Marine Le Pen sera présidente en 2022 !

Marine Le Pen sera présidente en 2022 !

Le succès du Front national au premier tour des élections régionales était très prévisible.

Néanmoins, lorsqu’il fut annoncé, ce fut la stupeur dans les salles de rédaction.

Dans l’entre-deux tours, la gauche en a appelé à la nécessité de faire barrage à la menace « fasciste », aux fins de susciter un réflexe pavlovien.

La droite incarnée par les Républicains s’est montrée décontenancée, mais largement incapable d’expliquer ce qui se passait.

De grandes manœuvres se sont mises en branle, afin que s’établisse un front commun, qui a donné, largement, une validité nouvelle au discours parlant de l’UMPS.

Au deuxième tour, le succès du Front national au premier tour s’est trouvé largement gommé.

La gauche et la droite incarnée par les Républicains vont prétendre « tirer les leçons » de ce qui vient de se passer.

Ils ne tireront, je le crains, aucune leçon, et reprendront peu à peu, sans doute assez vite, leurs activités et leurs discours habituels.

Leur objectif sera l’élection présidentielle de 2017. Celle-ci, pense-t-on chez les uns comme chez les autres, verra Marine Le Pen arriver en tête au premier tour, affronter un socialiste ou un membre de la droite incarnée par les Républicain au deuxième tour, et, par le biais des reports de voix permettront que le socialiste, ou le membre de la droite incarnée par les Républicains, soit élu.

Ce scénario a de fortes chances de se réaliser, c’est vrai.

Mais il ne changera pas la tendance plus lourde et plus profonde qui est à l’œuvre, et qui fera qu’à l’échéance de 2022, les circonstances seront vraisemblablement telles que Mari­ne le Pen aura de grandes chances d’être élue.

De fait, l’électorat qui s’est porté vers le Front national au cours des dernières décennies, et qui se fait, année après an­née, plus nombreux, est mû es­sentiellement par quatre thèmes : l’érosion de l’identité na­tionale et des valeurs fondatrices de la civilisation occidentale, l’islamisation du pays, la perte de souveraineté qui résulte des pouvoirs croissants accordés à l’Union européenne, le déclin économique, la paupérisation et l’insécurité qui gagnent du terrain.

La gauche ne peut répondre de manière efficace et pertinente sur ces quatre thèmes.

Elle est fondamentalement hostile à l’idée même d’identité nationale et ne la sort de sa poche qu’au moment où survient une tragédie (et encore, très brièvement). Elle préfère à l’évidence le multiculturalisme à l’affirmation des valeurs occidentales.

Elle accompagne l’islamisation du pays comme le chien crevé accompagne le fil de l’eau.

Elle approuve la perte de souveraineté.

Elle est fondamentalement incapable d’enrayer déclin économique et paupérisation, et ceux de ses membres qui comprennent un minimum la façon dont le monde fonctionne sont fustigés par les autres.

Elle est totalement incapable de rétablir la sécurité.

La droite incarnée par les Républicains se montre incapable de tenir un discours cohérent.

Elle inclut des gens qui sont prêts à défendre l’idée d’identité nationale, mais aussi des membres de la bourgeoisie bohème qui auraient leur place chez les socialistes.

Elle ose à peine défendre les valeurs occidentales et pointer du doigt les dangers inhérents à l’islamisation.

Elle est aussi favorable que la gauche à la perte de souveraineté.
Elle a montré dans le passé proche qu’elle n’osait pas prendre les mesures d’urgence à même de répondre efficacement au déclin économique, à la paupérisation et à l’insécurité.

Un changement total de discours et d’attitude de la gauche est impensable.

Un changement de discours de la droite incarnée par les Répu­blicains est davantage pensable, mais risque, dans les circonstances actuelles, d’apparaître com­me une tentative de s’adapter au dernier moment.

Le Front national et Marine Le Pen n’apportent pas des réponses pertinentes sur chacun de ces points, mais ils apportent des réponses cohérentes en matière de sécurité et d’immigration. Ils répondent ainsi au désespoir et aux frustrations qui montent. Il est logique que, dès lors que désespoir et frustrations risquent fort de s’accentuer, ils aient toutes leurs chances dans un proche avenir. Un courant prenant cette direction monte partout en Europe.

Seuls les aveugles ne le voient pas.

Partager cette publication

(31) Commentaires

  • stephane Répondre

    Est-ce que les francais franc-maçon sont prêt à acceuillir une femme à la tête de l’état, tel est la question dont on doit se poser pour y réponde ?
    A partir de là tout est possible !

    03/11/2019 à 11 h 58 min
  • Helveticus Répondre

    c’est certain

    01/01/2016 à 23 h 16 min
  • Claude roland Répondre

    Moi je vois plutôt Marion Maréchal présidente en 2017 ou 2022, d’autant qu’en plus, elle représente bien la France physiquement vu sa ressemblance avec la Marianne emblématique de notre nation.
    Elle est plus modérée et posée, et à avec Me Collard un bon conseiller.

    18/12/2015 à 14 h 56 min
  • BRENUS Répondre

    JOJO. Vas donc te prosterner à la maison de la « religion d’amour » et fous nous la paix, islamo-fachiste.

    17/12/2015 à 19 h 44 min
  • druant philippe Répondre

    Dans des circonstances inchangées , Marinette ne passera s ni en 2017 ni en 2022 : dire qu’ au 2éme tour des présidentielles , tout candidat qui lui serait opposé gagnerait contre elle : crâne d’ oeuf de bordeaux ou le nain difforme ou
    même le présigland actuel .
    Seul un coup d’ état mené par des militaires ou un écroulement économique pourrait changer quoi que ce soit dans ce pays de mabouls .

    17/12/2015 à 6 h 52 min
    • Claude Germain V Répondre

      @ Druant philippe , hélas combien vous avez raison …

       » Seul un coup d’ état mené par des militaires ou un écroulement économique pourrait changer quoi que ce soit dans ce pays de mabouls . »

      17/12/2015 à 12 h 02 min
      • Jaures Répondre

        L’ennui c’est qu’avec les militaires on ne sait jamais qui on aura ? Un Pinochet ? Un Castro ? Un Prayuth Chan-ocha ? Un Jaruzelski ?
        Croyez-vous que vous aurez le choix au soir du coup d’Etat ?

        18/12/2015 à 16 h 04 min
    • afmc98000 Répondre

      Compte tenu du nombre croissant de voix FN, il n’est pas improbable que soit Marion, soit Marine soit élues dès le premier tour. Au quel cas aucune alliance n’aurait pu se faire contre.elles.
      Je voix très bien ce machiavélique Hollande élu en 2017, en ayant tout fait pour affaiblir le LR, surtout si c’est Sarkozy ou Juppé qui se présentent.
      Durant les 5 ans suivants Hollande aura encore plus mis le pays au fond du gouffre, en voulant récupérer tous les gauchos, les EELV, et les musulmans. Le pays quasiment en révolution votera encore plus massivement FN en 2022.

      18/12/2015 à 23 h 34 min
  • dissident Répondre

    encore la marotte de jojo, les electeurs fn n ont pas lu le programme du fn, mais mon vieux, c est le lot des electeurs de TOUS les partis, croyez vous que les lecteurs de FMiterrand avaient lu les 110 propositons du ps, bien sur que non! le fn est pousse par une vague puissante qui vient du bon sens ,etre maitre chez soi, vivre en securite, pouvoir transmettre a ses enfants sans se dire comme tant de gens bah heureusement que je ne serais plus la, ca va pas tre beau dans 10 ans merci les socialopes etc

    17/12/2015 à 5 h 06 min
    • Jaures Répondre

      Si vous dîtes que les électeurs du FN ne connaissent pas le programme de ce parti, que dîtes vous de ceux qui prétendent qu’il s’agirait à présent d’un « vote d’adhésion » ?
      Vous ne pouvez comparer aux autres programmes. Les 110 propositions obéissaient à une logique avec lesquelles on pouvait être en désaccord mais qui correspondaient à des mesures économiques, sociales et des valeurs liées à la gauche depuis des décennies.
      Or, si vous comparez le programme du FN de 2007 (version J.Marie) et celui de 2012, vous assistez à un total revirement sur les plans économiques et sociaux.
      Il est loin le temps où J.M.Le Pen trouvait Mme Thatcher « encore un peu trop socialiste » alors que sa fille qualifie aujourd’hui la droite et la gauche « d’ultralibéraux ».

      17/12/2015 à 10 h 41 min
  • BRENUS Répondre

    JOJO s’interroge de savoir à quel ouvrage de Houellebecq on doit se référer. Hypocrite comme d’habitude, il connait parfaitement la réponse : il est lui-même un portrait presque parfait d’un de ces dhimmis en voie de « soumission » à l’islam. Pas un islam soft comme dans le roman ce qui ne saurait lui suffire. Avec assez de bave sur les babouches, il peut même espérer devenir émir de quelque chose ou imankomyrespir . Mais ce dernier stade est déjà atteint.

    16/12/2015 à 17 h 59 min
    • Jaures Répondre

      Pourquoi vous référer plutôt à « Soumission » plutôt qu’aux autres romans ?
      Dans « Les particules élémentaires », il prédit que la reproduction humaine ne se fera plus à terme que par clonage.
      Dans « La carte et le territoire » que la France se sortira de la crise à son avantage par l’agriculture et le tourisme.
      Comment s’exprimera sa clairvoyance la prochaine fois ?
      Et si Houellebecq était tout simplement un artiste dont il ne faut comprendre de ses écrits, comme pour tout poète, que son état psychologique du moment traduit avec son talent ?

      17/12/2015 à 10 h 50 min
      • Raspoutine Répondre

        Jaures@ j’espere que l’on ne vous clonera pas; sinon, quel malheur pour le pays !
        Si on ne clonait que les electeurs du FN ?

        17/12/2015 à 11 h 04 min
  • Laboca Gilles Répondre

    Il y a le feu à la maison:
    D’ici 2017 il peut se passer plein de choses, des événements graves plus graves que ceux que nous venons de connaître, qui aurait dit il y a un an fin 2014 que ce que nous avons connu en 2015 aurait pu arriver, l’histoire s’accélère, elle s’emballe et quand le moteur s’emballe il explose….
    Alors 2022 ou seront nous ?
    La prédiction de Michel Houelebeque confirmée ?

    16/12/2015 à 16 h 46 min
    • Jaures Répondre

      Quelle prédiction de Michel Houellebecq ?
      Celle des « Particules élémentaires », de « La carte et le territoire », de « Soumission »,… ?
      Houellebecq conclut toujours ses romans par une prédiction plus ou moins désespérée.
      Vous avez le choix.

      16/12/2015 à 16 h 53 min
  • Claude Germain V Répondre

    Il va très surement se passer bien d’autres éventements d’ici
    grâce aux socialopes communistes et autres vertde gris EEELV , tous enfants et petits enfants de Marx , Staline et leurs peres spirituels le grand inventeur du National-Socialisme Adolph Hitler , il suffit de reprendre pour cela les chiffres de la collaboration 39/45 avec au mini 95% de socialistes et autres cocos …….qui ont su évidement truquer l’histoire de la libération pour éviter de parler des 80 a100 millions de victimes du copain Staline , alors que les gens du FN et et de l’Action Francais partaient en 41 avec De Gaulle en Angleterre pour préparer le débarquement des allies …
    Donc si Marine ne passe pas en 2017 , du fait de l’invasion Islamiste sur l’ Europe nous auront eu bien avant 2022 une guerre civile ou autre forme de problèmes gravissimes en France et en Europe , parce que l’abcès immigrationniste devra ÊTRE IMPÉRATIVEMENT CREVÉ AVANT 2022 ……
    Pour preuve il faut voir avec quelle vitesse les corrompus mondialistes de Bruxelles et de Strasbourg relancent les pourparlers avec la Turquie pour faire rentrer le diable en Europe …Le malheur c’est qu’il n’est pas possible d’avoir les noms des salopards aux ordres des USA qui relancent ces tractations iniques et sataniques ….Le plan continu de plus belle et plus vite car la réaction populairement positive envers le FN fait peur aux salopards traitres …

    16/12/2015 à 14 h 03 min
    • Jaures Répondre

       » la collaboration 39/45 avec au mini 95% de socialistes et autres cocos ».
      Bien sûr ! Et les Français ont donné à la libération la majorité au parlement à ces 95% de collaborateurs.
      Et ces 95% de collaborateurs étaient à la tête du Conseil National de la Résistance en 1943.
      Mais je suppose que vous confondez le FN actuel avec le Front National de 1941, fondé par le Parti Communiste.

      16/12/2015 à 14 h 49 min
    • Raspoutine Répondre

      Claude Germain@ less socialopards, verts et autres vermines ne sont pas seulement des fruits de >Marx et Staline, mais aussi de De Gaulle!

      16/12/2015 à 15 h 46 min
  • Rosenberg Répondre

    Marine Présidente en 2017 ou 2022, prendra  » JoJo la brume » comme Premier Ministre !

    16/12/2015 à 8 h 59 min
  • BRENUS Répondre

    Va caguer JOJO. Avec tes copains démissionnaires du Nord et de Paca. Même si les gugusses arrivés avec l’aide de tes copains ne me plaisent pas et qu’ils sauront venir à la gamelle, au moins ils ne pourront pas se goinfrer autant qu’avant. Que MLP passe ou non le temps des inféodés au ps va devenir plus difficile. Ce ne sera que justice.

    15/12/2015 à 19 h 04 min
  • Jaures Répondre

    « Marine Le Pen sera présidente en 2022 ! »
    Voilà une nouvelle prédiction de Millière qui devrait rassurer les autres partis. Vu la clairvoyance dont fait preuve ordinairement son auteur, cela vaut comme une garantie du contraire.

    La tentation populiste n’est pas propre à la France, ni même à l’Europe. Celui-ci, avec des noms différents existe en Italie, en Autriche, en Suisse. Les populistes sont au pouvoir en Hongrie et en Pologne. En Hongrie, on en voit d’ailleurs les résultats: dérive autoritaire, contrôle de la presse, des cultes, de l’économie, des institutions,…Et des jeunes qui partent en masse laissant une démographie négative.
    Il serait tant d’ailleurs que l’Europe cesse d’arroser de ses milliards un Viktor Orban qui méprise ses mécènes.

    Outre Atlantique, on a un Donald Trump à la mesure des populismes européens. Les sondages en font un favori des primaires républicaines malgré des sorties chaque fois plus extravagantes.
    On voit donc que le populisme n’est en rien propre à la France ou même à l’Europe.

    D’autant que le populisme français n’est lui-même guère cohérent. Si en Hongrie il s’appuie à la russe sur un nationalisme et une ferme unité religieuse, en France, le discours diffère d’un dirigeant à l’autre. On peut d’un côté s’opposer au planning familial, parler de défendre un mode de vie « gréco-romano-chrétien » (sic), fustiger le mariage pour tous et l’avortement, de l’autre se dire satisfait de la loi Veil et s’écrier  » « Qu’on soit homme ou femme, hétérosexuel ou homosexuel, chrétien, juif, musulman ou non croyant, on est d’abord français ! » (M.Le Pen 1er mai 2011).
    Certes tous se rejoignent sur des slogans contre l’immigration et l’insécurité mais sans trop développer les mesures à mettre en oeuvre pour les éradiquer.
    Si Millière pense que le FN « apporte des réponses cohérentes en matière d’immigration et de sécurité », il serait bienvenu qu’il nous les explique.

    Mais surtout, le FN développe des propositions économiques dont certaines seraient libérales (suppression de l’ISF, discours antisyndical) d’autres de gauche (défense des 35h,retraire à 60 ans, lutte contre le travail au noir), voir d’extrême-gauche (contrôle des prix, hausse générale des salaires et pensions, nationalisations).

    On l’a vu durant les élections, les propositions du FN n’ont guère fait débat. Son électorat agit plus par dépit que par adhésion à un programme qu’il ne connait pas (j’en ai fait l’expérience). On constate dans le dialogue que les préoccupations d’une Marion M.Le Pen (religion catholique, avortement, mariage pour tous) sont loin de hanter son électorat dont l’argument principal est: »les autres ont échoué, essayons celui-là » accompagné d’une sourde rancoeur contre ceux par qui il se sent trahi.

    Nul ne peut dire ce qu’il en sera en 2022. Qui aurait dit en mai 2011 que ce serait F.Hollande qui serait élu 12 mois plus tard ? Millière, spécialiste autoproclamé des Etats-Unis affirmait 1 mois avant les élections qu’ Obama ne serait jamais élu et 1 semaine avant qu’il ne serait pas réélu (se moquant sans vergogne à chaque fois de ceux qui énonçaient le moindre doute), comment peut-il s’engager sur un résultat 7 années à l’avance ?
    Peut-être se dit-il que, contrairement à une prédiction à court terme, il y a peu de chance qu’on se souvienne de ses écrits à telle échéance.
    A moins qu’un archiviste motivé…

    15/12/2015 à 17 h 40 min
    • DESOYER Répondre

      « Parti populiste »: parti de Droite qui sait comprendre le « peuple ». Merde! un parti de Droite peut devenir populaire!

      16/12/2015 à 14 h 01 min
      • Jaures Répondre

        Il y a des partis populistes de droite et des partis populistes de gauche (comme Syrisa avant d’être au pouvoir).
        Le FN est un parti populiste où se mélangent slogans d’extrême droite et programme économique de gauche voir d’extrême-gauche.
        Flatter l’opinion n’est pas comprendre le peuple mais le manipuler en donnant raison à chacun, en énonçant des propositions simplistes, même contradictoires, et en jouant des angoisses liées au contexte.

        16/12/2015 à 15 h 00 min
        • Raùs Répondre

          Jaures@ vous oubliez qu’il y a aussi des communistes FN

          16/12/2015 à 15 h 48 min
          • Jaures

            C’est exact. Il y a des ex membres du PC, de la CGT et du PS au FN.

            16/12/2015 à 16 h 46 min
  • zézé Répondre

    Hélas, hélas, votre commentaire … est malheureusement VRAI à 1000 %.

    De plus, il n’est pas dit que le gvt actuel nous laisse les coudées franches pour voter en 2017 !

    En peu de mois, il est probable que la France soit réduit en miettes avant : d’autres attentats, d’autres ordonnances ou 49.3 passeront pour nous juguler un peu plus ! et vu que nous sommes en « état d’urgence », les manifs subiront de grosses répressions….
    mais faut-il s’en étonner lorsque nous sommes le seul pays européen à avoir dans ses rangs des communistes avec lequel, sans vergogne, ces partis s’unissent et prennent des mesures coercitives envers les français ?

    15/12/2015 à 12 h 01 min
  • Drakkar Répondre

    D’ici à 2022, la marée islamique aura submergé la France et l’Europe (UERIS) avec l’appoint majeur de la Turquie (qui se réjouit de la reprise des négociations.
    Pour celer la mécanique socialo-islamique de LRPS, le droit de vote aura été abaissé à 16 ans et ouvert aux immigrés sans distinction d’origine.
    Au second tour, si elle n’a pas été lapidée d’ici là, Marine sera face à un candidat musulman qui sera élu par application du front charia-républicain par 80% des veauxtants.

    15/12/2015 à 11 h 22 min
    • vozuti Répondre

      exact,les veaux se réveilleront lorsqu’il sera trop tard.pas avant.

      15/12/2015 à 12 h 25 min
      • Le Ket Répondre

        @ vozuti = les veaux commenceront à piailler quand leurs assiettes se videront.

        Quant à la victoire de Marine Le Pen en 2022, je n’y crois pas un seul instant;
        1) le succès au second tour, c’est 50,01%. Au niveau national on en est loin.
        2) Dans 7 ans, une autre génération, trentenaire ou quadra aura évincé les ténors de l’An 2000/2002, en se débarrassant du « politiquement correct » et de la « pensée unique ».
        3) Il est fort probable que le FN s’implante partout en France de manière efficace et durable et profite de la Crise qui va s’intensifier dans tous les domaines : financier, économique, social et culturel (islam).
        4) En 2022, Marion Le Pen aura 33 ans et pourrait, elle, incarner le renouveau du FN, en s’opposant à la nouvelle génération en gestation aussi bien au PS que parmi la Droite cosmopolite.

        Qui vivra verra …..

        15/12/2015 à 13 h 54 min
        • Raùs Répondre

          La droite cosmopolite c’est la salade mêlée !

          19/12/2015 à 13 h 16 min
      • Raùs Répondre

        le filet de veau c’est fondant et pas rouge sang ! Pas bon pour les muscles !

        16/12/2015 à 15 h 53 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: