Mépris fiscal

Posté le 29 mai , 2018, 12:45
48 secs

Les technocrates de Bercy méprisent profondément les contribuables, comme le montre l’exemple suivant :

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

15 Commentaires sur : Mépris fiscal

  1. Henri de Montfort

    7 juin 2018

    A quoi sert-il de sa lamenter sur la fiscalité spoliatrice d’un “état” en très mauvais état?
    Cela revient à se cogner la tête contre les murs inutilement!
    Alors qu’acheter un aller simple sur n’importe quelle compagnie aérienne en direction
    d’un pays vivable est bien moins cher et vous délivre une fois pour toute d’un enfer
    fiscal insupportable , conséquence directe de toute la lie haineuse de la terre qui déferle
    chez nous et que nous accueillons avec joie et allégresse! !
    Et , croyez-moi des pays come cela il n’y en a pas mal !
    Le seul inconvenient est que vous seriez privé de l’agréable compagnie des “gentils
    migrants “qui enchantent” les jours ( et les nuits ) des habitants de Calais …et d’ailleurs!

    Répondre
  2. Raoul Villain

    2 juin 2018

    “Hans”. Vous oubliez “…pour l’Etat”. La formule “manque à gagner pour l’Etat” m’a toujours laissé perplexe. A mon sens un Etat est censé produire des services non marchands (et donc je ne vois pas pourquoi il y au gain). Cela devrait faire bondir immédiatement n’importe quel économiste et même, si les leçons étaient étudiées, le moins doué des élèves de seconde lorsque cette notion est (devrait ?) être abordée en “classe”.
    Ainsi la définition de l’Etat implique par exemple que l’on mette tout en oeuvre pour éviter ce que je viens de voir à la télévision rapidement: qu’une gamine de 12 ans soit violée et tuée lorsque elle met un nez dehors. On me rétorquera les “Droits de l’homme”. La déclaration des droits de l’homme et du citoyen n’est pas mon livre de chevet, mais il me semble bien que l’Article 2 dit plus ou moins: le but de toute association est de protéger (?) les droits naturels…cela doit être liberté, propriété et sûreté résistance à l’oppression (?). Globalement les Droits de l’homme désignés ici sont tous violés par ? …Ceux qui se sont attribués le droit de déterminer de façon anti démocratique ce qui est bien. Parmi eux, Sud (En particulier Sud Trésor, un régal !), le Syndicat de la Magistrature à mon avis arriveront placés. Comme on ne peut rien me rétorquer sur ce point, on me parlera du Texas, de “sentiment d’insécurité”, de causes sociales, de réactions d’opprimés, (je n’invente rien lisez les “livres” de HS. BECKER), de maladies (en général courtes parce que la sortie de prison est largement anticipée par rapport à la décision des “juges”. Je crois d’ailleurs que dorénavant, j’irai consulter en prison au vu de leur grande efficience). Quand on verra que ce monceau d’âneries me laisse froid, on me traitera alors de dangereux fasciste. Eh bien si être fasciste c’est: reconnaître le droit des citoyens à être propriétaire (sans les tondre jusqu’à l’os par des “conseils” municipaux totalement incompétents), apprécier de voir des enfants jouer librement dans nos rues (et se débarrasser des pédophiles de la façon la plus expéditive possible), pouvoir conduire un véhicule avec discernement sans être flashé à 91 km sur une autoroute à six voies (voir dédoublement de l’A9 à Montpellier) et donner un bon coup de pied au cul à tous les parasites qui vivent à nos crochets (l’ensemble des communautés constituant le fond de commerce du socialisme: avocats “pauvres”, artistes en devenir, actrices gérontophiles – je crois que la dernière catin en date proche de tout mou prétendait exercer cet art (?), clientèles municipales dont le rôle est parfois de planter une marguerite par an, peintres qui feraient s’écrouler un bâtiment et tous les “braves” gens qui franchissent nos frontières ,car le seul “mot” de français qu’il connaissent est un sigle: RSA, journalistes sans plume, mais qui font la roue mieux que les paons etc etc) et bien va pour fasciste ! Ce n’est que la paille des mots et j’ai énoncé l’ivraie de quelques concepts. Si vous croisez “Jaurès” pouvez-vous je vous prie lui signifier que je me fous complétement de savoir ce qu’il est devenu ? Les socialistes c’est comme les punks: no futur !

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      2 juin 2018

      Raoul,
      autour de nous un monde ordonné est en train de s’écrouler sous les coups de boutoir de gens peu recommandables qui haissent jusqu’à la vie.

      À votre liste exhaustive de doléances et de souffrances, je me permettrais uniquement d’ajouter le concept de “dépenses fiscales” que le fisc évoque souvent quand il pense ne pas avoir assez plumé ses pigeons.
      On se pincerait volontiers pour voir si on ne vit pas un cauchemar.

      Hélas, le constructivisme semble être sur la route de la victoire finale, seul un cataclysme mondial pourrait encore l’arrêter.
      L’après socialisme, c.à.d. le règne des fourmis arrivera…, enfin!

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      3 juin 2018

      à @ Raoul Villain :

      un Etat qui se porte bien et qui pour cette raison demeure ” souverain ” est un Etat dont le budget est excédentaire; je cite pour l’ exemple l’ Allemagne et la Confédération Helvétique ; dans le cas contraire vous vous placez sous la dépendance de ceux auxquels vous empruntez et sous la surveillance du … F.M.I. , et des agences de notation

      une enfant ne devient indépendant que lorsqu’ il se suffit financièrement à lui même comme l’ animal à la recherche de sa propre nourriture

      votre raisonnement est , excusez moi, ” bien français “, et pour dire le vrai ” bien catho ”

      le calviniste

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        3 juin 2018

        En Allemagne le Land de Bavière est plus catholique que protestant et pourtant ce Land caracole en tête de classement.
        Le Land de NRW plus prussien *) a une grande proportion de catholiques mais se trouve plutôt en queue de classement.
        La religion n’affecte pas beaucoup les performances par contre ce qui les renforce c’est la cohésion et l’esprit de groupe.
        En effet les Bavarois sont Bavarois avant d’être Allemands.
        Les “Bürger” du NRW placeront sûrement l’Allemagne avant le NRW.

        Méditez le en sirotant une “Paulaner” et en écoutant “”Patrona Bavariae”.

        *) Visionnez “Warum wir Bayern euch Preissn ned leiden können! ” sur YouTube

        Un Luthérien.

        Répondre
      • Raoul Villain

        3 juin 2018

        à @ Quinctius Cincinnatus.

        Penchez-vous sur l’état des Finances allemandes (Avant les réformes Hartz) et votre assertion webérienne sur “l’éthique protestante” en prendra un sérieux coup. Je suis français physiquement, malheureusement pour quelques années encore, dans le sang, je suis latin: français, espagnol, italien, portugais, grec et ce jusqu’à mon dernier souffle et qui sait…peu être après.

        Pour le reste comme dans la chanson de Sardou: j’y crois lorsque j’en ai besoin.

        à @ “Hans”: le constructivisme est mort et il n’y a pas pour lui de Dieu Rédempteur. Vous ne trouverez plus de livre sérieux (même en “sciences” sociales) où l’auteur ne réduise en miettes les niaiseries considérées il n’y pas si longtemps comme la quintessence de l’esprit. Si cela vous intéresse, je vous conseille “le danger sociologique” Gérard Bronner aux PUF. Ce n’est pas récent: j’ai lu, il y a fort longtemps “Le savant et la politique” (Auteur ?) qui démontait les inpeties bourdiviennes. Ce qui est nouveau: c’est que c’est lu et largement commenté dans les cercles “intellectuels”. Certes les mass-média continuent à ronronner, dans l’indifférence totale mais la page est tournée. Dans le milieu enseignant, pour ne citer que celui là – très socialisant-, on a pris conscience qu’il est indigne d’une démocratie avancée qu’une jeune femme de 25 ans pleure tous les soirs parce que Big Brother l’a affectée dans le 93, et que “beaucoup de territoires de la république sont perdus”. D’ailleurs Sud Education en est réduit à organiser des Congrès “interdits aux blancs”. Oui le constructivisme est mort: Onfray, Bruckner, Finkielkrault, Renaud Camus, Le Goff…étaient des gens très à gauche: “Lhéritage est impossible” Assez de “la tyrannie de la pénitence”, nous survivrons au “grand remplacement” par ce que c’est “le crépuscule des idoles”. Mais il est vrai qu’ils sont “fascistes”…

        Je vous souhaite une très bonne après midi à tous les deux.

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          3 juin 2018

          //Certes les mass-média continuent à ronronner, dans l’indifférence totale mais la page est tournée//

          C’est bien là le problème, car les médiats “mainstream” font encore la pluie et le beau temps. Le constructivisme a atteint une telle masse que même sans apport nouveau son inertie nous entrainera vers l’abîme.
          On ne se défait de 40 ans de mauvaises habitudes ancrées dans les subconcients de milliions de gens comme on le ferait d’une veste usée.

          Si un processus de sauvetage peut encore mis en place il sera lent et exposé aiux aléas de la conjecture et des opportunistes en embuscade.

          Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    30 mai 2018

    … comme la … Commission de Bruxelles

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      30 mai 2018

      La clique de Bruxelles est un aggrégat de gens non votés qui déterminent notre avenir en fixant la longueur des concombres et le diamètre des préservatifs.
      Leurs émoluments sont payés par celles et ceux qui ne les ont pas votés.
      La boucle de la démocrassie est ainsi fermée.
      Silence dans les rangs!

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        1 juin 2018

        à moins que ce ne soit l’ inverse pour ce qui concerne les ” mesures ” des objets d’ usage que vous citez !

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          1 juin 2018

          Il me semble que j’avais choisi ces deux objets car ils peuvent être complémentaires.
          Une dimension par objet est donc suffisante.
          Cela vous a peut-être échappé?
          Pas de problème la terre continue de tourner…

          PS: il faut absolument ménager les fixeurs de normes à Bruxelles el ne pas les mettre dans l’état des employés à Matignon

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            1 juin 2018

            j’ avais bien compris et c’ est bien pourquoi j’ avais parlé … d’ usage

  4. HansImSchnoggeLoch

    30 mai 2018

    Le mépris est réciproque, mais leur trique est plus longue que la notre.
    Ce qui n’arrange rien.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30 mai 2018

      plus exactement ils sont les seuls a avoir le droit de posséder une trique et de s’ en servir comme bon leur semble : c’ est ce qu’ on appelle la Haute Administration

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        30 mai 2018

        La seule trique que nous avons c’est de ne rien faire et de se laisser assister.
        C’est ce qu’on appelle le “manque à gagner” dans la Haute Administration.

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)