Nouvelles de l’opposition : À gauche toute !

Posté le septembre 16, 2008, 12:00
5 mins

Ce week-end a vu la énième édition de la « Fête de l’Humanité », dont il est à souhaiter qu’elle ouvre enfin les yeux à la droite. À force de faciliter l’ascension de Besancenot (au motif de faire à la gauche le « coup du FN » !) et de son parti anticapitaliste, on perçoit un net durcissement à gauche des discours des principaux partis de l’opposition.

C’était tout spécialement le cas de Marie-George Buffet à la Fête de l’Humanité. Elle a, dans un discours très offensif, appelé à une « marche sur l’Élysée » pour défendre les salaires (comme si l’Élysée pouvait quoi que ce soit sur les salaires !) et à la « reconquête face à une méthode antisociale, injuste et brutale ». Ce qui rappelle à ceux qui auraient tendance à l’oublier que, dans l’histoire communiste, la légalité n’est qu’un des moyens de la prise du pouvoir – et pas le principal. Car, sauf erreur de ma part, cette politique, les Français ont majoritairement voté pour elle…

Mais, le PC n’est pas le seul parti à être tiré vers la gauche par Besancenot. Le PS, qui prépare, dans l’anarchie qu’on sait, son congrès de Reims, n’est pas en reste. Il suffit de parcourir les différentes motions déjà déposées pour constater à quel point la surenchère démagogique se porte bien dans ce parti.

La motion de François Hollande (l’une des plus modérées !) signale tranquillement : « Nous combattons le libéralisme économique avec son cortège de dérégulations, déréglementations, libéralisations, privatisations, précarisation ». Intéressant de la part de dirigeants d’un parti qui nous expliquent doctement depuis des années qu’ils ont parfaitement assimilé l’économie de marché !

La motion de Fabius déplore que la social-démocratie ne sache opposer au « libéralisme anglo-saxon » « un modèle social vraiment alternatif » (sic). La social-démocratie en est donc disqualifiée. Pourquoi l’ancien Premier ministre (et archétype de la gauche caviar) n’en déduit-il pas que le « modèle social vraiment alternatif » implique la « dictature du prolétariat » et le « centralisme bureaucratique » ? Mystère. Mais nous aurons compris du moins que le PS résistera à la vague social-démocrate qui a saisi ses confrères européens et entend résister à la « purge libérale » (resic) que la droite ferait subir à la France…

Quant à la motion Utopia, elle propose de passer aux 32 heures, de mettre en place la taxe Tobin et même de créer un gouvernement mondial !
Décidément, la reconquête culturelle de la droite a encore du travail devant elle !

2 réponses à l'article : Nouvelles de l’opposition : À gauche toute !

  1. EIFF

    17/09/2008

    "Décidément, la reconquête culturelle de la droite a encore du travail devant elle ! "

    Quelle droite ? Celle qui distribue aux sans-papiers des passe-droits et des chèques-voyages ? Celle  qui redouble d’imagination pour créer chaque semaine de nouvelles taxes et de nouveaux impôts comme avec ce RSA prélevé directement sur l’épargne et le capital des Français ? Cette droite de l’ouverture à gauche ? Cette droite qui promet l’adoption et le mariage pour les couples homosexuels ? Cette droite qui piètine la laïcité et les traditions françaises en favorisant l’islamisation de nos villes et de nos campagnes ? Cette droite qui organise les délocalisations et la précarité  ?

    Répondre
  2. Florin

    17/09/2008

    J’en rigole ! que faut-il faire ? Fermer la gueule de MG Buffet ? Envoyer le facteur à Tahiti ?

    Ou plutôt répondre aux inquiétudes légitimes des gens ???

    Si la seule idée de certains, face à la mondialisation, est de vider les poches des Français, pour "réduire les coûts" (en fait, pour remplir les leurs …), ne vous étonnez pas que le facteur recrute à tour de bras, encore et toujours.

    Si les entreprises françaises sont noyées par la concurrence, ce n’est pas à cause du SMIC trop haut, mais bien par le management inefficace et le manque de vision du patronat, frileux lorsqu’il s’agit d’investir, d’innover, de moderniser. En revanche, pour les coups tordus, genre valises de billets à la UIMM, on trouve toujours l’argent nécessaire. Tiens, encore une affaire dont on ne parle plus … 

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)