Minarets : le silence embarrassé des politiques

Minarets : le silence embarrassé des politiques

Peu nombreux sont les politiques qui ont réagi aux résultats du référendum suisse sur l’interdiction des
minarets.
Bernard Kouchner s’est montré fidèle au « politiquement correct » qui a conduit toute sa vie publique, en critiquant le vote suisse. Décidément, le Ministre des affaires étrangères
aura su rester étranger au sentiment profond de la population !
Xavier Bertrand, secrétaire général de l’UMP, a pour sa part, rappelé qu’il n’y a pas d’obligation dans l’Islam de construire des minarets… ou comment prendre position sans
rien dire !
La seule  à avoir été très claire  est Marine le Pen, qui a demandé aux «élites de cesser de nier les aspirations et les craintes des peuples européens».

Tout cela ne nous dit pas comment nos responsables politiques comptent faire face à la lassitude des citoyens face à l’affichage de plus en plus marqué de cultures et de religions extra
européenne dans l’espace public sur l’ensemble du territoire de la vieille Europe…

Partager cette publication