ordures : Marseille au bord de l'épidémie

Posté le octobre 22, 2010, 6:17
42 secs

Le président socialiste de la Communauté urbaine de Marseille, Eugène Caselli, a demandé aujourd’hui au préfet de région de réquisitionner le personnel afin de permettre le déblocage et la reprise du travail dans deux centres de transfert des ordures ménagères de la ville.

Les deux centres situés aux Aygalades et à Bonnefoy sont occupés depuis lundi pour l’un, mercredi pour l’autre, par des agents territoriaux en grève à l’appel d’une intersyndicale CGT, CFDT, SDU 13, FSU, UNSA.

Les éboueurs du public chargés du ramassage des ordures à Marseille sont en « grève totale jusqu’au retrait du projet de loi sur les retraites » depuis le 11 octobre, à l’appel du syndicat FO (majoritaire), rejoint par l’intersyndicale.

Près de 8.000 tonnes d’ordures s’entassent depuis sur les trottoirs de Marseille et des villes limitrophes, membres de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM). Dans un communiqué, MPM précise que la décision de M. Caselli de demander la réquisition « a été rendue nécessaire par l’état sanitaire de plus en plus préoccupant des rues de Marseille après 12 jours de grève, et à la veille d’un week-end qui s’annonce pluvieux, ce qui pourrait encore aggraver la situation ».

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)