Nous sommes mûrs pour l’islam !

Posté le septembre 01, 2020, 10:58
5 mins

Les règles gouvernementales de lutte contre le covid-19 me semblent chaque jour plus ineptes.
J’ignore ce que cela signifie.
On peut imaginer que nos dirigeants soient vendus à l’industrie pharmaceutique.
On peut imaginer qu’ils soient terrorisés à l’idée que l’opinion publique leur reproche de n’avoir rien fait.
On peut imaginer qu’ils profitent de l’occasion pour museler (au sens propre comme au sens figuré !) toute opposition.
On peut encore imaginer bien d’autres interprétations qui, d’ailleurs, ne sont pas exclusives les unes des autres.
Mais, enfin, aucune de ces interprétations auxquelles je peux penser n’empêcherait que le gouvernement tienne un discours rationnel et cohérent.
Or, il est évident que les ordres et contre-ordres qui se succèdent à grande vitesse n’ont rien de rationnel.
Tout se passe comme si nous étions désormais soumis à une loi parfaitement arbitraire et parfois absurde.
Tantôt les masques sont dangereux, donc prohibés, tantôt ils sont obligatoires. Tantôt les enfants ne risquent rien, tantôt il faut les masquer toute la journée, y compris dans la cour de récréation. Tantôt on nous explique le vaccin est notre seul espoir, tantôt on nous dit que les personnes déjà infectées en mars peuvent l’être à nouveau – ce qui rend tout vaccin sans objet.
Chacune de ces propositions aurait été compréhensible (à défaut d’être nécessairement juste et efficace !), mais leur accumulation détruit toute rationalité.
Bien sûr, nous pouvons être tentés d’en rire. Mais il ne faut pas perdre de vue, pour autant, la gravité de la situation.
Non pas la gravité de l’épidémie – à laquelle j’avoue que je ne crois pas beaucoup. Mais la gravité de la réponse gouvernementale.
Que des dirigeants politiques ne se préoccupent plus, le moins du monde, d’expliquer leurs décisions est une régression inouïe.
Or, cette régression rejoint un autre péril de notre situation contemporaine – et que cela aggrave notre situation. Il existe en effet une idéologie conquérante, qui s’implante rapidement sur notre sol et qui, elle aussi, exige une soumission totale à une loi arbitraire.
Cette idéologie, naturellement, c’est l’islam – dont le nom même indique cette notion de soumission.
Que l’islam soit soumission à une loi arbitraire, le coran le dit lui-même en interdisant de chercher à comprendre les jugements d’Allah.
Il est vrai que le projet de la modernité prend explicitement modèle sur l’islam. Ainsi Rousseau, le pédagogue des jacobins, n’a-t-il pas de mot assez dur contre la distinction chrétienne entre spirituel et temporel – avant d’ajouter : « Mahomet eut des vues très saines. »
Ou, pour le dire plus savamment, avec Hobbes : Auctoritas, non veritas, facit legem – c’est l’autorité et non la vérité qui fait la loi.
En somme, peu importe que ce soit juste, l’essentiel est que ce soit décidé par l’autorité « compétente ».
Ce qui, dans la pratique, se traduit ainsi : on ne vous demande pas de comprendre à quoi sert le masque, on vous dit que ne pas le porter vous coûtera 135 euros.
J’ignore ce qu’il y a derrière l’avalanche de décisions contradictoires du gouvernement.
Mais je vois, en tout cas, une chose très grave et très évidente, sur laquelle un ami attirait récemment mon attention : en nous soumettant à ces injonctions contradictoires, nous sommes mûrs pour l’islam.
Mais, après tout, c’est peut-être à cela que rêvent nos modernes oligarques : une petite poignée de dirigeants dispensés de la loi commune et régnant sur une masse d’esclaves !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

7 réponses à l'article : Nous sommes mûrs pour l’islam !

  1. quinctius cincinnatus

    08/09/2020

    certaines familles musulmanes ( de plus en plus nombreuses d’ ailleurs turques, marocaines , etc … ) demandent qu’ un médecin délivre un certificat de virginité pour une fille à marier

    Répondre
    • ELEVENTH

      11/09/2020

      Dans un pays bougnoulisé le pucelage a un prix. Le certificat de virginité va se vendre à prix d’or.
      En qualité de « médecin » , voila un bon créneau pour vous, qui ne devez pas y regarder de trop près question morale, non ?
      Vite, passez une annonce sur oumma.com . Ca va cartonner . Vous pouvez même ajouter que vous pratiquez le maraboutage, la multiplication des billets de banque, le retour d’affection, etc….Ne craignez rien : vous avez le profil des arnaqueurs.

      Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    07/09/2020

    l’ Islam est une doctrine religieuse ET un ordre politique ( donc social )

    certains occidentaux aimeraient bien revenir à un pareil  » ordre  » … théocratique

    moi ce que je souhaite, avec quelques autres, ce sont des conservateurs intelligents, ce qui veut dire qui s’ adaptent à leur époque en gardant les valeurs  » morales  » qui ont fait notre civilisation , pas des …  » illuminés  »

    et ils sont rares sur  » les 4 Vérités  » ! … ! ….

    Répondre
  3. Lefevre

    05/09/2020

    usés par le grouillement démocratiques , nos contemporains aspirent à un ordre social . A cela s’ajoute le credo de nos élites francs mac : tout sauf le christianisme . Inconsciemment , c’est vers l’Islam que nos contemporains se tournent ; ils auront l’ordre social par défaut .

    Répondre
    • Gérard Pierre

      05/09/2020

      Ne désespérez pas cher Lefevre, ……Spiritus ubi vult spirat , – Saint Jean. …… (l’Esprit souffle où il veut), … et le vent ne manquera pas de tourner !

      Répondre
  4. Gérard Pierre

    03/09/2020

    Je m’étonne que, …… dans cette avalanche d’incohérences, …… personne parmi nos zélés  »panseurs » politiques n’ait encore songé à exiger que les masques dont acceptent de s’affubler les disciplinés citoyens portent de façon visible la date et le créneau horaire de leur utilisation extérieure, …… comme pour les révolus billets de sortie du temps du prétendu révolu confinement !

    Compte tenu d’un soi-disant confortement de l’épargne dont l’État se servirait pour rembourser la dette, il y aurait là de quoi alimenter les caisses à coups d’amendes supplémentaires pour « dépassement de durée légale d’utilisation » !

    Parfois, je me dis que ce n’est peut-être pas aussi difficile que certains se l’imaginent d’entrer à l’ENA !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      07/09/2020

      entrée à l’ E.N.A.

      # il suffit d’ un Q.I. d’ environ 130 celui d’ une secrétaire de direction ( comme en Pharmacie et maintenant en Médecine ) et d’ avoir une bonne mémoire et une bonne capacité de travail

      # et SURTOUT il FAUT connaître les  » CODES  »

      idem dans toutes les ….  » hiérarchies officielles « 

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)