Millon n'a pas oublié 1998

Posté le novembre 21, 2010, 10:44
7 secs

Suite au récent développement de l’affaire de Karachi, nos sources nous informent que Charles Millon n’avait pas pardonné son lynchage en 1998.

Retour sur l’un des épisodes de la droite française : en 1998, Charles Millon est en mesure de présider la région Rhône-Alpes et annonce qu’il le fera avec le soutien de Front National. Comme les autres présidents de région qui ont fait ce choix, il est lynché médiatiquement et politiquement, abandonné par son propre camp aux invectives de la gauche et des médias politiquement correct. La droite gouvernementale préfère perde des régions que de faire face au tollé médiatique.

A l’époque, Charles Millon aurait confié à des proches que l’un de ceux qui se sont acharnés à sa perte fut Nicolas Sarkozy…

Une réponse à l'article : Millon n'a pas oublié 1998

  1. Michel

    22/11/2010

    En somme, la vengeance est bien un plat qui se mange froid. Très froid…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)