Non à la « PMA pour toutes »!

Posté le juin 18, 2019, 10:05
3 mins

Voici quelques semai­nes, j’ai lu dans les «4 Vérités», un article dont l’auteur applaudit à la perspective de «l’enfant pour toutes».
Ses arguments sont simples.

En fait, il cède à la mode et considère que les lois, qui sont dans la nature humaine depuis l’aube des temps, peuvent être outrepassées dès lors que la science le permet, et parce qu’il faut «s’adapter aux réalités de la société actuelle».

J’admets une seule chose dans son argumentation: une femme, quel que soit son état social, peut avoir un désir d’enfant.

Est-ce une raison pour lui donner satisfaction sans condition?

Cet auteur sous-estime le besoin d’un père et d’une mère pour l’enfant parce que le fait qu’il y ait de plus en plus de couples séparés en fait une situation courante.

Courante certes, mais regrettable.

Et, même dans ce cas, l’enfant a toujours un père.

Le divorce des parents est un traumatisme pour lui, bien sûr, mais lui évitera-t-on le traumatisme du divorce de couples féminins?

L’auteur semble compter aussi sur cette disposition pour endiguer (modestement, admet-il) l’africanisation de la population française.

Ce serait risible si le sujet n’était pas aussi sérieux.

On va finir par justifier un «élevage» utilitaire.

Mais, dans tout cela, que devient l’enfant?

Pourquoi serait-il mieux éduqué comme le suppose l’auteur de cet article, puisqu’il aura l’exemple quotidien de l’anormalité? Quelle sera son évolution psychique?

Et réfléchissons «plus loin».

Après la PMA, on aura bien sûr la GPA car, au nom de l’égalité homme-femme, il apparaîtra vite intolérable que les hommes ne bénéficient pas des mêmes dispositions.

Qu’on ne dise pas que c’est exagéré! Il y a 20 ans, MmeGuigou, alors Garde des sceaux, avait garanti, lors de la présentation du projet du PACS, que le mariage pour les couples homosexuels ne serait pas envisagé et encore moins l’adoption. On sait ce qu’il en est.

Il ne doit pas y avoir de droit à l’enfant. Il n’y a que des droits de l’enfant.
Les dispositions actuelles qui permettent aux couples hétérosexuels d’avoir un enfant lorsque la nature les en prive me paraissent adaptées et suffisantes.

8 réponses à l'article : Non à la « PMA pour toutes »!

  1. Gérard Pierre

    26/06/2019

    D’un côté, on assassine, chaque année, dans le ventre de leurs mères, cent cinquante mille enfants en devenir, …… conçus dans les règles de l’art de notre « bon vieil artisanat » multimillénaire, …… et d’un autre côté certains docteurs Jekyll se torturent les neurones pour inventer ‘’autre chose‘’ afin de satisfaire des « besoins » discutables !

    Bébé jetable d’un côté, … bébé ‘’sur devis‘’ avec cahier des charges précis de l’autre ! …… ! ! ! …… bébé ‘’jouet‘’ de tous les côtés !

    Ce monde a-t-il encore sa Raison ?

    Répondre
  2. Alain PROTTE

    24/06/2019

    Ce qui apparait de façon incontestable, c’est qu’il y a deux sortes de femmes, les pro-PMA et les femmes sages, « les vierges folles et les vierges sages ». Donc, rien de nouveau…

    Répondre
  3. Magne

    20/06/2019

    Absolument pas d’accord . Compétence et justice sont les deux mamelles de la droite .

    « L’auteur semble compter aussi sur cette disposition pour endiguer (modestement, admet-il) l’africanisation de la population française. » Là , c’est beaucoup moins sûr . Cette mesure , qui concerne peu de couples de femmes ( 27000 environ , source INSEE ) , est portée par les « mondialistes » .

    Inutile d’épiloguer plus sur la nécessité pour un enfant d’avoir une mère et un père pour assurer son équilibre psychologique .

    Des cellules d’aide médico – psychologique devraient être mises à la disposition de ces couples dont nous pouvons comprendre la souffrance .

    Il s’agit d’honorer une promesse électorale . La notion de  » droits pour l’enfant  » se transforme  » en droits à l’enfant  » , c »est clair .

    C’est aussi un choix sociétal , donner un autre visage à la famille de demain .

    Nous sommes attachés à notre notion de Droit romaniste , mettant en avant la laïcité , la liberté d’expression , de conscience , l’ égalité hommes – femmes , et nous ferons tout pour rester un pays de Droit romaniste .

    Madame la Secrétaire d’Etat , Marlène Schiappa explique dans une déclaration :  » c’est une question de justice sociale . Parce que , actuellement , on constate qu’il y a des femmes qui sont en France , qui ont des moyens d’aller à l’étranger faire une PMA . Et des femmes qui sont en France , qui n’ont pas les moyens d’aller faire une PMA  » .

    Ah bon ! Ces femmes n’auraient pas de quoi se payer un billet de train pour se rendre soit en Belgique , Danemark ( uniquement femmes mariées ) , Espagne , Finlande , Pays – Bas , Royaume – Uni , ou Suède pays pratiquant la PMA en Europe . Une PMA pour une femme non stérile ( couples homosexuelles , célibataires ) coûtant 1000 euros ( 1800 en Belgique ) et elles auraient l’argent nécessaire pour élever un enfant !

    La  » droite  » Les Républicains , ont rallié en masse les rangs de LREM sûrement en raison de leur peu de conviction , et d’un potentiel insuffisant . Le reste de LR ne doit pas se tromper et considérer ces questions d’ordre sociétal comme secondaires ( il en va de sa crédibilité ) , et bien que l’opinion publique soit manipulée et favorable nous dit -on ( 2 Français sur trois seraient favorables à la PMA ) , s’opposer à ces manipulations d’ordre sociétal .

    Quand on est incapable de résoudre une débâcle économique doublé d’un désastre identitaire , il ne reste plus qu’à se tourner vers ce genre de mesures .

    La droite attachée à notre Etat de droit romaniste ( Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 ) , est garante de la compétence et de la justice . Elle se doit d’affirmer ce qui fait ses valeurs , non seulement par ses déclarations , mais par son action et surtout ses résultats .

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20/06/2019

      l’ égalité hommes – femmes dans le Droit Romain ! où êtes vous allé chercher pareille fadaise ?

      un des côtés positifs de ce qu’ on nomme encore le Moyen Âge a été la résurgence,  » surprenante  » pour beaucoup de nos actuels …  » progressistes « , [ sous la pression de l’ Eglise ? ] des dispositions des droits francs et burgondes, sociétés germaniques et scandinaves, qui octroyaient de grandes libertés à la … femme

      à noter qu’ on ne sait pas grand chose du droit des peuples celtiques sauf que semble t il que les femmes jouissaient dans cette société  » aryenne  » aux trois ordres hiérarchiques bien établis, d’ une assez grande indépendance ( il y avait des Reines qui guidaient les hommes au combat ce qui stupéfiait précisément les … Romains; il en allait de même chez les tribus numides c. à d. berbères pourtant ,elles, …  » méditerranéennes  » )

      Répondre
      • Magne

        20/06/2019

        Droit de tradition romaniste …

        La France est bien un pays de Droit ( tradition droit romaniste ) romaniste avec d’autres pays dont le Benelux , l’Italie , , l’Espagne et aussi dans les anciennes colonies des ces pays ( Amérique du sud , et centrale ) , Afrique francophone , Québec et Louisiane .

        Le droit français découle du droit romain et du droit révolutionnaire .

        Le « Code civil des Français » ( droit romano – civiliste ) , promulgué par Bonaparte , et appelé Code Napoléon en 1807 , est un compromis entre le droit romain et le droit révolutionnaire . Le Code civil ( qui essaimera à travers le Monde ) réaffirme la priorité donnée au droit de propriété , maintient l’égalité devant la loi ( aussi égalité homme – femme devant la loi ) , la laïcité de l’Etat , la liberté de conscience et la liberté de travail .

        Droit romaniste , Common Law et Fiqh ( Droit musulman ) sont l’essentiel du Droit au Monde . Si l’on ajoute le Droit coutumier , la boucle est bouclée .

        Les jeunes femmes gauloises étaient libres d’agir à leur guise , jusqu’au jour de leur mariage date à laquelle elles ne vivaient plus que pour leurs foyers , capables chez certains peuples celtiques de seconder leur mari au cours des combats .

        Répondre
  4. KAVULOMKAVULOS

    18/06/2019

    Ca y est ! C’est parti pour la PMA lesbienne ( aux frais de la sécu, c’est à dire de tous ) . Car on a beau vous présenter le misitigri comme pratiquement une séance de manucure, le processus de l’affaire n’est pas aussi simple que cela – selon un professeur précurseur de la méthode, il y a déjà des décennies, mais pour des couples infertiles) . Selon lui, il y a nécessité de nombre d’examens pré et post opératoires, traitements, etc… Tout cela pour que madame Lesbos puisse exhiber son rejeton lequel, naturellement, bénéficiera d’un amour incommensurable, sans comparaison avec celui de géniteurs normaux ( pardon anormaux) consistant en une mère forcément minable et putassière et un père ivrogne, violent, en gros répugnant. Voila, le tableau est présenté, accepté et nous attendons la suite prochaine : la GPA (le « portage » par une dame généreuse faisant cela uniquement par bonté d’âme) d’embryon qui ne fera pas mal au cul de la « mère » en sortant- si on peut appeler cela ainsi – laquelle aura fourni un oeuf fécondé pour la production.
    Etape suivante – dont on se garde bien de vous parler, mais qui est aussi sure que 2 et 2 font 4 : la SELECTION et l’EUGENISME.
    Parce que n’allez pas croire que toutes ces pouffiasses dégoulinantes de bons sentiments verbaux, vont s’embarrasser d’un produit imparfait à leurs yeux. De plus comme il y aura une grande majorité bourgeoises tous azimuts, du genre de celles de l ‘ouest qui ont soutenu laraime aux européennes parmi les candidates lesbiennes, elles seront motivées uniquement par le plaisir de leur petite gueule et la préservation de leur fric.
    Le bouquin 1984 n’était que de la pisse d’âne à coté de la réalité qui se prépare.
    Bienvenue en enfer.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20/06/2019

      vous avez semble t il un problème avec les accents circonflexes ?

       » aussi sûres  » et non pas aussi  » sure  » qui me laisse un … goût amer dans … l’ oreille !

      Répondre
      • KAVULOMKAVULOS

        23/06/2019

        Tant que le goût « amer » n’est pas dans votre bouche, estimez vous heureux.
        Et sur le fond de l’article, quelque chose d’utile à dire ?

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)