Morin tacle Sarkozy

Morin tacle Sarkozy

Dans un livre à paraître le 11 mai, l’ancien ministre de la Défense du gouvernement Fillon, Hervé Morin, mène une charge violente contre le président de la République, qualifié de «brutal» et comparé à un «petit garçon capricieux».

Nous sommes mal à l’aise lorsqu’il tape dix fois sur l’épaule de Barack Obama pour montrer qu’ils sont ‘copains’.

Pour Hervé Morin, Nicolas Sarkozy «n’a jamais réussi à se glisser dans l’amidon de sa fonction». «Il a construit une représentation du pouvoir à son image : brutale, outrée, parfois indécente», écrit l’ancien ministre. Au fil des pages, il dénonce «un président qui confond volontarisme et annonce permanente», adepte d’une «stratégie du derviche tourneur», qui «s’adresse à des catégories ou à des clientèles sans souci de cohérence globale». «

Hervé Morin stigmatise par ailleurs des initiatives atour de la laïcité et de l’islam, «tous les dangereux débats exhumés ces derniers mois, ces stigmatisations répétées de boucs émissaires, ces convocations d’inutiles nostalgies». «Cette instrumentalisation de la religion pour tenter de reconquérir un électorat est insupportable et détestable», fustige-t-il. La politique d’ouverture du début du quinquennat «n’était qu’un alibi, en fait la salade qui décore le fond de l’assiette», de même que la diversité au gouvernement, poursuit-il. […]

Le Figaro

 

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: