Municipales : « voter et faire voter contre la gauche »

Posté le février 26, 2014, 5:36
2 mins
 
Pour les élections municipales, l’Institut du Pays Libre, organe de réflexion et d’orientation de la résistance nationale et chrétienne, invite tous les Français qui refusent la politique d’idéologie génocidaire de la gauche à voter et faire voter partout pour assurer sa défaite.
 
 
isoloir
 
L’Institut du Pays Libre les convie à faire élire partout dans les bourgs et les villages les candidats qui ne sont pas de gauche connus pour leur honnête dévouement au bien commun. Dans les villes, il faut voter et faire voter pour les listes des candidats les plus proches des valeurs de la droite de conviction, appliquée à la gestion municipale, ce que doit clairement manifester leurs programmes.
 
– Ils doivent ainsi signifier leur refus de subventions aux associations de quadrillage idéologique gauchiste ou islamiste du territoire.
 
– Ils ont à manifester leur volonté d’une action culturelle authentique à rebours des œuvres et spectacles de décréation et de déni d’humanité de la néo-barbarie nihiliste contemporaine.
 
– Il faut qu’ils s’engagent à apporter toute l’aide possible aux initiatives de défense de la vie, de la famille et des libertés de l’éducation.
 
– Les économies faites par ailleurs, on attend d’eux de fermes engagements d’action pour la sécurité de tous.
 
L’Institut du Pays Libre invite donc à voter partout où ils s’en présentent pour les candidats du Front National ou de droite nationale explicitement défenseurs des valeurs de la culture de vie, si évidemment ils donnent toutes les garanties non seulement d’honnêteté mais aussi d’intelligence et de créativité politique.
 
Au premier tour, on votera pour les plus proches de nos exigences.

Au second tour, faute de mieux, pour faire échec à la nomenklature du régime, quelquefois mais sans illusion pour les candidats du « moindre mal ».

 

Bernard Antony, Président de l’Institut du pays libre
http://www.bernard-antony.com

12 réponses à l'article : Municipales : « voter et faire voter contre la gauche »

  1. Agathe

    11/03/2014

    Il y a 50ans, le gauchiste affectait une grande vulgarité, cependant que le droitiste, dénommé le bourge, essayait d’être distingué et raffiné.
    Mais un jour, à gauche, ils se sont aperçus que les petites gens adorent regarder vivre les familles royales, et que les petites filles préfèrent jouer à la princesse, plutôt qu’à la bergère.
    Alors, ils ont tout misé sur le culturel.
    Cependant que la droite s’encanaillait.
    Ils sont donc en train de tout gagner!!!

    Répondre
  2. 09/03/2014

    Cette République, un arsenal d’âmes d’ingratitudes, le chef Nemrod s’en va-t’en guerre contre la volonté du peuple, il s’éloigne de ses responsabilités, étant dans les nuages de son incompétence.
    Ce gouvernement, un assemblage d’intérêts licencieux, des âmes impures, salies par de cyniques scélérats, qui en toute impunité droguent leurs victimes pour les dépouiller, les détruire ; ce sacrilège, ce pouvoir est donné à des parjures, des flics qui ont trahi l’article 8 et 10 des ‘’devoirs généraux des fonctionnaires de la police nationale’’, un chef poulet Suire et son adjoint, Guillot, des ripoux, des criminels, qui ont ruiné la France avec la complicité de la juge Cormery de Bressuire, pas un taulard n’arrive à la cheville de ces fourbes tortueux.
    Voter, c’est mettre en place une association de malfaiteurs.

    Cette œuvre destructrice ne pouvait être réalisée que sous la protection d’un membre du gouvernement, un pervers, un véritable voyou, Chirac ; cet individu devrait être traduit devant la Cour européenne de justice pour ses crimes, ce damné est plus qu’un être maudit. Le peuple est écrasé par des tas d’insolentes poussières.

    Chirac et sa truie des voyous criminels, qui se disent Gaullistes, ont même le sacrilège de se rendre à Colomby les deux Églises ; l’homme qui est dans la tombe regarde Caïn. Chirac à vendu son âme au diable, il finira comme cette créature maléfique, par une destruction éternelle.

    Le béni du salon de l’agriculture a ruiné la France, ce corrompu a contaminé les politiques, la justice ; il se protège de ses crimes, victime de son orgueil luciférien, il ne peut avoir une paix intérieure, une association de malfaiteurs est en place, elle porte le nom de République.

    Les magouilles souterraines de l’ignoble et méprisable individu sont révélées au Ministre du Travail, un homme d’une honnêteté absolue. Les actes hideux de Chirac sont inséparables de cette famille de voleurs, qui avait mis en place la dévastation, le pillage des entreprises, sous le nom de ’’fonds secrets’’ un secret partagé par les partis politiques, ils ont tous été attablés autour de cette manne, les bénéfices d’usines qui m’était dûs.

    Chirac, ce hideux criminel a trahi les membres de son parti, ses différentes fonctions, les Français. Ce bandit n’a aucune hésitation à piller l’orphelin de père et de mère, que je suis !

    Le ministre du travail Robert Boulin, un incorruptible d’une grande loyauté, estimé de tous, un véritable gaulliste qui voulait laver la République de cette grande honte ; le Ministre était instruit des œuvres nauséabondes de ce charognard, du pillage et du crime, la vie de Robert Boulin est en danger, Chirac n’a aucune retenue, son bras sanguinaire a détruit le sang généreux du dernier homme digne de confiance.

    C’est la France des politiques barbares, Chirac à soudoyé tous les partis, même Martine Aubry, socialo, Ministre de l’Emploi et Solidaire de Chirac, ils ont détruit l’industrie du pays, et partagé le fruit de leurs trahisons. C’est l’infamie, une organisation criminelle a ruiné la France ; le démantèlement des entreprises, un manque à gagner pour l’État, compensé par des impôts injustifiés. Ces vautours ne connaissent pas la misère, sur leur trône d’iniquité, des incapables, des brigands, qui vivent de nos contributions.

    Martine Aubry, qui a participé à l’œuvre destructrice de ce bandit (peut-être pour une collection de tableaux de maître ?) une affaire qui me tient à cœur, la première usine qui concerne mon dossier, Cellatex de Givet, pour fuir le désastre économique, elle démissionne en octobre 2000, cela craignait pour sa carrière politique.

    Nous sommes dans un monde malsain, où tout est permis par âpreté de rémunération inavouable. Pour ces malfaiteurs les motifs sont grossièrement naturels, l’astucieux démon qui habite la famille Chirac les a entraîné si absurdement dans l’abîme des incrédules. À quel point l’inavouable corruption est intense, des faits ont été réalisés avec la complicité de mon ex-famille, Brunet, dits les Thénardier en plus immonde ; ces créatures me droguaient pour me maintenir sous contrôle, des fripouilles, le dernier exploit de ces cagoulards, voler le capital qui était placé dans des usines.

    Opération de gangsters ; pour réaliser cette escroquerie, ils utilisent Suire, ancien contrôleur général de la police, il ne pouvait gagner une âme souillée aussi aisément, son complice Guillot flic dégénéré artisans des basses œuvres, le chef poulet a pour mission de soudoyer les magistrats, Guillot et Nicolai me droguaient, le fils de pute qui est au Japon Éric Goguy, aussi infect que cette racaille me drogue, me faire signer une renonciation d’héritage en sa faveur ; ces Judas ne sont pas inquiétés par la justice, c’est un ramassis de malfaiteurs. Ils vivent, mais ils sont morts, ce sont des résidents temporaires ils appartiennent au chef de ce monde Satan, le diable.

    Un complot organisé par des bandits qui font la morale au peuple, les magistrats, présidents de la République, ministres, et autres élus, notaires, policiers, etc. La République satanique française ! Pour leurs crimes capitaux, la sentence la Géhenne.

    Cela devrait être interdit de voter, pour mettre en place des corrompus, des oppresseurs, des prédateurs impunis, des incapables, une multitude de fainéants, qui nous coûtent la peau des fesses.
    Jugés par Hérode ! Maîtres des prétoires, qui siègent dans des tribunaux d’injustice, aveugles et sourds condamnent les victimes. La justice, des producteurs d’illusions, les cris des victimes franchiront ces lieux d’iniquité triomphante, pour troubler ces tyrans, détruire leur armure d’insolence.

    Nous sommes dans l’Égypte symbolique, le pays des esclaves et de la corruption, ce monde va disparaître, pour le bien être de l’humanité ; l’exploitation de l’homme par l’homme arrive à son terme.

    Mon action est brûlante contre l’infamie de cette République de brigands. J’ai la certitude que toutes les personnes impliquées dans mon affaire seront en toute impartialité punies pour leurs crimes.

    Il est écrit dans Jérémie : au chapitre 8 et verset 2 – On ne les recueillera pas et on ne les enterrera pas. Ils deviendront comme du fumier sur la face du sol : cela concerne en Révélation chapitre 21 verset 8 : Mais quant aux lâches, et aux gens sans foi, et à ceux qui sont immondes dans leur saleté, et aux meurtriers, et aux fornicateurs, et à ceux qui pratiquent le spiritisme, et aux idolâtres, et à tous les menteurs, leur part sera dans le lac embrasé de feu et de soufre. Cela représente la deuxième mort.

    Madame Boulin, votre père sera ressuscité sur cette terre, étant inscrit dans le livre de vie, ainsi qu’une multitude de personnes, qui mérite de vivre dans un monde restauré en paradis.

    Vous pouvez diffuser ce texte ; je prends la responsabilité de mes écrits, voir sur Internet jacques goguy—juge cormery de bressuire—guillot flic—eric goguy – suire ancien contrôleur général de la police etc.

    Répondre
  3. druant philippe

    06/03/2014

    Par gauche , il faut comprendre UMPS , EELV, Modem , PC, FDG , siouplait !

    Répondre
  4. Rouletabille

    02/03/2014

    Le texte de Bernard Antony est confus. Il fixe les conditions qu’un candidat doit remplir pour qu’on lui apporte nos voix, puis, nous demande de voter pour le moindre mal, Mais puisque le « moindre mal » ne rempli pas les conditions fixées par la charte LMPT, c’est quoi le moindre mal?

    Dans ma commune il n’y a que deux candidats, le maire sortant, socialiste et compétent et un rigolo encarté à l’UMP. Il n’a pas signé la charte de LMPT, alors qu’il m’avait affirmé l’avoir fait. Donc volilà deux candidats qui ne répondent pas, comme beaucoup d’autres en France, aux souhaits de Bernard Antony.
    Après hésitation, le « moindre mal » est le vote blanc.

    Répondre
    • rowen

      05/03/2014

      Tout à fait d’accord. A une religieuse quei m’ a dit : « il fallait voter pour le moindre mal (Sarko) » j’ai répondu: « ma soeur, dans l’expression que vous venez d’utiliser il y a le mot « mal » on ne vote pas pour le mal ! Bon, c’est vrai que j’ai regretté de lui avoir dit cela car je lui ai fait de la peine, mais cela reste vrai.

      La seule réponse c’est « l’acte citoyen » de se déplacer pour voter avec un bulletin blanc… même si « démocratiquement » il n’en est pas tenu compte.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        07/03/2014

        ne vous sentez pas coupable , les  » religieuses  » ( catholiques ) vivent journellement dans la culpabilité … dès qu’elle vont ( psychologiquement ) mieux elles quittent le voile … ou bien elles prennent leurs aises avec la Règle … j’en ai connu bibliquement quelques unes dans ma jeunesse !

        Répondre
    • quinctius cincinnatus

      07/03/2014

      dans ma commune il n’y a pas moins que trois listes : une à Droite  » c’est à dire U.M.P. parfumée à la Sarkozie , une P.S.  » honteuse  » – sa tête de liste est un cap 21 -, une de la  » Gauche  » de type uppercut marxiste , et comme aucune des trois ne présente les symptômes du  » moindre mal  » je vote NUL !

      Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    27/02/2014

    pourquoi voter pour  » le moindre mal  » ?

    choisiriez vous entre la peste et le choléra ?

    et c’est bien ainsi que vous serez toujours sûrement cocufié(e) ***

    *** (e) depuis peu j’observe scrupuleusement la parité !

    Répondre
  6. Sancenay

    27/02/2014

    le moinde mal ? connaît pas cette notion pas très orthodoxe !

    ah, j’entends dire d’avance le refrain : » vous pratiquez la politique du pire ! » ,

    non, mais sans contre indication justifiée- il reste certainement ici où là des hommes authentiquement de bonne volonté qui le prouvent conrètement- l’objection de conscience ou plus poétiquement, la pêche à la ligne.

    Car » le pire » , c’est , me semble -t-il , les loi sur le DPI, le mariage pour personne , La Loi Veil, l’autorisation de la recherche sur l’embryon, la rééducation par le gender qui n’ont pas défrisé grand monde que je sache d’un bout à l’autre du spectre politique français lorsqu’il s’est agi de votrer les lois ou quand il s’agirait de ne pas appliquer des lois illégitimes.Il suffit de vérifier cas par cas.

    On ne peut , pour peu que l’on se présente comme « chrétien » , voter que pour les gens qui se agissent réellement agissent clairement contre le « pire » . Et cela ne fera malheureusement pas grand monde.

    Ce n’est pas avec des bout de ficellle usée que lon peut sauver une civilisation si mortellement atteinte. au coeur de son humanité même.

    Répondre
  7. 27/02/2014

    Si les différents courants de droite étaient plus soudés, et plus porteurs des valeurs qu’ils sont censés représenter…. ce serait plus facile !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      28/02/2014

      les Grands Hommes de  » LaDroite  » sont des hommes ….  » sans Valeur (s) « 

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      07/03/2014

      c’est ce qu’on appelle  » être déconnecté des citoyens « 

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)