Pollution

Pollution

Tout récemment à la télévision, le Premier ministre nous a indiqué comment éliminer le CO2 des camions dans le cadre du plan « antidécarbonisation ». La solution est simple :

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

Partager cette publication

(23) Commentaires

  • zantafio Répondre

    Il ne faut pas oublier que à l’origine le gas-oil était un déchet industriel qui était déversé directement dans les rivières à la sortie des raffineries. Le moteur Diesel a été inventé de manière à supprimer ce gaspillage et à rentabiliser les raffineries. Si l’on supprime les véhicules diesel que fera t-on du gas-oil, il sera à nouveau balancé dans les rivières?

    11/10/2018 à 13 h 47 min
    • HansImSchnoggeLoch Répondre

      À ma connaissance le moteur diesel inventé par Rudolph Diesel dans les années 1890 a précédé le raffinage intensif du pétrole.
      Il est intéressant de noter que Rudolph Diesel quoiqu’allemand est né à Paris.
      Ce moteur a surtout été créé pour minimaliser la consommation de carburant et pour augmenter le rendement énergétique.
      À l’époque il ne concurrençait que les machines à vapeur à rendement très faible.

      11/10/2018 à 15 h 03 min
  • Tintinopoulos Répondre

    La plus grande pollution vient des avions. Il faudrait commencer par en diminuer la moitié. Or, on prévoit d’en doubler le nombre d’ici l’année prochaine !!!
    Les gouvernants se moquent complètement de leurs administrés .

    08/10/2018 à 13 h 24 min
    • Tintinopoulos Répondre

      Diminuer ou doubler le nombre d’avions…dans le monde.
      En attendant, on double les aéroports…dans le monde entier.

      08/10/2018 à 13 h 43 min
    • HansImSchnoggeLoch Répondre

      // La plus grande pollution vient des avions //

      On pense immédiatement à notre nouveau retraité le sieur Hulot, lui qui a silloné le globe en utilisant presque exclusivement des aéronefs propulsés par des combustibles organiques.
      Il serait intéressant de calculer la pollution générée par la série « Ushuaïa »avant de chercher des poux chez les autres.
      Il a aussi un garage rempli d’engins motorisés, qu’il donne donc le bon exemple en les mettant à la casse,
      On applaudirait des deux mains y compris les plantes de pied.

      De même remisons aussi « Sarko1 » le jet de Macron cela nous allégerait les impôts et serait, en même temps, sauverait la planète.

      08/10/2018 à 14 h 08 min
    • lavandin Répondre

      au dessus de la haute vallée de l’Ubaye : un avion de ligne toutes les 2 minutes…..un allé et retour d’un porte container de l’Europe vers la Chine : 12500 m3 de fuel…….La mondialisation, quelle connerie !!

      08/10/2018 à 16 h 22 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Une simulation faite par deux chercheurs US de Harvard Lee Miller et David Keith démontrerait que l’usage intensif d’ éoliennes réchaufferait le sol de la planète de quelques dixièmes de degrés.
    Ouille c’est mal parti pour le réchauffement global.

    Voir article: « Wind power makes the ground warmer even as it cools the planet. »
    sur le site: arstechnica.com

    08/10/2018 à 11 h 45 min
  • IOSA Répondre

    Commençons par le biodiesel avec ses 85% d’émission de CO² en moins, au lieu de planifier le super comme étant la seule alternative pour engraisser davantage le lobby du pétrole.

    08/10/2018 à 9 h 23 min
    • HansImSchnoggeLoch Répondre

      À masse égale le gazole produit plus d’énergie que le super, car sa combustion se fait à une température et pression plus élevées.
      N’oublions pas que le moteur diesel reste le standard de l’industrie pour des travaux lourds.
      Il est difficile de s’imaginer des engins de travaux publics, ou des navires fonctionnant sans ce moteur.
      S’il y a un intrus c’est bien le moteur à essence.

      08/10/2018 à 14 h 16 min
      • lavandin Répondre

        c’est le rendement du moteur qui fait la différence car le PCI du gasole ne doit pas être très différent de celui de l’essence. Pour un moteur diésel consommant 3,8 l au 100 km (consommation contrôlée) il faut compter 6,5 à 7 l au 100 pour un moteur à essence de même puissance, et une production de CO2 sensiblement dans le même rapport. Cherchez l’erreur. Sachant qu’un poids lourd consomme env 50 l au 100, comptez 75 l pour un moteur à essence équivalent…..

        08/10/2018 à 16 h 32 min
        • HansImSchnoggeLoch Répondre

          L’ esence est un hydrocarbone aliphatique en C8, le diesel en C16.
          Le pouvoir calorifique du gazole est de 44,8 MJ/kg et celui de l’essence est de 47,3, pratiquement identiques.

          Le point d’auto-inflammation du gazole est de 220°C, pour atteindre cette température il faut une compression d’au moins 20 /1 dans le cylindre.
          Le moteur à essence se contente d’une compression de 9 / 1 et le mélange est détoné par une étincelle.

          La puissance fournie est fonction de la pression et de la température. Plus ces deux paramètrees sont hauts plus la puissance fournie est importante.
          Le moteur doit bien sûr être construit en fonction du carburant utilisé.

          08/10/2018 à 19 h 58 min
          • lavandin

            comme quoi la chasse au moteur diésel est une connerie de plus….

            09/10/2018 à 8 h 01 min
        • HansImSchnoggeLoch Répondre

          Il n’y a pas d’erreur dans le calcul du CO2, les puristes pointent sur la production de NOx et de poussières microscopiques pour le moteur diesel.
          Mais depuis on a fait des progrès et avec les nouvelles pompes à injection Bosch ces deux valeurs ont été ramenées à des proportions acceptables.

          08/10/2018 à 20 h 06 min
          • IOSA

            Il y a quelque temps de cela, un prof d’une université parisienne, pointait plutôt du doigt les normes actuelles comme étant le facteur de cette pollution par microparticules, autrement dit c’est parce que les moteurs diesel sont de nos jours plus performant qu’il y a des microparticules.

            16/10/2018 à 12 h 11 min
          • HANSIMSCHNOGGELOCH

            Les poussières contenues dans les sables du Sahara contribuent aussi à ces micro-particules.
            Devrons-nous aussi réguler le Sahara?

            17/10/2018 à 13 h 14 min
  • KAVULOMKAVULOS Répondre

    Contre la pollution au méthane…… suivez les conseils de Onfray dans sa dernière « lettre à Macron » : le doigt dans le fion. Ca empêche les émissions mais il faut le garder longtemps. Surtout que le conseil ne s’arrête pas au seul doigt. Ca doit faire mal.

    06/10/2018 à 23 h 59 min
  • Gérard Pierre Répondre

    Les écolos créent plus de pollution en prétendant lutter contre elle, …… comme la gauche en général fabrique plus de pauvreté en prétendant la combattre !

    Dans son livre « Le Mal Français », Alain Peyrefitte qualifiait cela (improprement, soit dit en passant) d’effet Serendip, …… en nous ‘’expliquant‘’ que cela consistait à obtenir le résultat contraire à celui recherché.

    Alors, me direz-vous, choisissons la droite ! ! ! ……

    Le problème français, …… pour ne pas paraphraser Alain Peyrefitte en parlant de mal, …… c’est que, chez nous, la droite est, elle aussi, majoritairement de gauche !

    05/10/2018 à 7 h 57 min
  • Gérard Pierre Répondre

    Si une solution est simple ! ! ! …… pourquoi n’est-elle pas alors mise en œuvre depuis longtemps ?

    Réponse : … ce serait trop simple !

    03/10/2018 à 8 h 33 min
    • HansImSchnoggeLoch Répondre

      Simple…
      Pourquoi faire simple, si on peut faire compliqué?

      03/10/2018 à 10 h 00 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Thaïlande :…

      la célèbre plage du film non moins  » célèbre  »  » la plage  » quasiment  » détruite  » par … les  » touristes  »

      et vive le  » tourisme  » beauf

      03/10/2018 à 14 h 26 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      la réponse est … simple et … double :

      être moins nombreux

      réduire notre consommation

      ce qui n’ est pas du goût des … hommes d’ affaires et des banquiers , pas plus que d’ homo oeconomicus lambda blanc noir ou jaune

      le nouveau Veau d’ Or : La Croissance

      03/10/2018 à 14 h 30 min
      • HansImSchnoggeLoch Répondre

        // le nouveau Veau d’ Or : La Croissance //

        « Détrumpez » vous ce sera « Le Croissant et Le Coran ».
        Le « Veau d’Or » sera exposé à Mina près de la Mecque pour y être lapidé par les fidèles lors du hadj.
        Et les plages de Thaïlande serviront à faire bronzer les soeurs en burkini.

        La nature sera ainsi sauvée et les méchants hommes d’affaires punis par le fouet, quod erat demonstrantum

        03/10/2018 à 14 h 42 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Comment éliminez le CO2?
    Tout simple commençons déjà à le diviser par deux en ne faisant que du CO1.
    Le CO1 a ceci de remarquable qu’il élimine les camionneurs.
    Moins de camionneurs équivaut à moins de CO1 ou de CO2.

    Avec le temps il n’y aura ni camionneurs ni matière vivante sur la planète.
    Le rêve ultime de tout vert bien constitué.

    02/10/2018 à 18 h 30 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: