"Moins de 5% des jeunes d'origine européenne"

Posté le février 18, 2011, 12:44
17 secs

27/01/11 – Audition de commission au Sénat de Michèle Tribalat – Les « années collège » dans les quartiers sensibles

Par exemple, à Mantes-la-Jolie, vous avez moins de 5% des jeunes qui sont d’origine européenne. »

3 réponses à l'article : "Moins de 5% des jeunes d'origine européenne"

  1. Daviet

    19/02/2011

    C’est la première fois que des statistiques indiscutables concernant l’immigration sont présentées.Il faut leurs donner le maximum de publicité.
    Il sera impossible de dire que ce sont des fantasmes de l’extrème droite.
    Le témoignage de Mme TRIBALAT ne souffre aucune contestation. c’est scientifique.

    Répondre
  2. jean BAUD

    19/02/2011

    Madame Tribalat dit de maniére mesurée et statistique ce que nous sentons tous!Face à ce terrible constat,il ne convient pas de dire aie aie aie comme nous entendons trop souvent,y compris dans le commentaire précédent!mais d’en suggérer une riposte adaptée.selon moi,il n’y en a qu’une : 1- Stopper totalement et immédiatement l’immigration en éliminant impitoyablement l’appel d’air suicidaire des aides qui les aspire,inutile de mettre un douanier derriére chaque arbre à nos frontiéres comme récemment entendu,ce qui surchargerait encore la barque déja presque submergée des fonctionnaires inutiles coûteux et improductifs!la soupe retomberait toute seule! 2- Puis gérer les immigrés résiduels avec comme objectif majeur de ne garder que les quelques uns susceptibles de s’intégrer,il devrait quand même bien y en avoir quelques uns,faute de quoi nous ferions figure d’affreux xénophobes aux yeux de la communauté européenne socialiste qui nous surveille.Dans tous les cas de figure,nous reviendrions en deçà des cotes d’alerte rabachés trés justement par les sociologues pourtant de tout poil…Par contre,pour cela,il faut courage et détermination,ce qui n’existe plus dans notre classe politique depuis bien longtemps!Donc,l’impulsion ne peut pas venir des politiques mais DE NOUS TOUS,Alors tous au travail IL Y A DE QUOI FAIRE!!!

    Répondre
  3. DOE Jane

    19/02/2011

    comment voulez vous que ces jeunes apprennent
    le français s’ils restent entre eux……..et comment ces pauvres nationaux peuvent-ils suivre un cursus normal ?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)