Pour une future entente à droite : plutôt Marine Le Pen

Posté le 02 mai , 2017, 12:02
5 mins

François Fillon – pour qui j’ai voté le 23 avril – a été la victime d’une machination, ourdie au sommet de l’État. Sans doute ce candidat, bénéficiaire du rejet de Nicolas Sarkozy et d’Alain Juppé, avait-il ses faiblesses. La plus grave est d’ailleurs apparue dans son « ralliement » précipité à Emmanuel Macron.

De toute façon, les électeurs, orphelins de leur candidat éliminé au premier tour, sont libres de leur vote au deuxième tour.

(Une exception existe : quand la patrie est en danger. Le funeste désistement du candidat de la droite tend donc à accréditer l’existence d’un danger « fasciste », qui, depuis 30 ans, entretient un fantasme qui ne profite qu’à la gauche, et installe un climat de guerre civile que rien ne justifie).

C’est pourquoi, pour ma part, je ne voterai certainement pas pour Emmanuel Macron.

Marine Le Pen, en s’alliant avec Nicolas Dupont-Aignan, élargit sensiblement sa base électorale. Leur programme commun devient plus raisonnable, tout en étant très ferme sur le contrôle de nos frontières et de l’immigration.

Pour autant, leurs propositions économiques ne sont pas toutes convaincantes. Ils minimisent le danger de la dette publique en période de hausse des taux. Ils n’affichent pas clairement la nécessaire lutte contre le fiscalisme et pour la réduction de la sphère publique.

Ils approuvent la mise en œuvre des bases de la démocratie di­recte. Mais celle-ci ne peut prospérer que dans une vraie décentralisation, s’appuyant sur le principe de subsidiarité. La sanctuarisation des fonctions régaliennes ne passe pas par le maintien du statut de la fonction publique pour tous les personnels de notre fonction publique pléthorique.

Sur tous ces points, le programme de François Fillon était supérieur.
Les carottes ne sont pas cuites !

Dans la foulée de cette élection présidentielle, encore incertaine, viennent les élections législatives. Les Républicains, même pusillanimes, sont les mieux placés pour obtenir une majorité absolue ou, au moins, relative. Le FN, allié à DLF, peut lui aussi disposer d’un groupe significatif. Tandis qu’Emmanuel Macron, qui a cru devoir par avance récuser ses éventuels soutiens à gauche et à l’extrême gauche – sans doute pour accréditer le plus longtemps possible sa fable du ni gauche, ni droite – peut rêver d’une majorité absolue en cas d’élection, mais laisse les observateurs sceptiques.

Une majorité de droite, après recomposition, est donc possible après le 18 juin, sur la base d’un programme assez proche de celui de François Fillon.

Voilà pourquoi, dimanche prochain, nous voterons pour Marine Le Pen. Avec, en perspective, une ébauche d’entente à droite, qui est la ligne politique éditoriale de cette publication depuis plus de 20 ans. Une entente qui ne peut sortir que des urnes, puisque l’immense majorité des dirigeants des formations concernées sont soit prisonniers du politiquement correct, soit dans un rêve de ni droite, ni gauche, qu’ils feraient mieux de laisser à M. Macron.

PS : Un certain nombre de mes amis s’apprêtent à voter pour M. Macron, qu’ils tiennent pour un candidat favorable au libre-échange et à la concurrence. Davantage que le nouveau couple Le Pen-Dupont-Aignan. C’est exact. Mais l’urgence n’est-elle pas plutôt celle d’une politique humaine de contrôle de l’immigration ? Pour n’accueillir que ceux qui sauront s’intégrer, et renvoyer étrangers et binationaux qui disent eux-mêmes ne pas aimer la France, quand ils n’ont pas déjà versé dans le terrorisme ? J’entends encore un correspondant très sage me dire : « Vous savez, une économie, ça se redresse. Un peuple, c’est autre chose ! »

ARTICLE PRÉCÉDENT

Contre Emmanuel Macron

ARTICLE SUIVANT

Macron, c’est non !

24 Commentaires sur : Pour une future entente à droite : plutôt Marine Le Pen

  1. AMA

    9 mai 2017

    La vraie droite nationale; et non pas l’ersatz dit républicain, doit chercher son leader, un véritable homme d’état, qui, de part sa surface financière, puisse empêcher l’avidité des “médias” de lui être totalement défavorable, comme ce fut le cas pour MLP en 2017.

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    8 mai 2017

    Alors @ Le Ket de Bruxelles , la victoire de M. Le P. c’ est pour les calendes grecques en … 2022 ? …

    toujours voter avec sa tête @ Le Ket de Bruxelles, JAMAIS avec de vieux ” ressentiments ” … mettez vous ça dans la … tête

    Répondre
    • Le Ket

      9 mai 2017

      Mon cher Quinctius,
      Il ne faut pas voter par émotion ou raison, mais avec ses convictions et dès lors, il ne s’agit pas de “vieux ressentiments” ni de rancunes ou autres fariboles (peur de “l’autre”, repli sur soi ou égoïsme).
      La victoire du bébé Macron par 65% contre 35% à MLP, éclaire la situation d’un jour nouveau : ayant l’oligarchie politico-médiatico-financière contre elle, MLP arrive -envers et contre tous- à augmenter de 50% ses voix entre le 1er et le second tour. Faut quand même le faire et ce n’est pas une défaite honteuse en rase campagne.
      Pour ceux qui connaissent le FN de l’intérieur et ses structures à l’extérieur, il était IMPENSABLE que sa candidate occupe l’Elysée dès le 8 mai. Mais avec un potentiel de 11 millions d’électeurs, bien malin qui pourra prévoir les scores du FN les 11 et 18 juin prochain en attendant les européennes de 2019 et les municipales suivantes.
      Ne rêvons pas , la route sera longue et les obstacles nombreux, mais ce qui est d’ores et déjà envisageable, c’est que la situation dans les secteurs économique, politique, financier ou encore judiciaire, ne va pas s’améliorer les cinq prochaines années.
      L’erreur du bureau politique de FN serait de changer de maillot en cours de jeu : adopter un nouveau nom (Alliance Patriotique et Républicaine) pour attirer d’éventuels “hésitants”, alors que cette tactique s’est avérée néfaste avec des satellites du style du “Rassemblement Bleu Marine” ou encore du “Siel”.
      L’exemple édifiant de la manœuvre de Gianfranco FINI -dénommer le MSI pour le transformer en “Allianza Nationale”- lui a certes permis d’accéder au second poste de la République Italienne, avant de creuser sa tombe quelques années plus tard et de disparaître complètement aujourd’hui !
      “Patience est un arbre, les racines en sont amères, mais le fruit en est doux”.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        10 mai 2017

        vous allez être déçu M. Le P. va une fois encore changer d’ enseigne

        ce qu’ il faut ” imaginer ” *** c’est que Mélenchon va lui tailler des croupières dans son électorat populaire en particulier dans le Midi qui a une longue histoire de Midi Rouge

        *** vouloir gouverner, ce qu’ elle n’ a pas ” affirmé ” lors de son duo, pardon duel, avec Macron, c’ est aussi prévoir

        Répondre
  3. BRENUS

    7 mai 2017

    Ca y est! Comme nous nous y attendions, l’illusioniste micron est passé. Ce sont les “nuits debout jour couché” et les “en marche à l’ombre” qui pavoisent. Le barnum est déjà en place ce soir au Louvre avec les acrobates illuminés qui font les pitres pour célébrer leur victoire. Ca en dit long sur la valeur de ce “mouvement”. Aux émissions de TV, les “leaders” de droite se trouvent toutes les bonnes raisons de leur trahison, allant jusqu’à – pour Fesquel – se persuader que ce sont ses consignes de vote qui ont compté et pas les mensonges éhontés sur les dangers “de la bête immonde” qu’ils ont répandu et qui ont foutu la frousse aux gogos. L’empoignade entre Monnot économiste FN et la sénatrice LREM de Beauvais qui commence à pleurnicher sur la coupure de la taxe d’habitation valait son pesant de cacahuète tellement le bonne femme partait en vrille. Il est dommage que Monnot n’ait pas été placé en débat contre micron que l’autre aurait ratatiné en dévoilant ses mensonges. Les LR se sont révélés presque tous pourris et aux élections de juin nous voterons même pour méluche si nécessaire pour ne pas laisser ces guignols faire encore plus de mal à la France. Car , quand on se prétend gaulliste, si l’on soutien Macron qui crache sur la France et les français (ce que beaucoup ne lui pardonneront jamais), c’est qu’on est un gros caca. A évacuer d’urgence. Je parie qu’avant 6 mois la France sera ingouvernable et que les mesures macronesques ne pourront éventuellement passer que le biais d’artifices qui confineront à l’arnaque. En tous cas , près de 35% pour le FN seul ce n’est pas de la bibine et ça fait bien chier tous les couards. Si on ajoute les non votes des “insoumis”, tous ces bobos profiteurs ne doivent pas se sentir aussi à l’aise que cela, en dépit de leur arrogance qu’ils ne peuvent s’empêcher d’étaller, comme tous les cons, d’ailleurs.

    Répondre
  4. BRENUS

    4 mai 2017

    MLP a été mauvaise dans le débat face a micron, sauf sur le plan du dénigrement des français par cet ectoplasme. Pourtant elle ne manque pas de “pointures” économiques dans son staff. Et, même, à défaut, pour conter le minet baratineur encensé sur le sujet de l’euro, il lui suffisait d’aller pècher les arguments imbattables dans les clips d’Asselineau. Lequel, sur ce point met dix longueurs dans la vue au gérontophile. La caste profiteuse se gargarise, tellement conne qu’elle est de ne pas se rendre compte de la frustration profonde du peuple qu’elle va ensuite prendre dans la gueule. S’il le faut, alliez vous avec le diable sans aucune vergogne pour faire trébucher ces arrogants protégés (actuellement)

    Répondre
  5. Le Ket

    4 mai 2017

    A voir et à entendre tous les analystes politiques après le débat d’hier soir, MACRON arriverait largement en tête du scrutin de dimanche avec 66% des voix contre 34% …..Le héraut de la Davos Goldman Sachs Idéologie aura terrassé l’immonde blonde de Montretout, à la grande satisfaction du Système : circulez, il n’y a plus rien à voir, IL s’occupera de tout !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      4 mai 2017

      bon ! elle a certainement de l’ empathie pour le bon peuple français, mais est ce suffisant ? et puis, n’ est ce pas comme cela qu’ en préférant miser sur la mauvaise pouliche on perd tout son fric aux courses ? Mais est ce que cela servira enfin de leçon aux électeurs de la vraie droite ? j’ en doute ! ils sont toujours dans le fantasme !

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      6 mai 2017

      dans une entreprise … privée, qui a des ambitions, elle serait purement te simplement ” remerciée ” parcequ’ elle n’ a pas le niveau du poste … Macron non plus d’ ailleurs … mais même dans le domaine politique, quand on entend un discours de Churchill ( en français s.v.p. ) c’ est d’ un tout autre niveau pour quelqu’ un qui s’ était lui aussi donné pour ” mission ” de sauver son pays et la … France

      Français soyez exigeants , ne soyez pas de simples fans … pour cela il y a Halliday , Zidane etc …

      Répondre
  6. Janvier

    4 mai 2017

    Je n’arrive pas à coller le lien sur la fraude, “le braquage” du 1er tour.
    Certains l’ont sur leur Facebouc
    Commune de Perigny
    Résultats affichés de la mairie que vous pouvez retrouver sur maville.com ou journaux locaux
    M. Le Pen : 84 voix
    Asselineau : 63
    Macron est en 4eme position
    Résultats du Ministere de l’intérieur
    MLP : 84
    Mélenchon : 63
    Asselineau : 3
    Il faut vérifier commune par commune
    Faire les captures d’écran et des photos
    Particulièrement dans les petites communes
    La fraude était déjà évidente avec des cartes d’électeurs doublonnées , la vidéo parle de 4/5 cartes pour certains, à vérifier par ceux qui disposent des listes électorales
    Par des dizaines de milliers d’électeurs radiés dans des villes où “on vote mal”, pas de vote électronique pour les Français de l’etranger qui votent à droite,
    Ça ne suffisait pas
    Intéressez-vous à Lyon, où pas un seul vote blanc ou nul

    Au boulot …
    Bien à vous tous
    On peut se tenir au courant des recherches
    Aussi s’organiser pour s’attribuer des départements

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      4 mai 2017

      Asselineau 63 voix wouha ! c’ est une galéjade ! soyez sérieux , ne voyez pas la main invisible partout !

      Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    4 mai 2017

    le ” débat ” :

    Marine Le Pen : ground zero … le troisième parti politique français logiquement jeté aux … oubliettes comme avant lui le P.S. et L.R.

    passons maintenant aux choses sérieuses : désignons pour nous représenter des ” politiques ” ( hommes et idées ) qui soient de notre … époque

    Répondre
  8. Gérard Pierre

    3 mai 2017

    « Une majorité de droite, … / / …, est donc possible après le 18 juin … »

    Conjecturons ! … conjecturons !

    Je crains pour ma part que la pèle du 18 juin n’ai pas exactement la morphologie escomptée et qu’elle n’atteigne pas notre personne à l’endroit précis où nous sommes censés l’attendre !

    Répondre
    • Gérard Pierre

      3 mai 2017

      Pardon, je voulais dire ”la pelle” !

      Répondre
  9. quinctius cincinnatus

    2 mai 2017

    la Droite recomposée espérée par Mr Dumait ? pour moi,analogue à une ” famille recomposée ”

    P.S. vous aurez aussi retenu de cet article que les amis de Mr Dumait voteront pour Mr Macron … dans l’ espoir sinon la certitude , défense de rire, de ” redresser l’ économie ” … sans doute avec le programme de Mr Fillon, le seul bien construit , et l’ action législative de cette majorité ” de droite ” … une opposition constructive comme dit Fromantin qui a choisi Macron

    Répondre
  10. BRENUS

    2 mai 2017

    Le terme de rosière impudique pour désigner la “presse” me semble un peu léger . Je préfèrerais celui “pute tarifée” qui correspond mieux à la réalité. Parmi tous ces “journalistes” des deux sexes et même du troisieme qui se drapent dans une indépendance imaginée, combien ne vont tout simplement pas à la soupe? Vous croyez de la Ruth de bmf qui se retient à peine de lècher les pompes du minet-micron n’a pas rétribuée pour en ajouter sans cesse une couche. Ne parlons pas d’apatie un modèle du genre, aussi con que donneur de leçons. C’est bien simple : dès qu’un sujet est mis en avant par ces prostitués, soyez sur qu’il ne vise qu’à pousser en faveur du candidat de son – ou ses patrons – (Drahi, Pinault, Dassault etc…) qui ordonnent à leurs laquets ce qu’ils doivent dire.

    Répondre
  11. Gérard Pierre

    2 mai 2017

    La presse, …… cette rosière impudique, …… va encore dire qu’on la rend responsable de tous les maux ! ! ! ……

    Mais nom d’une pipe que les journalistes arrêtent de nous seriner du matin au soir les résultats de leurs sondages :
    – Dimanche soir : Macron 60% – Le Pen 40%
    – Ça peut encore varier de quelques % dans un sens ou dans l’autre,
    – …… mais « on » n’a jamais vu un tel écart se combler en quelques jours,
    …… et d’interviewer majoritairement les futurs électeurs de Macron, … qui, naturellement, … le font tous pour des raisons ‘’sensées‘’ !

    S’ils voulaient convaincre les Français de ne pas se rendre aux urnes dimanche prochain, …… [puisque le résultat est, selon eux, déjà plié] …… ils ne s’y prendraient pas autrement !

    …… Sachant que l’absentéisme et les bulletins blancs favorisent le rapport relatif de celui qui arrivera en tête !

    Démonstration :

    – Inscrits : 46 millions,
    – Absentéistes : …… (soyons fous) … 26 millions
    – Bulletins blancs : …… (soyons déraisonnables) … 6 millions
    – Macron : 8,5 millions
    – Le Pen : 5,5 millions
    Macron sera proclamé vainqueur avec le score PHÉNOMÉNAL de 60,7% des voix ‘’exprimées‘’ !

    À qui aura profité l’absentéisme et les bulletins blancs ?

    C’est quand même plus facile à comprendre avec des chiffres !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      3 mai 2017

      législatives : 4 ” partis ” aux alentours des 20 % en + ou en – , des triangulaires à foison ou même plus rarement des quadrangulaires … aucune majorité absolue pour le …. mouvement ” en marche ” qui fait du surplace comme les carabiniers de l’ opérette qui chantent ” en marche, marchons … ” et trépignent sur la scène … un P.S. dans les choux, des L.R. dans les ronces ( comptez sur moi ! ) , un F.N. en progression de … quelques députés septentrionaux et méridionaux, des ” Français insoumis ” tels des ” sans culottes ” dans les rue et les ” usines “… bref pas d’ autre solution que l’ alliance de la carpe et du lapin et immanquablement un bordel monstrueux

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        3 mai 2017

        et, je termine sur une bonne note, un avenir radieux , enchanteur …et pour tout dire … rénové !

        Répondre
    • IOSA

      3 mai 2017

      6 millions de bulletins blancs, c’est déjà 6 millions de traîtres potentiels.
      Pour l’instant, dans le duel improvisé par la toulèche, il y a de quoi se marrer avec macron qui ne sait plus quoi sortir comme “belles phrases” et à une légère tendance à ressortir la même à chaque fois, ben oui, les français sont trop bêtes, si on leur sort une phrase qu’ils comprennent pas, ils vont pas aller voir dans le dico, ils vont voter pour ce qu’ils n’ont pas pigés…pour avoir l’air intelligent !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        7 mai 2017

        et les bulletins en faveur de Macron ce sont ceux de bons apôtres ?

        Répondre
  12. Le Ket

    2 mai 2017

    Et comme un seul homme, tous les mougeons vont voter pour bébé MACRON !

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)