Notre liberté rétrécit comme peau de chagrin…

Posté le juin 09, 2020, 11:22
2 mins

Guillaume de Thieulloy s’est fait le défenseur des libertés à maintes reprises et c’est encore le cas dans les « 4 Vérités » n° 1245 avec cette loi dite « Avia » qui est un pas de plus (je dirais même une enjambée) vers la destruction de nos libertés.

Ce sont, la plupart du temps, de petites pertes de liberté mais, cumulées, elles deviennent une atteinte intolérable à notre dignité.

On peut en citer quelques-unes, récentes :

– Limitation à 80 km/h sans aucun fondement justifié.
– Limitation absolument incompréhensible des déplacements dans un rayon de 100 km autour de notre domicile.
– Plages et nature interdites.
– Au total 20 millions de contrôles en 3 mois de confinement.
Mais on peut aussi citer de nombreuses libertés supprimées au cours des dernières années ou décennies :
– Liberté de choix d’une assurance sociale.
– Liberté d’entreprendre (situation de rente et numerus clausus).
– Liberté d’aider ses voisins gratuitement.
– Liberté d’aménager sa propriété comme on le souhaite.
– Liberté d’émettre un avis opposé à la seule responsabilité humaine du réchauffement climatique. Etc.

Avec cette loi Avia, nous nous orientons, à terme, vers l’interdiction, sous couvert de prohiber les « propos haineux », de toute critique de l’islam et l’islamisme.

Qu’il semble loin le temps où nous étions tous Charlie !

Je voudrais, pour terminer, rappeler une citation :

« La meilleure façon de contrôler un peuple, et de le contrôler complètement, c’est de lui retirer un petit peu de liberté à la fois pour rogner ses droits par des milliers de réductions minuscules et presque imperceptibles. De cette façon, les gens ne verront pas qu’on leur retire ces droits et ces libertés, jusqu’au point où ces changements ne pourront plus être inversés. »

Signé : Adolphe Hitler dans « Mein Kampf ». On connaît la suite !

La liberté est un acquis trop précieux pour l’abandonner aux mains de quelque politicien que ce soit !

2 réponses à l'article : Notre liberté rétrécit comme peau de chagrin…

  1. quinctius cincinnatus

    13/06/2020

    lisons tous, hommes et femmes , l’ écrivain(e) Abnousse Shalmani

    Répondre
  2. HansImSchnoggeLoch

    09/06/2020

    En ces temps de lutte 1) contre les inégalités raciales 2), si une peau doit rétrécir ce sera naturellement celle de la population blanche.
    Tout le chagrin doit leur être résevé, ce ne sera que justice bien rendue.

    1) après la lutte sans merci contre le virus chinois.
    2) ce mot n’existe d’ailleurs plus dans la langue française, je m’excuse d’avance de l’avoir utilisé.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)