Pas d'ouverture à droite !

Posté le novembre 15, 2010, 5:32
40 secs

Le remaniement annoncé depuis des mois a eu lieu. Si les principales figures de l’ouverture à gauche en font les frais, accompagnés notamment de Rama Yade, on ne peut pas parler de véritable virage à droite.

En effet, les nouveaux entrants, ou revenants, comme Alain Juppé ou Xavier Bertrand ne portent pas de forts engagements de droite, ni de culture droitière. Le remaniement est donc juste une redistribution des rôles aux méritants UMP du politiqument correct.

Pas de Gérard Longuet ni d’Alain Madelin pour s’ouvrir et rappeler que les partis de gouvernements intègrent les militants de la droite nationale. Tout juste un secrétariat d’Etat pour Thierry Mariani, député de la Droite Populaire qui doit chasser sur les terres du Front National.

Pas non plus de Philippe de Villiers qui souhaite pourtant consacrer toute son énergie à la politique nationale. Quant au Front National, pas même une rumeur ou un contact.

Nicolas Sarkozy continue donc à faire comme s’il pouvait satisfaire l’électorat de droite avec quelques paroles sur l’immigration et des ministres choisis pour ne jamais se trouver à la droite du Président. L’ouverture à droite n’est pas pour demain !

S’inscrire à la newsletter de l’Observatoire

Email:

7 réponses à l'article : Pas d'ouverture à droite !

  1. 18/11/2010

    Notre Nicolas pseudo-national aurait-il « un certain goût pour la mort » ? suivant le titre d’un roman célébère de P.D James.
    Après avoir fait chanter La Marseillaise à une Mireille Mathieu plus que sur le retour, lors de son élection, il rappelle  » aux affaires » ce grand benêt de Juppé ! Dois-je rappeler que c’est l’extrême habileté stratégique de Juppé (secondé par Villepin) qui nous a valu la déculottée de la « droite » et le retour en force des socialistes à l’Assemblée en 1997 ainsi que l’arrivée du trotskyste Jospin à Matignon ?
    C’est lui, en effet, qui avait inspiré à son Janus de patron, l’idée géniale de dissoudre l’Assemblée « bleu horizon » qui avait été élue en 1993 et avait ramené son parti au pouvoir après l’épisode Bérégovoy.
    Quel génie ! Mais aussi, quel présage pour l’avenir !
    Toutes proportions gardées Juppé est fait du même bois que Giscard : ils s’expriment bien, ont le verbe sûr et un accent de certitude dans le discours qui donne à tous l’impression qu’ils sont très intelligents. Mais, si la forme est convaincante et souvent définitive (car iles ne doutent jamais d’eux-mêmes) l’esprit, lui, est totalement faussé (c’est ce que dit Taine en parlant de Rousseau) car dépourvu de sens pratique et de sens humain. Et quand on observe le résultat de leur action politique, on n’aperçoit que somptueuse balourdise et échec. La place manque ici pour donner des exemples tant ils sont nombreux.

    Juppé a entraîné la chute de la droite en 1997 quand il était Premier Ministre à la suite d’une initiative aussi géniale que l’offensive de Nivelle en1916 qui faillit mettre la France à genoux. Quel nouvel échec pour la droite son entrée au gouvernement présage-t-elle ?
    Il est Ministre des Armées et Ministre d’Etat aujourd’hui ! Dieu veuille que Monaco ou le Grand Duché de Luxembourg ne nous déclare pas la guerre. Avec son art consommé de se tirer des balles dans le pied, nous le retrouverions, pour sûr, prisonnier à Sedan avec son nouveau patron.

    Répondre
  2. oupla

    16/11/2010

    la vrai droite n’entre pas au gouvernement
    c’est pour bondir en 2012

    Répondre
  3. OLRIK

    15/11/2010

    Rappelons que cette grande banane de JUPPE a déclaré qu’il n’y avait pas assez d’immigrés en France. Il a également estimé que le Pape posait un problème et qu’il fallait en changer (de quoi tu t’mêles, Armelle?). Enfin dans les années 80, il animait un bidule qui s’appelait CLUB 89. Aaaarrrgggghhhh ! N’en jetez plus ! Un type qui a été Premier Ministre et qui revient QUINZE ANS APRES comme Ministre de la Défense, ça ressemble à quoi ?

    Répondre
  4. Tutenuit

    15/11/2010

    Je reprends courage grâce à l’annonce de ce nouveau gouvernement qui se recentre sur sa mission de remise en ordre et en activité du pays après deux ans de tentatives hasardeuses d’ouverture qui nous éloignaient de la recherche indispensable de l’union de toute la droite

    Répondre
  5. Béru 45

    15/11/2010

    La montagne a accouché d’une souris!!Qu’aurions nous pu attendre de mieux ? Le monarque prépare sa réelection!!Fi du Français moyen qui arrive à survivre!!

    Répondre
  6. MALBOS Isabelle

    15/11/2010

    patientons ! …jusqu’en 2012…

    Répondre
  7. DOE Jane

    15/11/2010

    ce remaniement est un NON-EVENEMENT ; mais le retour d’un énarque cumulard prétentieux et autiste ne va pas améliorer notre image
    quant à la promotion d’un franc maçon c’est assez désolant sinon catastrophique

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)