Mobilisation générale ? Non, débraillé général !

Posté le 16 août , 2017, 9:51
8 mins

Le bureau de l’Assemblée nationale a autorisé les députés à siéger sans cravate, en bras de chemise, la chemise sur le pantalon. Pour les députées, rien n’a été précisé, mais, si elles siègent en tenue très légère, on devrait n’y voir aucun inconvénient. Les sans-cravates seraient ainsi accompagnés des sans-culottes. On note cependant que Gérard Larcher, président du sénat, n’est pas encore obligé de présider la chambre haute en short et en maillot de corps !

Certains diront que ces fantaisies sont anecdotiques et sans grande importance. Eh bien, non ! Cette évolution est significative et beaucoup plus grave qu’on ne le croit. Ce laisser-aller, encouragé et décrété au plus haut niveau, est général. C’est ainsi que les immeubles sont maculés de peinture, les camions et les voitures de la SNCF et de la RATP aussi. Les rues, avenues et boulevards des grandes villes sont souvent remarquables de saleté. Personnellement, tous les jours, je constate les poubelles renversées sur les trottoirs servant de débarras – et pourtant j’habite, à Paris, le quartier dit « des ambassades ». Avec, par-dessus le marché, des mendiants à tous les coins de rue, les plus nombreux étant les Roms, suivis par les Slaves. J’ai vu ainsi, il y a quelques jours, un homme, une voiture d’enfant avec un bébé à la main, fouillant une poubelle. Pourquoi ? Pour manger !

Tout cela est navrant, alors que l’État socialiste distribue chaque année des centaines de milliards au « social ». En acceptant, comme c’est le cas depuis des décennies, toute la misère du monde, le problème ne sera évidemment pas résolu. Il continuera à s’aggraver. Tout le monde le sait, mais personne n’est autorisé à le dire.

Plus grave encore, les crimes racistes se multiplient. En avril, à Paris, une Française, Sarah Halimi, âgée de 60 ans, a été torturée aux cris de « Allah ouakbar », puis jetée du 3e étage de son appartement par Kabili Traoré, immigré d’origine malienne qui s’est introduit de nuit dans l’appartement de cette dame dans le 11e arrondissement où elle habitait depuis 20 ans.

Le 14 juillet, à Sevran, en Seine Saint-Denis, une cinquantaine d’individus d’origines « diverses » ont pris à partie des policiers intervenant sur un feu de conteneur. L’un des policiers, tombé à terre et roué de coups, a dû faire usage de son arme pour se dégager.

L’est parisien et les banlieues est de la capitale sont de plus en plus sous le contrôle de l’État islamique qui n’est plus à Mossoul, mais qui se manifeste de plus en plus dans ces banlieues peuplées désormais à 80 % d’immigrés venus d’Afrique et du Moyen-Orient.

Les campagnes ne sont pas épargnées. En juin, dans le Tarn-et-Garonne, un agriculteur a été poignardé, toujours aux cris d’Allah ouakbar, par un certain Kader, immigré islamiste connu, qui, ce soir-là, était en violation de son assignation à résidence. L’agriculteur n’a dû son salut qu’à l’intervention d’un jeune collègue qui l’aidait ce jour-là.

Ce n’est pas en Syrie que ces crimes ont été commis ; c’est en France, dont le président de la République, je le rappelle, a accusé, dans un pays musulman, les Français d’avoir fait preuve de barbarie au cours de la colonisation !

Ce n’est pas tout. À l’odieux s’ajoute le ridicule. Le 3 juillet, Hervé Maurey, sénateur centriste, a proposé un amendement visant à élargir l’interdiction faite aux parlementaires d’embaucher des membres de leur famille à « toute personne avec qui ils ont une relation amoureuse » (sic). Le problème est de connaître la vraie nature de la relation en question et sa durée. Pour cela, il n’y a pas d’autre solution, semble-t-il, que de créer un corps d’inspection pour « la promotion de la vertu et l’éradication du vice » qui surveillera jour et nuit les parlementaires avec tous les moyens appropriés.

Voilà à quoi s’amuse la représentation nationale !

Autre comédie, heureusement anodine, mais elle aussi significative d’un esprit déplorable : Emmanuel Macron suscite les critiques que chacun connaît – le bilan des 3 premiers mois de sa présidence est quasiment nul -, mais au moins il a une tenue tout à fait convenable. Il ne passe pas son temps à aller de concubine en concubine, comme pas mal de ses prédécesseurs. Brigitte Macron tient son rôle de façon irréprochable. Elle doit notamment répondre aux centaines de lettres qui lui sont adressées chaque mois.

Mais voilà qu’un certain nombre de députés, petits esprits d’extrême gauche, s’agitent en s’opposant à ce qu’un statut lui soit réservé. Par souci d’économie, disent-ils. C’est évidemment là se f… du monde dans un pays écrasé par une dette de 2 200 milliards d’euros due à une longue incurie. Il y a bien d’autres dames qui coûtent beaucoup plus cher au pays que l’épouse légitime du président. Elles sont des millions, venues des pays suivants : Algérie, Tunisie, Maroc, Sénégal, Guinée, Côte-d’Ivoire, Bénin, Cameroun, Congos, Proche et Moyen-Orient, Sri Lanka, Bangladesh, Philippines, Indochine, Chine, Pérou, Bolivie, Colombie, Équateur, Venezuela, Brésil et j’en oublie sûrement… On les trouve partout : au gouvernement, au parlement, au chômage, dans les grandes surfaces, et aussi sur les trottoirs où 67 % des prostituées, selon les statistiques officielles, sont étrangères.

L’incurie sécuritaire et financière, l’hypocrisie, et souvent le ridicule, n’ont jamais fait une bonne gouvernance. On s’en aperçoit tous les jours.

Au moment où je termine cette chronique ; j’apprends ce qu’a été l’attentat contre nos militaires à Levallois-Perret. Je note que les autorités se demandent quelles ont bien pu être les motivations de l’agresseur « présumé ». Un Algérien !

ARTICLE PRÉCÉDENT

Neymar

ARTICLE SUIVANT

Œufs

12 Commentaires sur : Mobilisation générale ? Non, débraillé général !

  1. Julien de Boisgelain

    21 août 2017

    Nous assistons à la chute de notre pays dans la bassesse et la déliquescence, initiée par les ” élites “, nos élus, les tristes représentants de la nation qui ignorent la rigueur, le respect, la bonne éducation et s’avachissent dans la paresse, le laisser-aller et la vulgarité. Quand le peuple français qui a fait 4 révolutions en moins d’un siècle, va -t – il enfin se réveiller, se dresser contre ces politiques dénués de convictions et de foi républicaine, prévaricateurs mûs par l’appât du gain et l’ambition personnelle ? Où sont les généraux rebelles, les hommes honnêtes portés par la foi , l’amour de leur pays et la volonté d’en découdre ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      28 août 2017

      la question qui mérite seule d’ être posée est

      ” à quoi ont servi les Révolutions et pourquoi en vouloir une nouvelle ? ” laissez cela au tribun de la plèbe Jean – Luc Chavez et militez intelligemment

      Répondre
  2. yves Tarantik

    19 août 2017

    Tout ces députés débutants n’ont pas d’idées alors ils les remplacent par de l’exhibitionnisme. !

    Répondre
  3. LOURDEL

    18 août 2017

    J’ai lu récemment (à vérifier) qu’au Portugal il n’y avait que 1 % d’immigrés d’Afrique; donc, pas d’attentats racistes pas de dégradations etc.. etc… La cause: il n’y a aucune aide pour ce type d’arrivants. Supprimons donc la mangeoire et les oiseaux iront ailleurs ou resteront chez eux;

    Répondre
  4. Christophe

    17 août 2017

    l’Article de Christian Lambert m’étonne pas.J’avais remarqué depuis la fin de l’année 1999,que Paris était devenue une ville sale et aussi,ce qu’y est peu souligné une ville antipathique et inhospitalière.La municipalité socialiste et disons le “ecolo bobo” n’est pas étrangère à cet état de fait.
    Maintenant,je dis des choses qui ne vont pas faire plaisir aux lecteurs des 4 Vérités,tant pis j’assume!Nous devons boire le calice jusqu’à la lie:la pourriture doit aller jusqu’à sont terme.En vérité,nous méritons ce qui nous arrive,tout compte fait,les français sont des êtres infantilisants et infantilisés.Nous ne sommes pas un peuple adulte et nous ne voulons pas le devenir.Pour s’en convaincre il suffit de se promener à pied dans n’importe quelles villes de France et particulièrement en Ile de France pour s’en apercevoir:les gens sont fort mal vêtus et mal chaussés.Pour être respecté il faut être respectable,cela commence par avoir une tenue vestimentaire correct.
    J’arrête de répandre mon fiel il y aurait tant à dire.

    Répondre
    • HOMERE

      19 août 2017

      J’adhère Christophe…..la France sent le moisi….elle ne se respecte pas….et elle s’en fout…..elle décline et va plonger….
      Ne parlons pas des esprits entièrement lobotomisés et normalisés au caramel mou !
      Et le pire !!
      On entend rien…aucune voix ne s’entend…..pas un murmure….ou sont passé nos penseurs et nos meneurs d’idées ? nos artistes ? nos génies….?
      Des enfants dites vous ? même pas….
      Vous évoquez les auteurs de ce site (qui reste un espace de liberté) qui sont de grande qualité mais qui,selon mon avis,restent trop dans la critique plutôt que d’inspirer des idées novatrices et proposer des pistes pour sortir ce pays de sa torpeur et de sa laideur…
      Certes il faut du courage…notre pays en a eu lorsque celà était nécessaire…nous y sommes !!

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        28 août 2017

        fallait déjà pas voter … Sarko … Homère !

        Répondre
  5. HOMERE

    16 août 2017

    La partition existe déjà….Bretagne,Corse,Pays Basque,Auvergne….elle est à renforcer si l’on veut conserver la véritable nature de la France autour de ses traditions séculaires.Tout le reste est à jeter….le régionalisme est la grande chance de notre pays !!
    On peut aussi envisager une partition “raciale” (idem USA) et déclarer la guerre afin de revenir à une nation véritablement consolidée de sa culture et de son histoire…mais çà !! c’est une autre histoire.

    Répondre
    • Janvier

      17 août 2017

      @ Homere, Hollande ne parle pas de cette partition -là.
      Et vous le savez
      C’est juste après sa Declaration dans le livre pré-cité: l’islam est un problème
      Il relie bien les 2 et déclare la partition inévitable
      Quant au régionalisme , c’est le projet globaliste de l’UE de dilution de la Nation
      Rien à voir avec les particularismes régionaux

      Répondre
      • HOMERE

        17 août 2017

        Oui…Oui on est bien d’accord…J’avais compris !
        L’Islam n’est pas une région….dilué dans le magma,il est infiltré tel le cancer…en celà il est inexpugnable.
        Faut il alors concéder un région pour les adeptes musulmans ? bien sûr que non….notre République est indivisible avant de devenir invisible.
        Le projet fou de l’UE que vous dénoncez fera fiasco….pari pris !

        Répondre
        • Janvier

          18 août 2017

          Homère, c’est le projet des 3 derniers régimes qui se sont succédés.
          Imaginez des attentats partout, des bandes armées qui sillonnent le pays et le regime en place a la solution : on leur donne 1 ou 2 ou 3 Regions ?
          Réaction du peuple avachi qui sort les fleurs et les bougies et les “vous n’aurez pas ma haine ” à chaque massacre au lieu de se soulever dans une manifestation-monstre, de hurler sa colère et de demander des comptes aux politicards et au regime ?
          Ce sera : ouf, ma Region n’est pas touchée , on va avoir la paix chez nous (grave et mortelle erreur )
          Et il dira oui
          Et il collaborera pour étouffer toute Voix de résistance et chez lui et dans les Regions concernées.
          Ceux des Regions concernées ne prendront pas les armes , ils seront entre Collaboration et fuite
          Les autres Regions qui se croiront sauvées , les pleutres, leur interdiront l’accès à leur territoire .
          Tableau final.

          Répondre
  6. Janvier

    16 août 2017

    L’AN n’étant plus qu’une chambre d’enregistrement à l’image de la Suede, ils peuvent bien venir tous s’amuser en bikini et faire sauter le string, on s’en bat l’œil .
    Paris abandonné aux rats qui festoient dans les poubelles eventrées, Paris , terreur des touristes dévalisés , mais Paris aura un camp de naturistes l’an prochain.
    Paris abandonné aux drogués, salles de shoot, aux “nouveaux arrivants “, aux gangs maffieux , alors l’AN ?!
    Dans ses mémoires (un Prez ne devrait pas dire ça) Hollande parle de “partition ” inévitable .
    Quels territoires seront alloués ?
    C’est ce qu’il serait bon de savoir
    Benoît Hamon exigeait l’indépendance de la Seine St Denis
    Quoi d’autre ?
    Qu’est-ce que les destructeurs ont prévu ?
    Alors la tenue des complices , hein ?

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)