Mayotte, pilier de l’empire

Posté le mai 05, 2009, 12:00
8 mins

Allez à Mayotte, la perle de l’Océan Indien, ses plages de sable fin, sa mer turquoise (ou émeraude, au choix), ses cocotiers de rêve. Vous visiterez la plus grande maternité du monde : il y naît un petit Français chaque minute. Vous visiterez aussi la plus grande mosquée, car tous ces petits Français sont musulmans comme leurs parents. Vous pourrez, de plus, faire un petit tour en mer sur un « kwassa-kwassa », la barque pittoresque sur laquelle arrivent chaque jour à Mayotte de nombreux immigrés venant des Comores, de Madagascar, des côtes d‘Afrique et même, depuis quelque temps, assure-t-on, du Congo ex-belge et du Rwanda.

Mayotte, 374 km2, 186 452 habitants (47 000 en 1978), est donc une île d’avenir. À ce rythme-là, ce sera un jour le département le plus peuplé de… France, le 101e. Mais, hélas ! sans aucun intérêt économique ni stratégique, intégralement musulman (la justice y est rendue par des juges musulmans, les cadis). Cependant, la France laïque et républicaine se propose d’y investir 200 millions d’euros pas an pendant 25 ans, ce qui fait 5 milliards d’euros – que devra donc verser le bon contribuable bien de chez nous.

On ne perd d’ailleurs pas de temps. L’effort budgétaire de l’État pour cette île de rêve s’élève déjà pour 2009 à 635 millions d’euros, soit 3 405 euros par personne et par an, avec un avenir plus que prometteur : le RSA, l’allocation de parent isolé, l’allocation de solidarité spécifique, l’allocation de logement social, les indemnités chômage (50 % de la population active), toutes les autres allocations sociales et la Sécurité sociale. Qu’Allah le tout-puissant et le miséricordieux soit remercié !

L’ennui, c’est que, par-dessus le marché, on risque fort d’avoir de constants problèmes avec la Fédération islamique des Comores qui, appuyée par d’autres États musulmans, n’a jamais accepté la sécession de Mayotte. Le rattachement à la France de cette petite île de l’Océan Indien a été condamné à l’unanimité par l’ONU et l’OUA (Organisation de l’Unité Africaine) en décembre 1982, l’OUA considérant Mayotte comme « occupée par une puissance étrangère ». Alors, grands dieux, qu’est-on allé faire dans cette galère ? Il n’y avait donc pas assez de Comoriens en France ? Et, bien sûr, rien n’empêchera les habitants de ce nouveau département de se fixer en métropole comme le font les Antillais.

À ce propos, revenons brièvement sur l’autre perle bien connue des Caraïbes, la Guadeloupe (cf. le n° 682 des 4 Vérités : Pour les Antilles françaises, l’indépendance). On vient d’apprendre que, selon « l’Observatoire national de la délinquance », pour 2008, les TOM-DOM se placent très bien, aussitôt après la Seine St-Denis, terre connue d’immigration et de violence (500 braquages et plus de 10 000 cas de violences physiques pour la seule année 2008).
Dans ce contexte, est tout à fait étrange la large publicité récente dans le métro parisien : « Visitez la Guadeloupe, ses plages de sable fin, sa mer turquoise, ses cocotiers » (et, pourrait-on ajouter, ses voitures calcinées, ses bâtiments incendiés… Avec de la chance, vous pourrez même participer à une émeute). Malheureusement depuis les « événements », plus personne ne se risque dans cette île aux rivages enchanteurs. Le manque à gagner se chiffre actuellement à 80 millions d’euros, plus le chômage.

Pour ce qui est de Mayotte, il faut être juste, dans ce département, règne l’ordre islamique, ce qui est logique et prémonitoire, la France de Clovis et de Louis XIV étant destinée à devenir un pays africain, islamique et sous-développé.

La conclusion s’impose : la France du XXIe siècle démontre peu à peu qu’elle n’est plus en mesure de s’adapter au monde moderne. Alors qu’on n’est plus capable de construire un porte-avions qui puisse naviguer comme le prouvent les pannes incessantes du « De Gaulle », que l’on n’arrive pas à vendre nos avions « Rafale », on dépense des milliards d’euros dans les derniers confettis d’un empire perdu. Est-ce que les autres puissances coloniales d’hier, la Grande-Bretagne, le Portugal, les Pays-Bas, s’accrochent à leurs ex-colonies ? Bien sûr que non. Il y a longtemps qu’elles ont largué ces territoires dérisoires et agités, sources de tous les problèmes.

Mais voilà, les 19 sénateurs, les 22 députés des TOM-DOM et tous les autres élus de nos « isles » – le député de Mayotte est M. Abdoulitifou-Aly et le sénateur est M. Soibahadine Ibrahim – tiennent non seulement à ce que cette situation se maintienne, mais que l’État (le contribuable) fournisse un important effort en matière d’infrastructures… Nous maintiendrons l’empire ! À la veille de la disparition d’un autre empire, au Ve siècle, les sénateurs romains disaient la même chose…

43 réponses à l'article : Mayotte, pilier de l’empire

  1. sas

    25/05/2009

    Haaaaa excellent…..les manches  couilles ou MAC viennent de passer leur brevet d appartenance….a Mayotte…..

    Ils ne sont pas encore département français et sont déjà en grève pour réclamer…..

    J ALLUCINE……

    Et on apprend au passage qu encore TOTAL est en situation de monopole la bas…..d ici que ce soit la véritable raison de cette elargissement contre nature ???

    sas

    Répondre
  2. Quéribus

    14/05/2009

    Z’ont pas trop l’air malheureux les mahorais d’ aujourd’hui – voir le résultat du référendum !  Pas cons les mahorais d’aujourd’hui, veulent pas retourner dans le giron des Comores les mahorais. Ils ont les yeux ouverts et voient très bien ce qu’il en est des pays qui les entourent. C’est ça l’essentiel ; et s’ils lisaient la prose de certains ici, ils se gondoleraient ! Quant à nous…eh bien à notre portefeuille. Nous l’avons bien cherché.

    Répondre
  3. Anonyme

    12/05/2009

    Vox populi dit: 1) "La foi en Dieu n’a absolument rien à voir avec l’organisation politique que se donnent les hommes". La phrase est jolie mais c’est une contre-vérité patente (notamment, mais pas seulement, les imbrications étroites, on peut même dire "siamoises", de nombreux Etats avec islam et charia, ça vous dit quelque chose ?). Sur quel nuage vivez-vous ? Il serait temps que vous en descendiez et aussi que vous vous décilliez les yeux ! (ou que vous pensiez à vous soigner comme recommandé par Mancney)

    Evidemment, quand on affirme des principes, la réalité les dément. Rien d’extraordinaire. C’est comme ça avec tous les systèmes de pensée, ils sont incapables de tout saisir. C’est peut-être mieux ainsi, ça nous rappelle, si on est honnête, qu’on n’est pas prêt de tout comprendre. Si vous lisez mon post précédent, j’ai dit avoir vécu au Maroc. Une théocratie, au moins sur le papier. Je connais tout ça. Et alors? ça m’interdit de me mettre en accord avec les paroles du Christ parce que de l’autre côté de la Méditerrannée des individus choississent de nous donner un exemple que je désapprouve? Parce qu’ils combinent une merde politico-religieuse, je dois annuler les préceptes de l’Evangile, c’est ça? Que faut-il faire alors? Instaurer une théocratie chrétienne pour faire pièce à l’Islam? Je préfère endurer un reproche de naïveté plutôt que regresser à un niveau vétérotestamentaire/coranique.

    Vox populi dit: 2) "Cela dit, j’aimerais aussi savoir combien coûtent les dépenses pour le Limousin ou autres territoires archaïques, mais bien nationaux, …." .  Là, vous êtes carrément dans le malséant et le ridicule et vous vous discréditez. C’est dommage car il y avait aussi quelques considérations intéressantes dans vos propos..

    J’essuie votre remarque, mais je n’y lis aucune explication. C’est dommage.

    Mancney dit "Rendre a Caesar ( …) et a Dieu (..)"… ok. On connait tous ca et je crois qu’on l’apprend en primaire.

    Soit dit sans animosité (on s’est clarifiés sur ce point!), votre connaissance des programmes scolaires est nettement à revoir. Le site du cndp les met en ligne. Je le regrette, mais aucune mention des Evangiles ne parcourt le cycle primaire. Pour information, la seule année où la Bible est "licite", c’est en 6ème, dans le cadre des mythes/références fondateurs. On peut, par divers biais, en reintroduire des extraits en 1ère.

    Mancney dit: "Maintenant, en creusant un petit peu, on devient bien moins sur que "la foi en Dieu n’a absolument rien à voir avec l’organisation politique" puisque la Politique est affaire de culture et que la culture comporte Dix mille ans de religion. En fait, je pense que cette allégation est incorrecte, meme si elle parait vrai, simpliste et attractive au premier degré. La foi en Dieu inspire au contraire largement la construction de tout systeme humain, dont les systemes politiques. Et je n’ai pas besoin de prendre l’exemple de l’islam, qui, comme chacun sait probablement, n’est PAS une religion, mais est un systeme intelligent et totalitaire comprenant une Religion."

    Il n’y a pas besoin de creuser, c’est l’évidence! C’est l’affirmation du Christ qui est révolutionnaire et marque une rupture avec tout ce qui se faisait auparavant (et qui a continué de se faire dans bien des lieux, y compris chrétiens). Le fait qu’on n’atteigne pas l’idéal du Christ ne le discrédite pas en soi, à mes yeux.

    Effectivement, ne prenez pas l’Islam, ce n’est pas vraiment un modèle pour moi et je me passerai bien de son mode de fonctionnement, même si, bien sûr, les gens ont le droit de vivre comme ils l’entendent chez eux.

    Je suis d’accord avec vous pour dire que la foi inspire la construction de tout système humain, notamment politique. "Inspire" est très bien trouvé. On n’impose rien. C’est un peu le débat qu’on trouve dans le Grand Inquisiteur. A mon avis (mais chacun a là-dessus ses convictions) Dieu n’a pas besoin d’être défendu par une structure politique, par ses hommes de toute façon faillibles et corruptibles, il se débrouille très bien sans nos combines. Le libre-arbitre qu’il nous a donné et nous divise en croyant et incroyant appelle une organisation qui ne tranche pas sur terre sur qui sera (du moins je crois) trancher au-delà. Comme vous l’avez dit, l’Islam dans sa forme actuelle (qu’il sera difficile de renverser par le raisonnement, en vertu des partis pris théocratiques du Coran, qui n’ont rien à voir avec ceux tout à fait neutres de l’Evangile) force au contraire les consciences et soumet les incroyants. Je ne veux pas que ma foi prenne la même direction. Je me battrai aussi, rassurez-vous, pour que le pouvoir politique empêche ces dérives. Dans ce sens, la loi de 1905 me paraît très convenable, c’est vrai, et pas trop éloignée des paroles du Christ, encore qu’elles laissent la place à d’autres solutions.

    Vous parlez aussi des Etats-Unis, ça fait longtemps que je n’ai pas repassé mes classiques, mais il me semble que la constitution ne mentionne pas spécifiquement un Dieu chrétien. Il s’agit, comme pour la Bible du serment, de pratiques postérieures. Vous le savez, les Américains garantissent, mieux que la France, la liberté religieuse. C’est même le premier amendement. Les synagogues et les mosquées, sans parler du bouddhisme, sont bien accueillies. C’est la preuve qu’une foi profonde (en l’occurrence chrétienne) se satisfait d’une cohabitation avec d’autres croyances quand elle ne doute pas d’elle-même. On n’a pas besoin d’exclure les autres quand on se sent fort. Ainsi, si la France est vulnérable à l’Islam, ce n’est pas en vertu de la laïcité en tant que telle, c’est en vertu de la faiblesse de son sentiment chrétien. Supprimer la loi de 1905, par exemple, pour donner une couleur confessionnelle chrétienne à notre pouvoir politique serait absolument sans effet contre l’Islam car les coeurs se sont déjà, dans les faits, détournées des Eglises. Aujourd’hui, on peut le regretter, on mobiliserait plus facilement les Français pour la laïcité que pour l’Evangile!

    Par avance, je préviens que je serai en déplacement, et dans l’incapacité de répondre aux contradicteurs, qu’ils n’en prennent pas ombrage!

    Répondre
  4. Anonyme

    11/05/2009

    SAS : " ….et dès que le cocotier va bouger à MAYOTTE , comment penser qu une france qui ne sait et ne veut contrôler ses peuples de l auttre coté du périphérique pourrait le faire plus à 12 000 km dans l océan indien ?"
    –   Pena tracas, bonhomme. Ya ka rescusciter Bob Denard… En tout cas, le cocotier, il VA bouger, a Mayotte; on fait ce qu’il faut pour, et le post de l’autre excit
    é ingrat-Kopter, plus haut, montre déja qqs raisons. Et puis, evidemment, la Reunion n’est pas loin… et justement, Kopter, graine de sédition, le mentionne. Je ferais pareil a sa place, mais sans envie et sans ingratitude, sans jalousie ni vulgarité.
    Ot
    é, Oté, Oté La Réunion.

    SAS : " (…) où l on arrivait même a transformer d un simple coup de baguette une Pittbull en Labrador…..avec paiper, certificat vétérinaire et tout et tout……"
    –    Ca, c’est rien du tout. Ce que je voudrais voir, c’est SAS transformé en archeveque. La, la, je débaque au pays pou voi ca. Vaiment.

    Take care, ton Altesse,

    Mancney

    Répondre
  5. Anonyme

    11/05/2009

    Vox Populi cite Emeric  : "  Emeric dixit : "La foi en Dieu n’a absolument rien à voir avec l’organisation politique que se donnent les hommes".  
    Vox Populi repond : " La phrase est jolie mais c’est une contre-vérité patente""

    –   Oui, absolument. Il y a deux jours, j’avais ecris a Emeric :

    Mancney : "Rendre a Caesar ( …) et a Dieu (..)"… ok. On connait tous ca et je crois qu’on l’apprend en primaire. Maintenant, en creusant un petit peu, on devient bien moins sur que "la foi en Dieu n’a absolument rien à voir avec l’organisation politique" puisque la Politique est affaire de culture et que la culture comporte Dix mille ans de religion.
    En fait, je pense que cette allégation est incorrecte, meme si elle parait vrai, simpliste et attractive au premier degré. La foi en Dieu inspire au contraire largement la construction de tout systeme humain, dont les systemes politiques. Et je n’ai pas besoin de prendre l’exemple de l’islam, qui, comme chacun sait probablement, n’est PAS une religion, mais est un systeme intelligent et totalitaire comprenant une Religion.
    Les Ricains l’affichent carrement "In God we trust" et, just for fun, please, regardez cette petite video dont on vient de m’envoyer le lien. Le speaker, Denis Prager appelle cela l’American Trinity.  Enjoy ;
    http://www.youtube.com/watch?v=Nn4IH3yng4k"

    –  En fait, je crois que Emeric s’appuie tres fort sur la Loi de 1905. Il tend a faire une séparation tres théorique entre l"Eglise et l’Etat et n’a pas souhaité intégrer les parametres historiques et le fonctionnement des hommes, la "réalité", comme le suggere Vox Populi. En fait, je crois que Emeric souhaite que la Republique Francaise ne soit pas la Republique Chretienne Francaise…. Et, c’est bien ce qu’ils ont souhaité en 1905, poussés par cela par le cher laico-atheisme(?) du Socialisme grandissant de l’époque.  Mais cette loi a été bien plus politqieue que humaine.
    Et, évidemment, la France SERA une république "religieuse". Non, pas chrétienne. Parce que l’on ne resiste pas a une Foi avec du vide. Aujourd’hui, le laicisme est a l’Islam ce que Maginot est a Guderian.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  6. SAS

    10/05/2009

    Nous sommes quelques un a ne plus croire au pere noèl en France……et dès que le cocotier va bouger à MAYOTTE , comment penser qu une france qui ne sait et ne veut contrôler ses peuples de l auttre coté du périphérique pourrait faire plus à 12 000 km dans l océan indien ?????

    Faut arrêtez de rêver…..le bateleur peut toujour dire et faire….la vérité est tenace et intangible…

    Tien sas a vu hier un reportage , en FRANCE , où l on arrivait même a transformer d un simple coup de baguette une Pittbull en Labrador…..avec paiper, certificat vétérinaire et tout et tout……

    ça marche un court moment…..puis après quoi?

    le type etait goguenard…..et totalement désengagé vis à vis de la loi…..

    on se veroit dans 6 mois …..

    sas

    Répondre
  7. vox populi

    10/05/2009

    Emeric dixit :

    1) "La foi en Dieu n’a absolument rien à voir avec l’organisation politique que se donnent les hommes". La phrase est jolie mais c’est une contre-vérité patente (notamment, mais pas seulement, les imbrications étroites, on peut même dire "siamoises", de nombreux Etats avec islam et charia, ça vous dit quelque chose ?). Sur quel nuage vivez-vous ? Il serait temps que vous en descendiez et aussi que vous vous décilliez les yeux ! (ou que vous pensiez à vous soigner comme recommandé par Mancney)

    2) "Cela dit, j’aimerais aussi savoir combien coûtent les dépenses pour le Limousin ou autres territoires archaïques, mais bien nationaux, …." .  Là, vous êtes carrément dans le malséant et le ridicule et vous vous discréditez. C’est dommage car il y avait aussi quelques considérations intéressantes dans vos propos..

    Répondre
  8. Anonyme

    10/05/2009

    Siniq : " quand les mecs de 100 kgd ouvrent leurs gueules ceux de 50 la ferment."

    Michel Audiard.

    Répondre
  9. Anonyme

    10/05/2009

    Valentin Mbougueng : " (..) Il se peut que, dans vingt ans, trente ans, peut-être moins, ils se rendent compte que les promesses de la France n’étaient que mirage et abandonnent ce statut de privilégiés par rapport aux voisins, mais de sous-Français traités avec mépris par les « vrais » Français de métropole.’

    –   Valentin, a part de rares exceptions, personne ne traite personne avec mépris, mais certaines personnes fragiles et complexés peuvent en ressentir la ou il n’y en a pas, justement parce que, se sachant ou se sentant "inferieur", elles comparent (a tort) leur valeur estimée a celle d’une personne a la valeur reconnue, et donc, anticipant le resultat, elles s’attendent a un mépris qu’elles se sont ELLES-MEME décerné.
    Mais le fait que VOUS parliez vous-meme de "sous-francais" et de "vrai francais" met parfaitement en lumiere la diff
    érence entre les peuples, une différence réelle que vous percevez bien mieux que les francais qui vous invitent chez eux, sans remarquer votre difference, ou sans la respecter. Quelque soit la couleur de votre passeport, vous ne serez jamais de "vrais" francais, et c’est tres bien comme ca, tout comme les Pieds noirs d’Algérie n’ont jamais été de "vrais" Africains, meme depuis Charles X. De plus, vous n’avez pas besoin d’etre francais pour etre fier et digne et successfull. Please, soyez fier d’etre Mahorais… Voila. Et puis la France, vous savez, comme disait le grand philosophe Belge deja cité : "La France, son heure c’etait il y longtemps, ca remue des souvenirs…"

    Valentin Mbougueng : " (…) et rester esclave de la puissance coloniale."
    –   Bon, si l’esclavage vous chagrine, allez discutter avec les Blacks du Soudan qui le pratique encore aujourd’hui. Mais pour nous, laissez tomber ces conneries d’esclavage, d’accord?  Comme déja expliqué plus haut, ce sont les Occidentaux qui y ont mis fin, il y a longtemps, alors ca suffit comme ca, et n’oubliez pas qu’on a tous des ancetres esclaves. Get used to it.

    A part ca, sur le réferendum en catimini, vous avez raison. De meme  le peuple de France aurait du etre consulté.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  10. siniq

    09/05/2009

    Rapidement

    L’ indépendance pour toutes ces poussiéres d’ empire qui finiraient comme Haïti, un égout sous les tropiques et quelques Tontons Macoutes pour faire taire les rebelles. C’est triste mais il en est toujours ainsi aprés c’est la loi de la Jungle , le plus fort  soumet les plus faibles et comme dirait un humoriste quand les mecs de 100 kgd ouvrent leurs gueules ceux de 50 la ferment.

    C’est ainsi que la nature fonctionne.

    Répondre
  11. joshu wa como

    09/05/2009

    Finirons-nous tous comme Mayotte ?

    Par Valentin Mbougueng

    R éférendum. Craignez ce mot ! C’est très démocratique, dit-on. C’est même la démocratie directe, enseignent les juristes. Seulement, il est dangereux pour le futur de l’Afrique. Tout indique que c’est en effet par le truchement du référendum que le serpent de la colonisation entrera à nouveau dans la maison Afrique. Le premier acte de cette stratégie de la recolonisation de l’Afrique s’est joué le 29 mars dernier à Mayotte. Cette île, qui compose avec la Grande Comore, Anjouan et Mohéli (et quelques îlots) l’archipel des Comores, a été « victime » d’un référendum organisé par la France. Appelés à se prononcer sur la question suivante : «  Approuvez-vous la transformation de Mayotte en collectivité unique appelée département, régie par l’article 73 de la Constitution, exerçant les compétences dévolues aux départements et régions ? », les braves Mahorais ont répondu massivement oui. Mayotte a ainsi consacré son refus de l’indépendance et sa soumission totale à la France, dont elle sera, à compter de 2011, le 101 e département et le cinquième département français d’Outre mer (Dom). Il s’agit donc, en l’occurrence, d’une victime consentante, si l’on se fie au formalisme démocratique mis en oeuvre pour cette opération de rapt. Car, il s’agit bien d’un coup fourré. Si l’Allemagne nazie s’était rendue célèbre avec son concept de  blietzkrieg (guerre éclair), la France apporte à la civilisation une géniale trouvaille : le référendum en catimini. Tout a été fait de façon démocratique. La preuve, les associations de défense de la démocratie et des droits de l’homme, qu’on a coutume d’entendre sur tout et rien, n’ont rien trouvé à redire. Confiance totale en l’autorité du coin installée par la puissance occupante française. Partis politiques, associations, syndicats, tous étaient d’accord pour dire oui. Dans les médias, il n’y avait place que pour le oui. C’était antidémocratique de murmurer non. D’ailleurs, qui l’aurait répercuté ? En métropole, les grands démocrates avaient décrété un «  circulez y a rien à voir . C’est une affaire des seuls Mahorais . » La France, qui occupe cette île en dépit d’une vingtaine de résolutions des Nations unies rattachant Mayotte aux Comores, a aidé matériellement, psychologiquement les Mahorais à dire oui à la sécession avec les Comores. Aux quelques voix éparses qui se sont inquiétées de cette départementalisation, les bien-pensants français ont répondu invariablement que les Mahorais étaient assez majeurs et intelligents pour savoir où se trouvaient leurs intérêts. Ces intérêts, parlons-en. Les Mahorais n’aiment pas entendre dire qu’ils auraient voté oui à la dépendance envers la France juste pour bénéficier des aides sociales, du revenu minimum d’insertion, de la Sécurité sociale, etc. bref, il se serait agi d’un oui alimentaire. Après tout, il faut bien manger quelque chose, et ce ne sont pas ces voisins misérables d’Anjouan qui pourraient leur fournir le pain. Mayotte a donc fui la pauvreté des Africains dans l’espoir de goûter à la richesse du colon français qui racheta jadis le territoire à un sultan affairiste pour une rente de 5 000 par an. Sékou Touré disait préférer la liberté dans la pauvreté à l’abondance dans l’esclavage ? Les habitants de Mayotte ne se reconnaissent guère dans cette philosophie. C’est donc à cause de la pauvreté de l’Afrique que Mayotte a choisi « volontairement » de tourner le dos au continent et rester esclave de la puissance coloniale. Il se dit aussi que c’est également en raison de l’instabilité permanente des Comores – à l’image d’une bonne partie de l’Afrique – que les Mahorais ont choisi un tout autre destin. Or que faire, quand un peuple décide de se mettre des chaînes aux pieds ? Doit-on, peut-on faire le bonheur d’un peuple contre son gré ? Tous les hommes cherchent le bonheur, même ceux qui vont se pendre, professait Pascal. Les Mahorais qui se sont enchaînés à la France cherchent donc le bonheur, et en sont même contents. Tant mieux pour eux. En tout cas, il faut espérer pour eux qu’ils n’ont pas pris des vessies pour des lanternes. Car, souvent, en croyant fuir le malheur de façon indigne, on en rencontre pire. Que les Mahorais choisissent un statut que les autres Dom rejettent n’est pas bon signe pour Mayotte. Il se peut que, dans vingt ans, trente ans, peut-être moins, ils se rendent compte que les promesses de la France n’étaient que mirage et abandonnent ce statut de privilégiés par rapport aux voisins, mais de sous-Français traités avec mépris par les « vrais » Français de métropole. Il n’y a toutefois pas lieu d’abandonner Mayotte à son sort. Car c’est l’avenir de l’Afrique qui est en jeu. La France a amplement profité, encouragé, voire suscité et financé des actions de déstabilisation des Comores pendant plus de cinq décennies, ce qui a eu pour conséquences de créer le chaos et de paupériser les habitants de l’archipel. Pendant que Bob Denard était actionné pour ces basses besognes, les Français installés depuis le  XIX e siècle à Mayotte organisaient la séparation de l’île d’avec ses voisins, y injectant des aides financières diverses qui ont rendu l’endroit plus paisible et moins pauvre qu’alentour. Du coup, les Comoriens fuyant la misère se sont rués à Mayotte, jusqu’à ce que le visa « Balladur » soit mis en place en 1995 pour faire des autres Comoriens des clandestins à Mayotte. Nous risquons tous, en bien des endroits en Afrique, de finir comme Mayotte : départementalisés ! On crée et on entretient le désordre dans nos territoires, puis on crée une enclave où il fait mieux vivre, puis on y organise un référendum pour savoir si les populations veulent continuer à vivre ce bonheur ou finir misérables comme les voisins. Après les entreprises de « somalisation « des États africains, voici venue l’ère de la « mayottisation ». Gare aux îles du Cap- Vert que l’Europe et l’Otan lorgnent. Gare au golfe de Guinée où de mystérieux groupes veulent s’approprier des territoires. Gare aux îles Bijagos, au large de Bissau, où les narcotrafiquants sudaméricains dictent leurs lois et sont acclamés par les occupants qui leur versent quelques narcodollars… Le 29 mars, jour de « bonheur » pour les Mahorais, jour de deuil pour l’Afrique amputée d’un morceau de son territoire, dans l’indifférence quasi générale. La France a achevé, sans tirer le moindre coup de feu, le travail de sape de Bob Denard.

     

    Honte à nous.
    Répondre
  12. Anonyme

    09/05/2009

    blh : " J’ai connu cette ile en 74…(militaire). Je peux vous que c’était un petit paradis. Et qui méritait de rester Français."

    –  Vous avez bien du vous éclater a cette epoque la bas. Un peu de plongée? Vous aviez bien un compresseur quelque part.. Sinon, "le petit Paradis" n’est helas probablement pas une bonne raison suffisante pour conserver cette Ile a la France. Au contraire, c’est une raison "affective", et c’est justement celles dont il faut se mefier le plus. Mais je vous comprends tres bien, j’etais dans l’Ocean Indien en 75+. Rarement vu mieux.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  13. Anonyme

    09/05/2009

    Emeric : " Mancney: c’est le coup du homework qui m’a conduit à prendre votre question pour du mépris."

    Ok, my mistake, j’aurais du penser que ce terme, courant aux US, pouvait etre déplaisant, mais etant d’une nature douce, généreuse et optimiste, je ne l’ai pas vu. Sorry, et merci d’avoir compris que mes maladresses d’expression ne sont pas supposées etre des insultes. Qqs égratignures parfois, mais just pour le fun. Quant au "home-work", c’est ce que je fais tous les jours, et je ne suis pas le seul sur ce forum qui regroupe des gens de qualité, et c’est ce que nous gagnons tous a faire, n’est ce pas?
    Je vous souhaite ces nombreuses ann
    ées a disposition que vous évoquez, et esperent qu’elles vous apporterons tout ce formidable bien etre qui accompagne le voyageur (apres son retour..), cette sensation formidable de mieux connaitre les hommes et leurs moeurs, et un respect profond pour toutes les civilisations, qui sont la somme et les plus belles oeuvres des Hommes depuis le beginning (et c’est pour ca qu’il faut les conserver, en les ameliorant doucement, et ne pas les mélanger dans un immense merdier au Forum des Halles! Dammit!).
    Vous observerez aussi le Lien Homme/Sol que la soif excessive des "voyages", ou plutot le manque d’intelligence et d’auto-discipline du voyageur tend a effacer aujourd’hui. Il convient de voyager, d’apprendre, de laisser ce que l’on a vu a sa place et de ne pas m
    élanger le cari et la choucroute.
    Way to go, Emeric, vous ne serez peut etre pas toujours en desaccord avec moi. Too bad, hein?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  14. Anonyme

    09/05/2009

    Hans : " ceux qui sont persuadés que le peuple n’est pas souverain dans son pays".

    –  Hans, je crois qu’a Mayotte, ils sont environ trente pour cent a parler French, et je ne sais pas combien sont illettrés…. Syteme complétement autoritaire et archaique dont je pense qu’on a aucune idée en Europe, et qu’il faudrait remonter au Moyen Age chez nous pour trouver une comparaison. Rien de mal a ca, evidemment, et gageons que le futur leur appartient, surtout si on continue a mettre de l’engrais en devise comme vous le mentionnez, surtout si ils sont Muslims, mais pour le moment présent, la consultation par les urnes, vous voyez le topo.
    A part ca c’est sur, si les francais n’
    étaient pas des chochottes, ils auraient demandé une consultation en France. Mais meme leurs députés les prennent pour des imbéciles et ne représentent plus que leurs propres interets (kif kif avec les syndicats, a part Jaures, of course, qui est honnete!). Un commentateur écrivait, avec a propos, que la "Chambre" n’etait plus ce qu’elle "devrait etre". Quand vous voyez que pas un seul député, personne, ne souleve meme le sujet du droit de port et de possession d’armes…. A citizen without a weapon is a subject.
    Anyway, meme avec les nodules, (je crois que la France est le deuxieme pays mondial pour la surface totale des Maritime Zones (zones de 200 nm). A v
    érifier. Merci Bougainville, Dumont D’Urville et les autres), meme avec les nodules, on se demande ce qu’on fait la bas, a part de les nourrir a l’éprouvette a euros, entretenir l’assistanat d’Etat et, de la sorte, crée des haines induites a l’instar de celle que Kopter a bien voulu nous montrer en exemple plus haut. Géographiquement et culturellement, Mayotte appartient a l’archipel des Commores, et elle a sa propre population.
    Autrement dit, si, dans un siecle, la France etait peupl
    ée a 90% d’arabo-muslims, I guess ca ne serait pas tres malin d’y envoyer ou d’y cultiver des francais de souche. Mais cela n’arrivera pas, naturellement.
    A propos de la zone des deux cents nautiques, on voit sur les cartes que Mayotte est a une quarantaine de nautiques d’Anjouan, et a moins de deux cent nautiques de Madagascar : De toutes les facons, le gateau sous-marin de la r
    égion devra etre partagé.
    Maintenant, tout le monde a remarqu
    é, n’est-ce-pas, cet alignement d’Iles francaises (ou atolls) tout au long du canal du Mozambique : Europa, Basse de Judie, Saint-Christophe (Juan de Nova), Mayotte, donc, et les Îles Glorieuses (Glorioso). Interessant, n’est-ce-pas?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  15. Régis Arnault

    09/05/2009

    1 naissance par minute = 1440 naissances par jour = 525 600 naissances par an.

    Ca ne fait pas un peu beaucoup ? Même avec l’envahissement de clandestins, la population de l’île ne peut quand même pas quadrupler chaque année…

    Répondre
  16. blh

    09/05/2009

    J’ai connu cette ile en 74…(militaire). Je peux vous que c’était un petit paradis. Et qui méritait de rester Français. Le problème est que ce sont les dirigeant successifs de la bonne raie-publique qui ont tout saccagé en construisant n’importe quoi n’importe où. Et surtout en permettant un relâchement constant des réfugiés de la Grande Comore, Anjouan, Mohélie…
    L’islamisation est officielle, que ce soit à Mayotte ou sur le Continent.
    D’autre part,  le traité donnant possession à la France de Mayotte a été signé par le Sultan Andriantsouli et le capitaine  Passot, représentant l’amiral de Helle.
    Cession effectuée suite à une volonté de sortir des sultants "batailleurs" de l’époque.

    Répondre
  17. Emeric

    09/05/2009

    @ Hans

    J’en conviens. J’aurais aimé, je le répète, qu’on consulte les métropolitains, notamment avec des informations fiscales. Les rentrées aussi doivent être expliquées, ainsi que les bénéfices diplomatiques car un Etat n’est pas une entreprise et il y a quand même un sens à être présent partout si on a l’ambition d’avoir un poids international, malgré les pertes comptables. Cela dit, j’aimerais aussi savoir combien coûtent les dépenses pour le Limousin ou autres territoires archaïques, mais bien nationaux, abreuvés depuis des décennies avec des résultats médiocres. Il y a autant de reproches à faire à ceux-là qu’à ceux d’ailleurs (ce qui n’est pas une raison en soi de les intégrer, certes!).

    @ Mancney: c’est le coup du homework qui m’a conduit à prendre votre question pour du mépris. J’essaie au quotidien d’appliquer votre maxime "Live and Learn". Vous dites avoir plus vécu que moi, grand bien vous fasse, c’est fort possible et je plaide pour de nombreuses années à disposition (si Dieu veut) pour y remédier. Je lis vos posts avec intérêt, quoique souvent en désaccord… jusqu’au bout!

    Répondre
  18. Anonyme

    09/05/2009

    Enfin !!

    Les 4 Vérités redeviennent drôles …

    Merci à tous !

    R.Daneel Olivaw

    Répondre
  19. HansImSchnoggeloch

    08/05/2009

    Emeric <<Bien malin qui peut interpréter le vote d’un referendum (ce procédé électoral est par définition flou et en plus ça se passe loin de la métropole, donc c’est complexe)>>

    Le referendum ou Volksabstimmung est une procédure courante en Suisse. Il n’y a rien de flou dans cette votation sauf pour celles ou ceux qui sont persuadés que le peuple n’est pas souverain dans son pays.
    Par contre vous avez raison cela se passe quelque part dans l’Océan indien, mais les subventions qui vont arroser ce territoire sont bien d’ici. En convenez-vous au moins?
    200 millions  € / an et ce pendant 25 ans feraient pas mal de bien ici! Il faudra bien que des citoyennes et des citoyens de la métropole travaillent pour que cet argent soit disponible. Cela va certainement les motiver de se casser les reins sachant qu’ils ne verront jamais la couleur de ce qui va être dépensé ailleurs.
    Cette île appartient aux Commores et la France n’y est qu’une puissance d’occupation même avec le consentement de ses habitants et de ceux qui s’y infiltrent. La partie n’est pas encore jouée, l’ONU et l’OUA s’en occuperont un de ces jours. Il est souhaitable que ces deux instances condamnent fermement la France et lui ordonne de se retirer de ce territoire. Les contribuables de la métropole leur en seront reconnaissant.

     

    Répondre
  20. Anonyme

    08/05/2009

    Emeric : " Merci de ne pas biaiser le débat par des spéculations personnelles et retenez votre mépris en vous-même."

    –  Et voila, "CA", c’est de la belle Parano! Il n’y avait pas du tout de mépris dans ma question, apparemment judicieusement posée vue votre réponse énervée, pour la raison difficile a comprendre que l’on ne dialogue en principe pas avec ceux que l’on méprise. Sorry, mon vieux, j’interromps ici la lecture de votre post, car les propos des petits exités discourtois et prétentieux ne m’interessent pas. Désolé.
    By the way, US, Maroc, Espagne et Italie… c’est bien loin de l’hémisphere Sud et du reste du Monde, et c’est bien ce que je soupconnais en vous posant ma question, qui, a l’inverse de votre réponse, n’avait rien d’inamicale : la limite de vos connaissances n’est pas un peché capital. Heureusement que moi, je n’ai pas pris votre observation initiale comme vous prenez la mienne, qui, contrairement a la votre, ne mettait pas en doute votre intelligence. Maintenant, evidemment, je comprends mieux.
    Egalement, je regrette, mais non, vous ne semblez pas avoir autant d’éléments humains et géographiques que moi pour juger, en fait de tres loin, et vous avez beaucoup a apprendre sur les hommes, mais ce qui est plus grave, c’est que vous ne le voyez pas. Live and learn, Emeric, et soignez vous.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  21. Ji2ra

    08/05/2009

    Ce que je dis moi, c’est que la stratégie est simple pourtant : avoir un terrain d’entrainement, bien placé avec les conditions climatiques optimales pour préparer la coupe du monde 2010. Mayotte est bien à coté de l’Afrique du Sud si je ne me trompe.

    Répondre
  22. Emeric

    08/05/2009

    Cher Mancney,

    j’ai vécu aux Etats-Unis, au Maroc, en Espagne et je réside actuellement en Italie. Je paie mes impôts en France. J’ai autant d’éléments et de droits que vous pour juger. Merci de ne pas biaiser le débat par des spéculations personnelles et retenez votre mépris en vous-même.

    Qu’est-ce que nous dit Kopter? Qu’à la racine de Mayotte française, il y a eu usurpation, rapport de force, et pas contrat social, ça n’a rien d’extraordinaire, vous en conviendrez. A partir de là, deux solutions: ou bien on décide que ce contrat commun, aujourd’hui, tel quel, est irrecevable et que les séquelles du passé sont trop lourdes, alors, on se sépare, comme des grands sans faire de guerre etc. Ou bien, on tire un trait sur le passé, on accepte loyalement ce contrat avec toutes les clauses d’égalité et de prestations sociales que ça comporte et on travaille ensemble sur des bases saines. On ne pouvait pas rester dans un entre-deux vicieux, c’est la France, mais c’est pas la France, c’est un peu la France, mais pas la loi de la France etc… etc…

    Bien malin qui peut interpréter le vote d’un referendum (ce procédé électoral est par définition flou et en plus ça se passe loin de la métropole, donc c’est complexe), mais apparemment les Mahoris veulent tenter notre contrat social. Rassurez-vous, si vous vous informez, vous verrez qu’ils ont des contreparties et ne me dites pas qu’ils sont gagnants car je réponds d’avance qu’un bon contrat doit être gagnant pour tous. Moi je me pose plutôt la question de ce que les autres partenaires du contrat gagnent… J’aurais aimé qu’un débat national nous éclaire à ce sujet, voilà tout.

    Tout le reste du blabla sur l’Islam est sans importance. On tient le même raisonnement pour les territoires chrétiens des Caraïbes.

     

     

    Répondre
  23. Anonyme

    07/05/2009

    Emeric : " Vous confondez laïcité et athéisme."

    –  Thanks Emeric, appreciate la mise au point. Je me suis mal exprimé (comme dab, et c’est normal car je n’aime pas écrire et deja au bahut je ne rendais pas mes disserts).
    A l’instar de Jesus Christ, de Caesar et de vous meme, je s
    épare parfaitement Dieu et les Religions, et j’ai deja écrit, en substance, sur ce site : "Que vous soyez croyant ou non, vous avez intéret a pratiquer une religion". Il est sur que les religions sont man-made, et Dieu, ben on sait pas, et on ne saura jamais, heureusement, et si on savait, ca ne serait plus Dieu. C’est assez simple a appréhender, non?
    Donc merci pour votre intervention, et il n’empeche que laiques et ath
    ées, tous ensembles, me font copieusement ch.. car ils portent une responsabilité directe dans la chute de notre civilisation, et de l’avenir de mes petits enfants et de mon sang.
    Mon gros probleme, comme vous dites, c’est le Connatus Occidentalis qui se developpe vraiment un peu trop vite.

    Emeric : " (…) pour ne pas me réjouir de l’intérêt que nous portent des populations à cheval entre plusieurs identités (dont celle de la France, quand même)’

    –   "de l’intérêt que nous portent des populations" ?  Oui, alors la, je crois que des éléments vous manquent… Kopter qui a ecrit ci-dessus nous presentent quelques infos sur "l’intérêt que nous portent des populations". Sorry, pas le temps d’approfondir. Vous trouverez bien vous-meme. Vous avez voyagé un peu? Please, do your home-work. Good luck.

    SAS : " A manceney……………Gâteau…..gâteau….’

    –  Yeah, yeah, yeah…


    All the best,

    Mancney

    Répondre
  24. Magny

    07/05/2009

    L’annexion d’un territoire demande toujours quelques petits sacrifices : des morts s’il s’agit d’une équipée militaire , de l’argent s’il s’agit d’un achat . Reste à savoir si les risques endurés seront profitables : mais des gens bien plus intelligents que nous l’ont déjà calculé , j’imagine …

    D’ailleurs à moins d’être frappé d’amnésie je ne crois pas avoir été consulté par référendum sur ce sujet , donc je suis bien obligé de me consoler comme je peux …

    Répondre
  25. Emeric

    07/05/2009

    @ Mancney, vous avez un gros problème lexical (ou conceptuel, je ne sais pas). Vous confondez laïcité et athéisme. La foi en Dieu n’a absolument rien à voir avec l’organisation politique que se donnent les hommes. Jésus lui-même a séparé l’ordre religieux et civique: "il faut rendre à César ce qui appartient à César, et à Dieu c’est qui est à Dieu".

    La nation étant un projet politique (et non confessionnelle), si Mayotte adhère au nôtre, tant mieux et bienvenue! Je me plains trop de la désaffection des Français envers leur pays pour ne pas me réjouir de l’intérêt que nous portent des populations à cheval entre plusieurs identités (dont celle de la France, quand même). Je regrette quand même qu’on n’ait pas demandé leur avis aux métropolitains. Dans une union, il faut s’assurer du consentement de tous!

    Répondre
  26. Anonyme

    07/05/2009

    L.S. : " Une seule conclusion s’impose: nous avons là toutes les conditions réunies pour faire l’impensable: rétablir légalement l’esclavage, faire de Mayotte un nouveau Dubaï miniature, une zone d’accueil de la délocalisation industrielle en provenance de métropole, doublée d’un paradis touristique. "

    –  Yep, et l’esclavage en moins et le Sega en plus (la danse locale, pas la Playstation!), ca s’appelle Mauritius, dont l’essor a commencé dans les seventies, a peu pres a l’époque du cyclone Gervaise, Fevrier 1975.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  27. sas

    07/05/2009

    A manceney………

    ……Gâteau…..gâteau….

    Répondre
  28. Kendi

    07/05/2009

    Monsiuer LAMBERT,

    Il est vraiment  génant d’assister à un débat aussi bas que ce que vous nous proposez.  Recentrer  le débat  sur l’histoire  de la république et droit interne fraçais et à partir delà je suis à vous.  Les propos que avez tenus jusque là n’appelle  pas d’observation dans la mesure où ils ne se reposent  que sur des sentiements et des préjugés.

    A plus

     

    Répondre
  29. Anonyme

    07/05/2009

    Jeje : " Un pays de coutume islamique peut il devenir laique? "

    –   Mais enfin, pourquoi voulez vous qu’il devienne laique?
    C’est incroyable. Depuis dix mille ans +, partout sur cette planete, les hommes ont cru en une sorte de Dieu, selon leur culture, et construit de formidables civilisations, differentes selon le Sol, mais toutes remarquables. Toutes ces civilisations sont completement imbriquées dans les religions et vice-versa, et aujourd’hui, parce que certains Occidentaux ont découvert que le Pere Noel n’existe pas, ils décretent que Dieu n’existe pas non plus, et se dénoment laique, comme ca, parce que ca fait branché, parce que ni Dieu ni maitre! Evidemment, tous les autres croyants avant eux étaient des cons, meme Voltaire, mais eux ont trouvé la vérité.
    Et, cerise sur le gato, ces grands intello-laico sont persuadés que le Laicisme, parfaite école de négation s’il en est, va résister a l’islam, ils sont persuadés qu’un plateau vide de la balance va équilibrer l’autre rempli de Foi. Revez bien.
    Ras la bol de ces non-sens, ras le bol, a la fin, de ces clowns sans imagination.
    Et by the way, non, Mayotte ne deviendra pas laique. Meme Bob Denard avait la Foi : Musulmane.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  30. Luc SEMBOUR

    07/05/2009

    Mayotte est arriéré: bien.

    L’ordre règne à Mayotte: c’est mieux.

    Il y a énormément d’enfants par femme, donc une très abondante main d’œuvre: merveilleux.

    50% de la population active ne sait pas que faire: magnifique.

    Mayotte est entièrement musulmane ainsi que son système juridique: très intéressant.

    L’esclavagisme est recommandé et correctement encadré par le Coran: de mieux en mieux.

    Les Mahorais veulent participer à la richesse nationale française: parfait.

    Une seule conclusion s’impose: nous avons là toutes les conditions réunies pour faire l’impensable: rétablir légalement l’esclavage, faire de Mayotte un nouveau Dubaï miniature, une zone d’accueil de la délocalisation industrielle en provenance de métropole, doublée d’un paradis touristique. 

    "Impossible n’est pas français" n’est décidément pas un vain mot.

    LS

    Répondre
  31. sas

    07/05/2009

    A kopter…….forcément Ali……alicop’tere (arf arf arf…)

    ca plane pour nous …aussi….juste une question : Jai la moutarde qui me monte au nez…..

    …..c’est forcément de la moutarde importée ?????

    sas salam….

    nb) pour ta gouverne TOUTE les caisses régionales de securité sociale….sont furieusement abondé par la nationale et definitivement déficitaires……

    ……alors il me parait peu crédible…que la CSS de mayotte …puisse sauver le gouffre nationale….

    Répondre
  32. un ami

    06/05/2009

     

    Ecoutez les messieurs donneurs de leçons: vos ancêtres ont dépouillé, colonisé mis en esclavage  nos peuples jadis, et vous continuez encore…..alors laissez nous profiter de ces subventions. c’est juste un retour des choses!!

    Ne soyez pas arrogant, raciste et insultant pour nos peuples du sud, souvent mis à terre par l’arrogance des supposés puissance du nord!!! vive leurope

    Répondre
  33. HansImSchnoggeloch

    06/05/2009

    jeje <<quel est le but stratégique ?>>

    Mancney l’a dit 200 milles nautiques de côtes et les nodules, oui surtout les nodules…
    Leur prix va d’ailleurs être conséquent à raison de € 200 millions / an pendant 25 ans ces nodules vont revenir chers!

    Répondre
  34. HansImSchnoggeloch

    06/05/2009

    Ces nouveaux-nés ne sont pas des enfants spontanés il faut bien des mâles pour les produire. Dans le temps le brôme était connu et utilisé pour ses qualités antiviriles, pourquoi ne pas le ressortir du tiroir?
    Une petite dose dans le pinard ou dans l’infusion à la menthe et le tour est joué…

    Répondre
  35. Anonyme

    06/05/2009

    Kopter : " Bref, c’est par hasard que je tombe sur votre torchon qui ne sert à rien, mais à force d’être insultés par des ignares la moutarde commence à monter!’

    –  C’est qui ce zozo qui nous récite Wikipedia, qui lui, nous insultent et qui se plaint qu’on lui ait enseigné le Francais?
    Encore un chevalier de la Gratitude, hein? Imaginons simplement ou serait ce clown aujourd’hui si la France n’avait pas existé.
    En tout cas, il le confirme bien : Le probleme de la colo, ce n’est pas qu’on a pas assez fait, c’est qu’on a trop donné. Et ca, il l’encaissent mal, tres mal, car cela leur rappelle qu’ils n’y sont pas arrivé tout seul, ils ont eu besoin d’aide, besoin qu’on les soigne, besoin qu’on les éduque, besoin qu’on les instruise : Ils ont été assistés.  C’est dur de devoir tant de choses a d’autres hommes, n’est-ce-pas? Ca rappelle d’ou on vient, et qu’on voudrait bien oublier.
    Ce qui est vrai, c’est qu’on n’a probablement plus rien a foutre la-bas. Pas le meme peuple, pas le meme sol, pas la meme civilisation, pas la meme religion (ce qui montre que la France ne les a pas trop "forc
    é", n’est ce pas?). DeGaulle, sans etre vraiment ravi, a rejeté 9 millions de Muslims d’un coup. Imaginons la situation si il ne l’avait pas fait. Pour protéger et conserver les peuples, les races et les cultures, il ne faut pas les mélanger, ou du moins pas trop. C’est aussi simple que ca.
    Le probleme, avec l’Outre-mer, c’est les nodules… jusqu’a deux cent nautiques de cotes .

    Mancney

    Répondre
  36. jeje

    06/05/2009

    c’est clair qu’on peut se poser la question du bien fondé de cette nationalisation de Mayotte. Je ne connais pas cette ile mais elle me semble africaine et n’a rien d’européene meme. En effet, à 80% de musulmans et 6  enfants par femmes elle semble assez archaique. Un pays de coutume islamique peut il devenir laique? n’y a t’il pas suffisement d’exemple de pays musulmans intolérant et extremiste?  n’y a t’il pas suffisement de problemes économiques et d’intégration sociale en France? La France peut elle par volontarisme instruire cette population, l’ouvrir au monde ""moderne""? En France, Il semble que les musulmans en générale ont du mal à s’ouvrir au monde occidental, tirallé entre une tradition étouffante et un désir de liberté. d’ailleur il n’y a qu’a voir le choix des prénoms meme apres plusieurs générations, signe du refus (ou de la peur) de l’intégration. Rendre Mayotte francaise, c’est augmenter le racisme et la xénophobie des francais, et encore augmenter le rejet des musulmans, qui deviennent ensuite soit  délinquant soit intégriste ( surtout les hommes), et l’incompréhension de ces peuples,avons nous les moyens? quel est le but stratégique ?  c’est de l’ingérance pure, un non sens culturel

    Répondre
  37. sas

    06/05/2009

    A Mr lambert….

    Afin de vous prouver , que la ripoublique a réfléchi……elle adapte ses lois :

    …….LA POLYGAMIE SERA TOLEREE JUSQU A 3 FEMMES……..pas plus…..

     

    heureusement que nos technocrates veillent….

     

    SAS

    Répondre
  38. kopter

    06/05/2009

    Y a quelque chose qui m’échappe: à l’époque c’était bien d’avoir des colonies et des esclaves mais aujourd’hui on parle de contribuable et non de grandeur de la France! C’est vrai, qu’êtes vous venu faire dans cette galére! Probléme: le jour de la cession de Mayotte en 1841 aucun Mahorais digne de ce nom n’a participé! Sissi!! Ca s’est passé entre un roi malgache déchu poursuivi par son peuple, Andrianatsoly, qui a trouvé refuge chez nous et abusé de notre hospitalité pour nous vendre en parlant en notre nom alors qu’il parlait aucun mot mahorais!!! Trop fort! Et la France, Douce France qui depuis n’a cessé de nous dire que nos ancêtres sont communs, ben wi ils sont Gaullois!!! Bref, c’est par hasard que je tombe sur votre torchon qui ne sert à rien, mais à force d’être insultés par des ignares la moutarde commence à monter! Et vous inquietez pas, vous pouvez venir à Mayotte en toute tranquillité, être indexé sur votre salaire au contraire des autochtones que nous sommes, gagner des millions sans lever le petit doigt( tous les fonctionnaires d’Etat aprés un séjour chez nous peuvent se payer un château chez vous) mais je dis quoi? Nous? Vous? On est tous français non? Patrie de l’Hypocrisie et des Donneurs de Leçon (Morale?) Pour les avantages sociaux pour l’instant que nenni, ben wi notre Caisse de Sécurité Sociale renfloue la Caisse Nationale mais notre attestation n’est pas valable en France Métropolitaine même pas à La Réunion, au fait vous pensez quoi de la Réunion??? 

     

     

    Répondre
  39. Anonyme

    06/05/2009

    Mayotte……..

    Quelqu’un de sensé pourrait croire à une blague, a good joke. Eh bah non, c’est bel et bien en bas de chez nous que ça se passe!

    En même temps, la France accueille les anciens detenus de Guantanamo, tous terroristes islamistes…

    Enfin, on continue à faire venir chaque année et en toute légalité des dizaines voire des centaines de milliers de gens n’ayant jamais vu une ville ou une mairie de leur vie, ni même un drapeau français pour la pluaprt

    Agadou,dou,dou…

    Répondre
  40. HEFF

    06/05/2009

    200 millions d’euros par an qui feront le bonheur de nos élus et de tout le personnel de la république bananière UMPS qui pourra venir se faire construire ses villas, ses piscines, organisés ses orgies maçonniques en toute discrétion loin de la métropole sur le dos des cons-tribuables francaouis et se goinfrer à outrance à la face de ces populations en état de dépendance. Avec cette oligarchie moisie et corrompue le scénario est toujours le même. Aux armes citoyens …. aux armes.

    Répondre
  41. Anonyme

    06/05/2009

    Ah ah ah! Mort de rire….
    Merci Christian Lambert…   Il ne servira a rien, votre bel article, qui est tres bien ficelé, pas plus que mon commentaires d’ailleurs, mais au moins  j’ai bien rigolé. Excellent.
    Tiens, juste une petite précision… Quelqu’un veut il savoir le taux de natalité a Mayotte? Bon, c’est 5.5 enfants par femme. Tous Muslims…

    Best,

    Mancney

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)