Philippe de Villiers fait un pas vers le Rassemblement

Philippe de Villiers fait un pas vers le Rassemblement

Il est regrettable que, mis à part Valeurs Actuelles et le Figaro, les médias n’aient pas relevé le soutien que vient d’apporter Philippe de Villiers à Aymeric Chauprade, nommé par Marine le Pen tête de liste en Ile-de-France. Il est pourtant notable que, au moment de quitter le Parlement européen, celui qui reste président du MPF se soit exprimé en ces termes : « Marine Le Pen n’est pas Jean-Marie Le Pen ; je comprends parfaitement votre engagement et je vous soutiens. Si j’avais votre âge, je ferais la même chose ». Ces propos sont très proches de ceux que M. de Villiers m’a tenus lors de notre dernière entrevue le 9 décembre dernier à Paris.

Philippe de Villiers va-t-il rejoindre le RBM ?  C’est douteux aussi longtemps que ce rassemblement n’aura pas de réalité, ce que je regrette publiquement depuis des mois. Du moins son ouverture esquisse-t-elle des perspectives. Il va de soi que le SIEL va s’employer à les préciser, notamment en proposant à Marine Le Pen un autre rassemblement, plus franchement ouvert à tous les patriotes de la droite nationale. C’est l’un des enjeux des prochains congrès du SIEL, le 25 octobre, puis celui du FN le 27 novembre. Pour l’heure, saluons le pas bienvenu que vient de faire Philippe de Villiers, homme opiniâtre et constant, dont le SIEL répète qu’il garde un rôle important dans la construction d’un vaste rassemblement national à vocation gouvernementale qui seul peut redresser la France.  

Quel contraste avec l’impuissance de J-P Chevènement qui, pris au piège d’une gauche incapable d’assurer l’héritage républicain, en est réduit à prôner l’abstention ! Cette impasse prouve une fois encore que l’Union des Patriotes, que prône le SIEL depuis sa création, ne peut avoir d’autre réalité que l’union de toutes les familles de la droite nationale, à laquelle il est tant souhaitable que Philippe de Villiers comme Nicolas Dupont-Aignan se joignent à leur tour, sans pour autant se confondre.


Paul-Marie Coûteaux
Président de SIEL
Souveraineté Indépendance et Libertés

Partager cette publication

(10) Commentaires

  • A de Chantérac Répondre

    Cet « autre rassemblement, plus franchement ouvert à tous les patriotes de la droite nationale. » ne peut se faire dans l’ambiguité et l’incohérence dont l’UMP est marquée de façon indélibile. Il ne peut se faire dans l’indifférence complice face aux attaques contre la famille et les valeurs chrétiennes qui ont contribué à bâtir la France.. Entre les bigots racis et thuriféraires de la dite  » nouvelle droite » athée militante, il y a de la place pour les promoteurs du bien commun qui assument les accusations de « populistes » et autres fadaises.

    25/05/2014 à 23 h 12 min
  • Claude Roland Répondre

    A la différence que De Villiers est contre la révolution française qui a commis un génocide sur les Vendéens en 1792 (300 000 morts + invention des camps de concentration, tanneries de peau humaine et fabriques de savon avec graisse humaine cf. travaux du Pr. Reynald Seycher) alors que Chevènement est républicain… « quand même » !.

    23/05/2014 à 12 h 35 min
    • HOMERE Répondre

      Non Chevènement n’est pas républicain..il est marxiste…nuance !! quand même !!

      23/05/2014 à 17 h 05 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        non, le F.N. n’est pas libéral, il est étatiste ( c’est bien pour ça qu’il a à sa tête pensante un … énarque ! )

        24/05/2014 à 18 h 33 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Historiquement les premiers camps de concentration sont à mettre aux facultés pragmatiques bien connues des Anglais dans la guerre menée contre les Boers ( pour le contrôle par la Banque d’Angleterre ,c’est à dire par les Rothschild, des mines d’or et de diamants ) … la mortalité fut effrayante des milliers d’enfants y perdirent la vie …. Churchill était déjà … aux commandes ( ce fut ensuite …. Dresden , Hamburg, Frankfurt auf Main etc … ) … ainsi , comme pour le génocide vendéen ne veut on pas écrire l’Histoire

      24/05/2014 à 8 h 33 min
  • René de Sévérac Répondre

    Paul-Marie,
    vous ne pouvez pas imaginer ma souffrance de voir l’attitude de J-P Chevènement .
    Je suppose que la plupart des anciens du CERES -dont je fus- souffrent pareillement !
    Il y avait là une chance historique à saisir et lui, prisonnier d’un discours UMPS (les heures les plus sombres …), pour conserver son confort de sénateur, n’a pas eu le courage de franchir le Rubicon.

    23/05/2014 à 9 h 21 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Dans un T.G.V. PARIS-BERN j’ai eu, autrefois bien avant son accident d’anesthésie, l’occasion *** d’avoir une conversation avec J.-P. C. esprit rapide mais qui passait trop … rapidement sur les sujets … fondamentaux … pas de réflexion globale … l’énarque type en quelque sorte … par ailleurs sympathique et curieux … de l’intelligence des autres … dont il ne tenait aucun compte !

      *** je dois avoir du  » brain-appeal  » car souvent ce genre de rencontre s’est produite, sans que j’en fasse la demande !

      23/05/2014 à 13 h 41 min
      • René de Sévérac Répondre

        @Quintus :
        « pas de réflexion globale » dites-vous ?
        Vous m’étonnez, car quoique mes relations avec cet homme n’aient jamais été directes, j’ai toujours touvé en lui une vision acérée, en particulier dans ses écrits dans les Cahiers du CERES.
        Après son accident (mais vous dites l’avoir connu avant) il a particulièrement changé … au point d’aboutir au manque de courage que je notais dans mon commentaire.
        Salut.

        23/05/2014 à 15 h 30 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          l’exposé d’un dogme n’est pas forcément une  » vision globale  » ( WeltAnschaung )

          24/05/2014 à 8 h 34 min
  • MEROU Gérard Répondre

    Très bonne analyse, en effet un tel rassemblement permettrait d’ouvrir les yeux de beaucoup de monde, d’anéantir le politiquement correct sujet de notre décrépitude, et ouvrir des débats constructifs, merci.

    22/05/2014 à 17 h 57 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: