Mensonges et manipulations : Taubira, démission !

Posté le mars 19, 2014, 11:32
3 mins

L’affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy prend un tour inquiétant pour le pouvoir en place.

Rappelons brièvement les faits : Mme Taubira, Garde des sceaux et donc ministre en charge de la dernière institution que l’on puisse soupçonner de partialité dans un État de droit, a couvert (ou diligenté) des écoutes de l’ex-président de la république – y compris des écoutes des conversations entre ce dernier et son avocat. Ce qui est punissable d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende !

Les mœurs de l’État PS en matière de libertés publiques n’ont rien à envier à celles des dictatures.

Mais ce n’est pas tout. Mme Tau­bira a menti au moins à deux reprises : une première fois en disant qu’elle ignorait tout de ces écoutes (ce qu’a démenti le Premier ministre quelques heures plus tard) et une deuxième fois en disant tout ignorer du contenu des écoutes (ce que le quotidien, pourtant de gauche, « Le Monde » a démoli quelques minutes plus tard, en transcrivant les données figurant sur les papiers que brandissait, en guise de preuve, la ministre de la Justice !)…

La rumeur parisienne prétend que Christiane Taubira a présenté sa démission qui aurait été refusée par François Hollande.

Ce qui est certain, c’est que Mme Taubira est soutenue activement par l’extrême gauche de la majorité actuelle (l’écologiste François de Rugy s’est félicité des écoutes ; Claude Bartolone a poétiquement prétendu que la Garde des sceaux réenchantait le pays…).

Le maintien en place de cette ministre encore plus inadaptée à son poste que François Hollande à celui de chef de l’État confirme nos craintes exprimées dès le 6 mai 2012 : cette majorité de circonstance était condamnée à être sous la tutelle des plus extrémistes de ses membres.

Mme Taubira est l’idole de cette extrême gauche, pour au moins 3 raisons (qui sont autant de lois Taubira) : elle manifeste une haine de la France qui donné lieu à la loi de repentance de 2001 ; elle a activement participé à la destruction de la famille avec le « mariage gay » ; et elle prépare une réforme pénale dont tout laisse à penser qu’elle sera une aubaine pour les criminels.

Que l’extrême gauche veuille la protéger est donc normal. Que Hollande ne veuille pas la perdre avant les municipales est tout aussi logique. Mais nous, qui sommes hermétiques à ces logiques de sectes politiciennes, rien ne pourra nous empêcher de réclamer la démission immédiate d’une ministre nuisible pour la France et les libertés !

4 réponses à l'article : Mensonges et manipulations : Taubira, démission !

  1. 20/03/2014

    Les socialistes fortement imprégnés du communisme sont dans une logique totalitaire. Leurs comportements n’en sont que la manifestation visible : mensonges, manipulations, le tout dans le déni le plus assumé. Ce sont les mêmes qui se permettent d’avoir des jugements sur l’attitude de Poutine, de qui se moque-t-on ?

    Répondre
  2. LE KET

    20/03/2014

     » Les mœurs de l’Etat PS ….n’ont rien a envier à celles des dictatures ». Effectivement, les ministres de Ch. De Gaulle ont menti et trompé EUX AUSSI au peuple de France, durant des décennies. Les écoutes et les barbouzes ont infecté la vie politique des années durant. Curieuses « affaires » et scandales nauséabonds ont parsemé la Vème République de 1945 à 1981.
    La gôche et les gauchistes infiltrés depuis 1968 dans la totalité de l’administration ne doivent pas être jaloux des turpitudes de la « droite cosmopolite » se vautrant dans les marécages sulfureux de la corruption et de la prévarication.
    Il faut donner un grand coup de balai et un bon nettoyage les 23 et 30 mars : A BAS LE REGIME !

    Répondre
  3. HansImSchnoggeLoch

    19/03/2014

    Si les prochains bulletins de vote tombent au bon endroit, la taubira fera bientôt partie de l’histoire.
    Surtout ne la ménagez pas quand il vous arrivera ensuite de la croiser sur le trottoir.
    Le seul endroit où on lui fichera la paix sera le jungle, terrible jungle de sa Guyanne natale.
    Bon débarras!

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    19/03/2014

    il prend aussi et même surtout  » un tour inquiétant  » pour NIcolas Sarkozy et plus encore pour l’indépendance de la Justice … mais ce dernier point est l’Histoire habituelle dans un Pays  » régalien  » …
    les  » 4 v²  » devraient déjà lancer un appel à candidatures pour 2017 , le profil exigé étant celui de l’honnêteté … d’accord ce n’est pas le plus facile , mais c’est semble t il ce que demandent les Français

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)