Oui, la journée de la femme est ringarde !

Posté le 26 mars , 2019, 9:42
6 mins

Au milieu de toutes ces femmes qu’il faut mettre à l’honneur (ou plutôt exhiber dans les médias) le 8 mars, cette assertion sur la ringardise de la journée de la femme venant d’une avocate de l’Indre détonnait parmi des propos convenus tenus partout.

Cette femme illustre parfaitement que l’on peut réussir à s’imposer dans une profession qui, quand elle a débuté, était à dominante masculine. Et, apparemment, elle n’a pas trouvé la mission impossible.

Alors a-t-on besoin encore, en France, en 2019, de considérer la femme, un jour particulier de l’année, comme une espèce à surprotéger et de conserver cette commémoration d’un autre siècle, décrétée le 8 mars 1921 par Lénine ?

D’autant qu’on a attendu 1982 pour que cette journée soit officialisée sous l’impulsion d’Yvette Roudy, « ministre déléguée aux droits de la femme » et du … MLF !

J’ignorais d’ailleurs jusqu’à maintenant que, sur le plan mondial, on se devait même de respecter à cette occasion, les thèmes retenus par les Nations Unies pour la JIF, Journée Internationale des femmes.

Cette année, le thème était : « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ».

Interprétation et traduction de ce que cela a donné par exemple en France d’intelligent et innovant dans le changement : la découverte du clitoris !

– Des affiches de clitoris ont été placardées dans de nombreuses villes de France. Il paraît que 25% des filles de 15 ans ne savent pas qu’elles possèdent un clitoris et 83 % ignoreraient sa fonction érogène ! Slogan : « It’s Not a Bretzel » …

– Une pétition a circulé pour l’introduction du clitoris sur les planches d’anatomie dans tous les manuels scolaires de SVT (Sciences de la Vie et de la Nature), le but étant l’éducation à la sexualité féminine et donc, qu’il y ait des cours d’éducation sexuelle !

Cours qui devraient déjà être au programme depuis 2016 puisque, dans les textes officiels de l’Éducation nationale de cette année-là, sont prévues 3 séances obligatoires. Or, il n’y en aurait eu que 47% au CM2, 10% en 6e, 21% en 4e, 12% en seconde. Les enseignants n’auraient donc pas accompli consciencieusement leur tâche ?

Alors, en septembre dernier, Marlène Schiappa, qui s’occupe de tout et de rien, a publié une circulaire pour faire appliquer cette mesure. Mais qui dit sciences, dit travaux pratiques. C’est peut-être de ce côté-ci que ça pèche.

Quelques déplacements de no­tre bouillonnante ministre auraient sans doute la capacité de remuer un peu ces enseignants qui n’appliquent pas les textes à la lettre ! À suivre donc.

Sérieusement, est-ce que de telles mesures vont améliorer le sort des femmes en France ?

La femme a pris sa place de plus en plus dans la société, de plus en plus à l’égal de l’homme. Elle ne vit plus comme sa mère … qui ne vivait déjà plus comme sa propre mère et c’est tant mieux ! Elle a accès à l’éducation, au monde du travail, au monde politique si elle le désire. Aucune profession ne lui est interdite et elle n’a pas vraiment à jouer des coudes pour arriver. Il y a beaucoup de femmes dans la fonction publique, en particulier dans l’enseignement, la justice et, dans des secteurs restés longtemps masculins comme la gendarmerie, la police, les pompiers, elles sont de plus en plus présentes.

Le fait qu’on lui réserve des quotas comme en politique est plutôt humiliant car cela signifie qu’elle manque de capacité naturelle ! De plus, il est grave de savoir qu’elle peut prendre alors la place d’un homme plus compétent.

Au nom de la parité obligera-t-on aussi la femme à exercer un métier qui ne lui plaît pas ?

Qu’on arrête donc de pleurer sur les faibles femmes ! Marie Curie et d’autres ont-elles eu besoin des féministes pour arriver ?

Tout n’est peut-être pas parfait quand on songe aux violences et à des inégalités de salaires parfois injustifiées dont elles sont victimes.

Mais, puisqu’il y a maintenant pratiquement autant de femmes que d’hommes en politique, les choses devraient s’améliorer … Sauf qu’il y a sûrement aussi autant d’incompétentes que d’incompétents ! Je ne citerai pas de nom … Si je cite, pour finir, le nom de Marlène Schiappa, ce n’est que pour dire que j’attends beaucoup de ses résultats puisqu’elle est secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les hommes et les femmes !

Alors on pourra supprimer en France cette commémoration inutile du 8 mars ! La République tchèque l’a abolie en 2008.

22 Commentaires sur : Oui, la journée de la femme est ringarde !

  1. IOSA

    30 mars 2019

    Etaler sa science infuse, c’est la pratique habituelle du pervers narcissique en recherche d’approbation des autres con(plice)s sur la domination psychologique qu’il exerce sur un esprit faible.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30 mars 2019

      Sacha Guitry disait … à peu de chose près :

      ” ce que je sais c’ est à mon ignorance que je le dois ”

      réfléchissez au SENS de cette phrase avant de parler de ” science infuse ” chez ceux, je ne suis pas le seul sur ce blog, qui cherchent constamment et avec envie à s’ instruire et à comprendre

      la curiosité n’ est pas un si vilain défaut si … on l’ oriente bien ( j’ allais écrire … intelligemment mais ce serait vous faire injure ) c’ est d’ ailleurs pour cette raison que les clercs ne voulaient pas que le populus sache lire dans leur langue véhiculaire ; il leur suffisait de les ” prêcher ” et nos leaders politiques , nos hommes du Media, nos ” artistes ” qui sont ils donc sinon de nouveaux clercs qui vous ” bourrent le mou ” ?

      libérez vous !

      Répondre
      • IOSA

        31 mars 2019

        C’est tout à fait l’étalement de votre science infuse, un tel disait ceci ou cela.

        Et Mao le grand timonier il disait quoi ?
        La pensée unique des clones bien sur et tellement plus pratique pour exercer sa domination sur une victime consentante parce que c’est l’unique choix qui s’offre à elle.

        Manque de bol (de riz), je suis imperméable à vos sarcasmes qui sont assez simplet, mais à votre juste valeur.

        Alors, évoquez qui vous voulez, l’histoire des 4v ne retiendra que le singe s’appropriant la parole d’un homme pour singez l’homme.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          31 mars 2019

          ce n’ est pas une ” science infuse ” que vous évoquez là mais une ” connaissance acquise ”

          l’ analyse logique ne semble pas être votre fort

          instruisez vous au lieu de ” bavarder ” sans suite ni raison

          Répondre
          • IOSA

            31 mars 2019

            Enfin une véritable discussion de la part de M. [email protected]…. et pas [email protected]… comme j’avais l’habitude de faire.

            S’instruire par l’échange c’est conserver son libre arbitre et dire n’importe quoi ou qui vous semble l’être en rapport à votre acquis savant, tel le singe mimant l’être humain parce que habillé de la sorte, ne lui confère toujours pas une essence humaine.

            Malheureusement vous ne saisissez pas et ne saisirez jamais que vos phrases éloquentes, n’ont prise que sur les rombières d’une époque révolue où la femme ne pouvait avoir une âme.

            Somme toute, vous restez vous même, antique à la perfection et suffisant à vous même et vous renvoi à relire ce que tantôt j’ai écris et qui vous sied à merveille.

          • quinctius cincinnatus

            1 avril 2019

            on s ‘enrichie par l’ échange et on apprend à se connaitre soi-même par la réflexion critique que l’ on mène sur soi et … sur les autres

  2. quinctius cincinnatus

    29 mars 2019

    ” sic transit gloria mundi ” n’ a rien à faire, sinon pour faire ” savant “, dans la conclusion de votre discours anti Q.Q. et le P.M. britannique ne parlait pas des statistiques dans la phrase que vous ” citez ” mais de l’ Histoire :

    ” l’ Histoire me sera favorable parce que j’ ai l’ intention de l’ écrire moi-même “

    Répondre
  3. IOSA

    29 mars 2019

    Même si la journée de la femme est ringarde…..je regarde quand même si la femme est jolie.

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    28 mars 2019

    combien de victimes … ” définitives ” de ” violences conjugales ” chaque semaine Madame Moulin – Lerat ?

    Répondre
  5. 27 mars 2019

    Cette réflexion sur le clitoris me ramène à la triste réalité des mutilations (les “excisions”) imposées à la gent féminine par un rite soi disant religieux mais certainement barbare, encore d’actualité si l’on en croit la publicité faite à certains procès dans notre propre pays.
    Ce petit détail aurait-il échappé à la vigilance de Marlène Schiappa ??

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      28 mars 2019

      à ce que je sais, l’ excision n’ a pas de caractère ” religieux ” comme vous l’ affirmez ; c’ est une ” coutume ” essentiellement … africaine !

      dans le judaïsme la masturbation masculine est frappé d’ interdit ( perte de la ” semence ” ) , mais celle féminine ( clitoridienne ) est autorisée et parfois même recommandée … lors des rapports sexuels avec le … mari puisque cela augmenterait les possibilités de … fécondation ; certains ” savants ” musulmans la recommande eux aussi

      pour ce qui concerne Mme Schiappa elle lutte contre cette pratique : le nombre de condamnations est en augmentation constante

      Répondre
    • KAVULOMKAVULOS

      29 mars 2019

      Achtung ! Pas touche à la Shciappa. Son Cerbère veille et toutes âneries qu’elle sort sont sacrées.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        29 mars 2019

        je regarde les stats !

        Répondre
        • KAVULOMKAVULOS

          29 mars 2019

          Churchill disait : je ne crois pas aux statistiques sauf si c’est moi qui les produis . D’autres préfèrent ne regarder que celles qui les arrangent. Sic transit gloria mundi.

          Répondre
    • IOSA

      29 mars 2019

      L’excision, coutume venue d’un autre âge et pratiquée par ceux qui n’ arrivent pas à faire goûter l’apothéose à leur partenaire féminine.
      La femme étant réduite à un trou pour cacher le manque de vigueur masculine.

      Le viagra va t’il anéantir une coutume appliquée par les bandemoux ?

      Répondre
  6. Alain PROTTE

    27 mars 2019

    Dire qu’on en est arrivé là…….Affligeant.

    Répondre
  7. BRENUS

    27 mars 2019

    C’est assez amusant cette pétition pour le clitoris dans les manuels de SVT afin que les filles sachent….enfin ….. qu’elles en possèdent un et savent où il se trouve. La “pétitionneuse” n’a pas du bien regarder à la TV les cortèges des jeunes suffragettes dans les rues de Paris à l’occasion des manifestations pour le climat ces derniers jours. Certaines affiches qu’elles brandissaient portaient les demandes suivantes à Macron : “parles à mon clitoris” et – mieux encore “encules moi plutot que la planète”. Si après cela certains-nes naifs-ves ont encore des doutes on est en droit de se demander s’il ne leur manque pas une case (et je ne parle pas de membre sexuel)

    Répondre
  8. Gérard Pierre

    26 mars 2019

    Le 8 mars, …… commémoration annuelle absolument scandaleuse d’un casse sur le bien en indivision d’une minorité !

    Jusqu’à une date récente, la journée du 8 mars appartenait coprioritairement à une minorité au nombre de laquelle j’émarge, …… une infime minorité, humble et discrète par nature, qui ne représente grosso modo que 0,27% de la population ! …… mais pour ladite population cette date revêtait jusqu’alors une importance capitale ! …… Elle nous conférait même un privilège dont la portée se limitait à cette seule journée !

    Un complot international, ourdi dans je ne sais quelle officine hostile, a réussi par-dessus le marché à ‘’corrompre‘’ 49,6% de notre minorité pour lui conférer une sorte de « surdroit » sur cette date, … ! …… au détriment, évidemment, des 50,4% autres, doublement écartés de la fête !

    Résultat pour cette minorité de notre minorité, ce 8 mars constitue pour elle un cumul des régalades et c’est bien en cela que réside sa ‘’corruption‘’ !

    Le 8 mars, c’était, …… [et c’est toujours] …… MA date de naissance !

    …… Et depuis, chaque année j’entends « Oh ! …… On t’a piqué tes lacets ? …… le 8 mars c’est NOTRE journée ! …… tu pourrais au moins dire ‘’bonne fête‘’ ! »

    Et moi ? …… On me dit quoi ? …… aux oubliettes mon anniversaire ! …… Ces Dames ont acquis sur cette journée un droit devenu imprescriptible ! …… C’est à peine si je ne dois pas m’excuser pour l’inconvenance de mon rappel !

    Ce n’est même plus du féminisme ! …… c’est carrément du totalitarisme utérusien !

    Huitmarsiens de tous pays, unissons-nous ! …… L’État-civil refuse catégoriquement de nous gratifier d’une autre date d’anniversaire ! …… Alors, ensemble pétitionnons (c’est à la mode) afin d’obtenir que cette journée de la femme se passe chaque année à une date différente, … comme Pâques ou le ramadan !

    Ce devrait être négociable !

    Répondre
    • IOSA

      29 mars 2019

      Moi c’est le 13 mars.

      Répondre
      • Gérard Pierre

        30 mars 2019

        Autre affaire de cœur !

        Répondre
  9. KAVULOMKAVULOS

    26 mars 2019

    Quelque chose me semble incompréhensible dans une partie du texte de cet article : on déplorerait que le corps enseignant, primaire et secondaire ne soit pas assez attentionné à faire connaitre aux filles leur anatomie. J’ai de gros doute sur le fait qu’elles de le connaissent pas déjà par d’autres voies, si j’en crois mes petits enfants. Mais le pire est que le dit corps enseignant est très majoritairement féminin dans les classes d’âge correspondantes (curieuse parité en passant). Alors, que font elles ces dames qui nieraient le clitoris? Elles n’enseignent pas au couvent des oiseaux que je sache?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26 mars 2019

      détrompez vous on en apprenait des ” choses ” à l’ Institution des oiseaux pour Jeunes Filles

      lisez d’ Alphonse Boudard agrégé en langue … argotique

      ” Madame De Saint Sulpice “

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)