Mélanchon, populiste Bolivarien !

Posté le 13 avril , 2017, 8:42
3 mins

Mélenchon marche sur les eaux du vieux port, Mélenchon va se multiplier sur sept scènes le 18 avril prochain. Le roi du spectacle et amuseur authentique fait un tabac auprès des gogos adeptes des one-man-shows gratuits !

En l’occurrence, s’ils sont très regardant sur la forme, ils sont peu écoutant sur le fond.

Concernant la forme justement, la duplication du personnage est pourtant un faux. Baptisé hologramme, il n’est qu’un trucage en 2D, à l’aide de projection sur miroir. La réalité virtuelle bien qu’animée est plate. Son équipe de communication a du prendre des cours et des idées chez Dani Lary, ce grand illusionniste des soirées populaires de Patrick Sébastien…

Quant à son programme, l’illusion y est également cultivée sans retenue. Les zéros des Euros se dupliquent et s’envolent comme des bulles de savons. Ils seraient aussi fugaces et éclateraient dès le premier exercice budgétaire et probablement confiés au FMI avant le second. Le néo-communiste Mélenchon se fiche des trous dans la tirelire bercynienne comme de sa première chemise cartonnée de sénateur.

La prodigalité populiste est incommensurable !.. ..

Pour les symboles, le camelot ne manque pas d’idée. Le récent logo de sa France insoumise est un φ. Phi, comme philosophe, peut-être parfois quand ses discours logorrhéiques éloignent du fond . Phi comme Phrance insoumise ? Ou alors Phi comme finance , sûrement pas . J’opte plutôt pour Phi comme faire totalement fi des contraintes budgétaires d’un État !

Ce visionnaire rétroactif, adepte de la révolution bolivarienne fut un admirateur de feu Hugo Chavez dont il se réclamait son ami et qu’il ne manquait pas de visiter , comme Fidel Castro, lors de ses pèlerinages revivifiants dans les belles démocraties exemplaires latino-américaines. Maduro, successeur et fils spirituel du premier à la présidence du Venezuela est-il toujours un modèle, qui ruine son pays et affame la population ?..

Mélenchon, idole parallèle des médias ( avec Macron) chatouille désormais le zénith des sondages.

Imaginons sa victoire et son accueil sur le perron le rameau à la main, le col sans cravate, et pourquoi pas le béret de Che Guevara ? Et l’Internationale remplaçant la Marseillaise  pour le maître d’une funeste illusion.

Alors oui, ne confondons pas élection présidentielle  avec Grand-Guignol !…


H.Gizardin

http://target2007.typepad.fr/ hgizardin/

10 Commentaires sur : Mélanchon, populiste Bolivarien !

  1. HOMERE

    13 avril 2017

    Merluchon est un histrion poète qui a pris le melon tout comme l’Etre suprême Grobespierre……il va faire plouf !! son programme est un mixage de Marxisme et de Populisme que les gogos gobent comme des cachous …le réglisse est un absorbeur doucereux des pillules amères….con se le dise !!

    Répondre
    • Christophe

      14 avril 2017

      Bravo Homère,votre message est plein d’humour!

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      15 avril 2017

      Macron c’ est le Christ, Mélenchon l’ Ante-Christ ***, et Marine Le Pen Jeanne d’ Arc … cette élection ? c’ est une Arche de Noé

      *** encore que Patrick Buisson l’ estime plus ” chrétien ” que Fillon qui n’ est, lui, qu’ un petit notable catholique du bocage

      Répondre
  2. Le Ket

    13 avril 2017

    Avec Jean-Luc, le méchant con, il est vrai que les français pourront voyager…. avec un devoir de mémoire.
    C’est quand même un très vieux brisquard de la politique !
    Déjà en 1968 il menait les étudiants de sa bonne ville de Lons le Saunier. Puis, en ayant rejoint l’Organisation Communiste Internationaliste -tendance lambertiste- en 1969, il intègre le bureau nationale de l’UNEF-US. De 1972 à 1979, sous le pseudonyme de “Santerre”, il dirige l’OCI à Besançon et participe activement à la grève chez LIP.
    C’est en 1976 qu’il adhère au Parti Socialiste et sera parrainé par Claude Germon, maire de Massy.
    En 1983, il intègre la loge Roger Leray du Grand Orient de France.
    Il sera élu sénateur de l’Essonne (son département de prédilection) de 1986 à 2000. Il vote et appellera à voter pour le Traité de Maastricht en 1992.
    Il fut ministre dans le gouvernement de Jospin, sous J.Chirac de 2000 à 2002. Elu député européen depuis 2009.
    Ce donneur de leçons et de morale a quand même applaudi à la victoire des Khmers Rouges, lorsque ceux-ci sont entrés à Phom Penh le 17 avril 1975. Le Cambodge basculait dans les ténèbres d’un enfer pensé, analysé, planifié et exécuté pat l’Angkar -organisation socialo-marxiste- encensé par les Mélenchon et C°….
    Complice des assassins communistes du monde entier, il a le culot de se présenter au suffrage des électeurs français amnésiques pour diriger la France ? Nauséabond !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      14 avril 2017

      si on ajoute que la mort de Chavez l’ avait vidé de toutes ses larmes on peut mesurer, au lacrimomètre, l’ esprit démocratique qui, et l’ inspire , et l’ anime

      mais le ” socialisme ” a une longue histoire avec les dictateurs ( marxistes ) et les intellectuels ( marxistes ) d’ Amérique du Sud ; déjà ces derniers collectaient des fonds auprès des premiers pour … l’ élection de Mitterrand

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    13 avril 2017

    SONDAGES .

    les étudiants de première année à sciences – po ( ? ) Paris ainsi que les fans de Hanouna voteraient en masse pour Mélenchon ! … un exemple de la porosité ” culturelle ” et ” intellectuelle “

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    13 avril 2017

    après tout si les Français veulent Mélenchon pourquoi non ? … c’ est sans doute qu’ ils le méritent … l’ exotisme c’ est aussi un produit marketing … on le voit assez avec les voyagistes et … les Français ont envie de voyages, de découvrir d’ autres horizons, d’ autres cultures etc … moi j’ aime bien les Pyrénées et Lassale , et je suis, aux yeux des gens de ma classe ( sociale bien sûr ) rien qu’ un cul terreux

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      15 avril 2017

      ma déception est immense à la … hauteur de mes espoirs les plus secrets : Mélenchon nous promet qu’ il ne ferait pas de la France un nouveau ( ou ne nouvelle ? ) Cuba

      Répondre
      • Le Ket

        18 avril 2017

        …Si ce n’est pas Cuba, peut-être nous fabriquerait-il un nouveau “paradis” à l’image de ce que fut l’Allemagne de l’Est ?
        Avec une police politique comparable à la Stasi ? Et dans l’hypothèse où des millions d’électeurs seraient attirés par ce miroir aux alouettes, assisterait-on à un duel en Marine et Jean-Luc au second tour ?
        DE-LI-CIEUX ! ! !

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)