Panique à l'UMP !

Posté le janvier 23, 2010, 12:00
2 mins


C’est la panique à l’UMP ! Après la fuite des adhérents dont nous avons parlé ici, voici la fuite des militants. Les grands meeting prévus pour la campagne régionale de l’Ile de France ne font pas le plein,
c’est le moins que l’on puisse dire.
C’était déjà le cas avec l’inauguration du QG de campagne, la fameuse péniche l’équité. L’absence de mobilisation s’est répétée pour le meeting de Meaux organisé par Jean-François
Copé
avec environ 800 participants quand le double était attendu, puis pour le meeting parisien autour de Chantal Jouanno, entourée de Valérie Pécresse
et François Fillon, là encore, moins de 1 000 personnes étaient présentes pour 2 000 attendues.
La sanction ne s’est pas faite attendre, le grand meeting prévu le 30 janvier après le conseil national qui doit finaliser les listes, a tout simplement été annulé, sous le prétexte que les têtes
de liste souhaitent faire « une campagne de terrain »….
Il est sûr qu’entre l’ouverture, les discours de gauche tenus par l’UMP (voir ici) et
l’accumulation de ratés depuis la rentrée de septembre, les électeurs de Nicolas Sarkozy doivent être complètement démobilisés !

Malheureusement, cela signifie que les régions et l’Ile de France risquent de rester dans l’escarcelle des socialistes pour un mandat de plus, c’est-à-dire avec des hausses d’impôts pour
financer des frais de fonctionnement, des emplois pléthoriques et des associations « amies »…