Nominations : Sarkozy continue de désespérer la droite

Posté le février 23, 2010, 12:00
18 secs


Le Président de la République a choisi de nommer un socialistes, Didier
Migaud
, à la présidence de la Cour des comptes.
C’est la deuxième fois que Didier Migaud bénéficie de la politique d’ouverture de Nicolas Sarkozy, puisque c’est la volonté du Président de la république de confier la présidence
de la commission des finances de l’Assemblée nationale à  un membre de l’opposition qui avait permis à Didier Migaud d’assumer cette responsabilité.
Compétent, Didier Migaud le respect, néanmoins la poursuite de la politique d’ouverture de Nicolas Sarkozy en période difficile pour la majorité va avoir deux
conséquences importantes :

D’une part, elle va démobiliser les élus et les fidèles de la majorité présidentielles

D’autre part, les électeurs, à deux semaines des régionales vont penser que puisque la droite n’a pas de personnes valables pour occuper les postes à
responsabilité, autant voter directement pour la gauche !