"On a cultivé une haine de la France"

Posté le mars 22, 2011, 2:00
3 mins

Pour Gilbert Collard, avocat au Barreau de Marseille, les débats liés à l’identité nationale sont révélateurs d’une souffrance française : le «mal du pays».

S’il n’y avait Marine Le Pen qui ose exprimer haut et fort le non-dit d’une France exaspérée d’être ignorée, croyez-vous qu’on s’intéresserait tout à coup à un peuple qui cherche à retrouver enfin une adresse à la poste restante de l’histoire, du mondialisme et d’une Europe déracinée ?

Marine le Pen donnée par un sondage en tête au premier tour de la présidentielle, je crains le pire pour le révérend père président de la République, Nicolas Sarkozy du Chardonnet. […]

Ce petit jeu cache une vraie trouille qui est une peur politique des conséquences de la maltraitance identitaire française depuis des années. Depuis vingt ans, peut-être plus, une certaine honte de la France a été cultivée, reléguant à une forme de racisme simplificateur toute revendication de dignité nationale, d’expression d’une histoire millénaire, de souhait secret d’être un peu respecté. […]

Un peuple qui aime son pays, ses paysages, ses traditions, sa Patrie, même s’il n’ose encore le dire par peur du rire, qui, d’où qu’il vienne, s’est fondu par le temps qui passe dans la Nation. Un peuple qui cherche à faire respecter son héritage judéo-chrétien. Oserait-on, aujourd’hui, évoquer «la France des racines», dont jusqu’alors on se foutait, s’il n’y avait en sourdine un besoin de ressourcement reconstructeur.

Trop de crachats impunis ont depuis des années souillé d’humiliations notre histoire ; trop d’atteintes à notre identité de tous les jours comme de tous les temps historiques nous ont été infligées : l’hymne hué, sifflé, le drapeau transformé en torche-cul, notre langue estropiée, abandonnée, notre passé toujours en procès, notre diplomatie démonétisée, notre culture judéo-chrétienne et notre amour des autres tournés en dérision, transformés en économie frauduleuse. Tout ce mal, sans qu’on lève le petit doigt politique, associatif, judiciaire pour essuyer l’affront. […] Agoravox

2 réponses à l'article : "On a cultivé une haine de la France"

  1. Daviet

    23/03/2011

    A diffuser sur les 4 vérités du jeudi
    comme c’est bien vu et dit sobrement.
    Nos députés devraient s’en inspirer mais en sont ils capable a ^part la vague bleu Marine

    Répondre
  2. doe jane

    23/03/2011

    excellent Maitre Collard ! répandez vous dans les médias pour combattre le politiquement correct qui n’est un crapuleusement correct

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)