Marseille au bord de la rupture

Marseille au bord de la rupture

Depuis deux semaines, la cité phocéenne doit faire face à la grève des éboueurs contre la réforme des retraites. Dans les rues, près de 10.000 tonnes de déchets jonchent les trottoirs, et le ras-le-bol devient général.

Face à cette situation, le préfet des Bouches-du-Rhône a décrété dimanche matin la réquisition du personnel de deux centres de transfert des ordures ménagères de Marseille, bloqués par des agents territoriaux en grève. Selon un communiqué, l’arrêté prendra effet lundi.

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • DOE Jane Répondre

    Marseille , ville cosmopolite , naguère 1er port de la Méditerranée et reléguée au 23ème
    rang en attendant pire ce qui ne saurait tarder

    26/10/2010 à 17 h 15 min
  • Michel Répondre

    Les éboueurs auraient repris le travail à la demande du patron de FO…

    26/10/2010 à 12 h 48 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *