Nicolas Sarkozy, un nouvel élan pour la France

Posté le mai 22, 2007, 12:00
8 mins

Me situant sur le terrain de la réflexion et du moyen terme, j’ai préféré attendre quelques jours avant de réagir à l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République. J’ai préféré écouter les discours du jour de l’intronisation et voir la composition du gouvernement. Je ne le cacherai pas, malgré quelques réserves : je suis favorablement impressionné, et je suis prêt à accorder ma confiance. Je suis même prêt à apporter ma contribution à l’édifice.

Je ne change rien à mes analyses de la crise profonde dans laquelle la France est plongée. Je continue à douter de la possibilité de redresser la situation. Mais j’ai repris la présidence de l’Institut Turgot pour montrer aussi, malgré mes doutes, que je ne baissais pas les bras, et que je ne rejoignais pas immédiatement le flot de ceux qui quittent la France comme on abandonne un navire en perdition. Un think tank au service de la liberté ne peut qu’être disponible dans les circonstances actuelles, et Turgot est disponible et continuera à proposer.
Sarkozy, me dira-t-on, n’est pas libéral, ou il l’est insuffisamment. Ne considérant pas le libéralisme comme un dogme, mais comme l’affirmation de la primauté du droit des êtres humains, de la liberté de parole et d’entreprendre, je dis néanmoins que Sarkozy est, pour le moment, le Président qui s’est montré, globalement, le plus proche des valeurs libérales depuis longtemps, et, à mes yeux, et jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas rien.

S’il parvient à réhabiliter le travail et l’entreprise, à baisser les charges, à briser le carcan des trente-cinq heures, et à diminuer significativement le poids de la fiscalité et du réglementarisme en ce pays, ce sera déjà un ensemble de pas immenses.
Resteront, bien sûr, les dimensions colbertistes et protectionnistes du projet d’ensemble proposé, mais je pense que Sarkozy est pragmatique et sera prêt à changer tel ou tel point s’il s’aperçoit qu’il se trompe.

Et je pense que le pragmatisme de Sarkozy va de pair avec un vrai désir d’accomplir : Sarkozy est orgueilleux, ce qui est une qualité à mes yeux, et il ne sera, à la différence de son prédécesseur, pas homme à laisser derrière lui le souvenir d’une médiocrité aux parfums moisis.
On doit comprendre aussi que, pour pouvoir agir, Sarkozy devait d’abord être élu et que, parlant à un pays vieillissant, perdant ses repères et ses certitudes, il ne pouvait parler comme s’il s’adressait à un pays jeune et imprégné de confiance en l’avenir. Sarkozy est élu, et je suis certain qu’il sait que, pour réussir, il devra aller plus loin, bien plus loin qu’il ne l’a dit.

L’intronisation du 15 mai 2007 avait, en tout cas, toutes les apparences d’un nouvel élan et d’une impulsion neuve. Avoir ancré de nouveau l’identité de la France dans les idéaux de liberté et de résistance à l’oppression et à la collaboration était un geste très significatif et fort.
La nomination de Bernard Kouchner (pour qui j’ai de l’estime) au ministère des Affaires étrangères est elle-même un geste d’une grande portée, et, avant même les décisions censées émanciper l’économie française, on peut voir là une façon éclatante de tourner le dos aux compromis fangeux, à la politique arabe de la France, aux pathologies anti-américaines et pro palestiniennes.

Par Sarkozy et Kouchner, la France va réaffirmer ses valeurs communes avec les États-Unis d’Amérique, avec Israël, avec ce que l’Occident a de plus fécond, elle va rompre avec le cynisme répugnant de la realpolitik. Je ne doute pas que dans quelques mois, la France sera à nouveau en synergie avec l’Otan, qu’avec la proposition de texte minimal discutée avec Angela Merkel, le projet d’Europe politique sera enterré au profit d’une vision plus thatchérienne de l’Union, et que le gouvernement français comprendra les enjeux, décisifs, de ce qui se joue en Iran et en Irak.

Ma plus grande réserve vis-à-vis de ce qui se dessine tient à la mise en avant par Sarkozy d’un environnementalisme à la Nicolas Hulot. Je m’interroge aussi sur le discours tenu sur la Turquie.

Je crains que la nomenklatura d’énarques qui peuple les ministères ne vienne réenclencher dès que possible ce que Milton Friedman appelait la tyrannie du statu quo.

Mais pour l’heure, je préfère regarder ce qui va dans la bonne direction.

Recommander cet article sur les sites de syndication d’information :

21 réponses à l'article : Nicolas Sarkozy, un nouvel élan pour la France

  1. Anonyme

    14/10/2007

    Bonjour

    Je suis Mlle Baya Battai Algerienne de nationalité.

    je recherches toutes personnes sympas et inteligent pour correspondre.

    Emal: [email protected]

    Répondre
  2. Anonyme

    29/05/2007

    Jaures

    Je ne nage pas dans la confusion ,j’ exprime clairement ce que vous ecrivez par sous entendu .Pour Manoukian,c’ est au communistes français qu’ il auarit du en vouloir puisque ceux ci l’ avaient trahi.

    Votre compassion vous ne l’ exprinmez que pour vos amis qui partagent vos opinions quand aux soldats américains qui sont tués en Iraik ou en Afganisthande façon souvent lâches ,vous ne vous y intéressez simplement pour servir votre démagogie car lorsque ces mêmes soldat tombés en ex-yougoslavie,cela ne vous génez pas.

    Kouchner était un homme fréquentable tant qu’ il était un idolâtre de " Bécassine" ,maintenant on le jette aux chiens,imaginons simplement que le " tractausore" soit devenu ministre sous un gouvernement " royaliste ",je suis que vous lui aurez trouvé toutes les qualités pourtant,il s’ agit d’ un homme venant de droite comme feu "tonton" décoré de la francisque et sérant la pogne à Pétain.Ëtre socialistes cela permet de se refaire une moralité.

    J C Thialet

    Je m’ attendais bein à une réaction de votre part en bon père supérieur de l’ église anti-américaine qaunt au jeunes français s’ ils peuvent vivre libre(encore combien de temps),ils le doivent à ces "boys" et tant pis si cela vous fait tousser,peut être auriez vous préférez une autre fin  dans ce cas lisez" le maître du haut château " je suis certain qu’ il vous conviendra.

    Je constate avce une certaine ironie que les personnes les plus opposées sur ce site sont main dans la main pour cracher sur les américains eet j’ aime ausssi beaucoup leur hypocrisie ;nous aimons le peuple américain mais pas son gouvernement,pourtant il me semble que c’ est le peuple américain souverain qui a élu G W Bush ,conclusion étre contre le gouvernement de ce pays c’est craché sur son peuple .

    grandpas

    Répondre
  3. EIFF

    28/05/2007

    A Jaures.

    La Russie est le deuxième pays au monde qui accueille le plus grand nombre d’immigrés après les USA dont une proportion sans cesse croissante de musulmans, sans compter les centaines de nationalités qui doivent cohabiter, la question de l’identité russe commence à se poser sérieusement et des mesures draconiennes pour freiner l’immigration sont déjà prises pour éviter la catastrophe. Voyez-vous je ne m’inqiuète pas trop pour les russes, ce peuple fier et souverain qui ne baisse pas son froc à tout bout de champ et qui n’a pas renoncé à employer la force pour faire appliquer les lois les plus élémentaires. Quant à notre cher pays la France, il n’est pas question d’idéologie mais il est question de regarder la réalité en face, 60% des prisons françaises sont remplis par des étrangers ou des binationaux issus de l’immigration afro-maghrébine, la barbarie, les razzias, les viols collectifs sont rentrés dans les moeurs des bandes éthniques qui ont déclaré la guerre à la France et qui considèrent les français comme leurs butins de guerre.

    Répondre
  4. Jean-Claude THIALET

    28/05/2007

    27/05/07    – "Les 4-Vérités"

    EIFF sans bien sûr partager l’avis du camarade JAURES, et si je compâtis évidemment au sort de la jeune étudiante néerlandaise, il faut convenir que, retournée dans sa mère-patrie, elle risque de se retrouver confrontée aux mêmes problèmes, aux mêmes dangers. Elle, et toutes les jeunes filles (et mêmes moins jeunes, et pas seulement elles !) qui vivent dans l’autre pays du fromage. Savez-vous par exemple que, débordée par son incapacité congénitale à sévir contre certains types de "caillera" (à laquelle notre propre police n’a rien à envier), la police néerlandaise a dû se résigner à laisser intervenir sa consoeur …  marocaine pour faire régner l’ordre dans certains quartiers de Rotterdam où, j’imagine, l’allogène domine ! Un nouveau pas vers la dhimitude …

        Cordialement, Jean-Claude THIALET

    Répondre
  5. Jean-Claude THIALET

    28/05/2007

    28/05/07   –  "Les 4-Vérités"

    JAURES. Désolé, camarade, une fois de plus vous vous mettez la faucille dans l’oeil lorsque vous écrivez que la Russie n’est pas un "pays mutticulaire". La "Russie profonde", sans doute pas, mais les grandes villes russes, à commencer par la capitale dont envahies par des allogènes; Pas seulement tchéchennes. Elle doit cela à l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques. Et cela faisait partie d’un "plan", comme il y a un "plan" qui vise à faire de l’UNION EUROPEENNE une "entité muticulturelle", un entité métissée. On en voit les résultats désastreux aussi bien dans ce que l’on appelle (à tort selon moi) l’EUROPE qu’en RUSSIE. Vous et vos pareils (de gauche comme de droite) pouvez être fiers de vous !

    GRANDPAS. Je ne vois pas très bien ce que l’évocation "boys" morts sur les plages de Normandie ou ailleurs en France, vient faire dans ce forum. Ne pourriez-vous pas plutôt demander des comptes à George W. BUSH non seulement sur les G.I’s qui meurent aujourd’hui en IRAK (ou en AFGHANISTAN), encore plus inutilement sans doute qu’il y a plus de soixante-ans en EUROPE, et pour son indifférence et celle de son Administration à l’égard des tous les éclopés qui ont la "chance" de revenir vivants (mais dans quel état, aussi bien physique que moral ou matériel ?) de l’enfer irakien.Pourquoi voulez-vous que le peuple français (dont une bonne partie n’était pas née à la "LIBERATION" !) soit reconnaissant aux Américains morts pour "leur" libération, alors que le Gouvernement américain est lui-même incapable de le faire vis-à-vis de ceux qu’il a envoyés lui-même au "casse-pipe" ?

         Cordialement, Jean-Claudez THIALET 

    Répondre
  6. Jaures

    28/05/2007

    A grandpas: Vous nagez toujours dans la confusion. Je n’ai jamais prononcé la moindre phrase anti-américaine. Critiquer un gouvernement, le sien ou tout autre, n’est pas critiquer le pays ou sa population. Manoukian, résistant Arménien et communiste, écrivait la veille de son exécution: "Je meurs sans haine en moi pour le peuple Allemand". J’exprime au contraire ma compassion pour tous les jeunes Américains morts ou estropiés à cause d’une administration cynique soucieuse exclusivement de son idéologie et de ses intérèts financiers. Vous lirez probablement sous ma plume,dans les jours qui viennent, des posts critiquant notre actuel gouvernement. Cela ne veut pas dire que je sois soudain devenu anti-Français. Quant à Kouchner, je me demande comment sa conscience assumera la mise en place par son gouvernement de la "franchise santé", contraire à tout ce qu’il a exprimé depuis 30 ans. Mais lui reste -t-il encore une conscience ?

    Répondre
  7. Anonyme

    28/05/2007

    Jaures

    Vous et vos amis vous faîtes bien de faits divers , des exemples pour vôtre idélogie mondialiste:

    Quand un étranger frappe un "de souche " ,c’est un acte simplemnt pénal

    Quand un français egratigne un non européen,c’est acte raciste en plus !

    Pourtantun poing sur le nez ,c’est un poing sur le nez mais vous arrivez à  faire une différence et lorsque l’ on utilise vos méthodes ,vous hurlez à l’ escroquerie, c’est vous qui devriez avoir hontede vos propres arnaques intellectuelles.

    Grandpas 

    Répondre
  8. Jaures

    27/05/2007

    A EIFF: Prendre un fait divers pour en faire un exemple de son idéologie est une honteuse escroquerie intellectuelle. La Russie qui n’est pas un pays multiculturel est un des pays les plus touchés par toutes les formes possibles de délinquance, et tout le monde le sait. Votre intervention ne convainquera donc que ceux qui le souhaitent.

    Répondre
  9. Anonyme

    26/05/2007

    Jaures

    Que le " French Doctor " figure au gouvernement , vous pose un probléme!

    Je suppose que si un crétin de droite comme " la chauffard tarctosaure " serait devenu ;disons premier ministre ,je suis que vous lui aurez trouvé toutes les qualités et pourtant,il est un traitre comme l’ ex soixante huitard,porteur de grain de riz et grand sauveur des bosniaques musulmans,ce qui ne posait aucun probléme au gauchisme ambiant .

    Plus je lis les commentaires de certains sur ce site ,je me demande pourquoides "boys " sont venus mourrir sur les plages en 1944 , ou encore de jeunes aviateurs morts carbonisés dans leur bombardier.Leurs tombes sont visibles à Champigny ,moyenne d’ âge 21 ans.

    Le devoir de mémoire ,vous connaissez messieurs les anti-américains

    grandpas

    Répondre
  10. Jean-Claude THIALET

    26/05/2007

    26/05/07    – "Les 4-Vérités"

    A lire les articles consacrés par "Les-4-Vérités" à la politique française, et plus particulièrement aux gens qui s’apprêtent à nous gouverner, il est permis de se demander si ceux qui les écrivent (ces articles !) ont la tête politique ou s’ils ne se laissent pas abuser par un esprit partisan.

    Si Guy MILLIERE (il est d’ailleurs loin d’être le seul !) est sans illusion sur "la possibilité de redresser la situation" de la France, comment peut-il croire (ou vouloir nous faire croire ?) un seul instant que le "pragmatisme de Nicolas SARKÖZY" (qui), selon lui,  va de pair avec un vrai désir d’accomplir" va permettre de régler en un quinquennat, et même en deux, ET SANS VERITABLE RUPTURE, des problèmes que les gouvernements successifs  (de gauche comme de droite !) se sont refilés d’élections en élections, de fausses alternances en fausses alternances. Quand on a vu ce qu’a donné, pendant les quatre années qu’il a passées à l’Intérieur, le "pragmatisme" (sic) de "l’orgueilleux" (re-sic)  Nicolas SARKÖZY en matière de sécurité et d’Immigration, il est permis non seulement de faire des réserves, mais aussi de douter. Particulièrement lorsqu’on examine la composition du "Gouvernement FILLON" même si l’on sait d’ores et déjà que le député de la SARTHE ne sera qu’un prête-nom, tput comme ses "ministres" seront "cormaqués" par les "sherpas" de l’Elysée.

    Et, sachant que le passé (à commencer par celui de nos dirigeants) conditionne l’avenir, je me demande dans quelle direction il faut regarder pour imiter Guy MILLIERE qui nous assure qu’il y a, à l’aube de ce quinquennat, quelque chose qui "va dans le bon sens" (re-sic). Je crains qu’en bon intellectuel éloigné des dures réalités, celui qui nous annonce dans le titrre de son article "UN NOUVEL ELAN POUR LA FRANCE" se soit laissé abuser   – comme les 53% d’électrices-électeurs qui ont voté le 6 mai pour Nicolas SARKÖZY, par les "paroles verbales" d’un homme qui croit à la magie du Verbe ainsi qu’à son charme personnel dont il a pourtant déjà appris à ses dépens les limites …. 

    Mais, au risque d’avoir l’air de me répéter, je pense que, comme c’est la règle en la matière, il faut laisser à Nicolas SARKÖZY jusqu’à la fin de l’année (je tiens compte dans ce délai qui dépasse largement "les 100 jours",  de la période des vacances esgtivales. Gardons-nous donc de toute critique acerbe Mais évitons surtout les propos dithyrambiques car, pour l’instant, le "FRANCE-TITANIC" – courant toujours sur son erre – continue à s’enfoncer sous le poids des dettes, de l’immigration, de l’insécurité, et de tous les mauax accumulés tant par l’UMP de Nicolas SARKÖZY que par le PS du tandem ROYAL/HOLLANDE.  Et ce n’est pas parce que le nouveau capitaine que se sont donnés 31% des Français (je tiens compte dans ce décompte des votes contre, des bulletins nuls ou blancs et des abstentions !) regarde (fait semblant de regarder ?) dans la bonne direction, que les passagers doivent se bercer d’illusions. Tous les Français ne sont pas des sots : ce n’est pas parce que Nicolas SARKÖZY leur montre la lune(1) en leur assénant les motsqu’ils attendaient depuis des années, que certains d’entre eux ne voient pas la France, la bonne terre de France qui est à l’agonie…

       Cordialement, Jean-Claude THIALET

    P.S. Que l’européîste Guy MILLIERE et ses amis israëlo-américains ne s’inquiètent pas à propos de l’entrée de la TURQUIE dans l’UNION EUROPEENNE. Ce serait plutôt à ceux qui ont voté pour Nicolas SARKÖZY sous prétexte que celui-ci se déclarait "contre", de le faire ! La présence de Bernard  KOUCHNER et de Jean-Pierre JOUYET aux côtés de Nicolas SARKÖZY lors de sa rencontre avec José-Manuel BARROSO (lui-même chaud partisan de l’adhésion de la TURQUIE) est bien le gage donné par "le président élu" à son suzerain qu’il suivra le processus mis en marche depuis des années par la Bureaucratie européenne dans le cadre de la "mondialisation".  Une nouvelle fois, les électeurs auront été les cocus ! Concernant la TURQUIE, ilsle découvriront en 2012/2015. Trop tard !

    (1) RAPPEL : "Quand le sage montre la lune du doigt, le sot regarde le doigt !" Confucius

    Répondre
  11. Gérard Pierre

    26/05/2007

       Sarkozy, …… nouvel élan pour la France ! ! ! …… est-ce bien sûr, …… pour l’instant en tout cas ?

       Depuis la proclamation des résultats du second tour, au soir du 06 mai 2007, tous les commentateurs s’arc-boutent sur deux pourcentages: 53 % en faveur de monsieur Sarkozy contre 47 % pour mademoiselle Royal. Et chacun de s’extasier sur cette victoire ECRASANTE qui laisse à monsieur Millière l’impression que cela suffit pour impulser un nouvel élan. Une fois de plus, nous sommes en présence d’une pratique bien rôdée de l’intelligentsia médiatico politique parisienne: le mensonge par omission basé sur le mensonge statistique.

    DEMONSTRATION:

    > 37 343 469 votants, représentant 83,97 % des inscrits, ont exprimé le choix suivant:

    > Sarkozy : 18 983 408 voix

    > Royal : 16 790 611 voix

    > Blancs ou nuls: 1 569 450 voix ( au nombre desquelles ma propre voix )

    Cela signifie donc:

    -> 1) Que monsieur Sarkozy bien est élu, mais avec 50,83 %  seulement des suffrages exprimés (*) ce qui ne permet plus de parler de marge de manoeuvre confortable, donc de nouvel élan automatique.

    -> 2) Que la différence REELLE entre le projet de monsieur Sarkozy et l’absence de projet de mademoiselle Royal n’est pas de 2 192 797 voix comme d’aucun aime à le prétendre mais de:

       18 983 408 – ( 16 790 611 + 1 569 450 ) = 623 347 voix seulement …… ! ! ! ! … c.q.f.d.

       C’EST PEU !……….. pour un élan, … à fortiori s’il se veut nouveau !

       Les manoeuvres "d’ouverture" actuelles visent donc à compenser par les résultats des législatives des 10 et 17 juin prochain la faible marge de manoeuvre actuelle que l’homme habile qu’il est a sans doute bien perçue.

                                                      ****************************************************

    (*) Ceux-là, dont on affecte d’ignorer "l’expression", voteront encore les 10 et 17 juin prochain. Qu’exprimeront-ils alors ?

    Répondre
  12. Luc SEMBOUR

    25/05/2007

     

    La tyrannie du statu quo guette effectivement Sarko. Contre la Nomenklatura des énarques, il a une arme: la mise sur la touche de tous les emmerdeurs.

    Plus que pour les banlieues, il faudra kärchériser la racaille en cravates: virer, mettre en retraite anticipée, promouvoir dans un placard doré, écarter, neutraliser, dégoûter, doublonner, phagocyter. En traitant déjà les 50 plus hauts fonctionnaires de France, la moitié de ce travail sera faite. Les 1000 suivants sur la liste auront tout de suite compris. Giscard prétendait qu’il suffisait de 10 personnes judicieusement placées pour diriger la France…Il était beaucoup trop optimiste et puis il y a eu décentralisation depuis.

    En tout cas, il revient bien moins cher de payer un haut fonctionnaire suspect à ne strictement plus rien faire que de lui permettre de continuer à agir.

    Répondre
  13. Anonyme

    25/05/2007

    Matrix que vous ètes suspicieu

    Après ils se plaignent de "l’antiamericanisme" primaire des medias français qui ont totalement zappè ce debat qui a lieu a l’interieur mème des Etats Unis.

    Répondre
  14. EIFF

    25/05/2007

    Nouveau pudique silence médiatique autour d’un énième acte de barbarie ayant endeuillé la ville d’Angers que les esprits optimistes pouvaient penser encore épargnés par ce genre de drames que beaucoup croient encore limités aux frontières du « 9.3 ».
    En effet, une jeune étudiante néerlandaise de 19 ans a été agressée dans la nuit du 5 au 6 mai dans les rues de la capitale angevine. La jeune fille, qui effectuait un stage de 4 mois en France, venait de quitter un groupe d’amis après une soirée festive et tentait de rejoindre une adresse dans le centre ville. Elle a alors demandé son chemin à un groupe de 7 « jeunes » (comme quoi, pour son malheur, la jeune femme avait bien retenu la leçon qu’il ne faut pas avoir de « préjugés » ni « d’à priori » sur les bandes ethniques…) âgés de 15 à 18 ans (Rachid B., 17 ans, de nationalité congolaise, Romain B., 17 ans, de nationalité française, Abdul Kader D., 18 ans, de nationalité ivoirienne, Lovi K., 15 ans, de nationalité angolaise, Abassi M., 17 ans, de nationalité congolaise, Antonin S., 17 ans, de nationalité française, Wendy Yam Z.N ., 18 ans de nationalité française.).
    Ces derniers l’ont alors entraînée dans un jardinet au pied de la montée Saint Maurice. Quatre des voyous ont alors violé la jeune néerlandaise et lui ont volé son argent. Ils ont pu être identifiés et ont été interpellés, mis en examen et écroués. Les trois autres membres du groupe qui avaient participé au guet ont été placés sous contrôle judiciaire. La victime, elle, traumatisée est rentrée dans son pays.
    Elle se souviendra sans doute toute sa vie de la France et de la « joyeuse richesse de son multiculturalisme »

    http://fr.novopress.info/?p=8260

    Répondre
  15. Luc SEMBOUR

    25/05/2007

     

      La tyrannie du statu quo guette effectivement Sarko. Contre la Nomenklatura des énarques, il a une arme: la mise sur la touche de tous les emmerdeurs. Plus que pour les banlieues, il faudra kärchériser la racaille en cravates: virer, mettre en retraite anticipée, promouvoir dans un placard doré, écarter, neutraliser, dégoûter, doublonner, phagocyter. En traitant déjà les 50 plus hauts fonctionnaires de France, la moitié de ce travail sera faite. Les 1000 suivants sur la liste auront tout de suite compris. Giscard prétendait qu’il suffisait de 10 personnes judicieusement placées pour diriger la France…Il était beaucoup trop optimiste et puis il y a eu décentralisation depuis.

    En tout cas, il revient bien moins cher de payer un haut fonctionnaire suspect à ne strictement plus rien faire que de lui permettre de continuer à agir.

    Répondre
  16. Matrix

    24/05/2007

    Tout a fait d’accord avec Jaures….

    Au fait avez-vous vu la video sur http://www.videogoogle.fr sur "911 mysteries" (sous-titree en francais)…. A voir absolument. J’aimerais savoir ce que Guy Milliere en pense….

    Répondre
  17. Guillermo

    24/05/2007

    Je suis de l’avis des deux premiers commentaires ci-dessus.

    Jacques à raison : La France Libre remercie Sarko  Mais il vrai qu’il n’a pas eu grand mérite. Avec une finale Bayrou contre Ségo, Bayrou aurait eu encore plus d’avance.  Moi qui n’aime pas Sarko, je me suis précipité pour voter contre Ségo l’ignare.  Je n’en reviens toujours pas qu’elle ait obtenu plus de 46% des suffrages (même si je comprends que Sarko déplaise).  Comme quoi ce pays compte quelques millions de débiles mentaux.

    Sinon je rejoins totalement le commentaire de Jaurès : comme dab les articles de Milllières sont malhonnêtes. Les arguments qu’il présente ne sont jamais les arguments de fond, qui eux sont bien plus simplistes que ce que l’on peut imaginer. 

    Répondre
  18. Anonyme

    24/05/2007

    Désolé je ne m’y fait vraiment pas au moi je moi je.
    Du coup je réagis à nouveau juste sur ce point un peu comme un mauvais prof qui ne lirait pas une copie en entier pour un prétexte quelconque.
    Donc vraiment désolé pour ma mauvaise foie.
    Par ailleurs, souhaitant voir comment réagisser vos lecteurs à ce genre de critiques sur l’objectivité du journaliste, j’ai eu la surprise de voir que mon message ne figurait pas dans la liste des commentaires.
    J’ai peut etre fait une erreur, pourvu que je n’en fasse pas une deuxieme si tel est le cas.

    Répondre
  19. Les Lucides

    24/05/2007

    HEUREUX de tourner la page de 30 ans de socialisme narcissique !!!
    Espérant que les libéraux profiteront de ce « momentum«  de la réforme pour se fédérer au sein d’un pôle libéral et parler d’une seule voix…!!!! à l’instar des ex UDF de la famille centriste qui se sont regroupés et dont l’immense majorité soutient aujourd’hui Nicolas sarkozy. Plus que jamais les libéraux ont leur place à l’intérieur de la nouvelle majorité présidentielle élargie. Il leur appartiendra le plus tôt possible de prendre leurs responsabilités, …de pousser « l’agenda«  libéral et d’appuyer de tout leur poids les « Néo-Réformateurs«  du gouvernement Fillon.          

    Répondre
  20. Jaures

    23/05/2007

    Millière est quelqu’un d’aisément prévisible. Si Sarkozy a eu son soutien, c’est qu’il s’est toujours déclaré proche des Etats Unis. Le fait qu’il soit ou non libéral est pour Millière secondaire. Sa seul réserve pour le résident de l’Elysée: son refus de la Turquie dans l’Union Européenne, souhaitée par Bush. Enfin, si Millière a du respect pour Kouchner, ex soixantehuitard qui a soutenu Mme Royal, proné le rapprochement avec Bayrou pour finalement entrer dans le gouvernement de Sarkozy, c’est tout simplement parcequ’il fut l’un des seuls à soutenir l’intervention américaine en Irak.

    Vous souhaitez savoir pour qui vote Millière, demandez aux candidats ce qu’ils pensent des Etats Unis.

    Répondre
  21. jacques

    23/05/2007

    Le plus grand mérite de Sarkozy est d’avoir complètement détruit Hollande, Royale, Lang, Aubry et cie.
    La France Libre ne peut que lui en être reconnaissante.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)