Pendant ce temps là, chaos à Lampedusa

Posté le mai 19, 2011, 7:15
33 secs

Des Tunisiens de Lampedusa se sont tailladés avec des ciseaux et des lames de rasoir pour protester contre les rapatriements.

Des moments de tension au centre d’accueil de Lampedusa où un groupe de réfugiés a mis en scène une manifestation de protestation avec slogans et actes d’auto-mutilations.

Certains se sont tailladés les bras et le thorax avec des ciseaux et des lames de rasoir et ont été amenés au centre de soins de Lampedusa où on les a soignés. Leur état de santé n’est pas inquiétant même si l’un d’eux a frôlé l’hémorragie en se coupant près de l’artère fémorale.
C’est ce qui a motivé l’annulation de la visite de Monseigneur Bagnasco, président de la Conférence épiscopale italienne, qui était prévue à 14h30 ce mercredi.

Les protestations auraient été mises en scène contre les rapatriements prévus dans les prochains jours en direction de la Tunisie, mais aussi pour manifester contre la visite du cardinal.

Il Corriere della Sera