Où est vraiment le clivage droite-gauche ?

Posté le juillet 16, 2019, 2:22
4 mins

Dans le n° 1201, Guillaume de Thieulloy s’étonne de l’ébullition créée par la rencontre d’élus LR avec Marion Maréchal, tout autant que du fait que la «droite» ne revienne jamais sur les réformes mises en œuvre par la gauche

Ces attitudes paraissent, en effet, incompréhensibles en regard des valeurs dont la droite semble avoir été le défenseur : « indépendance de la France, défense de la civilisation chrétienne et de la personne humaine, promotion des libertés, notamment économiques ».

Ces valeurs-là ont bien caractérisé la droite, mais à travers des courants aujourd’hui disparus ou marginaux comme forces politiques. Et, si elles ont inspiré des discours de campagne et des postures dans la famille RPR-UMP-LR, attirant vers elle des électeurs – certains au moins de ne pas être de gauche –, elles n’ont jamais durablement structuré ses actions réelles.

Si les ténors et l’électorat LR ont rejoint Macron dès 2017 en mode Le Maire, ou s’apprêtent à le faire d’ici 2022 en mode Pécresse, c’est parce que c’est lui, aujourd’hui, qui répond aux aspirations d’une droite «bourgeoise» qui a commencé à s’enrichir en profitant de la Révolution française.

Et qui, depuis, ne connaît qu’une «valeur» qui n’est pas dans la liste de Guillaume de Thieulloy: le profit.

Ni malsain ni immoral en soi, car indicateur de bonne gestion, pour la droite canal RPR-UMP-LR, le profit est cependant assorti d’une vision de l’État selon laquelle celui-ci a pour rôle d’enrichir une élite et de réparer les erreurs de gestion de celle-ci avec l’argent des contribuables.

À partir du moment où ils «sau­vent les banques», bouchent les trous de la SNCF et d’Areva, peu importe pour cette «droite» que les dirigeants s’appellent Louis-Philippe, Louis-Napoléon, Sarkozy ou Macron.

Rien d’étonnant non plus dans la compatibilité de cette droite-là avec la gauche, pour qui le rôle de l’État est aussi d’enrichir une nomenklatura et avec qui elle partage le mépris des humbles (c’est toujours sous des régimes de gauche, sans-culottes, bolcheviks, maoïstes, khmers rouges, etc., que l’on a exterminé en masse des «ennemis du peuple» en arguant que les générations futures vivraient mieux).

Alors comment s’étonner que cette droite, dont les pas si lointains ancêtres ont mitraillé les canuts de Lyon, appelle à la rescousse les milices de gauche, black blocs, antifas, et autres racailles pour s’autoriser aujourd’hui à éborgner des gilets jaunes?

Quand cette droite égoïste et affairiste se sera intégralement reformée autour de Macron, on pourra alors, plutôt que de la placer comme condition pour battre la gauche, se poser la question de l’opportunité d’une «union des droites».

La restauration d’une vraie démocratie n’est-elle pas plutôt à attendre d’une alliance de tous les humbles hors étiquetage politique et soudainement placés en condition de survie par une faute majeure d’un système dans lequel droite et gauche sont toutes deux partenaires dans leurs formats actuels?

10 réponses à l'article : Où est vraiment le clivage droite-gauche ?

  1. quinctius cincinnatus

    22 juillet 2019

    ” Liberation ” fondé par le maoïste Jean – Paul Sartre

    quotidien ” libéral – libertaire ” , aujourd’ hui classé au centre – gauche, qui reçoit une aide … publique au nom de le diversité de l’ expression d’ opinion ( relevons à ce sujet que ” Rivarol ” et le ” Canard enchaîné ” pas plus que Mediapart n’ émargent aux libéralités de l’ Etat , comme sans doute ” les 4 vérités ” )

    actionnaire principal ce jour DRAHI ( du consortium …. LUXEMBOURGEOIS Altice )

    après que le quotidien ait été renfloué ( 2005 ) par Edouard de ROTHSCHILD ( Serge JULY s’ était battu POUR cet investisseur ) qui impose Louis DREYFUS comme directeur

    N.B. : …

    J. – M. Le Pen l’ avait bien décrit comme le quotidien anarcho-bancaire

    en résumé le quotidien bien – pensant du … capitalisme financier et apatride

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      22 juillet 2019

      pour ceux qui ne veulent pas mourir , sinon idiots tout au moins ignorants de qui les gouvernent en les manipulant , un conseil : lisez la vie et l’ oeuvre … capitalistique de Drahi par exemple sur … Wikipédia ( des données rien que des données mais combien révélatrices )

      ce que ne dit pas Wiki c’ est que Drahi, qui vit en … Suisse et qui possède la triple nationalité ( française, portugaise et naturellement israélienne pays qui ne ” livre ” pas ses ressortissants ) et dont la richesse est estimée à 4 voire à 5 Milliards de U.S. $ est endetté ” officiellement ” à hauteur double et peut être du triple ou même davantage !

      le capitalisme financier que vous financez par la B.C.E. et la B.M.

      Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    22 juillet 2019

    réflexion politique pour vos … vacances : …

    ” En politique ce qui est cru est plus important que ce qui est vrai ”

    ( Talleyrand )

    Répondre
    • HOMERE

      22 juillet 2019

      L’inverse n’est pas vrai…ou du moins pas dans l’ordre normal de ce qui est cru

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        22 juillet 2019

        ” il y a pire que le mensonge , la vérité ”

        du même Talleyrand

        Répondre
  3. KAVULOMKAVULOS

    21 juillet 2019

    Je ne sais plus qui a écrit récemment que le véritable clivage (je dirais plutot cassure, car c’en est une, n’ayons pas peur des mots) de ce qui constitue le peuple de France se trouve entre les ANYWHERE (je suis bien partout et n’ai rien à foutre du patelin où je réside et où je me sert sachant que je peux crouter ailleurs) et les SOMEWHERE (de quelque part, c’est à dire, pour nous, de NOTRE pays, NOTRE nation. Nation qui, comme l’à dit un ancien de gauche il y a des décennies est tout ce qu’il reste à un peuple dépourvu. A ce dernier peuple de mettre le maximum de pression sur les parasites de tous bords pour, soit les virer – et nous pouvons très bien vivre sans eux quoi qu’ils en disent- soit leur faire lacher l’os qu’ils accrochent trop durement à notre détriment.

    PS : Pour info : sur Wikipédia, les 4V sont présentées comme de l’extrème droite par les putes du Monde et presque raciste pour Libation le journal soit disant gauchiste mais financé par Rothschild (cherchez l’erreur et la putasserie qui va avec). Et dire que j’ai été assez con pour apporter mon modeste écho à cette page desinformation plus qu’orientée. Ils peuvent courir maintenant.

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    20 juillet 2019

    là où il y a un véritable clivage

    écologistes v/s capitalisme financier

    et vive le fascisme … mais écologique

    Répondre
  5. HOMERE

    19 juillet 2019

    Les meilleurs défenseurs de la nomenclatura libérale sont…à ma droite Narine The Pen,et….à ma gauche…Méchanlon….les autres ? ils sont dedans ….les deux précités pompiers incendiaires,sont la garantie que rien ne changera…..le reste est de la bouillie pour les agneaux…les français ne sont pas aveugles,ils sont énucléés …pas d’anagramme s’il vous plaît ! même si on l’a dans le cul restons dignes et cons…

    Répondre
  6. OMER DOUILLE

    16 juillet 2019

    Mon commentaire s’est évoporé !

    Répondre
  7. OMER DLOUILLE

    16 juillet 2019

    Bien d’accord avec votre paragraphe qui explique que cette “droite bourgeoise” est prête à s’allier même avec les racailles. Je vous parie qu’elle est capable d’arborer le drapeau algérien et d’appeler les soit disant “français de papier” à taper dans le tas pour mettre à terre les “populistes” (n’est ce pas, monsieur le troll délateur?).
    La Commune de Montmartre, elle, même si elle a commis aussi des excès (fusillade de Monseigneur Affre – rue de Paris, totalement muzz maintenant) a eu la naiveté de DEMANDER à la banque de France un prêt alors qu’elle tenait la ville et n’avait qu’à se servir.Elle n’a rien obtenu et son soucis d’honnêteté a été bien récompensé puisqu’elle a été écrasée par les Versaillais sous les regards goguenards des Prussiens auxquels , seule la Commune refusa de se rendre en 1871. Ensuite Thiers a été aux affaires, comme d’autres actuellement, même s’ils ne disent pas ouvertement “enrichissez vous…” Mais c’est tout comme. Dommage que LFI et les zozos de Méluche soient aussi cons.
    Ceci pourrait expliquer les répliques sans pitié des bolcheviks après la révolution d’octobre , plus tard, qui avaient bien retenu la leçon, quand les “bourgeois” locaux ont tenté de reprendre le dessus. Si nous devions nous défendre un jour les armes à la main, il nous faudrait le faire sans mollesse ou accepter notre disparition ( à la mode “pieds noirs en quelque sorte).

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)