Najat Vallaud-Belkacem et les notes

Posté le décembre 17, 2014, 4:50
4 mins

Le grand défi de l’illettrisme et l’innumérisme français est en passe d’être relevé ! On a beaucoup glosé sur l’illettrisme et les pauvres résultats de l’école publique pour permettre aux écoliers de parvenir à une maîtrise correcte de la langue française.

D’ailleurs, les quotidiens, même les plus réputés, les dames météo dans l’exercice quotidien et burlesque de leur prestation et les journaux télévisés avec leurs bandes défilantes sous l’image, maltraitent allègrement la langue avec les alibis de l’exclusivité ou de l’urgence. L’accord du participe passé est la règle grammaticale la plus communément chambardée. Il est vrai que notre belle langue est un peu sophistiquée. Le tagalog des Philippins est plus facile à assimiler !

On parle peu de l’innumérisme, qui est au calcul ce que la « malexpression » est au langage. Et la pandémie, pour être plus discrète, n’en est pas moins réelle dans notre pays. Un palliatif moderne permet, avec les calculettes, de masquer les déficiences et allergies face aux tables de multiplication et autres règles de trois. Et puis, la publicité brouille les chiffres quand elle propose un « pack » de trois unités pour le prix de deux…

L’Éducation nationale a pris le problème en mains, si je puis dire, et NVB est à la tâche ! Plus de notes qui traumatisent les bambins. Finies ces sanctions négatives avec les chiffres, surtout ceux en dessous de 10. Ter­minée la stigmatisation du cancre prostré au fond de la classe avec ses bulletins à un chiffre !

Désormais, une qualification de l’accès à la réussite sera faite avec des lettres. C’est la mode. Dommage, car les chiffres sont mondialement reconnus qui nous ont été donnés par les mathématiciens arabes !

Il me vient à l’idée que les notations de Standard & Poors, Moody’s et autres agences de notation mesurant l’économie des États servent d’exemple aux nouveaux pédagogues attentifs au bien-être moral des élèves. AAA, A+ ou bien encore Aa sont des qualificatifs qui ne génèrent pas l’anxiété ou un traumatisme profond. La France, qui est passée de AAA à un binôme moins triomphant, n’en est pas complexée pour autant. Elle s’en fiche même éperdument.

La grande école des cadres utilise aussi, depuis sa création, un système de notation à trois lettres que seuls les initiés et anciens élèves reconnaissent. Dans ENA, la première lettre signifie Excellence, le A, jamais attribué, coiffe les Ânes, et le N révèle le lauréat Normal. Dans la promotion Voltaire, François Hollande avait obtenu cette note en fin de cursus.

Avec cette réforme des notes à l’école, il faudra simplement prendre soin de ne pas confondre ses indications Rhésus avec le bulletin scolaire des enfants, et éviter que Michel Sapin ne s’embrouille entre les courriers du FMI et son carnet de soins !

Henri Gizardin

51 réponses à l'article : Najat Vallaud-Belkacem et les notes

  1. quinctius cincinnatus

    28/12/2014

    encore une fausse note de Najat ! les seules bonnes notes sont celles des budgets de ses déplacements !

    Répondre
  2. Toni

    26/12/2014

    Comme l’article parle des notes, il faut peut être se poser la question si le public sur les bancs de l’en et leur famille valorisent le savoir.

    Et que aussi en période vacances scolaires, je commence à avoir beaucoup de mal à supporter certaines familles françaises et leurs chiards.

    Répondre
  3. druant philippe

    26/12/2014

    L’ égalisateur Jaures nous les brise menu .
    Aucun homme n’ empêche les femmes de devenir des scientifiques de haut niveau (Lauvergeon / NKM sont des ingénieurs et aucun homme ne pousse des cris d’ orfraie pour cela)
    Si les hommes veulent défendre à tout prix leurs prés carrés et les rendre non accessibles aux femmes , c’ est leur droit le plus strict , mossieu Jaures .

    Répondre
    • Jaures

      26/12/2014

      Philippe, l’accès libre des femmes à toutes les professions est récent.
      Par ailleurs, ce qui gène, c’est la persistance des préjugés qui font qu’on oriente les filles plutôt dans telle filière que dans une autre alors que ses résultats sont au moins aussi bons que ceux des garçons à qui l’on conseillera une orientation plus ambitieuse.

      Il faut encourager les filles à investir les filières qu’elles délaissent trop encore: recherche de haut niveau, gestion de grandes entreprises, génie civil,…
      Pas seulement parce qu’elles en ont le droit mais parce que nous avons tous besoin de leurs compétences.

      Répondre
      • Toni

        26/12/2014

        « On oriente les filles »

        Ah bah ce on là ce n’est pas moi, chacun fait ce qu’il veut de sa vie tant qu’il ne vient pas se mêler de la mienne. Mais attendez on oriente les filles … Et oh la responsabilité individuelle ??? ça vous parle Jaures ???

        Répondre
        • Jaures

          26/12/2014

          Justement, Toni, c’est ce que l’on veut.
          Autrefois on voulait pour son fils un bon métier, pour sa fille un beau mariage.
          Trop souvent encore on dit aux filles de choisir un métier conciliable avec une vie familiale. Parler de responsabilité individuelle pour des enfants ou des adolescents est un peu prématuré, non ?

          Alors disons ensemble la même chose: laissez les enfants faire ce qu’ils veulent. Encourageons-les simplement au meilleur de ce vers quoi ils inclinent. Et ce, sans a priori ni préjugés.

          Répondre
          • Toni

            26/12/2014

            Responsabilté individuelle ? Non non c’est à expliquer le plus tôt possible dans notre monde.

            Le reste encore une fois les gens peuvent bien se débrouiller sans un état nounou.

      • Toni

        26/12/2014

        Jaures a écrit : « Pas seulement parce qu’elles en ont le droit mais parce que nous avons tous besoin de leurs compétences. »

        Si jamais je vous prends vous ou un de vos collègues syndicaliste ou une de ces dames à qui le pouvoir aura tourné la tête façon Cecile Duflot ou Najat ou Madame Taubira ou la sénatrice pcf de mon département; à venir me chercher et m’expliquer de quelle façon j’ai à vivre …
        Je vous jure que monsieur le syndicaliste ça va chier ….
        Je sais aussi être un emmerdeur et un connard de première Jaures quand on me cherche.

        Allez voir mes voisins de la zep si vous me trouvez brutal dans mes propos …

        J’aimerais que l’on en revienne au sujet on parle des notes.

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        28/12/2014

        prenons le Haut Moyen Âge comme exemple … révulsif pour @ Jaurès : une femme pouvait être médecin, apothicaire, théologienne, diriger un atelier , prendre la tête de troupes militaires, diplomate etc … Donc ce qui est  » récent  » c’ est bien le Haut Moyen Âge et non pas la Renaissance qui vit le retour du Droit Romain … envisageons aussi, les acquis de la  » Grande  » Révolution ( comme disent les Allemands et les … Russes ) … les Lumières abolirent à peu près tous les droits que les femmes avaient pu encore conserver grâce aux … Parlements … enfin terminons par la III ième et IV ième République qui furent à ce point misogynes que les Norvégiens, les Danois et même les Allemands les citaient en exemple ( à ne pas imiter ) !

        Répondre
    • Toni

      26/12/2014

      Je pense que les conseils d’administration de axa, total, air liquide, hsbc savent très bien gérer qui fait quoi lors de l’assemblée générale.
      Si le syndicaliste veut y participer il se fait ouvrir un porte feuille boursier et achète des actions, possibilité ensuite de voter les résolutions au conseil d’administration.

      Autrement ces gens là se débrouilleront très bien sans lui.

      DPh a écrit : « L’ égalisateur Jaures nous les brise menu . »
      Oui en effet, comme Najat d’ailleurs et comme une certaine gente féminine voulant se mêler de tout.

      Répondre
      • Jaures

        26/12/2014

        Pourquoi « gente féminine » ? Acceptez-vous plus facilement que « la gente masculine » se mêle de tout ?

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          26/12/2014

          La  » gente  » masculine du P.S. souvent et de l’ U.M.P. assez souvent suffit amplement à notre bonheur ! ces dames ne devraient pas y ajouter des crêpages de chignons, ou des échanges verbaux entre poissonnières sur la carreau des Halles de Brive la Gaillarde … la beaufitude de leurs compagnons de fortunes ( diverses ) nous ébaudit suffisamment !

          Répondre
          • Jaures

            26/12/2014

            On se retrouve à peu près là dessus, cher Quinctius. Les femmes ne sont pas meilleures que les hommes.
            Mais elles ne sont pas pires.
            Et j’espère que cette constatation de bon sens ne vient pas pour nous suggérer, comme une ultime pirouette: « puisqu’elles ne sont pas meilleures, qu’elles restent donc là où elles sont ».
            Car, après tout, elles pourraient vous retourner l’argument: « puisque nous ne sommes pas pires, laissez-nous donc la place ! »

    • quinctius cincinnatus

      26/12/2014

      il est difficile de dire qu’ Atomic Ann ait laissé  » Aréva  » en excellente santé … l’ Ecole des Mines n’ est peut être pas une condition nécessaire et suffisante pour faire de chacun ou de chacune un(e) authentique boss, surtout à l’ International … tout individu a ses limites et Mitterrand ( de même que Chirac et Sarkozy ) n’ avai(en)t pas retenu ce principe de précaution, celui de Peter, et pour cause celui ci, par eux reconnu, aurait entravé leurs ambitions !

      Répondre
      • Jaures

        26/12/2014

        Parce que vous pensez que Richard Fuld a laissé Lehman Brothers en bon état ?
        Ce type était donc une femme ??

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          27/12/2014

          Allons, allons, vous savez ( mais peut être pas ) que si Lehman Brothers a fait faillite ( Goldman – Sachs et quelques autres auraient du également subir le même sort ) cela est du à l’ inflation démentielle des crédits publiques et privés inaugurée par un certain Bill … les banquiers, qu’ ils soient mâles ou femelles, ayant sauté sur l’ occasion de se faire du fric facile parce qu’ ils sont PAR  » NECESSITE  » CUPIDES ! on doit remarquer que la gestation d’ une entreprise est beaucoup plus prudente si elle est faite par une femme mais pas toujours voyez par exemple les cas d’ Atomic Ann et de la Marquise De Bercy

          Répondre
  4. druant philippe

    25/12/2014

    J’ aurais tendance à « soutenir » l’ AVIS DE QC dans cette querelle scientifique opposant homme et femme car les inventions technologiques basé »es sur la physique dite mathématique ou théorique car à forte densité en calcul différentiel et intégral , calcul des variations et tenseurs) sont en grande majorité le fait des hommes , ne vous en déplaise .
    L’ esprit de géométrie (capacité d’ abstraction , de vision spatiale,…) a de tout temps été associé à la masculinité , ne vous en déplaise une fois de plus .

    Cela dit bonne fête aux 4 véritonautes !!!!!

    Répondre
    • Jaures

      25/12/2014

      Philippe, ce que vous dîtes de la géométrie est vrai pour tout: les sciences, les pouvoirs politiques et religieux, les arts, les sports ont durant des siècles été associés à la masculinité. C’est le fait d’une société patriarcale où l’homme domine et la femme vit sous tutelle.
      Il y a moins de 50 ans que les femmes ont le droit de travailler et d’avoir un compte en banque sans l’accord du mari. A peine 40 ans que l’autorité parentale est partagée.

      Heureusement la lutte des femmes a permis que les barrières s’effondrent les une après les autres. Seuls quelques préjugés tenaces perdurent freinant l’accès des jeunes filles à certaines études. Quinctius et vous-même illustrez les derniers vestiges de ces idées reçues qui, sans doute trop lentement, tendent à disparaitre.
      Ce combat n’est pas nouveau: « Les femmes ont raison de se rebeller contre les lois parce que nous les avons faites sans elles » écrivait Montaigne.

      Aujourd’hui la plupart des professions qui étaient autrefois inaccessibles, voire interdites, aux femmes sont peu à peu investies. Que les mathématiques de haut niveau en fasse partie n’est pas étonnant: la résistance des hommes à la venue des femmes s’accentue dés que le niveau de responsabilité, d’honneurs, de pouvoir et de rémunération augmente. On observe la même chose dans des institutions aussi différentes que les conseils d’administration des grandes entreprises, direction des services de chirurgie, académie française,…

      Cependant les préjugés s’effondrent un à un. J’ai cité deux mathématiciennes récemment honorées pour la qualité de leurs travaux. Alors qu’il n’existe que 4 chirurgiennes senior, 25% occupent des postes de chefs de service. De 0 en 1980, le nombre de femmes à l’Académie est passé à 6 (sur 40).

      C’est long. C’est pénible. Mais cela avance et le travail effectué dés l’école permettra que s’effondrent ces dernières barrières et que nos enfants filles et garçons pourront enfin laisser s’exprimer librement leur légitime concurrence.

      Répondre
      • Toni

        25/12/2014

        oui mais voyez vous Jaures ça je le sais déjà et j’ai pas besoin de najat et de l’état français pour m’expliquer cela …

        j’en ai rien à torcher des dogmes de la gauche et du vivre ensemble n’ayant jamais été très copain avec l’état français.

        Je ne mêle pas de la vie des gens dont vous parlez, je ne me mêle pas de la vie de Présiflan … J’attends donc la même chose de votre part et de l’état français.

        Répondre
      • Toni

        25/12/2014

        Ce que vous avez dit là Jaures est juste pour une fois, ce qui m’exaspère par contre c’est le coté donneur de leçons que vont prendre certaines personnes dont vous avez parlé.
        Mais si vous saviez ce que j’en ai à foutre des donneurs de leçon …

        A vrai dire je ne suis pas le grand requin blanc qui passe devant toute la gente féminine pour récupérer la flouse; non en fait avoir 500 messages vocaux et autant de mails le lendemain dans ma messagerie plus ensuite me supporter les connards de délégué du personnel moi voyez vous ça me fait chier …

        Alors jaures les gens font ce qu’ils veulent et prières aux gauchistes de ne venir foutre leurs gros doigts boudinés dans le code du travail. Comme Thomas Thevenous j’ai la phobie administrative à la différence que je n’ai aucune envie de fréquenter les allées du pouvoir.

        Sinon et comme on parle des notes, j’habite à coté de deux zeps … Mettez y tous les milliards que vous voulez; je vous garantis que ça n’aura pas un grand effet sur mes voisin(e)s de quartier à part qu’un équipement public va finir tagué et vandalisé assez rapidement.

        Répondre
        • Jaures

          25/12/2014

          Je ne donne pas de leçons, Toni, je fais valoir mes convictions.
          Ce qu’écrivent Quinctius et Philippe montre qu’un long chemin reste à parcourir pour éliminer les préjugés, sédiments d’une société patriarcale millénaire.

          Je suis peut-être plus optimiste que vous parce que je crois en l’éducation. Autant pour ceux tentés de penser que les filles, vraiment, ne sont douées que pour les bavardages que pour les jeunes persuadés que la seule trace qu’ils sont capable de laisser est une insanité sur un mur.

          Répondre
          • Toni

            25/12/2014

            Et bien venez dans la zep chez moi Jaures et venez voir un peu la faune qui y habite … La seule chose qui a réussi depuis 2012 est la fermeture de la moitié des commerces, des impots élevés.

            Tout le monde ne deviendra pas Einstein Jaures, tout le monde ne deviendra pas un bon citoyen non plus.

            La faune qui laisse une insanité sur un mur… voyez vous très peu pour moi le « vivre ensemble », montre nous l’exemple et prenez les avec vous ça rendra l’atmosphère plus respirable au sens propre et au sens figuré … ça schlingue dans la zep, ça sent la pisse le vomis et les excréments.

          • quinctius cincinnatus

            25/12/2014

            je ne  » crois  » pas en l’ Education ( surtout si elle est Nationale ) , mais » j’ espère  » tout d’une éducation libre ( ce qui n’ est pas la même chose ) … non  » formatée  » c à d non  » formolée  » …

          • Jaures

            26/12/2014

            Vous ne croyez pas en l’Education, Quinctius ?
            Vous croyez donc en l’ignorance ?

      • quinctius cincinnatus

        26/12/2014

        un peu d’ Histoire ne vous fait jamais de mal : la femme Celte était libre ( César s’ étonnait même qu’ une  » reine  » mène ses hommes au combat c.f.  » la guerre des Gaules  » sur les expéditions romaines en Bretagne ) ) … la femme au Moyen-Âge ( vous savez, ces temps d’ obscurantisme religieux ) disposait librement de ses biens ( le douaire ) … bref vous n’êtes certes pas un ignare mais bien un mystificateur ou plutôt un falsificateur comme la majorité de vos  » amis ‘

        Répondre
        • Jaures

          26/12/2014

          Quinctius, où est la mystification ?
          Vous savez pertinemment qu’une femme au Moyen-Age ne pouvait prétendre si elle était riche, qu’à un mariage arrangé ou une place au monastère.
          Si elle était pauvre (comme 80% du peuple), elle était dévolue aux travaux des champs et de la maison ou en ville à aider son mari dans son métier d’artisan.
          L’éducation était très limitée pour les femmes qui se contentaient de l’instruction strictement religieuse.
          Le douaire dont vous parlez ne concernait que les femmes dont le mari avait du bien puisqu’elles ne le touchaient qu’après le décès de celui-ci.
          Pour mémoire, le douaire existe encore dans les pays islamiques.

          Répondre
  5. Toni

    25/12/2014

    Jaures comme je l ai dit ailleurs, vous ne comprenez pas qu il vient un moment ou il faut la mettre en veilleuse.
    Un jour vous allez avoir un mot de trop en face de la mauvaise personne … Statistiquement parlant vous allez rencontrer des gens qui seront aussi cons et débiles que vous.

    Répondre
  6. pi31416

    24/12/2014

    Faisons encore mieux! Exigeons que les profs et les correcteurs soient tous daltoniens.

    Répondre
  7. Hilarion

    20/12/2014

    Lors d’une récente émission télévisée Naja Valaud Belkacem s’est retrouvée coite face à cette angoissante question à laquelle tout élève « normal » de CM2 sait répondre: qu’est-ce que l’hypoténuse d’un rectangle. On imagine le traumatisme que devait constituer pour elle les notes qu’elle se ramassait en géométrie. A ce niveau de culture, on finit par comprendre pourquoi elle mélange les petits garçons qu’elle croit être des petites filles ou vice et versa, au choix. NVB a fait une licence de droit avant d’être formatée par Science Po. Elle a par contre raté deux fois le concours de l’ENA qui comme chacun sait, rapproche considérablement de l’assiette au beurre républicain. Mais comme le disait une méchante langue de mes amis il n’est pas nécessaire de faire l’ENA pour être idiot, Science Po y suffit largement. Il est à noter que les formations scientifiques n’exonèrent pas non plus des errances intellectuelles, et si Nathalie Kosciusko Morizet ayant fait l’ X », a dépassé très largement le niveau de l’hypothénuse avalant sans s’arrêter log trigo calcul intégral et plus si affinité, elle semble néanmoins errer dans les méandres de la vie politiques comme si elle avait, elle aussi été victime de Science Po.

    Répondre
    • Jaures

      21/12/2014

      « elle mélange les petits garçons qu’elle croit être des petites filles ou vice et versa » écrit Hilarion.
      Pourriez-vous illustrer votre phrase avec des exemples précis ?

      Répondre
      • Toni

        21/12/2014

        Zemmou licencié de i télé.

        Par contre vous ne vous privez pour venir chier dans le salon des autres … Vous comme mesdames taubira et belkacem.

        Bon Dimanche. Et épargnez votre prose j’y pisse dessus.

        Répondre
      • Toni

        21/12/2014

        Mon commentaire s’adresse au syndicaliste.

        Répondre
    • quinctius cincinnatus

      24/12/2014

      comme je l’ ai déjà dit la géométrie ( et plus particulièrement celle de l’ espace ) ne fait plus prioritairement parti des programmes ( en tout cas lors des examens au niveau terminal ) ; elle  » défavorisait  » trop les jeunes demoiselles qui faisaient  » S  » pour intégrer une classe préparatoire à H.E.C. et pour lesquelles l’ esprit de la Géométrie est tout à fait étranger, alors qu’ il est le fondement même de la physique et des … mathématiques en général …  » S  » n’est donc plus depuis longtemps une classe réellement scientifique ; le niveau des connaissances mathématiques y a beaucoup baissé au point que les profs des classes préparatoires s’ en inquiètent; inquiétude à laquelle a voulu répondre les  » niveleurs  » au pouvoir : supprimons les classes préparatoires en supprimant pour commencer les  » avantages  » ( mérités ) qu’ avaient les profs dans leur traitement !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        24/12/2014

        ceci était une réponse ( explicative ) à Hilarion

        Répondre
      • Jaures

        24/12/2014

        Comment peut-on écrire pareilles choses !
        En quoi s’il vous plait les filles auraient un cerveau plus rétif à la géométrie que le vôtre ou le mien !
        Ce sont justement ces idées reçues qui empêchent les filles d’accéder aux places qui devraient être les leurs.

        L’Université de Provence a fait passer un test. Un même exercice était présenté à des écoliers comme un exercice de dessin ou de géométrie.
        Quand il était présenté comme exercice de mathématique, les garçons avaient les meilleurs résultats alors que s’il était présenté comme exercice de dessin, les filles l’emportait.
        Une autre expérience chez des étudiants bac +4 montre que les résultats diffèrent si on donne un exercice en disant que les filles le réussissent généralement moins bien que les garçons (en ce cas effectivement les garçons réussissent mieux) ou si l’on ne dit rien (en ce cas les résultats sont identiques).

        Les idées reçues que vous avancez se diffusent chez les enfants par l’intermédiaire des parents et des enseignants et perpétuent le système qui fait qu’aujourd’hui le CNRS compte 16% de mathématiciennes contre 84% d’hommes.
        Preuve s’il le fallait de la nécessaire lutte contre les préjugés dés l’école.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          24/12/2014

          @ Jaurès devrait suivre, en dehors de ses heures de travail épuisantes, les cours que le Collège de France consacre périodiquement à la neuro-psychologie ; c’ est fou les choses … utiles qu’ il y apprendrait ! mais il y a comme toujours des … exceptions à une observation générale ; j’ ai moi même connu deux brillantes physiciennes une Afghane ( études à Moscou ) et une Française ( études à Compiègne ) espérons que ses demoiselles suivront ces exemples !

          Répondre
          • Jaures

            24/12/2014

            Quinctius, on connait votre rhétorique. A chaque contre exemple que l’on donne d’une de vos solennelles et définitives assertions, vous nous renvoyez à telle prestigieuse université allemande ou britannique, cette fois au Collège de France. Personne n’est dupe de cette supercherie intellectuelle.

            Restons concret:rien ne dit que les femmes seraient naturellement moins douées pour la géométrie que les hommes.
            Il s’agit là de simples idées reçues du même tonneau que « femme au volant, mort au tournant » ou « Toute femme a sa fortune entre les jambes » (Balzac).

            Vous avez le droit d’avoir des préjugés, notamment sur les femmes, vous ne serez pas seul, mais assumez-les comme tels. Inutiles d’y mouiller un quelconque professeur émérite.

          • quinctius cincinnatus

            24/12/2014

            ah ! j’ oubliais @ Jaurès, ! vous devriez lire les deux courts articles ( abstracts ) que  » La Recherche  » a , cet automne si je me souviens bien , consacré à la  » sincérité  » et la  » reproductivité  » des enquêtes statistiques dans le domaine des sciences ( ? ) sociales … il me semble même que l’ Université d’ Aix en Provence plutôt connue ( et célèbre ) pour ses déboires judiciaires y est citée et en bonne place … vous êtes un  » rigolo  » !

          • Jaures

            24/12/2014

            Certes, Quinctius. Mais heureusement que vous êtes là pour nous aiguiller avec célérité sur les bons articles des meilleures revues exposant les théories les plus avancées exposées par les plus brillants professeurs des plus prestigieuses universités.

            Tout cela pour nous dire que, décidément, ces « demoiselles » ont du mal avec la géométrie.

            Sans doute nous exposerez-vous demain que les recherches les plus abouties expliquent scientifiquement pourquoi la vaisselle et le ménage restent et demeureront des occupations naturellement dévolues aux femmes.

            Vos idées sont d’un temps que les moins de 20 ans ne veulent plus connaître.

          • quinctius cincinnatus

            24/12/2014

            Réponse très chrétienne à l’ illustre @ Jaurès, statisticien croyant, sociologue avec patente , philosophe échevelé et syndicaliste C.G.T. bénévole ( = parce qu’ il le veut bien ou parce qu’ il le vaut bien ? ) par ailleurs père de deux charmantes demoiselles … vous voyez dès qu’ on vous met sous les yeux des articles documentés vous vous échappez par un lamentable et combien éculé ( par vous ) amalgame ( entre nous ce sont les ingénieurs mâles de Whirlpool, je cite une marque au hasard , qui ont libéré la  » ménagère  » pas des  » intellos  » comme vous ! )

          • Jaures

            25/12/2014

            Cher Quinctius, vous faites une énorme confusion: ce n’est pas l’aspirateur, grâce à la bienveillance des ingénieurs « mâles », qui a libéré la « ménagère » (et il est comique de lire pareils propos au XXIème siècle: pour vous libérer la « ménagère » c’est lui mettre un aspirateur en main à la place d’un balai).

            C’est la femme qui s’est libérée elle-même en donnant à son compagnon balais, aspirateurs et autre plumeaux en lui disant gentiment: « maintenant, c’est fifty-fifty ! Idem pour changer les couches, donner le biberon et pousser le landau au parc ! Parce que moi aussi je travaille « .

            Enfin, sur vos hypothétiques articles de neuro-psychologie, je vous invite à en débattre avec Sylvia Serfaty et Nalini Anantharaman éminentes mathématiciennes récemment récompensées pour l’excellence de leurs recherches.
            Nul doute que vos préjugés sur leurs naturelles limites en géométrie les distrairont quelques minutes de leurs équations.

          • quinctius cincinnatus

            25/12/2014

            @ Jaurès nous savons tous que vous êtes  » genré  » ; croyez vous que mon père, mes grands pères, qui se tuaient dans d’ épuisants travaux manuels, ne donnaient pas un coup de main à leurs épouses, lorsque cela était nécessaire ? cela ne suffisait certainement pas à  » libérer  » la femme de ses taches  » domestiques  » ! vous nous prenez vraiment pour des cons … mais nous savons tous aussi votre  » suffisance  » … alors que vous n’ êtes qu’ un littéraire à la pensée stéréotypée et au style pesant, insipide et indigeste … un 17,5 / 20 que vous donnerait l’ E.N. ne fait pas nécessairement de vous un penseur,ou un écrivain; des thèses comme les vôtres j’ en ai fait réécrire !

          • Jaures

            25/12/2014

            Cher Quinctius, inutile de juger, noter ou faire réécrire.
            Il suffit de réfléchir après avoir largué préjugés et idées reçues.

            La bienveillance n’a rien à voir la dedans. Les maris d’autrefois pouvaient respecter et entourer d’affection leurs épouses sans pour cela renoncer à leur statut de chef de famille. C’était alors l’idéologie dominante et s’y soustraire n’était pas alors pensable, y compris pour les femmes.
            Mais il est temps de comprendre que ce qui légitimait cette domination, même consentie, même bienveillante, ne reposait sur rien et que cela éclate à présent au grand jour.

            Il faut l’admettre, aucun rôle social n’est naturellement dévolu à tel ou tel sexe. Cela ne veut pas dire que ces rôles sont tenus de manière identique par les femmes ou les hommes, mais que rien n’est a priori socialement destiné ou interdit pour des raisons biologiques.

          • quinctius cincinnatus

            26/12/2014

            réponse à @ Jaurès

            Alors pouvez vous m’ expliquer LOGIQUEMENT l’ ABSENCE de raisons  » biologiques  » qui LIMITENT cependant certaines activités professionnelles chez les femmes : heures de vol en avion de chasse , chirurgie  » lourde  » etc … et cela malgré tous les progrès technologiques accomplis jusqu’ à ce jour, ou encore la  » perception  » différente que les femmes, en général, ont des mêmes évènements … rien n’ égale pour la déduction logique l’ observation … sans  » préjugés  » , rien n’est intellectuellement plus stérile et ridicule que d’ être  » borné  » PAR SA Religion quelle que soit celle ci … remarquons pour conclure ce dialogue de sourd ( sans  » S » ) que les jouets  » genrés  » sont fait un véritable fiasco en Europe et aux U.S.A. ! Je ne vous empêche pas d’ être naturellement  » borné dans des principes sans fondements naturels  » comme une petite minorité d’ éducateurs ou de politiques, cela est à la fois votre droit et notre … plaisir

          • Jaures

            26/12/2014

            Quinctius, les barrières qui limitaient l’accès aux femmes à certaines professions tombent une à une.
            Vous auriez pu il y a quelques décennies me demander « Alors pourquoi interdisons-nous le travail de nuit aux femmes ? L’accès aux pompiers de Paris ? etc… »
            Comme je l’écris plus haut, alors qu’il y a quelques années rares étaient les femmes chirurgiennes. Elles dirigent aujourd’hui un quart des services de chirurgie. Ce que vous dîtes sur ce point est donc déjà obsolète.

            Par ailleurs, pourquoi les femmes auraient une perception différente (erronée ?) de la réalité ? Qu’est-ce qui vous permet d’affirmer cela ? Votre perception de la réalité dépend de votre éducation, de votre culture et votre capacité d’analyse. Pourquoi celle d’un homme serait-elle a priori plus lucide ?

            Et pourquoi serai-je plus borné que vous ? Si vous me démontrez qu’une femme est incapable de par sa nature à jouer tel rôle dans la société ou à occuper tel poste professionnel, je vous croirai bien volontiers.
            Ce que je constate, c’est qu’elles investissent au contraire tous les aspects de la société pour lesquelles on les disait autrefois naturellement incompétentes.
            Ce sont les résistances masculines et les préjugés tenaces et infondés qui freinent leur légitime accès à toutes les professions et expressions, pas de prétendues problèmes neuro-psychologiques.

            Enfin, il n’existe pas de jouets « genrés ». Un jouet est un jouet. Son accès doit être libre, c’est tout. Si une petite fille veut jouer avec un camion de pompiers et un petit garçon avec une poupée, laissons-les faire !
            Ce sont les adultes qui « genrent » les jouets, pas les enfants.

  8. quinctius cincinnatus

    17/12/2014

    il est de bon ton ( et je suis le premier ) de dénigrer l’ E.N.A. et ses têtes d’ oeufs … ce n’ est en fait ni l’ Ecole ni ses élèves qu’ il faut moquer, mais plutôt SES PROGRAMMES ET SES PROFESSEURS

    Répondre
    • pi31416

      22/12/2014

      Vous prenez une école, vous en ôtez programmes et professeurs. Que reste-t-il?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        23/12/2014

        que des murs calcinés ! les voitures béliers, les allumettes et les bidons d’ essence sont faits pour ça !

        Répondre
    • quinctius cincinnatus

      25/12/2014

      réponse à @ Jaurès j’ ai dis qu ‘ il y avait des exceptions , j’ en ai connu en physique, et à ma connaissance, ces deux effectivement brillantes mathématiciennes n’ ont pas que je sache apporté autre chose qu’ un développement , certes important, sur des idées d’ autrui !

      Répondre
  9. Philippe Mangé

    17/12/2014

    Ah ces socialos qui confondent égalité (des droits….pas des devoirs) et égalitarisme (=égalité par le bas) sont forts pour casser les thermomètres ! Ceci dit, les moyens-en-tête-du-peloton s’en tireront plus facilement, tant mieux pour eux. Et PISA va être interdit en France….

    Répondre
  10. druant philippe

    17/12/2014

    Il n’ est guère valorisant pour l’ âne de base (asinus) d’ être comparé à une créature méprisable telle que l’ homme .
    L’ âne est loin d’ être stupide !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)