Mort d’un délinquant

Posté le 10 juillet , 2018, 1:45
44 secs

Trois quartiers de Nantes viennent de connaître des nuits de violences, à la suite de la mort d’un jeune homme de 22 ans, lors d’un contrôle d’identité.

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

6 Commentaires sur : Mort d’un délinquant

  1. HansImSchnoggeLoch

    11 juillet 2018

    Le matador écolo de l’assemblée nationale “de rugy” voulait aller au devant des jeunes de la cité où le “jeune homme” a été “sauvagement assassiné” par la police.

    Résultat,, devant l’hostilité des “djeunes” du quartier du Breil à Nantes, il a du battre en retraite.
    Dommage qu’ils ne lui aient pas un peu arrangé le portrait.

    Répondre
  2. Gérard Pierre

    11 juillet 2018

    Si je décrypte bien les commentaires de la presse, le « jeune homme » serait la victime ‘’définitive‘’ d’un fonctionnaire de l’État, spécialement appointé par nos impôts, pour faire respecter la loi de la république, …… c’est-à-dire, en gros, faire régner l’ordre républicain et les lois votées par les représentants élus de la Nation !

    Quel est le message réel ?

    Il est très clair : « Si vous êtes délinquant, en infraction caractérisée avec la loi, refusez d’obtempérer aux contrôles des forces de …… l’ordre ! ! ! …… Dans tous les cas la doxa marxiste rampante leur donnera tort, puisque des dispositions légales contraires au respect du maintien de l’ordre ont été subtilement instaurées afin de neutraliser l’objectif officiellement assigné aux fonctionnaires de police !

    En résumé, ces messieurs sont sommés de faire leur travail, …… à condition de ne pas le faire !

    Et on ‘’s’étonne‘’ …… du moins en apparence, …… que certains se suicident ! ! !

    Quelle hypocrisie !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      11 juillet 2018

      j’ ai le souvenir que la ” doxa marxiste ” était beaucoup mois ” arrangeante ” avec les … ” refuzniks ” : les Milices du Peuple n’ hésitaient pas à tirer !

      Répondre
  3. HansImSchnoggeLoch

    10 juillet 2018

    On est maintenant passé du stade du “djeune” au stade du “jeune homme”.
    Pourquoi ne pas ajouter jeune homme de bonne famille?

    Donc la police a controllé ce jeune homme qui n’avait pas la conscience trop tranquille.
    Résultat il a failli renverser des agents qui voulaient le contrôler et en est mort, par accident.

    Il serait intéressant de savoir QUI a donné l’orde à la police de contrôler .
    Contrôler à cet endroit n’était ce pas une provocation?
    Ne fallait-il pas plutôt contrôler là où les citoyennes et citoyens marchent dans les clous?
    Dans ce cas il n’y aurait pas eu de “bavure”.

    Le vieillard cacochyme de la place Beauvau n’en a cure.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      11 juillet 2018

      le vieillard ” cacochyme ” me semble plutôt être atteint d’ une maladie de Parkinson traitée par électrodes

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        11 juillet 2018

        Avec la nouvelle loi macronienne les handicapés auront le droit de vote.
        Le vieillard électrodé a encore de beaux jours devant lui.

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)