Notre trop chère pression fiscale

Posté le juin 27, 2011, 12:00
7 mins

Après une pluie d’affaires en tous genres défrayant la chronique depuis 40 ans déjà, depuis les Diamants de Bocassa, Urba et bien d’autres scandales encore, voilà maintenant que des «élites dirigeantes» s’adonnent aussi à de vulgaires affaires de mœurs, tels des détraqués sexuels ! Faudra-t-il que la république les fasse castrer ?… A se demander qui enseigne à l’ENA, pour qu’une fois nommé à une haute fonction, l’élu puisse ainsi avoir le droit de s’estimer au dessus des lois pour tout se permettre, au lieu de donner l’exemple et d’inspirer la confiance ?

Cette fois les accusations à l’encontre de DSK dépassent l’entendement pour atteindre, si elles s’avèrent fondées, des sommets jamais atteints dans l’insoutenable, le sordide et l’opprobre. Dire que c’était lui, le meilleur candidat d’un certain parti politique qui contient le mot social dans son intitulé !

Cette affaire lamentable et les autres, confirment que notre beau pays de France se retrouve très mal récompensé de sa générosité. Il n’a jamais cessé d’accueillir les familles de diverses communautés au nom de la fameuse Charte des Droits de l’Homme, dont certains bafouent aujourd’hui allègrement les Devoirs de bon Citoyen qui y sont également inscrits. Honteux !

Aux yeux du monde entier, n’attendent-ils pas en effet que la France leur ait même permis d’atteindre aussi de hauts postes, pour déshonorer alors notre pays, ses habitants et leur propre communauté ? Que dire des 6 millions versés pour cautionner une braguette ?

Un projet de Charte éthique obligataire de l’élu

Il aura donc fallu attendre une sombre affaire de moeurs, dévoilée grâce aux moyens de la police et de la Justice américaine, pour révéler les silences complices de tous nos grands médias, lorsqu’ils savent que la France peut confier de hautes responsabilités à des gens qui n’en sont pas dignes. Notre justice n’a-t-elle pas été trop laxiste devant tant d’affaires ?

Or, c’était pour instaurer justement un garde fou durant tout exercice de mandat non surveillé, que nous avions élaboré dès 2009 un projet de Charte éthique obligataire de l’élu, retenu par le Président du Parlement Européen, auquel aucune instance française républicaine n’a daigné répondre à ce jour. Quel mépris pour notre démocratie qui ne devient qu’une illusion lyrique ?

Car ces silences coupables couvrent le déclin politique français. Comment notre Justice française va-t-elle réagir à présent devant l’affaire Tron ou les accusations de Luc Ferry ? Que coûtent tous ces scandales aux contribuables, en plus de tant de chèques distribués à certains pays par ces mêmes dirigeants incontrôlés, sans nous consulter: 12 avril, Bercy : 400 Millions d’euros à la Côte d’Ivoire ; 20 avril, Juppé : 350 Millions d’euros à la Tunisie ; 9 mai, Quai d’Orsay : 10 Millions d’eurosà la Palestine, sans compter la Grèce, le Portugal ou les pénalités des frégates de Taiwan ?

Pauvre France ! Les qualités de tes professionnels en aéronautique, technologie, ingénierie, informatique, chirurgie, médecine, grande distribution, artisanat, etc, les placent toujours aux 1° rangs mondiaux, seule ta classe politique s’avère nulle, minable, usée, périmée et grillée.

Ah, ils sont beaux nos « séducteurs » !… Pire, tous les présidentiables des partis politiques en place s’accommodent de ce système. C’est donc à nous, électeurs contribuables, de donner un formidable coup de balai à cette conception larvée du pouvoir en France depuis 40 ans, dont les élus se gavent en multiples indemnités alimentaires exorbitantes, ruinant notre pays sans aucun contrôle, aucun scrupule, aucune vergogne, ni aucune obligation de résultats.

Alain PADOVANI, Président du Collectif qui vous défend

Site : defenseusager.jimdo.comE.mail: [email protected]

Blog : pouvoir-achat-mensonge.over-blog.com – Blog de Soueich : www.soueich.info

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

3 réponses à l'article : Notre trop chère pression fiscale

  1. comoretto

    29/06/2011

    Le  peuple de France  est  peut-etre atteint de  cette   maladie  que l ‘ on appelle  , LE  SYNDROME DE

    STOCKHOLM    , mais j ‘ espére que  non   ! ! ! ! 

    Répondre
  2. vozuti

    27/06/2011

    nos dirigeants qui tiennent le pouvoir depuis 37 ans appartiennent tous à des réseaux ou ils se retrouvent avec les financiers les journalistes ,les juges et autres pouvoirs et contre-pouvoirs.        ces réseaux forment un club de profiteurs dont la seule activité est d’exploiter la population avec le maximum de profit,allant meme jusqu’à remplacer la population française par la population arabe avec la meme facilité qu’un éleveur remplace sont bétail quand ça l’arrange.           le "bétail" français gavé de propagande par les médias complices vote toujours pour ce meme club de pillards qui le dévalise sans fin.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)