NKM à Paris : Patrick Buisson a raison !

NKM à Paris : Patrick Buisson a raison !

Patrick Buisson est un génie politique. Il est le dernier espoir d’une bonne partie des militants qui ne voit plus dans l’UMP une ligne politique commune assez claire. La fameuse « ligne Buisson », qui est en fait un élément de langage de Terra Nova (« l’axe UMPFN » de juin 2012, avec notamment les contributions de Caroline Fourest, Jean-Yves Camus et d’autres…), concentre évidemment à la fois tout ce que la droite n’a pas fait fait lorsqu’elle était au pouvoir, mais aussi, pour beaucoup de militants, ce qui fait qu’ils voient encore en l’UMP un parti dit de « droite ». Le point sur sa stratégie parisienne.

La partie centriste des militants UMP, encartés par ambition personnelle ou cynisme, toujours prompts à demander l’exclusion des « méchants », s’empressent de se scandaliser de Patrick Buisson, après ses sorties – toujours contrôlées – contre NKM lors de la primaire parisienne (qui prouvent que le clivage interne est plus que jamais vivace). Les ennemis à droite de l’UMP s’empressent de dénoncer l’écran de fumée « Buisson », destinés à les éloigner du FN. Encore une autre pique, NKM qui vient de déclarer sur France Inter qu’il est un «ennemi de la démocratie ». Bref, cet homme semble concentrer en lui les haines les plus contradictoires et la ligne la plus

Mais il n’est pas homme à se laisser aller ; c’est même plutôt quelqu’un de « couillu », comme on on voit de moins en moins en politique. Il ne se laisse pas prendre par l’illusion de la « victoire » de NKM ; dans L’Express, Patrick Buisson affirmait en effet que Nathalie Kosciusko-Morizet n’est pas assez à droite pour gagner :

« Elle n’est pas la meilleure pour gagner, mais la meilleure pour perdre. Elle n’a strictement aucune chance de reconquérir Paris. Mon propos n’est pas idéologique, il est politologique. Pour gagner, il faudrait que la droite aille au-delà de son périmètre sociologique naturel.

Avec NKM, elle restera en deçà. Sa personnalité est trop clivante, trop bling-bling pour ce qui reste des classes moyennes à Paris, trop mariage gay pour l’électorat conservateur de la Manif pour tous, déterminé à la faire battre. Pour ces électeurs, Paris ne vaut pas une abjuration. »

Une victoire qui a le goût d’une défaite. Une victoire à la Pyrrhus pour le système UMP parisien et ses grands notables, parce que ces élections internes n’ont pas du tout atteint la clarté requise pour une propulsion sans tâches de la candidate officielle du système. Rien à voir toutefois avec la féodalité socialiste à Paris avec seule « candidate », Anne Hidalgo, qui a été désignée avec 98,3% des voix de 2715 militants.

Olivier Duhamel, pour le Lab, en reste à deux souverains poncifs sur l’électorat parisien, qu’il est important de réviser.

Paris n’est pas une ville de droite, encore moins de droite extrême, mais du centre et de gauche. Impossible donc d’y gagner sur une ligne Buisson.

Encore une fois, ladite « Ligne Buisson » est un élément journalistique de gauche qui est plus que jamais enfermé dans ses catégories politiques. La ligne Buisson, c’est tout simplement la ligne de droite, de conviction et de repère, celle-là même que plus aucun parti ne porte aujourd’hui, et que NKM portera encore moins. Tout le monde semble enterrer bien vite le minable taux de participation à la dernière élection municipale de 2008 (56,25%). Ça laisse une bonne marge pour discuter de ce qui fait que 43,75% des parisiens ne sont pas allé voter… Encore une fois, la rupture entre le « Paris réel », dépolitisé parce que fatigué d’une offre politique univoque, et les analystes politiques, confortés par les stratégies baronales des partis, est plus qu’efficiente.

2°) La primaire du week-end dernier a démontré que les militants anti-mariage gay n’arrivaient pas à mobiliser pour faire battre NKM. Ce qui a été démontré avec les militants vaut a fortiori pour les électeurs.

La primaire a surtout montré que les militants pro-famille (plutôt qu’anti-mariage gay), ont réussi à faire 30%, score cumulé de Jean-François Legaret et Franck Margain, malgré les problèmes de ce vote interne et la propagande NKMienne des barons de la fédération. D’autant que ces pro-familles sont, dans leur grande majorité, des déçus de la politique, qui ne sont que très peu engagés dans les partis traditionnels. Ils représentent évidemment une grande partie de ses 43,75% de parisiens abstentionnistes en 2008. Ceux-là sont l’enjeux des municipales de 2014. Ceux-là ne verront ni en NKM, ni encore moins en Hidalgo, de quoi les tirer vers les urnes.

De fait, cette « victoire » de NKM a conforté tous les analystes et journalistes politiques dans leur foi inébranlable en une politique centriste molle et fade, vouée à l’univocité d’une offre de « droite-centre-gauche », qui laisse à l’écart les électeurs déçus et désabusés par la politique. Et pourtant, c’est ce terreau là d’électeurs, oubliés des sondages et des primaires, qui feront gagner la droite, y compris à Paris.

Patrick Buisson porte une nouvelle politique du clivage. Patrick Buisson porte l’espoir de repolitiser la France et d’éclaircir les lignes politiques. C’est un homme politique uelqu’un qui reste sur sa ligne coûte que coûte, persuadé qu’elle est la meilleure. Les victoires ou défaites ne changent rien. On appelle cela des convictions. Et les convictions payent toujours un jour ou l’autre. Seul contre tous, Patrick Buisson peut compter sur ceux qui se sentent politiquement bien seuls – et qui constituent une belle majorité encore loin des urnes et des magouilles politiciennes…

 

http://www.itinerarium.fr/

Vivien Hoch

Partager cette publication

(20) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

     » gérer  » une grande ville comporte certains risques , ainsi …

    le Maire de Montréal ( Canada ) , Applebaum , vient d’être arrêté pour …. corruption …

    Dieu soit loué , ce n’est pas chez nous qu’on aurait vu ( ou qu’on verrait ) pareille  » abomination  » démocratique !

    17/06/2013 à 14 h 32 min
  • vozuti Répondre

    Buisson a juste conseillé à sarkosy de tenir à nouveau le meme discours que le fn pour sa campagne de 2012, comme il l’avait deja fait en 2007.mais pendant 5 ans sarkosy a appliqué la politique de NKM,pas celle du fn. Ce qui vous plait chez buisson et ses adeptes c’est qu’il parle comme le fn et agit comme le ps (s’il voulait agir comme le fn, il serait au fn pas à l’ump) .En france,on se nourrit de paroles;lorsqu’on a fini de parler on croit qu’on a agit.

    14/06/2013 à 16 h 08 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    soyons méchants ( seulement avec ceux et celles qui nous méprisent, bien entendu ) …

    Si N. K.-M. ne peut en 2O14 apparaitre triomphante au balcon de l’Hôtel de Ville [ de Paris ] , elle pourra toujours se reconvertir comme mannequin dans les défilés de mode parisiens

    13/06/2013 à 15 h 03 min
    • Oeildevraicon Répondre

      Ben voyons… C’est trop galant de votre part de penser qu’elle pourrait toujours se reconvertir dans le mannequinat.
      Bien que je l’avoue NAC possède la maigreur et les tenues de ces starlettes, mais c’est tout.
      Pour le reste, elle est Nulle A Chier.

      13/06/2013 à 21 h 26 min
  • BRENUS Répondre

    Qui peut être assez crétin pour croire que NKM-NTM n’est pas du même bord de pensée que ses copains-copines de gauche, y compris les homos qui l’adorent? Votez pour cette rombière, vous ne serez pas déçus. Et si vous ne le faites pas elle vous traitera de gestapette, qualificatif qu’il ne serait pas aussi difficile de lui renvoyer à elle et a sa bande propaganda-stafel.

    13/06/2013 à 12 h 15 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      pour autant que je m’en souvienne c’est bien Philippe Pétain ( grand amateur de chairs féminines ) qui avait affublé du surnom de  » gestapette  » son ministre aux  » affaires juives  » Axel Bonnard !

      13/06/2013 à 14 h 30 min
  • Serge-Jean P.Peur Répondre

    Hum,et Nathalie KM est quand même bien mignonne.Quelle belle perdante elle ferait,car la fonction l’userait.

    13/06/2013 à 2 h 56 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      ne votons plus, confions nos représentants à des professionnels du  » casting  » !

      13/06/2013 à 14 h 31 min
  • Serge-Jean P.Peur Répondre

    Ah,les propos de Quinctius Machin à 14h 23 me plaisent bien.Car en fait,je n’aime pas les parisiens, »culturés » c’est sûr, mais tellement imbus d’eux-mêmes et déplaisants.
    Autre chose.Entrez (par exemple…puisque je connais bien) dans la mairie du 10è arrondissement:il y a une telle propagande pour et il semble y avoir tant de services pour les immigrés qu’on se demande pourquoi les employés de souche française ne se suicident pas par culpabilisation.
    C’est une boutade mais significative.

    13/06/2013 à 2 h 50 min
  • dissident Répondre

    Paris n est plus a droite deuis longtemps, le FN est a 5 cinq pour cent a Paris malgre le tournant mariniste contre 20 pour cent pour la France entiere, dingueries soixante huitardes, invasion massive d allogenes, delinquance en hausse pas etonnant le poisson pourrit toujours par la tete!

    13/06/2013 à 0 h 53 min
    • Dr H. Répondre

      Effectivement, Paris est un bon échantillon du néo-électorat PS : presque pas de prolos (partis ailleurs et votant FN), des fonctionnaires, des assistés (souvent « chances pour la France ») et des bobos.

      13/06/2013 à 9 h 35 min
  • Jaures Répondre

    Si Paris n’est pas une ville de « droite », quelle ville serait de « droite », à part Orange ?

    12/06/2013 à 15 h 10 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      comme prochain maire d’Orange je propose Monsieur Richard , élu au forfait *** !

      *** alors là les gars il y a un jeu de mot subtil !

      13/06/2013 à 14 h 35 min
  • YRA Répondre

    Bonne analyse. Oui, beaucoup de gens n’ iront pas voter. NKM ne sera pas élue, non parce que Hidalgo est meilleure, mais parce qu’ elle reste au milieu des « siens » et ne se déplace pas dans les quartiers de gauche où souffrent beaucoup de parisiens, victimes d’ insécurité et de mépris (voir par exemple le 18ème que je connais assez bien). Et puis, que propose-t-elle à la Droite ?
    J’ attends ses propositions. Quant à P. Buisson, oui il est de droite, mais on a tellement tapé sur cette droite ( y compris ceux qui se disent « de droite ») qu’ aujourd’hui elle est abêtie et qu’ elle ne pense plus !

    12/06/2013 à 14 h 26 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Monsieur Hoch, parce que vous pensez que le  » peuple  » parisien a encore la fibre  » révolutionnaire  » ? …
    vous vous faites des illusions qui vous conduiront, sans coup férir, à de graves désillusions !

    Paris est un organe en voie de putréfaction… pour qu’il ne contamine pas le corps du pays il faut en pratiquer l’ablation chirurgicale

    pour cela, que les  » parisiens  » financent eux mêmes leurs dépenses et que les  » provinciaux  » s’abstiennent de combler leurs déficits … plus de perfusions pour la vieille putain

    12/06/2013 à 14 h 23 min
    • schmitt Répondre

      c’est exactement la même impression que j’ai de Paris : une vraie pourriture .. vite …vite … la campagne … je suis trop stressée, en ville, de constater chaque jour, la lente agonie du petit peuple français, de souche, d’assister chaque jour à la prise de pouvoir d’un peuple barbare qui pratique, dans les règles, une insidieuse hémorragie qui saigne à blanc les patriotes quand ils ne sont pas saignés par les politiques corrompus au pouvoir !!!

      13/06/2013 à 8 h 27 min
  • Catoneo Répondre

    La droite parisienne n’a personne en rayon pour prendre le pouvoir à la gauche écolo-pédalo. Ce qui les a immédiatement motivé pour se vautrer dans une primaire, puisque au bal des médiocres tout un chacun avait sa chance.
    NKM est le moins mauvais choix pour faire campagne parce qu’elle est capable d’accaparer des votes à la marge de cette droite sans frontières définies, surtout si un candidat EELV cristallise les électeurs khmers verts, laissant disponible le flottant bobo.
    Buisson n’y comprend rien. L’idéologie est un outil destiné à donner des idées aux cons.
    A Paris c’est plus dur qu’ailleurs !

    12/06/2013 à 14 h 16 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      personne en rayon certes , mais une tête de gondole certainement … aura t elle la  » clientèle  » … personnellement je m’en fous !

      12/06/2013 à 19 h 01 min
  • marie Répondre

    Et il soutiendrait QUI, P.Buisson ?

    12/06/2013 à 11 h 09 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      quelle question , Madame !

      bien entendu qu’il soutiendrait Nicolas de Salonique casqué comme une Minerve pour défendre La Démocratie ! … enfin si les juges ne lui jettent pas … la coquille avant *** !

      *** l’ostracisme athénien pour ceux qui pourraient l’ignorer

      18/06/2013 à 9 h 07 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: