Marine Le Pen vs J.L Mélenchon (2)

Marine Le Pen vs J.L Mélenchon (2)

Les coulisses du débat :

Mélenchon estime avoir “envoyé au tapis” Marine Le Pen

Le président du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, a estimé lundi avoir “envoyé au tapis” Marine Le Pen et trouvé la méthode pour avoir le dessus sur la présidente du Front nationale, à l’issue du débat qu’il a eu avec elle lundi matin sur BFMTV/RMC.

TF1

Partager cette publication

(4) Commentaires

  • jean BAUD Répondre

    A l’attention de votre site:

    Je suis révolté par la censure que vous appliquez à la soumission du texte,vous venez par deux fois de gommer des éléments indispensables à la compréhension de mes commentaires!c’est inadmissible!!!

    17/02/2011 à 10 h 21 min
  • jean BAUD Répondre

    En résumé,c’est un dialogue de sourds.Chacun des deux débatteurs a sa vision du monde à travers le prisme de ses propres lunettes,le camarade Mélenchon ne déçoit pas ses troupes que 100 milliond de morts de par le monde n’ont semble t-il pas refroidies,cela dit,il a fort bien assimilé la technique coco qui consiste à mentir effrontément en essayant de prendre un air angélique…
    MLP a levé de bonnes choses,je lui donne l’avantage bien qu’elle ait sensiblement perdu pied sur le propos du présentéisme à la cour Européenne qui était d’ailleurs hors sujet,j’aurais apprécié qu’elle aborde le sujet de la dette abyssale et du déficit budgétaire devenu chnonique!pour ma part,je suis persuadé que le candidat qui sans réformettes aucune,abordera frontalement le sujet hyper-sensible de la réduction massive des dépenses de l’Etat et qui dépolitisera fera un carton…ce pourrait étre elle,étant neuve en politique,elle pourrait se démarquer des actuels tricheurs que les contribuables électeurs ne peuvent plus voir A MEDITER

    16/02/2011 à 18 h 37 min
  • Manoufox Répondre

    Pour moi il faudrait adapter les débatteurs en fonction de leur personnalité. Marine avait probablement des choses très intéressantes à dire, c’est sûr mais avec l’autre guignol… dur.
    Et parfois ce genre de débat où l’un est « émotionnel » et l’autre « raisonnable » ne tourne pas pas dans l’esprit des gens au succès de la raison.
    Avec Jean Marie, Mélenchon aurait été la souris. Et je me serais vraiment réjouis.

    16/02/2011 à 12 h 46 min
  • claudine Répondre

    Objectivement, je les place à égalité.
    Une constatation toutefois : Marine le Pen fut moins agressive (et elle gagnerait à l’être encore moins pour mieux faire passer ses idées..en douceur et profondeur), Mélenchon fut décevant et surtout, méprisant pour le peuple en dévoilant ainsi son véritable visage.
    Le peuple n’aimant pas être humilié on peut espérer qu’il aura donné sa préférence à celui des deux qui veut lui redonner sa véritable dignité, celle d’exister par lui-même, qui ne se mesure pas à l’aune de la charité qu’il exerce à son détriment

    16/02/2011 à 8 h 48 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: