Non, la France n’est pas morte

Non, la France n’est pas morte

On sait combien sont nombreux aujourd’hui les points de vue, sur le déclin français. On assure que notre pays est fini, qu’il doit se résigner à sortir de l’Histoire, n’ayant pas d’autre choix, face à la montée des pays émergents, que de se fondre dans des entités plus grandes : l’Europe, les États-Unis d’occident…

Le député Jacques Myard refuse cette apparente fatalité du déclin de la France
et ne se résout pas à mettre notre nation en congé de l’Histoire. Il s’attache à démontrer que la France a les atouts pour être encore, demain, l’un des grands pays de la scène internationale. Le poids économique de la France est, et va rester, significatif – surtout si nous savons mettre en œuvre une grande politique industrielle dont l’auteur ne cesse de se faire le chantre.

Et la France est, et va rester, une grande puissance mondiale – une « puissance d’influence mondiale » comme aime à le dire Hubert Védrine, avec son « existence » mondiale, ses territoires d’outre-mer, sa place dans toutes les mers du monde, son « hyperpuissance » culturelle, linguistique, sans oublier son attraction touristique…

Pour reprendre les termes du Général De Gaulle, dans son entretien avec An­dré Passeron du « Monde » : « Nous avons été un pays énorme. Nous sommes faits pour être un pays énorme. C’est ce qu’il faut que nous cherchions à réaliser. »

Osons dire que nous partageons la conviction de l’auteur du « Manifeste pour la France » nous assurant que, dans le mon­de polycentrique qui se dessine, notre pays a toutes les cartes pour continuer à exister et à prendre en charge son destin. Notre pays peut et doit exercer un rôle majeur en s’appuyant à plein sur « l’état-nation », la République, et les valeurs de notre belle devise : « Liberté, égalité, fraternité ».

Osons dire que nous partageons le patriotisme incandescent du député-maire de Mai­sons-Laffitte, sa croyance que la nation de Renan n’a pas fait son temps comme croit intelligent de l’annoncer l’intelligentsia de la mondialisation.

Non, nous ne laisserons pas se diluer l’héritage millénaire de la France ! Oui, nous écrirons ensemble, demain, une nouvelle page de l’Histoire de la France, la « nation indispensable » !

Jacques Myard
Atout France
L’Harmattan
86 pages –

11 € euros (+ 4,50 e de port) 4 Vérités-DIP 18 à 24, quai de la Marne 75164 Paris Cedex 19 OU
OU ACHETER SUR AMAZON

Partager cette publication

(13) Commentaires

  • Zamith Répondre

    La France a commencé de mourir avec curieusement De Gaule !

    "De Dunkerque à Tamanrasset" "Vive l’algérie française !" "Moi vivant le drapeau fellaga ne flottera pas sur Alger" les barbouzes, l’abandon des Harkis et des pieds-noir sur les quels même nos soldats ont tiré.

    Ce fut le début de la FIN.

    Maintenant je pense que c’est trop tard, il n’y a plus de valeurs de base, même nos firmes françaises "causent" un jargon américano avec en fond musical des chansons en anglais.

    Ont-ils honte de la langue de Molière ?

    15/05/2011 à 15 h 05 min
  • ozone Répondre

    N’est pas morte

    Elle agonise

    14/05/2011 à 23 h 41 min
  • vozuti Répondre

    euréka,            les français ne seront leader de rien puisqu’ils seront dissous,mais par contre notre classe dirigeante espère  bien garder le pouvoir et devenir leader de l’eurafrique de manière à pouvoir disputer aux chinois et aux américains le leadership mondial.    c’est la seule explication à l’acharnement de nos dirigeants dans la poursuite d’une immigration massive ruineuse et dangereuse.       mais je suis d’accord avec vous ,malgré leurs reves de gloire planétaire nos dirigeants franc-maçons se feront botter le cul par les islamistes qui ne partageront pas le pouvoir et réussiront enfin la conquete de l’europe qui est leur objectif depuis plus de mille ans.

    14/05/2011 à 20 h 02 min
  • R. Ed. Répondre

    " Classisisme  " n’est pas le bon mot : c’est pour la " classe " de la Martine.

    Classitude est aussi toléré.

    14/05/2011 à 10 h 47 min
  • Euréka Répondre

    @ vozuti

    < une france à la pointe de la mondialisation avec une population arabe, africaine, musulmane et un peu européenne peut devenir le leader de 3 milliards d’individus;c’est un tremplin plus efficace q’une france française >

    une France pareille ne sera plus la France. Expliquez-moi comment une telle France serait leader de 3 milliards d’individus. Nous ne serons leaders de rien. Les Arabes et les Africains devenus majoritaires, prendront la main et ce seront eux les nouveaux maîtres de l’Eurafrique. La France et son passé prestigieux sera effacée, engloutie. C’est la raison pour laquelle les Français doivent se secouer dès maintenant et refuser la feuille de route mise en place par Bruxelles, pour l’implantation d’une population nouvelle en Europe.

    Comme vous le dites, c’est le défi de la mondialisation qui exige une modification ethnique de la population, ou du moins c’est ce que croient nos élites. Il ne peut donc y avoir de solution politique à ce problème.

     

     

    14/05/2011 à 1 h 43 min
  • L' Inédit Répondre
    “ La chèvre émissaire…”

    C’ est devenu un leitmotif! Tous les déçus du Sarkozisme en rejettent la faute sur la Ségolène dont pourtant la campagne présidentielle était digne, honnête et courageuse. Les raisons pour la défaire: La jalousie de ses congénères de Gauche, son élégance, sa sérénité. Quand à ceux et celles qui lui ont préféré son rival, ils auraient du, avant de se prononcer, consulter un opticien, un audiologue et un psy.
    C’ est bizarre que ses qualités royales se soient retournées contre elle.
    Peut-être la prochaine fois, auront-ils l’ occasion de choisir pour le “classicisme” de La Martine…

    13/05/2011 à 8 h 24 min
  • vozuti Répondre

    homère, pour nos dirigeants la france n’est pas un peuple mais simplement un marchepied pour leurs ambitions qui se situent au niveau mondial.           une france à la pointe de la mondialisation avec une population arabe, africaine, musulmane et un peu européenne peut devenir le leader de 3 milliards d’individus;c’est un tremplin plus efficace q’une france française.      mais les français supportent de plus en plus mal que les guignols ambitieux de l’UMPS leur marche sur la tete pour prendre leur envol vers des carrières internationales.

    12/05/2011 à 17 h 40 min
  • IOSA Répondre

    NON la France n’est pas morte, elle porte juste une burqa et ceci grace à la complicité du vatican.

    Quand les français comprendront que leur sort a été choisit, quand comprendront ils que la chrétienneté à bout de souffle est déjà remplacé par l’islamiste rampant et qui assurera à ces dignitaires de l’ Eglise actuelle, une place au pouvoir sans limite sur le peuple soumis ?

    IOSA

    12/05/2011 à 12 h 02 min
  • HOMERE Répondre

    J’aimerais savoir en quoi la France existe et qu’aurait elle de plus que les autres nations noyées dans le mondialisme nauséabond ?

    Peut on m’expliquer ?

    E n fait la France est comme les autres pays sans âme ni dessein…..elle erre dans le marais de l’inculture de et la guerre économique.

    Son destin est fini…..totalement,irrémédiablement !!

    Son déclin est commençé,il va se poursuivre inexorablement……

    12/05/2011 à 10 h 35 min
  • vozuti Répondre

    le projet de l’UMPS est de faire de la france le point central d’une zone qui comprendra l’europe, l’afrique et les pays arabes  et musulmans(grace au mélange de ces 3 populations sur le sol français).              les dirigeants de l’UMPS auront alors l’influence mondiale dont se vante Mr Myard.            mais le revers de la médaille c’est que la vraie france doit se dissoudre entièrement dans ce mélange informe.         en d’autre termes les français doivent etre sacrifiés pour que les vaniteux de l’UMPS puissent jouer les importants sur la scène internationale et prendre des décisions généralement calamiteuses.

    12/05/2011 à 2 h 09 min
  • Pierre Répondre

    La France (dirigee par l’UMPS = UMP et PS) n’est plus elle-meme. C’est cela l’image de notre pays chez nos voisins europeens. Il est difficile de ne pas etre d’accord avec cela quand les francais sont de plus en plus apatrides dans leur propre pays: a force d’immigration massive souvent inassimilable (pour faire baisser les salaires), discrimination dite "positive", islamisation, chute du pouvoir d’achat, integration europeenne coute que coute sans consultation du peuple, liberte d’expression confisquee, etc.

    Dans quel France Jacques Myard vit-il? dans la France du Cac 40…

    11/05/2011 à 20 h 44 min
  • vozuti Répondre

    à quoi sert l’influence actuelle de la France?  à défendre militairement les islamistes en Libye,à renverser des chefs d’états africains,à proposer une union de la Méditerranée entre l’europe et l’arabie?    le problème crucial  pour la France n’est pas d’etre influente mais de rester soi-meme.la France peut devenir un pays arabe influent ou gagner un match de foot avec une équipe exclusivement africaine,mais n’ est-ce pas justement cela le vrai déclin? cette descente pathétique d’un vaniteux qui se vante de sa propre déchéance.

    11/05/2011 à 15 h 53 min
  • Anonyme Répondre

    "Non, la France n’est pas morte"
    –        Effectivement…   C’est seulement 90% des Francais.

    Mancney

    11/05/2011 à 13 h 03 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: