Non, le programme du FN n’est pas marxiste !

Posté le décembre 10, 2014, 11:20
4 mins

Depuis sa création, le Front national fait l’objet d’accusations aussi fantaisistes que contradictoires.

Les slogans de la diabolisation sont bien connus. Ils visent à caricaturer notre parti en lui accolant une étiquette d’« ex­trême droite ».

Ce terme péjoratif est, depuis quelques semaines, complété par un nouvel argument, pour le moins surprenant : les propositions économiques de Marine le Pen seraient d’« extrême gauche ». Cette affirmation, émanant principalement des ténors de l’UMP, n’a évidemment aucune pertinence.

S’il existe parmi nos cadres des patriotes venant de la gauche (notamment chevènementiste), aucun des artisans de notre programme n’est un transfuge de l’extrême gauche : Bruno Lemaire, Philippe Murer, Jean-Richard Sultzer peuvent difficilement être suspectés de gauchisme !

Le Front national a toujours combattu le totalitarisme communiste, quelles que soient ses formes (soviétique, maoïste ou autres). Encore aujourd’hui, les groupuscules d’extrême gauche (trotskistes, anarchistes et antifascistes protégés par le gouvernement Valls) n’ont de cesse de harceler Marine Le Pen.

Supposer qu’il y ait une collusion idéologique entre « la gauche de la gauche » et le Front national est donc une absurdité.

Cette confusion entretenue sciemment par l’UMP se base sur une lecture biaisée de notre programme.

L’État stratège que nous prônons n’a aucun rapport avec le collectivisme.

Il s’agit de redonner à l’État les moyens d’agir (monnaie, frontières, budget…) selon une tradition française qui a fait ses preuves pendant des siècles.

Cette démarche prolonge l’œuvre de Colbert ou de De Gaulle, mais en aucun cas celle de Lénine.

Notre souhait de conserver la retraite à 60 ans, la Sécurité sociale et les services publics ne relève pas d’un raisonnement gauchiste. Nous pensons simplement qu’il existe d’énormes sources d’économie (coût de l’immigration, de l’Union européenne, de la fraude…) et qu’il n’est pas nécessaire d’abaisser le niveau de protection sociale dans notre pays.

C’est donc le pragmatisme et le patriotisme qui inspirent nos propositions économiques.

Notons d’ailleurs que les mairies FN, soucieuses de baisser la pression fiscale, sont engagées dans un plan de stabilisation, voire de diminution de la dépense publique.

En somme, cette bonne gestion municipale est aux antipodes du clientélisme de la gauche.

En y regardant de plus près, on constate qu’il n’y a presque rien de commun entre le programme économique du Front national et celui du Front de gauche.

Marine Le Pen propose de récupérer notre souveraineté monétaire, d’instaurer un protectionnisme national ciblé, tout en ré­duisant les gaspillages inouïs (notamment la gabegie que constitue la décentralisation).

Mélenchon, quant à lui, enfermé dans un internationalisme dogmatique, souhaite rester dans l’euro, imposer un protectionnisme européen à nos 27 partenaires, tout en maintenant le niveau global des dépenses publiques.

Outre la question centrale de l’immigration, il apparaît que le Front national a un projet économique complètement différent de celui de l’extrême gauche.

Le marxisme n’a jamais influencé, ni de près ni de loin, notre ligne politique.

Ceux qui nient cette évidence cherchent uniquement à créer de la confusion parmi les électeurs.

Face à cette nouvelle campagne d’amalgames et de dénigrements, l’analyse minutieuse des différentes propositions reste la meilleure réplique. Il est regrettable que la plupart des journalistes ne se livrent pas à cette analyse.

Louis Aliot

55 réponses à l'article : Non, le programme du FN n’est pas marxiste !

  1. Robert Marchenoir

    17/12/2014

    Programme de Marine le Pen : « Un Etat fort — Bâtir l’Etat stratège ».

    Programme de Martine Aubry : « Bâtissons l’Etat stratège ».

    Et vous me dites que le programme du FN n’est pas marxiste ?

    Programme du FN : « Mise en place d’une Planification Stratégique de la Réindustralisation » (avec les majuscules qui vont bien).

    Pourquoi pas un Commissariat au Plan, tant qu’à faire ? Ou un Gosplan (Staline 1921) ?

    Programme du FN : « La remise sur pieds des services publics décimés par trois décennies d’idéologie ultralibérale : L’UMP et le PS ont progressivement détruit le service public en votant Traités et directives européennes qui organisent dans tous les domaines la libéralisation, et en privatisant les services publics. »

    Le FN veut accroître l’emprise des services publics ? Revenir sur les privatisations micrométriques, voire cosmétiques déjà réalisées ? 57 % du PIB gaspillé dans la dépense publique, ça ne lui suffit pas ?

    On a droit à l’inénarrable truc des « économies », qui suffiraient à contenir la dépense publique. Bien sûr qu’il faut arrêter l’immigration de masse et les dépenses publiques qu’elle entraîne. Mais ça ne suffit pas. Le socialisme, même dans un seul pays, ça ne marche pas.

    Programme du FN : « Réduction de la mauvaise dépense, préservation de la bonne dépense utile et efficace. »

    Hahaha, mort de rire. Il y a les bons euros et les mauvais euros. 2 bons euros + 2 mauvais euros = 2 euros de dépense publique. C’est l’arithmétique « patriotique », je suppose.

    L’expérience montre que la « mauvaise dépense », c’est toujours la dépense des autres, tandis que la « bonne dépense », c’est l’argent qui atterrit dans ma poche. Comme 65 millions de Français pensent de cette façon, il n’est pas bien difficile de comprendre pourquoi le budget n’a jamais été équilibré depuis 40 ans.

    A moins d’expliquer aux Français que la dépense publique est mauvaise en soi, et qu’elle doit être la plus faible possible, il n’y a pas la moindre chance de la réduire.

    Un fonctionnaire supplémentaire, qu’il soit « bon » ou « mauvais », génère de la dépense publique car sa seule présence est une incitation à augmenter cette dépense. C’est pourquoi Marine le Pen (ou n’importe qui d’autre) DOIT dire que la réduction du nombre des fonctionnaires et l’abolition de leur statut sont indispensables.

    Le statut des fonctionnaires, instauré en 1946 par le chef du parti communiste Maurice Thorez, déserteur en URSS pendant la guerre et bombardé ministre d’Etat à la Libération par de Gaulle, est l’un des piliers qui a verrouillé la France dans le communisme.

    Non seulement Marine le Pen n’envisage pas d’abolir ce statut, mais elle veut renforcer le pouvoirs des fonctionnaires, procéder à des nationalisations, renforcer l’Etat, etc.

    Ca vous défrise qu’on traite Marine le Pen de marxiste ? Eh bien, qualifiez-la de fasciste, ce sera peut-être plus exact. Comparez :

    Marine le Pen : « L’émergence de la nation française au cours des siècles se caractérise par le rôle déterminant joué par l’Etat, un Etat fort qui a su unifier la nation, contenir les féodalités et les communautarismes, anéantir la tribalisation, aménager notre territoire et offrir progressivement à tous une éducation, des soins, une sécurité et des services publics de qualité. »

    Benito Mussolini : « Tout par l’État, rien hors de l’État, rien contre l’État ! »

    Répondre
  2. pi31416

    17/12/2014

    Marxiste ou pas marxiste, le programme du FN?

    Il n’y a pas très longtemps je suis tombé au hasard du Net sur une allocution de Marine Le Pen où elle expliquait son programme:

    1. on sort de l’euro
    2. on revient au franc sur la base de un franc pour un euro
    3. on dévalue aussitôt le franc de 25%

    Le reste, à l’avenant, en faisait un copié-collé des Soixante Foireuses où les dévaluations succédaient aux dévaluations à un rythme quasiment annuel, parfois même bisannuel, de sorte qu’on pouvait se vanter de Trente Glorieuses… en monnaie de Taubirat.

    Ce qui compte, ce n’est pas l’étiquette qu’on colle sur la bouteille de Château Lapompe 2015, 2016, etc, c’est ce qu’on met dedans.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17/12/2014

      Vous n’ ignorez pas que les foules ont été, de tous temps, sensibles et disposées à la facilité … le problème restant celui ci : que propose  » LaDroite  » ( c. à d. les autres Droites ) qui soit véritablement réalisable et … acceptable … C’est un sujet qu’ on aimerait voir traité et argumenté par des personnes compétentes dans les colonnes des  » 4 V² « 

      Répondre
    • vozuti

      17/12/2014

      On préfère une monnaie forte,mais le problème est que l’euro est fort grâce à l’industrie allemande,pas grâce à l’industrie française.
      La cause est la désindustrialisation.
      après,il n’y a que des mauvaises solutions : soit sortie de l’euro et dévaluation,soit baisse des salaires,soit endettement.
      et plus on attend,plus le problème s’aggrave.
      La question est : que fait on pour empêcher la désindustrialisation?
      le PS et L’ UMP répondent « rien »,pas de protectionnisme au nom du dogme mondialiste,de meme qu’on ne fa.à un moment donné ,il faudra bien payer cette politique irréaliste.la réalité ne fera pas de cadeaux.

      Répondre
  3. Robert Marchenoir

    17/12/2014

    Louis Aliot nous prend pour des cons. Lors de son discours inaugural, Marine le Pen proposait de nationaliser jusqu’à l’agriculture. Ce n’était pas dit explicitement, mais c’était bel et bien suggéré. Si les gens ont fini par se rendre compte que le FN était un parti de gauche, ce n’est tout de même pas par hasard.

    D’autre part, le FN est vigoureusement anti-libéral : comme le tchékiste soviétique Poutine, comme les communistes, comme la gauche et comme « l’UMPS » qui a prospéré sur un régime crypto-communiste depuis la Libération.

    Pour ne PAS être communiste en France, il FAUT être libéral. Sinon, au mieux, vous acceptez les institutions sociales françaises qui assurent la mainmise des communistes sur le pays (Sécurité sociale + statut des fonctionnaires + Education nationale aux mains des communistes + gestion par les « partenaires sociaux »), au pire (et c’est le cas du FN), vous voulez accentuer le communisme existant, c’est à dire protéger la Sécurité sociale (alors qu’il faut la détruire), défendre les « valeurs républicaines » (c’est à dire communistes) alors qu’il faut les détruire, etc, etc.

    Je précise que lorsque je parle de communistes, je ne parle évidemment pas de membres du parti communiste, ni même de personnes se réclamant de l’idéologie communiste. Je parle de personnes dont les idées politiques relèvent du communisme dans les faits, même si elles votent UMP, centriste ou je ne sais quoi d’autre.

    Répondre
  4. HOMERE

    16/12/2014

    On ne peut nier l’apport de Phillipot ex MRC dans le programme du FN et principalement sur les aspects sociaux;c’est indéniable !
    La ligne politique du FN a bien sûr bougée sur ces points,s’éloignant largement du libéralisme vilipendé par MLP….c’est du Phillipot pur jus.Les ouvriers et les employés ne s’y sont pas trompés en rejoignant le FN.
    Il sera aussi intéressant de voir si les aspects « sociétaux » vont aussi bouger sous l’influence de Florian dont Closer à fait des révélations assez précises….rappelons simplement l’absence de MLP à la manif pour tous !! simple hasard ?
    Personnellement je crois l’influence de ce gaucho repenti très néfaste au FN Marion MLP ne s’y est pas trompée !!

    Répondre
  5. Jacky Social

    11/12/2014

    @Jojo-la-trollure: voici une citation qui évidemment ne prouve rien, mais fait réfléchir:
    « A society that puts equality – in the sense of equality of outcome – ahead of freedom will end up with neither equality, nor freedom. » — Andrew Jackson, 7th POTUS. C’est un mec du 19ème siècle et sa maxime est et reste vachement moderne. La France du 21ème siècle, elle n’a ni la Liberté, ni l’Egalité en Droit. Mais-mais-mais elle a les syndicats qui ne sont rien car ils ne sont ni élus, ni reconnus par la majorité. Ils n’ont même pas la personnalité juridique. Mais ils donnent des leçons.

    Répondre
    • Jaures

      11/12/2014

      Vous pouvez penser ce que vous voulez mais ce que vous dîtes est erroné.
      Les syndicats sont régis par la loi 1901 et ont donc une personnalité civile, ils ont le droit de posséder des biens et d’ester en justice.
      En second lieu, les délégués syndicaux sont élus au suffrage universel durant les élections professionnelles organisées au sein des entreprises. Le représentativité des syndicats est établie sur la base des résultats nationaux.
      Vous pouvez critiquer les syndicats, cela n’a rien d’original, mais sur des bases réelles, pas sur des fantasmes.

      Répondre
      • Jacky Social

        12/12/2014

        @Joe Rèès, du socialo-communisme de cowboy: les syndicats ont-ils la responsabilité pénale en France? En cas de casse, est-il possible de les poursuivre en justice? Apparemment non, car lorsqu’ils bloquent et prennent en otage un pays, il n’y a jamais aucune conséquence pour eux, bien entendu. Comme c’est facile. De quel droit interdisent–ils aux gens de travailler lorsque ceux-ci veulent travailler?

        Répondre
  6. Magne

    11/12/2014

    @ Jaurès

    Par dépit … ; et en 1789 c’est aussi par dépit , quand le roi et ses ministres n’arrivant pas à réformer et à se moderniser , appellent les Etats Généraux pour résoudre la crise financière et politique au moment où le Peuple crève de faim dans les campagnes .

    C’était trop tard .

    Malheureusement le Peuple est analphabète et la grande bénéficiare sera la bourgeoisie qui récupérera , à vil prix , les biens du clergé et de la noblesse .

    Je suis remonté dans ma lignée et le premier des miens qui sait lire et écrire est né en 1854 , et sera régisseur au Château , bien qu’il possède une ferme .

    C’est pour cette raison que les Français recommenceront à plusieurs reprises 1830 + 1848 + 1870 + 1936 + 1968 , et 2017 ? , mais – là comme on dit à gauche , les  » sans dents  » ou comme on dit à droite les  » petits blancs  » n’ont aucune notion d’économie et aucune chance de parvenir aux  » affaires  » .

    Méfiez – vous Jaurès que les sans dents et les petits blancs qui ont Internet finissent par s’unir et transformer l’essai .

    Je tiens quand même à vous rassurer . Il n’y aura pas tout ce que vous prédisez , vos fantasmes disparaîtront , et ce sera tant mieux pour vous .

    Répondre
    • Jaures

      11/12/2014

      Je vous parle du FN en 2014.
      Pour ce qui concerne 1789, je ne suis pas sûr que le contexte soit comparable.

      Répondre
  7. druant philippe

    11/12/2014

    jaures:

    je me souviens de la 1ère estimation de JP Gourevitch qui a fixé un chiffre de 40 milliards € de coût net (dépenses en faveurs des étrangers – recettes provenant des étrangers) si je me souviens bien (il s’ est basé sur les chiffres de l’ INSEE) .
    70 milliards par contre me semblent énormes mais qui sait ?
    S’ en prendre seulement à l’ immigration ne résoudra pas tout , c’est sûr, mais un tel coût est colossal et doit donc être réduit drastiquement sans compter les dégâts psychologiques que ces gens causent dans la population FDS .
    Je verrais bien en complément un effort en matière de dette avec une renégociation de sa totalité (remboursement du capital sur une plus longue période et diminution de la charge d’ intérêts) .
    Vous connaissez mon opinion en matière de gestion de la démographie (adepte d’ une certaine décroissance démographique) qui m’ a valu une solide querelle avec Jacky social .

    Répondre
    • Jaures

      11/12/2014

      « 70 milliards par contre me semblent énormes mais qui sait ? ». Justement, personne ne sait vraiment.
      Selon les études, on dit que l’immigration rapporte, que son impact est nul ou qu’elle coûte selon les rapports, entre 10 et 70 milliards.
      Forger un programme sur tant d’incertitudes est irresponsable.
      D’autant que s’y ajoute la sortie de l’euro, voire de l’Europe, avec là également des conséquences difficiles à évaluer.
      La plupart des électeurs du FN (et probablement la totalité des dirigeants) ne croient d’ailleurs pas vraiment à ce programme et votent surtout par dépit.

      Répondre
      • vozuti

        11/12/2014

        Dire que l’immigration rapporte selon certaines étude est une plaisanterie.Une « étude »,il y a 2 ou 3 ans, concluait que l’immigration rapportait.
        Mais en lisant le détail, on voyait que les calculs étaient grossièrement erronés: les 3 quarts des dépenses n’avaient pas été prises en compte.
        On pouvait se demander si les auteurs de l’étude savaient faire une addition et une soustraction.

        Répondre
        • Jaures

          11/12/2014

          Qui sait compter dans ces multiples études ?
          Gourevitch évoqué plus a avancé 35 à 70 milliards de coût (chiffre haut repris par Mme Le Pen), puis a révisé son chiffre pour l’établir de 9 à 17 milliards.
          Question, si au bout du compte, au lieu de 70 milliards, Mme Le Pen n’en récupère qu’entre 9 et 17 (si le seul expert qu’elle considère est le bon !), qu’en est-il du programme économique ?
          Où Mme Le Pen va trouver les 55 à 60 milliards qui vont lui manquer pour boucler son budget ?

          Répondre
          • vozuti

            12/12/2014

            oui, comme on ne peut pas chiffrer exactement le coût des 15 millions d’arabes et d’africains que l’on a installés depuis 1975 ,autant continuer à en installer 250000 par an pendant encore quelques siècles ;on est plus à ça près.
            Et puisque la corruption fait partie de la nature humaine, continuons à financer des milliers de travaux inutiles du style aéroport de notre dame des landes;si on est réaliste,il faut laisser les escrocs se remplir les poches.
            Et puisqu’il est stupide de se protéger,laissons partir vers la chine ce qui reste comme industrie;les français pourront toujours vendre des cacahuètes.
            On ne change pas une équipe qui perds,surtout si on aime se faire enc…
            Alors continuons avec l’umps,on ne pourra pas trouver pire.

  8. quinctius cincinnatus

    11/12/2014

    les éléments de démonstration de la politique économique voulue par le F.N. et que nous délivre Monsieur Louis Aliot *** sont grosso modo ceux que donne Nicolas Dupont-Aignan, c. à d. du Colbertisme  » à la sauce contemporaine  » ( du  » gaullisme quoi ! ) , le problème étant que nous ne sommes pas ( pour des raisons de dépendances dénommées pudiquement  » alliances  » ) en République Populaire .Chinoise et que l’ environnement industriel a considérablement changé

    Comme d’ autre part le  » libéralisme  » du F.N. semble se faire surtout dans le domaine dit sociétal comme en témoigne le  » racolage  » de Monsieur Chenu , ancien secrétaire général en charge de la Culture à l’ U.M.P. , qui n’ est autre que le fondateur de la … Gay-Pride ( une  » procession  » aussi colorée et bruyante dans Paris que le défilé du Nouvel An Chinois ) et que derechef il reprend un poste de Secrétaire National en charge de la Culture dans son nouveau Parti ( le R.B.M. ) chacun est en droit de se poser la question suivante : UMPFN ?

    *** très bien que Aliot ait pu s’ exprimer dans les 4 V² espérons qu’ il en sera de même pour tous les  » autres « 

    Répondre
  9. druant philippe

    11/12/2014

    N’ oublions pas que le vote FN est focalisé sur la régulation de l’ immigration : le seul parti hors la Bande des 4 UMPS – EELV -Moudem -FDG qui ose proposer des mesures visant à limiter
    cette désastreuse immigration .
    Etant remigrationniste avec renégociation des traités bilatéraux relatifs aux migrations hors UE , je trouve la position du FN molle mais peut-être est-elle seulement tactique ?

    Répondre
    • Jaures

      11/12/2014

      Justement Philippe, l’essentiel du programme de Mme Le Pen est basée sur le postulat que l’immigration coûte 70 milliards par an (chiffres uniquement avancés par Yves-Marie Laulan ).
      Etes-vous vraiment persuadé que s’en prendre à l’immigration permettra une telle économie ?
      Le Japon qui a très peu d’immigration est en stagnation économique et en chute démographique. Les problèmes sont-ils uniquement dus à l’immigration ?

      Répondre
  10. Jaures

    11/12/2014

    Anomalie, je pense que la stratégie du FN est d’asseoir un pouvoir local mais de rester dans l’opposition nationale.
    Le PCF a longtemps prospéré ainsi.

    Répondre
    • Anomalie

      11/12/2014

      L’avenir nous le dira…

      Répondre
  11. Magne

    11/12/2014

    C’est de bonne guerre de critiquer les programme de l’adversaire , surtout quand l’adversaire se fait menaçant .

    La gauche du PS et la gauche de la gauche ( Front de gauche ) comprend que son électorat lui échappe et va tenter de le récupérer en faisant mine de combattre le texte du nouveau ministre de l’économie , M. Emmanuel Macron .

    Les places sont bonnes et personne ne semble préoccupé par le sort des 5 millions de chômeurs , ces  » couches défavorisées  » ( défavorisées par qui ) , que l’on dirige vers les restaurants du coeur , en leur octroyant une prime de noël , généreusement attribuée par les amis de Jaurès et sous certaines conditions .

    Le problème c’est que malgré tout l’arsenal répressif ( force de l’ordre et magistrats ) et journalistes à la solde du système ( il fallait entendre hier un journaliste bas de gamme opposé à Marine le Pen , à son intelligence , sa sensiblité , sa capacité à prendre de grandes décisons ) les faits sont là , la pression va se faire de plus en plus forte ( dans les urnes ) et les rats quitteront le navire .

    Répondre
  12. Marquais

    11/12/2014

    « Ils » nous disent qu’avec le temps des peuples différents peuvent très bien vivre ensemble ???
    Ah ben oui ! mais quand on voit des « populations » différentes s’entre-tuer après des millénaires de cohabitation, on se demande si nos moralistes de pacotille ne se payent pas , en plus, notre tronche !

    Répondre
    • Jaures

      11/12/2014

      C’est l’Histoire qui marche en titubant.
      Des populations se font la guerre après des siècles de bonne entente.
      D’autres sont devenus alliés après des siècles de guerres incessantes.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        11/12/2014

        en somme, et pour résumer , l’ Histoire nous saoule !

        Répondre
  13. euréka

    10/12/2014

    @jacky social

    « L’immigration, on s’en fout. Pourquoi? Parce que la solution doit passer par la suppression d’allocs en tout genre. Et vous verrez que bon nombre de parasites s’en iront. »

    N’importe quoi ! Parce que vous croyez que la suppression des allocs va les faire déguerpir vers d’autres cieux ? Vous n’y êtes pas du tout.
    Je vais vous dire ce qui se passerait.
    Il y aurait des émeutes, et des razzias. Oui monsieur Jacky la racaille se servira. Elle ne rêve que de cela, aller au clash avec les pouvoirs publics et accesssoirement avec les Français.

    Vous sous-estimez le danger comme vous sous-estimez la plupart de ceux qui ne sont pas totalement en phase avec vous.

    Répondre
    • Jacky Social

      10/12/2014

      @eureka: vous avez raison et j’apprécie votre commentaire. MAIS n’avez-vous pas un grrrand Etahaha puissant (particulièrement quant il s’agit de confisquer l’argent des gens, c’est vrai) et surtout une armée digne de ce nom? C’est eux, les racailles, qui sous-estiment la puissance feu.

      Répondre
    • verdad

      11/12/2014

      Non Eureka
      la formule doit appliquer la technique du SAUCISONNAGE !

      Répondre
  14. DESOYER

    10/12/2014

    Sur la vraie nature du FN, je vous renvoie à mon livre « Economie ou socialisme: il faut choisir ».

    Répondre
  15. quinctius cincinnatus

    10/12/2014

    les O.N.G. Internationales ( ici …. une O.N.G. allemande, il me semble ) servent aussi à quelque chose ; le site du  » Point  » affichait hier la carte de France des corruptions  » avérées « . Si on excepte les Isles ( Mayotte largement en tête suivie de la Guyane – qui n’ est pas une … ile – et de la Nouvelle Calédonie, puis des Antilles etc … ) les Régions dites métropolitaines les plus touchées par la Corruption sont …. l’ Ile de France, P;A.C.A. , Languedoc – Roussillon … Aquitaine- mais oui – Nord Pas de Calais à noter des Régions » pures  » : Champagne , Bourgogne, Franche-Comté, Anjou et Touraine … une étude des préférences politiques et de la conservation de certaines valeurs *** disons  » chrétiennes  » serait intéressante à faire

    *** nous aurons une réaction  » laïque  » à n’ en pas douter … prière de ne pas y donner suite car on ne dialogue pas avec celui qui veut vous enfumer

    Répondre
  16. vozuti

    10/12/2014

    Tous le monde sous-estime le prix exorbitant de la corruption.
    Si les maires FN arrivent à faire baisser les impôts, malgré l’absence de subventions des régions et de l’état,ils apporteront la preuve qu’une gestion honnête permet de réduire la pression fiscale.
    L’élection de 2017 se jouera sur les résultats concrets dans les mairies FN,pas sur des discussions stériles sur les programmes des uns et des autres.

    Répondre
    • Jacky Social

      10/12/2014

      @vozuti: IL NOUS FAUT DES POLITICIENS Z’HONNÊTES. Ca, c’est la solution. Roooh, y comprennent pas. C’est vrai quoi, zut.

      Répondre
      • vozuti

        10/12/2014

        @jacky,votre commentaire ironique illustre parfaitement mon propos: en france ,la corruption est tellement entrée dans les mœurs que personne n’y prête attention et que l’honnêteté est considérée comme une valeur ringarde sans importance.
        Et pourtant,ce qui est dépassé à notre époque,c’est le vieil affrontement idéologique gauche_droite qui vous passionne.Si vous saviez observer plutôt que de vous emballer sur des théories d’un autre siècle,vous comprendriez que le fléau de notre époque est la corruption,surtout en france.

        Répondre
        • Jacky Social

          10/12/2014

          @vozuti: vous ne comprenez pas le monde, mon cher. Et c’est pas vous qui arrêterez la mondialisation. C’est la France qui est dépassée. Quant à la corruption, vous souhaitez un monde parfait. Quelle naïveté! Je vous souhaite bonne chance. Ce n’est pas la priorité. Si moins d’état, moins de corruption. C’est par là qu’il faut commencer. Et ça, c’est possible. Arrêtez la corruption, c’est comme essayer d’empêcher de pleuvoir. Vous oubliez le facteur humain. Soyez réaliste et restez dans le domaine du possible.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            10/12/2014

            auriez vous une tendance à être corruptible que cela ne m’ étonnerai point !

          • vozuti

            10/12/2014

            @jacky: « Si moins d’état, moins de corruption. »
            C’est vrai en partie.Mais cela n’empêche pas les délocalisations et l’immigration que les politiciens véreux encourageront jusqu’à la désindustrialisation complète et le changement total de population.
            Si l’ont considère que que la corruption est normale notre société disparaitra.Un arbre pourri ne survit pas.

          • Jacky Social

            10/12/2014

            @QC: Que veut dire « être corruptible »? Tout homme l’est. C’est juste une question de prix ou de donnant-donnant. Je ne sais pas à quel point je suis ou non corruptible. Le cas ne s’est jamais présenté car je n’ai jamais occupé d’office public. Je ne suis d’ailleurs pas demandeur car faire l’andouille à serrer des mains de cons dans des campagnes électorales, non, j’aurais trop honte.
            @vozuti: Que viennent faire les délocalisations et l’immigration avec la corruption? Je n’ai jamais suggéré que la corruption était normale. Bien au contraire. Mais croire que ce fléau disparaîtra par plus de contrôles et l’élection de politiciens honnêtes, c’est très naïf. La seule façon de l’éradiquer au maximum, c’est de réduire l’interventionnisme de l’état au maximum. Et ça, c’est faisable. Eradiquer la corruption, c’est impossible tout simplement. Celui qui y est arrivé pendant un moment, c’est l’ancien Président de la Géorgie. Mais alors la corruption s’est déplacée et revient au galop en ce moment. Le combat n’est jamais fini. La seule garantie, c’est le moins d’Etat. Compter sur la bonne volonté de la « classe politique » et de la « fonxion poublique » (on a failli écrire la « ponction publique »), c’est comme croire au Père Noël. Je suppose qu’à votre âge, vous savez quand même que le Père Noël n’existe pas et que ce n’est pas l’Etahahaha non plus.

          • vozuti

            10/12/2014

            @jacky,selon vous,il ne faut surtout pas virer les politiciens véreux parce que ce serait faire preuve de naïveté.
            Inutile aussi de chercher un plombier ou un garagiste honnête ? il vaut mieux continuer de confier sa voiture à celui qui fait du sale boulot pour 3 fois plus cher ? c’est plus réaliste ?

          • Jacky Social

            10/12/2014

            @vozuti: enfin, vous le faites exprès. Vous DEVEZ au contraire virer ces politiciens, mais surtout et aussi réduire la voilure de l’Etat. C’est évident et surtout faisable. Venir à bout de la corruption entièrement, c’est peine perdue. Comme avec le gauchisme.

          • vozuti

            10/12/2014

            @jacky,réduire le budget de l’état aussi,bien sur.
            notre désaccord ne portait pas la dessus.

          • euréka

            11/12/2014

            Je suis bien obligée de vous donner raison : moins d’état pour moins de corruption.
            Tous nos politicaillons ambitionnent d’arriver au pouvoir pour l’accès qu’il donne à l’argent de la corruption.
            Moins il y aura de ces sangsues, et moins il y aura de corruption.

            Soyons sérieux, un monde sans corruption ça n’existe pas.
            Encore moins en politique. Il est même rassurant que ça sente un petit peu la merde. Ca reste humain.

        • Jacky Social

          10/12/2014

          @vozuti: en quoi sommes-nous en désaccord alors? Bien sûr que l’opposition gauche-droite a toujours du sens, même comme jamais auparavant. Alors voici ma définition de la Droite: libéralisme sur l’économie et conservatisme sur les valeurs. La gauche, c’est exactement le contraire. Bien sûr, dans une certaine mesure, certains seront libéraux et sur les valeurs et sur l’économie. Alors, ceux-là seront également de droite car le système économique est plus important que de savoir ce que chacun fait des valeurs ou dans son lit. De toutes façons, le rôle de l’Etahaha doit être limité pour raison de sécurité vis-à-vis des Libertés et le choix de vie doit rester possible dans les limites évidemment du respect de l’autre (ex.: la pédophilie ne peut évidemment être associée à un choix de vie). Mais ce n’est pas le cas aujourd’hui avec cette brave gôôche « morale », si « juste », si « bonne » et si liberticide.

          Répondre
  17. Jaures

    10/12/2014

    En fait, le FN n’est ni marxiste, ni de droite, ni de gauche tout en étant tout cela à la fois.
    C’est qu’il est un parti populiste qui donc adapte son programme à l’air du temps.
    En 2007, J.Marie Le Pen avait présenté un programme économique à l’exact opposé de celui de Marine en 2012.

    Le FN accumule des promesses sociales que pourrait avancer le Front de Gauche. Outre le retour de la retraite à 60 ans, il promet une augmentation des salaires de 200€, le dégel du point d’indice des fonctionnaires, un relèvement des pensions retraites, un salaire parental,…
    Il ne souhaite pas seulement un retour de l’Etat, mais des nationalisations (comme le site de Florange ou les banques de dépôt).
    On voit donc que le FN a plus que des points communs avec l’extrême gauche.

    Là où ils divergent, c’est vrai, c’est sur les moyens de financer cette politique. Pour le Front de Gauche, ce sont les riches qui paieront. Pour le FN, ce seront les immigrés (qui selon le FN coûtent 100 milliards par an) et la sortie de l’euro censée relancer la croissance.
    Pourtant on pourrait objecter que même les pays hors zone euro, comme la Grande-Bretagne, ne sont guère enclins à instaurer de nouvelles avancées sociales.
    On pourrait également rappeler que lutter contre l’immigration à également un coût élevé.
    Et si l’immigration actuelle coûte 100 milliards, on peut imaginer qu’un arrêt de l’immigration stabilisera cette somme mais comment la réduire sans expulser massivement les immigrés présents?
    Comment et avec quels moyens expulser 5 à 10 millions de personnes ? Quelle organisation ?
    Car il faut être conséquent: si la fin de l’immigration doit financer la politique sociale, du nombre d’expulsés dépendra la teneur de nos nouveaux avantages.

    Et rappelons que parallèlement à cet immense défi, la France devra gérer une sortie de l’euro et un nouveau protectionnisme. Combien de temps mettront nos entreprises à s’adapter à cette nouvelle situation ?

    Populiste, le programme du FN est fondé sur des fantasmes. Le FN sait que les Français veulent tout et son contraire: que les produits français soient protégés mais puissent être librement exportés, sortir de l’euro mais sans inflation ni augmentation des taux d’intérêts, expulser les immigrés mais sans faire les travaux qu’ils effectuent, que les pensions augmentent mais pas les cotisations ni leur durée, que les salaires augmentent sans avoir à lutter ou se former, que leur entreprise soit nationalisée mais que les impôts baissent,..

    Le problème est que beaucoup de Français sont tellement habitués à vivre en crise qu’ils pensent que la situation ne peut être pire et qu’on ne risque rien à tenter une expérience FN. Je ne pense pas d’ailleurs que le FN souhaite prendre les commandes du pays. Il songe plutôt à développer son entreprise familiale, se protégeant des responsabilités en excluant toute alliance.
    Cela ne fonctionne pas si mal.

    Répondre
    • Jacky Social

      10/12/2014

      @Jaurès: encore faut-il savoir ce que signifie « de gauche », « de droite » et « marxiste ». En France, ces trois adjectifs sont synonymes dans la pratique. Et pour une fois, Jaurès, vous nous produisez une analyse assez saine de la situation, sauf sur ceci:
      « Pourtant on pourrait objecter que même les pays hors zone euro, comme la Grande-Bretagne, ne sont guère enclins à instaurer de nouvelles avancées sociales ». Ils ont bien raison. Quelle seraient ou devraient être ces avancées? L’instauration d’un pouvoir de type soviétique? Franciser lentement le Royaume? Non ! Je n’aime pas Cameron qui n’est pas plus Conservateur que Tony Blair n’était de gôôôche. Un mec bien, Tony Blair. Il nous a fait l’entrisme à l’envers, pour une fois. Et puis l’alliance avec les USA, génial. Avec Gordon Brown(-shirt?), l’Ecossais, là on a eu droit à la vraie gôôôche pur jus avec son lot de fabianisme. Un désastre. Si je devais voter en GB, je ne sais pas pour qui je voterais. Pas pour Farage, en tout cas, qui trouve qu’il faut garder la NHS en l’état, c’est le cas de le dire. Donc, c’est pas la peine.

      Répondre
      • Jaures

        10/12/2014

        Je ne portais pas de jugements de valeur. Je constatais simplement que ne pas faire partie de la zone euro ne permettait ni d’échapper à la crise, ni de faire des miracles en termes d’avancées sociales.

        Répondre
        • Jacky Social

          10/12/2014

          En vous suivant Jaurès, on pourrait faire entrer la Chine dans la zone euro. La crise est due essentiellement au modèle social que tout le monde nous envie soi-disant mais que personne ne copie. Le FN et son protectionnisme, mais c’est à mourir de rire d’un point de vue économique. C’est du soviétisme à la française. Donc on est bien dans le marxisme. Et qui viendra investir dans un pays qui se protège et dont le marché est trop petit pour rester tout seul? Car bien entendu si vous entrez dans le protectionnisme, attendez-vous à des mesures de rétorsion. Que produit la France qui ne se produise ailleurs? Tout est imitable, même le vin et le Roquefort. Alors, le programme du FN, c’est bête et naïf. Y a-t-il quelqu’un qui croit vraiment que leurs billevesées (sortie de l’euro et protectionnisme)soient la solution? Encore une fois, La France est dans le délire complet.

          Répondre
          • vozuti

            10/12/2014

            @jacky,si se protéger « c’est bête et naïf »,cela signifie que vous acceptez d’être payé comme un chinois…ou plus probablement que vous faites trimer les chinois pour faire des marges énormes.Je « ne comprend pas le monde »,mais j’ai deviné votre boulot : esclavagiste moderne.

        • Jacky Social

          10/12/2014

          @Jaurès: je ne vous parle pas de jugement de valeur, mais de définitions.

          Répondre
          • Jacky Social

            10/12/2014

            @vozuti: aujourd’hui l’esclavagiste hors pair, c’est l’Etahahaha avec tous les impôts inutiles payés pour rien qui sont dilapidés par des élites qui n’en sont pas. On doit travailler énormément pour garder un peu d’argent à soi et encore on nous le reproche dans les media, les églises (de France avec son clergé de la partageuse gôôche qui a vidé les églises) et même le système éducatif. Quant aux salaires de Chinois, vous ne comprenez pas qu’il y aura toujours des gens qui voudront entreprendre, ne fût-ce que pour couvrir les besoins immédiats au niveau de nos économies locales. Ceux-là savent très bien qu’ils ne peuvent payer des salaires de Chinois, car ça n’a pas de sens. Par contre, ils ne veulent plus, et ils ont bien raison, contribuer au système social et autre. Il faut libérer ces forces entrepreneuriales qui n’osent se lancer par crainte de l’échec évident. Ainsi, lorsque j’emploie un salarié et lui paie disons €1500, il me coûte environ entre €4000 et €4500, ce qui fait trois plus. Ni le salarié, ni moi-même ne sommes contents. Celui qui s’en tire bien, c’est qui? Hein, c’est qui hein, le youki? Ben c’est l’Etahahaha qui se marre bien en nous tondant l’herbe sur le dos. La part du lion, c’est toujours pour l’Etahaha. De quel droit? Et à vous lire, on en redemande. Et puis c’est moi l’esclavagiste. Comme beaucoup de Français, vous n’avez rien compris ou alors vous le faite exprès.

          • vozuti

            10/12/2014

            Sur ce point je suis d’accord avec vous.
            j’ai parlé d’esclavagisme pour les délocalisations;pas pour le boulot de patron.

    • Anomalie

      10/12/2014

      Excellente analyse socio-politique que je partage entièrement. Presque entièrement. En effet, je pense que la génération Marine Le Pen et les caciques qui l’entourent veulent réellement le pouvoir – et font tout pour l’obtenir. Ce n’est pas qu’une question de rhétorique (« dernier arrêt au stand »), c’est un véritable dessein vers lequel est entièrement tournée la politique de conquête locale – municipale, cantonale et régionale – et la réorganisation du parti autour du renforcement d’une équipe de cadres dirigeants, d’intellectuels, d’économistes. Les transfuges d’autres partis, organismes ou syndicats sont aujourd’hui jusqu’à trois fois plus nombreux qu’à n’importe quelle période antérieure. Ce que vous dites était vrai du temps du père, ça ne l’est plus – malheureusement serais-je tenté d’ajouter – aujourd’hui.

      Répondre
    • damade

      12/12/2014

      Le FN-RBM a d’excellents économistes…pas d’inquiétude les projets sont en place!!!!
      Précision MARINE sera pour le referendum…ne cesse de PRECISER qu’elle ne décidera pas…..DECISIONS des citoyens par les différents votes!!!!!!!!!!!!!!
      C’EST LA DEMOCRATIE…………A ce jour NOUS SOMMES sous
      UNE DICTATURE , GESTION par des ESCROCS!!!!!!!!!!!

      Répondre
      • Jaures

        12/12/2014

        En ce cas inutile de faire un programme: tout se décidera au coup par coup par referendum.

        Répondre
  18. vozuti

    10/12/2014

    Avant que le PS prenne le relais,l’UMP avait atteint en 2012 un record mondial de taxe.
    Le gouvernement UMP récupérait 56% du PIB,ce qui le placerait à l’extrême gauche dans n’importe quel pays.
    Mais en France l’UMP peut se présenter comme un parti de droite,sans que personne ne relève cette absurdité.l’UMP ose même attaquer le FN sur le thème « ils sont encore plus à gauche que nous ».
    Mais comment être plus à gauche qu’un parti qui prélève 56% du PIB ?

    Répondre
  19. Jacky Social

    10/12/2014

    @Auteur du texte: évidemment, si c’est l’UMPS qui le dit, ça ne tient pas la route. Surtout en parlant de marxisme. Cher monsieur, la France ne sort pas de sa torpeur et de sa crise car elle est devenue étatiste d’inspiration marxiste. Ce qui reste du capitalisme est un capitalisme de connivence. Ce n’est pas ça qu’on attend lorsqu’on parle de liberté d’entreprendre. Marine Le Pen ne propose aucune solution capable de sortir de cette économie étatiste subsidiée et régulée à l’extrême. Le FN est incapable de penser hors de la boîte. JMLP était un Reaganien, un Thatchérien. C’était autre chose. L’immigration, on s’en fout. Pourquoi? Parce que la solution doit passer par la suppression d’allocs en tout genre. Et vous verrez que bon nombre de parasites s’en iront. Aujourd’hui, ceux qui quittent la France, ce sont ceux qui ne veulent plus nourrir les parasites et qui veulent réussir leurs vies ailleurs. Aucun parti politique français ne remet le beau modèle social étatiste en question. Il ne s’agit pas de donner la priorité aux Français, ce qui revient à dire, on garde le système de redistribution entre nous. NON! C’est le système qui est défaillant. Une immense réforme fiscale est nécessaire. Vous ne le proposez pas? OK, ben alors, c’est pas la peine! Le FN fait donc partie du problème. Il n’y a que l’angle d’attaque qui change et rien d’autre. Et donc, rien ne changera. Si MLP devenait présidente, je ne vois pas du tout ce que ça changerait. Maintenant, je suis prêt à vous écouter et à lire votre programme en détail en espérant qu’il sera différent càd. qu’il sera susceptible de produire un redressement rapide de l’économie française. Sinon, autant voter Mélanchon.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)