Non aux projets pharaoniques !

Posté le novembre 13, 2010, 5:57
2 mins

Nous nous faisons l’écho de l’avancement du débat sur les projets de transports du Grand Paris et d’Arc Express, ainsi que des luttes de pouvoir qui les animent.

Il est intéressant de constater que d’autres acteurs, associatifs notamment, se montrent particulièrement sceptiques sur l’intérêt de ces projets, ainsi que leur coût.

Les associations Rocade de Paris, Petite Ceinture Grand Paris et Orbital ont ainsi rédigé un cahier d’acteur à l’attention de la la Commission Nationale du Débat Public, dont la conclusion ne manque pas d’interpeller le citoyen contribuable :

« A la construction intellectuelle de toute pièce d’un réseau « idéal » pharaonique et tirant des plans sur la comète, (…) nous préférons un réseau pragmatique plus modestes, aux aléas réduits, aisément phasable, plus proche de la réalité de terrain et faisable techniquement et financièrement, pouvant rendre rapidement de grands services aux usagers. Et, ensuite, vers 2015/2020, on verra bien s’il y aura besoin d’autre chose.

Sans risquer d’être la risée du monde entier dans le cas où les choses tourneraient mal (risque non négligeable à l’approche d’un scénario « à la grecque »), nous préférons améliorer déjà considérablement les conditions de transport de millions de Franciliens à court et moyen terme.

Et Paris restera toujours Paris, sans passer obligatoirement par la case « Grand Paris » ou Arc Express, tels qu’on nous les propose ou opose, en essayant de nous faire choisir obligatoirement entre ces projets paradoxaux imposés d’en haut, négligeant les potentialités existentes. »

Une réponse à l'article : Non aux projets pharaoniques !

  1. DOE Jane

    14/11/2010

    bien sûr qu’il faut refuser ces travaux irréalistes ! par contre multiplier les lignes automatiques éviteraient aux citoyens qui travaillent d’être les otages des grévistes qui se font payer les jours de grèves

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)