Merah : après la mitraille, les rafales de mots

Merah : après la mitraille, les rafales de mots

Affaire Merah vue de la gauche.

Ce garçon né dans une famille défavorisée n’a pas pu s’intégrer car il a connu dès l’adolescence le racisme rampant dû à son nom. Bien que Français par sa naissance, le délit de faciès et de patronyme s’est exercé sournoisement en ville ou plus directement lorsqu’il a commis des actes d’incivilité. Alors qu’il aurait dû être soutenu pour sortir de la petite délinquance inhérente à la crise des adolescents qui n’ont pas la chance d’être sous l’autorité d’un père, il a été abandonné au diktat des quartiers de non-droit.

Emprisonné trop jeune, il a subi en détention l’insupportable loi du milieu carcéral qui produit dans notre pays de futurs bandits au lieu de procéder à la mission de réhabilitation et de restructuration qui est sa vocation.

Il a tenté de sortir de cette spirale infernale dans laquelle il se sentait entraîné malgré lui, en voulant intégrer le corps militaire. Son double échec, dû à son passé de jeune indocil, a fomenté une légitime révolte contre le système. Il s’est jeté alors dans les bras des fondamentalistes, sans très bien apprécier le chemin sur lequel il s’était engagé. Son comportement social très urbain au retour de ses voyages en Asie dit assez combien il était dans le paradoxe de ces enfants de la République qui se sentent perdus au milieu de deux traditions et étrangers dans leur propre pays !

Sa révolte s’est alors focalisée sur des victimes de circonstance et proches de sa résidence, sans qu’il mesure réellement la férocité de ses actes.

C’est un grand échec pour notre communauté nationale et les politiques sécuritaires qui ont discriminé et fait éclater le corpus social !

Affaire Merah vue du centre.

Du centre, le champ de vue est étroit et le jugement par conséquent lapidaire. Les nombreux débats successifs sur la laïcité, la citoyenneté et l’identité nationale ont perverti la société en stigmatisant certaines communautés. Il n’est pas étonnant alors que ces humeurs rebelles se fassent jour et conduisent à de tels actes inhumains.

Affaire Merah vue de haut.

Le jeune Merah s’est insurgé contre une société qui lui a donné les chances de l’instruction, l’habitat, la santé et même l’assistanat. Il a été aidé passivement ou activement dans ses délires justiciers par ses proches ou de bons « cousins » éloignés. Il a « convoqué » à sa fin des centaines d’agents et fonctionnaires des grands corps régaliens, jusqu’au Président.

C’est beaucoup pour un seul homme !

Affaire Merah vue du Café du Commerce.

15 délits à 23 ans, ça fait un sacré record ! Gonflé le gus. En plus, y voyageait loin. Devait être curieux – ou furieux ! Pourquoi y l’ont pas chopé vivant ? Maintenant y va faire un martyr. Et on va plus causer de lui que des gens assassinés.

Henri Gizardin

Partager cette publication

(28) Commentaires

  • john Répondre

    prend on le temps de compté les morts que cette affaire a fait, le nombre de vie brisé, du regarde et de la panique qui c’est emparé de la population suite à la prolifération de geste impardonnable. peut importe sa couleur sa religion son origine ou sa nationalité, tu n est pas un humain pour réagir comme sa. pour cette affaire il est sure que nos dirigeant non pas fait preuve de subtilité, le jeu en politique et de toujours tiré la couette de son coté, on le sait bien chaque élection c’est la même chose. se qui est sur c’est que il est d’origine algérienne mais il est français, il doit être compliqué pour un homme de se faire rejeté par son pays mais il doit être encore pire de se faire rejeté par les deux. la mentalité des français changé, je pense que oui, mais alors il faut que tout les français se remette en question (je parle du melting pot qui constitue notre population), je pense que c un peut partout pareil dans chaque pays. vous l’aurais peut être deviné je suis un français, et vue que je suis sur l’article d’un belge j’en profite pour m’excuser du bordel que less français mette dans ton pays. john

    28/03/2012 à 14 h 21 min
  • IOSA Répondre

    Dans le cas Merah, c’est pareil, toutes les preuves qui pourront être apportées ne convaincront pas les tenants de la théorie du complot du méchant gouvernement…

    Mais on est en république, la liberté d’expression autorise n’importe qui à dire n’importe quoi. Et plus c’est loufoque, plus les gogos en redemandent…C’est même à cela qu’on les reconnaît.

    François@… Vous m’otez les mots du clavier !

    IOSA

    28/03/2012 à 11 h 40 min
  • François Répondre

     Malgré les films pris par un nombre incalculable de médias, il y a des gens qui soutiennent que l’attentat du 11 septembre n’est pas dû au crash volontaire d’avions de ligne détournés sur les tours, mais au tir volontaire de missile de l’armée américaine…

     Dans le cas Merah, c’est pareil, toutes les preuves qui pourront être apportées ne convaincront pas les tenants de la théorie du complot du méchant gouvernement…

     Mais on est en république, la liberté d’expression autorise n’importe qui à dire n’importe quoi. Et plus c’est loufoque, plus les gogos en redemandent…C’est même à cela qu’on les reconnaît.

    27/03/2012 à 12 h 31 min
  • robert Thai Répondre

    Je viens de prendre connaissance de l article " l affaire Mérah vu par la gauche " j espère que les proches des malheureuses victimes n en prendront pas connaissance car ….

    J AI HONTE POUR LA FRANCE , comment peut on écrire des mots pareils , ceux qui ont écrit cela doivent être les mêmes que ceux qui ont du être déçus d apprendre que l auteur de cet éffroyable carnage était un Arabe peut importe son lieu de naissance ( il ne s est jamais considéré comme Français ) ni lui , ni sa famille , ni la grande majorité  des ( Français ) originaires du MAGREB la preuve en est puisqu ils rapatrient le corps pour l enterrer en Algérie , évidemment cette gauche bien pensante toujour prête à donner des leçons de morale , aurait été bigrement satisfaite s il s était agit d un Européen de souche ça aurait fait la une de leurs journaux ( papier et télé ) pendant 15 jours COMME A  CHAQUE FOIS C EST RATE,  . Pour ceux qui ont la mémoire courte où sélective ,. Attentat de la rue Copernic , Cimetierre de Carpentras etc etc…..

    Les exemples ne manquent pas , à chaque fois ,c est la faute au FN , et à chaque fois lorsque la vérité éclate avec souvent beaucoup de retard , on s aperçoit qu il n en est rien , mais le mal est fait , c est le but recherché .

    Pour ceux ( responsable de ces articles ) qui véhicules de tels Médias Mensonges , je n ai qu une chose à vous dire , VOUS ETES DES TRAITRES A VOTRE PATRIE , La traitrise des Français de Vichy n est rien en comparaison de la votre aujourd hui.

    27/03/2012 à 11 h 45 min
  • R. Ed. Répondre

    Tiens, à propos du Français, je viens d’apprendre que son corps va être

                                                    RAPATRIE (#)

    (#) Voir ce mot au dictionnaire.

     

     

    Cela veut tout dire.

    27/03/2012 à 10 h 19 min
  • Blanc Répondre

    Il est évident qu’on n’a pas voulu le prendre vivant.
    Vivant, il y aurait eu un procès avec des fans partout dans tout le pays qui auraient manifesté.

    On a fait croire que… et on a mis en scène un assaut digne des meilleurs westerns en couleur et cinémascope, avec des moyens colossaux, des troupes pléthoriques, une couverture médiatique nationale et internationale gigantesque… du grand spectacle quoi… excellent pour l’image du président juste avant les élections: il fallait montrer la France de son slogan, la France forte.

    Encore une manipulation sarkozienne de notre bon peuple de France.
    Vivement Marine !

     

    26/03/2012 à 13 h 38 min
  • R. Ed Répondre

    Ne pas oublier, ….

     

    Un fameux tireur d’élite en plus !!!

    Un Colt    .45 ACP, 7 coups dans le chargeur et CINQ coups au but  sur les farces de l’ordre.

    A mon avis, l’arme a dû s’enrayer, il n’a pas pu terminer le chargeur.

     

    Le Momo, c’est pas Mohamed Al dura ? Ce n’est pas hollywood, ni palywood mais francawood il me semble, d’ailleurs, je viens de voir Enderlin qui m’a fait un clin d’oeil.

    26/03/2012 à 13 h 17 min
  • IOSA Répondre

    François@….

    Il existe des personnes qui se prennent pour Dieu et le clame haut et fort…..pourtant je reste persuadé qu’ils sont des fous ( et là je suis sùr que  vous me donnez raison).

    Ha au fait, il me semble tout a fait plausible que le Raid ait fait une vidéo du siège, de l’assaut et des conversations, alors je n’attends que celà de les écouter à défaut de les voir.

    Le fondateur du GIGN a bien raison de dire que l’ "arrestation" c’est effectué sans schéma précis et qu’il aurait été préférable de l’arrêter en pleine rue que dans son antre ( où se trouvait selon les dire de la police, tout un arsenal pfftt !, sauf qu’il est tombé criblé de balles avec un colt 45 à la main).

    Le Kala et l’ Uzi…..yen a plus ?

    L’appart de Merah c’est un 30 m² (séjour qui fait cuisine,une salle de bain qui fait wc et une chambre) et il  y avait un risque que le gazage ne fonctionne pas bien ? En tout et pour tout celà faisait 3 grenades lacrymo pour le neutraliser, mais suis-je bête j’oublie que le Raid durant la nuit a fait péter toutes les fenêtres…..et le conduit d’aération des chiottes ils l’ont fait péter aussi ?

    Allons un peu de sérieux, lorsque C.Guéant annonce qu’il est possible que Mérah se soit suicidé ou que l’on retrouve dans une bagnole que ce dernier a loué, l’arme des crimes, ou encore que la piste du meurtrier fut révélée par un concessionnaire du scooter, chez qui Mérah se serait rendu pour modifier la couleur et oter la puce gps du scooter qu’il aurait auparavant volé…… il n’y a rien qui ne vous étonne ?

    Le gus pour rentrer chez lui ( là où il y au un arsenal pour le cas où il serait encerclé) ben il laisse  le fameux flingue dans la bagnole qu’il a loué à son nom, je dois supposé que tout bon terroristequi se respecte, loue une caisse en donnant son véritable nom ( là je me marre) et laisse son flingue dans la voiture pour ne pas se faire contrôler armé durant le trajet du trottoire à son domicile ( on ne sait jamais hein ?)

    Tenez, Mérah aurait déclaré avoir acheté pour 20000 euros d’armes, alors si il a acheté le colt 45 avec le quel il est mort + le colt ayant servit pour les crimes + la kala et l’uzi + munitions pour cette somme, c’est vraiment qu’il était plus cou*llon que l’on le dit, il n’ a même pas obtenu une ou deux caisses de grenades gratos et quelques pains de c4 pour ce tarif.

    Selon les dires du Raid, environ 300 cartouches tirées, mais aucune information sur les tirs de Mérah.

    Ben oui, le colt 45 c’est la daub vieille de 80 ans, un sept coups qu’i faut recharger et là c’est idiot durant une fusillade.

    IOSA

     

     

     

     

     

     

    26/03/2012 à 1 h 21 min
  • dissident Répondre

    oui ozone dans le meme genre Masce SCARON, selon ce dernier comme si c ette affaire avait un lien avec l immigration! a mon sens on est plus dans le journalisme bobomais carrement dans la dhimitude

    26/03/2012 à 1 h 02 min
  • ozone Répondre

    Selon "Libé" Merah est un monstre bien français.

    Peur de rien ces bobos

    25/03/2012 à 22 h 21 min
  • François Répondre

      Iosa, c’est lui même qui s’est revendiqué d’Al quaïda, du djihad et de la cause palestinienne.  Ce n’est pas une invention de Sarkozy( bien qu’on ait l’habitude que tout soit de sa faute).

      D’autre part, vous sous entendez que la volonté était dès le départ de le tuer. Mais si c’était "mort ou vif" qu’ils le voulaient, cela n’aurait pas duré 10 minutes. Or, la négociation a tout de même duré 36 heures…

      Enfin, que l’armée n’ait pas voulu du "super combattant" n’a rien d’étonnant. Contrairement à ce que vous pouvez croire, l’armée évite de recruter des déséquilibrés quand elle a des doutes. L’armée n’est pas un ramassis de tueurs mais une institution de serviteurs du pays qui sont prêts à donner leur vie pour lui.

    25/03/2012 à 19 h 55 min
  • WatsonCorsica Répondre

    Combien faudra-t-il d’autres Toulouse avant d’affronter le nazisme maghrébin ?

    C’était la seule bonne question qu’il fallait se poser, j’aurais même remplacé le mot maghrébin par le mot Arabe….

    Tout ça pour dire que j’ai été encore une fois censuré pour m’être exprimé au nom de la lutte des peuples, des races et des etnies….

    mais c’est vrai j’oubliais… les racistes c’est nous, n’est-ce pas ? les Arabes ne sont pas racistes, ils sont pour la paix, la tolérance… etc

    25/03/2012 à 19 h 06 min
  • Blanc Répondre

    CHAQUE PEUPLE A DROIT À L’AMOUR-PROPRE, À LA FIERTÉ, À LA DIGNITÉ ET AU RESPECT… MÊME LE NÔTRE ! Cet Etat qui nous refuse tout amour-propre, cet Etat qui nous refuse toute fierté, cet Etat qui nous refuse toute dignité, CET ETAT QUI NE NOUS RESPECTE PAS… CET ETAT EST UN MONSTRE ! VIVEMENT MARINE !

    25/03/2012 à 15 h 16 min
  • Bayard Répondre

    Et attendez, vous n’avez rien vu.
    Vous allez voir les myriades de rats qui vont accourir de toute la France et toute l’Europe pour son enterrement !

    25/03/2012 à 15 h 14 min
  • dissident Répondre

    curieux que vous ayez censure mon post, je n ai parle que de choses entendues pourtant sur i tele

    25/03/2012 à 12 h 38 min
  • R. Ed Répondre

    Une petit e explication sur mon pseudo…

    Quand je suis arrivé sur ce site, j’ai utilisé ma vraie identité et je me suis de suite aperçu que j’avais commis une gaffe monumentale.

    J’ai donc repris ensuite la première lettre de mon patronyme et les deux premières lettre de mon prénom.

    Donc, rien avoir avec le communisme (les Rouges) ni avec la couleur de mes cheveux ( enfin des rares exemplaires qui me restent .

    J’ai d’ailleurs été attrisré quand le site Occidentalis a laissé tomber le combat. Il reste  Les 4V présentement, Libertyvox, Riposte laïque, Fdesouches  (un peu trop … à mon avis), Dreuz (aussi un peu trop …) et le site du FN (aussi un peu trop…) L’islamisation générale de l’Europe, du monde entier plus exactement est la dure réalité qui se présentera à nos enfants et petits enfants. Je ne pense pas vu mon âge déjà respectable – le troisième – comme on le dit que j’aurai le désespoir de voir les combattants d’Allah m’imposer leur doctrine.

    Ce ne sont pas les 10/15 % de réfractaires à cette secte qui permettront de remédier à cet état, vu le comportement de nos dirigeants actuels, tous aussi pourris les uns que les autres.

    Si cela devait  en être le cas, j’espère à ce moment encore avoir la force de mourrir comme le terroriste, les armes à la main.

    Ni dieu ni maître.

    25/03/2012 à 0 h 44 min
  • Oeildevraicon Répondre

    R.Ed, bonsoir.

    (Excellent) plaidoyer pour cet assassin! Vous feriez un bon avocat.

    Un Français d’origine Algérienne. Un tueur froid… et vous auriez pu ajouter:( Islamiste musulman, qui tue au nom d’Allah) ce qui n’est pas une supposition, mais la réalité.
    N’ayons pas peur des mots, car si nous ne le disons pas qui va le dire?

    "Qu’est-ce qu’elle a ma gueule) ? A cette question je répondrai: ( tout comme la mienne d’ailleurs, elle n’est pas issue de la DIVERSITE).

    Salutations.

    24/03/2012 à 23 h 21 min
  • jayjay.nc Répondre

    Je m’arrête à toutes les bonnes raisons de la gauche et je me demande ce que cet algérien de naissance faisait en France. Il aurait pu connaître le bonheur parfait en Algérie, le pays de ses parents, son pays, en terre d’islam, là où il n’aurait été discriminé ni au faciès ni à cause de sa religion. Il aurait ainsi pu y faire honneur à tous ces fellaghas qui égorgèrent des innocents pour que plus tard leurs fils connaissent le bonheur et la liberté dans une Algérie libre et prospère. Allez y comprendre quelque chose……

    24/03/2012 à 21 h 23 min
  • Anonyme Répondre

    Une minute de silence chargée d’espérance Que retenir de l’outrance de cette professeure d’anglais ayant invité ses élèves à participer à la glorification d’un terroriste ? Dans ce lamentable épisode d’une affaire où l’arbre d’une idéologie sectaire cache à une enseignante la forêt du barbarisme, tentons de positiver son irresponsabilité. Il est un aspect plein de promesses qui n’est pas souligné comme il le mérite ; c’est le comportement des élèves qui ont quitté la classe en signe de refus de ce qu’ils ont considéré au moins comme déplacé. Un professeur d’anglais n’a probablement jamais autant participé – dans le paradoxe – à développer chez des jeunes l’élan démocratique. Ils se sont en effet comportés en véritables démocrates ces élèves, en ne s’abandonnant pas à des idées toutes faites et en manifestant leur libre arbitre par la première des attitudes qu’il convenait d’adopter en la circonstance, consistant à ne pas encourager le fanatisme par une compassion qu’il ne peut mériter. Pour en revenir à ce professeur qui a fait la preuve d’une rare incapacité à enseigner – souhaitons-lui qu’elle ne soit due qu’à un dérèglement temporaire – prendre pour de l’héroïsme ce qui n’a été qu’un suicide pour lequel l’intéressé a remis à d’autres le soin d’appuyer sur la gâchette, c’est faire preuve d’autant d’obscurantisme que pour voir du courage dans l’assassinat à bout portant de personnes et d’enfants aussi impuissants que surpris et innocents. Ses fuites à scooter elles-mêmes, aussi habilement préparées qu’elles aient été, n’ont été que celles d’un voyou reconnaissant par là-même sa culpabilité à l’égard de la société et de règles supérieures à celles sur lesquelles il s’est soit-disant fondé pour commettre les pires actes. Et c’est bien parce que ces actes sont injustifiables que bon nombre de terroristes les commettent de telle sorte qu’ils n’aient aucun compte à rendre à la justice. Tous les endoctrineurs qui placent dans leur au-delà la justification des pires attentats, commis sous l’emprise d’une fièvre tenant lieu de bravoure, devraient penser que le courage d’un homme est avant tout de s’assumer, de son vivant, dans une société dont les injustices peuvent être combattues autrement que par le lâche sacrifice d’innocents. Et tous ceux qui de près ou de loin les encouragent, ne serait-ce que par une sympathie de bon ton, devraient y réfléchir. Il est en tout cas rassurant de constater que des adolescents échappent à cette contamination d’une sinistre pensée qui, se prétendant révolutionnaire n’est que barbare.

    24/03/2012 à 20 h 25 min
  • Jean Victor Répondre

    Très bonne vision des choses.

    On est dans un pays où le mensonge et la fraude ont gangréné la société.

     

    Je suis heureux d’avoir vécu dans un foyer où j’ai manifesté la délinquance, mais on m’a toujours aidé, pas soutenu.

     

    Nous naissons avec un héritage spirituel, pas toujours le bon. Nous héritons de nos pères..

    La réussite, le fric, l’influence, sont autant d’ingrédients qui faussent la vision de l’authentique bonheur: la paix du coeur.

     

    Elle ne s’achète pas, elle s’obtient

     

    24/03/2012 à 19 h 51 min
  • NUMERO_9 Répondre

    Affaire Merah vue par le gars qui ne sait plus ce que veulent dire "droite", "centre" et "gauche" mais qui demeure confit dans les "valeurs républicaines" : durant les 3 jours qui ont séparé l’assassinat des paras de celle des écoliers juifs le  suspect a été régulièrement présenté dans les media comme étant "de type occidental" : une preuve de la réussite de la politique d’intégration !

    24/03/2012 à 18 h 13 min
  • HEFF Répondre

     

    Il reste 1 mois  au candidat-président Sarkozy pour démontrer sa bonne volonté et donner un gage de confiance à son électorat potentiel, largement suffisant pour supprimer immédiatement et sans blabla la double et triple nationalité accordée aux extra-européens.

    Pourquoi ne le fait-il pas maintenant ? cela lui permettrait de s’ancrer à droite et de rassurer les Français avant le premier tour.

     

    24/03/2012 à 15 h 29 min
  • EFF Répondre

    Combien faudra-t-il d’autres Toulouse avant d’affronter le nazisme maghrébin ?

    http://www.dreuz.info/2012/03/combien-faudra-t-il-dautres-toulouse-avant-daffronter-le-nazisme-maghrebin/

     

    24/03/2012 à 14 h 05 min
  • IOSA Répondre

    Ce qui me chagrine dans cette affaire, c’est l’absence de preuves évidentes et la volonté du pouvoir politique en place à nous faire avaler la pillule à toutes les sauces du terrorisme.

    Un super-combattant le gars Merah et pourtant l’ Armée avait refusée son intégration… Celà laisse rêveur !

    Donc à défaut de preuves concrètes, évidentes et indéniables, il ne sert à rien de dire que ce jeune homme de 23 ans ( et oui c’est très jeune pour un spécialiste des armes à feu qui n’a pas subit d’entrainement militaire) était un terroriste….sauf bien évidemment si celà sert le pouvoir en place à l’approche des élections.

    Donc en conclusion, la mort de celui-ci évite tout un tas de questions sur la responsabilité et le laxisme de ceux qui sont payés pour assurer la sécurité du territoire.

    Ceci expliquant celà, il s’agit plus certainement de l’oeuvre d’un jeune complètement à côté de la plaque, que de l’oeuvre d’une organisation terroriste dont le nombre de membres se compterait à une seule et unique personne.

    Tient au fait, mais où est donc passé l’analyse balistique des projectiles reliant les meurtres de toulouse et montauban avec les armes dont se serait servit Merah lors du siège de son domicile par le Raid ?

    IOSA

     

     

    24/03/2012 à 10 h 58 min
  • François Répondre

      Ne désespérons pas, il y en a bien qui vont proposer la pose d’une plaque à sa mémoire…

    24/03/2012 à 9 h 01 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Qu’est-ce qu’elle a ma gueule ?
    Réponse: délit de facies, R.Ed. Vous n’avez certainement plus la couleur ambiante.

    24/03/2012 à 8 h 31 min
  • François Répondre

     Non, R.Ed, vous avez aussi (et surtout) le droit de payer en vous excusant…

    24/03/2012 à 8 h 05 min
  • R. Ed Répondre

    Affaire Merat vue par un t’chot Belge !

     

    Primo : Un Français !!!

    C’est un Français qui a commis tous ces meurtres, un Français, ils nous le répètent à longeur d’antenne.

    Un Français !!! Certains osent dire qu’il pourrait peut-être, mais ce n’est pas vraiment certain, c’est à prendre avec circonspection et encore, qu’il serait, mais alors, c’est une supposition très mitigée et dont peu de gens pourraient alors prendre position, c’est qu’il serait un peu, mais pas beaucoup d’origine algérienne.

    Un Français d’origine algérienne. Un tueur froid, ça, ce n’est pas une supposition, ça, c’est la réalité.

    Au score, il est gagnant, 1/7, + un légume, ce qui pour moi fait 8.

    Cent fonctionnaires pour le maîtriser – dans ce cas, c’est pour l’éliminer plutôt. Quel maître que ce combattant de Mahomet.

    Il y en a 50.000 en France, des combattants de cet accabit, on peut donc se rendre compte du nombre de fonctionnaires nécessaires pour en venir à bout.

    On connait la suite, quand les banlieues par hasard s’enflamment, les fontionnaires restent l’arme à la bretelle, ne pas faire de vagues, voir et laisser venir, telle est la consigne.

    Et moi, con de petit citoyen, je n’ai que le droit (encore heureux qu’on ne me pompe pas mes neuronnes) je n’ai que le droit de subir et de fermer ma gueule !

     

    Qu’est-ce qu’elle a ma gueule ?

    23/03/2012 à 21 h 43 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: