On récolte ce qui a été semé par l’UMP et le PS…

Posté le décembre 18, 2013, 10:25
9 mins

Les observateurs du monde entier, de la Cour des comptes à Paris aux agences de notation à New York, en passant par le FMI, l’OCDE et le bureau international du travail à Genève, tous s’accordent à dire que la France est mal gouvernée et que la situation se dégrade de jour en jour sans aucun espoir d’amélioration. Les Français finissent par s’en rendre compte. La grande majorité d’entre eux veut désormais un changement de gouvernance, voire de régime. La classe politique qui, pratiquement, détruit le pays en menaçant les Français honnêtes, travailleurs, épargnants, au profit de l’invasion afro-musulmane est maintenant détestée. Les Français n’en veulent plus.

Le bilan précis, concret, indéniable, de l’effondrement programmé de la France, le voici :

S’agissant des fondamentaux, c’est-à-dire de l’éducation qui engage l’avenir, l’OCDE dans le cadre du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) vient de montrer, dans son édition 2012, que le système scolaire français est de mauvaise qualité. La cause majeure de cette situation déplorable réside dans l’immigration. « Les enfants issus de l’immigration, lit-on dans ce rapport, sont au moins 2 fois plus susceptibles de figurer dans les élèves en difficulté. »

En confirmation de ce constat, le maire de Montfermeil (Seine Saint-Denis) déclare : « La population immigrée (quelque 12 mil­lions, dont 8 millions de musulmans) refuse de s’intégrer. La plupart des enfants des “quartiers” ne parlent pas français à la maison. Ils parlent la langue et ils regardent la télévision du pays d’origine de leurs parents. Dans les cours de récréation de ma ville, il y a 50 nationalités différentes… Récemment un imam est venu me voir. Il m’a dit : “Monsieur le Maire, en 2014, vous serez peut-être réélu, mais en 2020, ce sera nous, les musulmans…” Déjà, en Seine Saint-Denis, sur 1,5 million d’habitants recensés, 500 000 sont des immigrés, 500 000 autres sont des Français par le droit du sol et les naturalisations, les 500 000 restants, d’ascendance française, cherchent à fuir, mais beaucoup ne le peuvent pas, faute de moyens. »

Or, le système éducatif français, gratuit et obligatoire, coûte aux contribuables 61 mil­liards d’euros par an. C’est le budget le plus important de l’État – avec 300 000 élèves qui quittent, l’école chaque année sans aucun diplôme, rejoignant les 900 000 autres « jeunes » qui ne cherchent même pas de travail, vivant du commerce de la drogue et de la délinquance.

Je précise à ce sujet que, dans le pléthorique gouvernement socialiste appelé communément l’armée mexicaine, on trouve une certaine George Pau-Langevin qui est ministre de la « Réussite éducative » (sic). Bref, c’est le record mondial de la gabegie financière. Au regard du niveau éducatif de la France, on relève que les premiers pays en matière d’éducation, et donc de puissance pour l’avenir, sont la Corée du Sud, le Japon, Shanghai, Singapour, où l’on travaille, non pas 35 heures par semaine (non compris les congés et arrêts maladie), mais 60 heures. En Europe, le premier pays pour l’éducation, le travail, la compétitivité et le plein-emploi, c’est la Suisse, où le salaire médian est de 3 250 euros par mois, bien supérieur au salaire médian de France.

S’agissant de la corruption, la France, là aussi, se fait remarquer en étant classée à la 22e place mondiale, bien loin de la Finlande, considérée comme le pays le plus honnête d’Europe. On n’en est pas encore au niveau du Nigéria ou de la République centrafricaine, mais, à voir ce qui se passe dans certaines fédérations socialistes, tous les espoirs sont permis. On ne s’étonnera donc pas que la majorité des Français informés porte un regard particulièrement sombre sur la gouvernance qui les ruine depuis des décennies et les maintient dans un état d’anxiété permanent. Selon une étude de l’institut CSA publiée le 25 novembre, 75 % des Français ne veulent plus des partis politiques qu’ils estiment incompétents, corrompus, menteurs, des mafias de « tous pourris » entend-on un peu partout. Mafias, il est vrai, parfois pittoresques. Après Dodo la Saumure qui procurait des filles au socialiste Strauss-Kahn, ex futur président de la république, on décou­vre un Dédé la Sardine dans l’affaire Tapie, Nanar étant passé de Mitterrand à Sarkozy. Du beau monde !

C’est le même jugement qui est porté sur les syndicats qui, bien qu’ils ne représentent que 8 % des salariés, sont subventionnés à hauteur de plusieurs milliards d’euros par an (je dis bien milliards). Le parlement lui-même – 2,5 millions euros de fonctionnement par jour – ne fait l’objet d’aucune considération. Écrasés par un impôt en constante augmentation, qui harcèle le contribuable chaque mois de l’année, nombreux sont les Français qui se disent « en train de devenir pauvres », dans un pays où les chômeurs et les demandeurs d’emploi sont plus de 5 millions. C’est plus d’un demi-million de personnes qui ont perdu leur emploi depuis l’élection de Français Hollande. Leur nombre vient encore d’augmenter, note le BIT à Genève, contrairement à ce qu’on a raconté au plus haut niveau de l’État.

Nombreux sont aussi, les Français indignés par la perte de l’identité nationale et l’insécurité avec presque un braquage par jour et des vols systématiquement pratiqués par des populations spécialisées venues de l’Europe de l’Est et que le gouvernement socialiste entretient par de multiples allocations. Les Français, toujours selon l’institut CSA, sont exaspérés par l’assistanat débridé qui crée l’injustice sociale. Ce que souhaitent désormais nos compatriotes, c’est se débarrasser de ces politiciens et les voir remplacés par une gouvernance confiée à des personnalités de la société civile, sous le contrôle d’un Conseil composé de chefs d’entreprise, de hauts fonctionnaires, de juristes, de médecins, etc., connus pour leur compétence et leur honnêteté. Il y en a.

Au rythme actuel, la France aura disparu à la fin du siècle, remplacée par une Françarabia ou une Francaoui, en état d’anarchie à l’africaine. Il est encore temps de choisir et de prendre les moyens pour éviter le pire, mais il faut faire vite.

Un mot pour terminer. La majorité socialo-communiste vient de voter l’effacement d’une dette de 4 millions d’euros contractée par le quotidien communiste « L’Humanité ». Entre 2009 et 2011, donc au temps de l’UMP, ce titre a été le plus subventionné de tous par l’État, touchant 6,8 millions par an en moyenne, a révélé la Cour des comptes. Pauvre con-tribuable !

Ancien Ambassadeur de France

Image : copyright fdesouche.com

5 réponses à l'article : On récolte ce qui a été semé par l’UMP et le PS…

  1. quinctius cincinnatus

    19/12/2013

    De partout montent les lamentations mais … si …  » EN TEMPS UTILES  » les Citoyens Français avaient voté INTELLIGEMMENT en serait il ainsi MAINTENANT ?

    Je connais nombre de personnes dans mon entourage d’amis qui n’ont eu ni le  » courage  » ( anonyme ) ni l’intelligence ( libérée des mensonges de leurs clans ) de voter, quand il était encore temps, pour les Patriotes et maintenant ils … hésitent encore … des veaux voilà ce qu’ils sont, veaux qui beuglent sur le chemin de l’abattoir ; pourquoi avoir alors un brin de compassion pour eux ? Ils ONT ce qu’ils ONT MERITE d’AVOIR !

    Répondre
  2. RaLeBolHenri

    19/12/2013

    Stop plus de blablabla…. le 1er ennemi de la France ,  » MON PAYS  » c’est cet état de merde qui depuis 40 ans nous applique le stalinisme . STOP . Vive la révolution , Vive le Roi , Vive Marine , des tribunaux révolutionnaires ,,,,, et que tous nos politicards de droite à gauche soit immédiatement arrêté , leurs biens confisqués . mon pays FRANCE est à l’agonie, et dès qu’on veut le défendre ,,, ON EST RACISTE !!!!!! Je fait parti de ces millions de Français qui pense comme moi ,,, ça vous plait pas ,, et bien je m ‘en contre fou , appelez les flics votre gestapo et venez m’arrêter , l’islam c’est de la merde pareil que le communisme . Cest état de dépravés gôchos a déclanché la haine et la révolte dans toute la France . Flamby tu vas payer très chers toi et toute ta clique ,,, si tu lis ces quelques lignes porte plainte …… POUR MOI CE SE SERA UN HONNEUR ; DEGAGE . Ton inquisition va m’éliminer mais la rue gronde ,,,, ta gestapo va nous gazer ???? RALEBOL DE NÏMES .

    Répondre
  3. Philippe

    19/12/2013

    Cet excellent commentaire, réaliste et juste, arrive bien tardivement. Effectivement toute, je dis bien toute la classe politique de notre pays ( les opportunistes du F.N et de Mélenchon inclus) ne sert que son intérêt personnel depuis 50 ans, dévoyant la moi et la démocratie à des fins partisanes et idéologiques qui n’ont rien à voir avec le respect dû au peuple Français. Le repeuplement paresseux, sauvage, et anarchique, voulu par la clique aux affaires, signe le renoncement définitif à de ce que nous sommes encore.

    Répondre
  4. vozuti

    19/12/2013

    Bon résumé de la situation. Beaucoup de français commencent à comprendre que de voter escroc (ces 40 dernières années) n’était pas une bonne idée.

    Répondre
  5. 18/12/2013

    Scandaleux !!! Nous en sommes arrivés à un tel état de délabrement que je ne vois pas de solution démocratique par les votes. Seule une révolution remettra de l’ordre avec les abus incontournables dont ces voyous seront responsables. J’espère qu’ils auront des comptes à rendre au peuple pour leur traîtrise.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)