Peillon, roi de la provocation

Peillon, roi de la provocation


Encore un bel enfumage à la socialiste : ressortir une histoire de plus de quarante ans, concernant deux personnes dont l’une est retirée de la politique (Alain Madelin), le tout
pour étouffer le fait que Monsieur Soumaré, tête de liste socialiste est bien un délinquant !
Ce dernier ne dispose d’ailleurs plus de son permis de conduire, c’est donc un chauffeur qui l’emmène tracter sur les marchés

Bravo Peillon pour la diversion, maintenant, le peu de militants qui reste au PS est persuadé que « les méchants, c’est pas nous », comme le chante avec tant de conviction Renaud
le multimillionnaire !

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: