UMP et le NC ont voté pour ces subventions. Les élus PCF/PG ont voté contre et les Verts se sont abstenus.

    Peu importe pour la majorité parisienne, que ces crèches ferment le vendredi après-midi, où qu’elle ne soient pas ouvertes à toutes les familles.

    Sur ce coup-là, il y a une union sacrée dans une conception toute particulière de la laïcité, à la parisienne….

    Certaines crèches mettent en évidence des signes ostentatoires au dessus des berceaux. Tant d’abnégation pour l’équilibre des enfants est touchant.

    D’autres crèches, malgré les subventions, refusent d’attribuer un quota aux mairies d’arrondissement….

    Je suis personnellement opposé à ce que l’argent public finance quelque culte que ce soit. Néanmoins, lorsqu’on prend connaissance de dérives telles que celle de Paris, on se dit que finalement le problème, pour le gouvernement, la droite et l’extrême droite, n’est pas le financement des cultes par l’argent du contribuable, mais bien le financement de la religion musulmane et d’elle seule.

    sas

    10/03/2011 à 1 h 05 min
  • Anonyme Répondre

    Les Français étant champions des préjugés et des procès d’intention, on voit mal comment ils pourraient juger Marine LE PEN correctement à travers l’écran de fumée socialo et même UMP qui d’ailleurs tentent hystériquement de l’épaissir. Par ailleurs, il n’y a rien d’estraordinaire à admirer les Israéliens. Ils faut reconnaître leur courage et leur ténacité à bâtir leur nation. Mais Marine LE PEN doit sérieusement calculer son programme, et particulièrement côté économique et social qui est peu crédible. Il va falloir qu’elle prouve sérieusement que ce qu’elle prévoit de faire est intelligent. Son programme économique est son point faible pour l’instant car assez peu crédible. C’est le hic.

    09/03/2011 à 19 h 30 min
  • Quentin Répondre

    Le vieux birscard, le papa, avait eu l’occasion de faire un bref passage à l’assemblée avant d’être à jamais honni et rudoyé. Fifille beaucoup plus convenable a ses chances d’aller se mettre au garde-à-vous dans un ministère après s’être faite adouber à Tel Aviv comme viennent de le faire les fiers-à-bras de la plupart des "extrèmes-droites" européennes. Elle ne devrait pas non plus tarder à intégrer "Le Siècle" ce qui lui donnerait un échelon vertueux de plus. Avec des défenseurs des valeurs françaises comme cela l’abstention aura du bon!

     

    09/03/2011 à 17 h 51 min
  • Voir plus loin Répondre

    L’Europe existait avant l’euro !! L’euro a des tares de naissance, que l’on n’a pas voulu voir. Quand on se plante, le moins idiot est de faire le bilan et de recommencer…. différemment.
    L’Europe peut porter plein d’autres projets que l’euro.
    Par ailleurs, secouer le cocotier des fonctionnaires et députés européens qui sont dans une gabegie totale est INDISPENSABLE

    09/03/2011 à 17 h 31 min
  • fautledire Répondre

    Avant l’€, la France vivait tout aussi bien. Rester dans l’€ nécessite une politique monétaire restrictive comme jamais vue depuis 40 ans. Les français en ont-ils le courage ?

    09/03/2011 à 16 h 17 min
  • VIK Répondre

    Très franchement, j’ai toujours été anti-lépéniste de par mes convictions philosophiques, et eu égard au comportement de Jean-Marie LEPEN, et à ses phrases assassines , antisémites!!!…

    Je pense que Marine est  plus intelligente et diplomate que son père ! En tant que députée européenne, elle fait partie du " club " Europe-Israël, ce qui est un bon point ! Et lorsqu’elle dit publiquement qu’elle admire Israël, c’est encore mieux !

    IL vaut mieux en effet admirer un petit pays, mais très démocratique, plutôt que des despotes sanguinaires  du Moyen Orient, et d’ailleurs !

    Je n’espère qu’une chose, c’est que lors des prochaines élections présidentielles, le score annoncé par le sondage pour le Parisien se confirme, voire en nette  augmentation par rapport aux 23 % de ce dernier !

    En effet, je ne supporte plus les politiques qui ont été menées depuis plus de trente ans, et qui consistent à surtout ne pas voir la vérité en face, cette immigration musulmane galopante qui défigure la France, voire l’Europe, comme un cancer " femelle " détruit le corps humain ! Des mosquées en lieu et place de nos lieux de prières, qui plus est, financées (souvent) par les deniers du contribuable, avec des baux emphytéotiques (dans la plupart des cas, de 99 ans) ou encore par l’Arabie saoudite qui finance un prosélytisme de plus en plus offensil, voire virulent !

    Il est grand temps de donner un grand coup de pied dans cette fourmilière, ce panier de crabes, de faire enfin une politique digne de la France et des Français, qui aiment et respectent leur drapeau, leur hymne national ! Quant à ceux du sud de la méditérrannée, comme l’on dit, ils ont voulu leurs indépendances, et je les comprends, eh bien, ils n’ont qu’à assumer !… Et cela suffit de donner de l’argent dont personne ne sait où il va très exactement, comptabilité nationale très approximative, voire floue, quand nous avons de plus en plus de Français dans le besoin, voire dans la pauvreté, et qu’il serait urgent de secourir et de s’en occuper de façons louable et responsable  !

    C’est pour les motifs invoqués plus haut que je n’hésiterai(s) pas à voter pour une Marine clairvoyante, le seul problème restant à régler étant celui de la monnaie, car si la France devait se retirer de l’U.E., c’est toute l’Europe qui risquerait de vaciller, entrainant de ce fait un chaos qui pourrait d’être irreversible !

    Vik

    09/03/2011 à 16 h 16 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: