Pour une mobilisation contre la charia

Posté le janvier 14, 2015, 5:54
3 mins

S’il y a une chose suicidaire en politique, c’est bien l’incohérence. Bien des partis ont pu prospérer pendant des années avec des programmes manifestement dangereux pour la société (à commencer par le parti communiste), mais ils avaient du moins le mérite d’être cohérents.

Ce qui frappe aujourd’hui, c’est que les partis dits « de gouvernement » tiennent des discours auto-contradictoires.

Quand le président déclare, la main sur le cœur, à la télévision, le 9 janvier, que « ces terroristes n’ont rien à voir avec l’islam », comment ne comprend-t-il pas que le simple fait de le dire témoigne de la relation entre ces terroristes et l’islam ?

Quand Bernard Cazeneuve nous annonce qu’il n’y aura pas, en France, de sanctuaire pour les terroristes, ignore-t-il les centaines de « zones de non-droit » ?

Mais, c’est surtout dans les grandiloquentes évocations des « va­leurs républicaines » que « nos » dirigeants ont atteint le plus haut niveau d’absurdité.

Si l’on a bien compris, les « valeurs républicaines », défendues par la manifestation du 11 janvier, consistent essentiellement en un principe: le refus de « l’amalgame ». Et c’est parce que le Front national est supposé pratiquer « l’amalgame » qu’il n’était pas bien venu.

Pourtant, s’il y avait, à propos de la question de l’islam radical, un parti à inviter, c’était bien le FN. Car celui-ci dénonce depuis des décennies cette islamisation de la France, dont nous voyons les fruits vénéneux aujourd’hui.

Les « valeurs républicaines » ne servent donc pas à dénoncer ce qu’il y a de problématique dans l’islam pour la société française, mais à dénoncer… ceux qui dénoncent ce qu’il y a de problématique !

De toute évidence, ces attentats ne sont que les premiers d’une série qui nous annonce « du sang et des larmes ». Et, malgré cette évidence, malgré l’impressionnante mobilisation de ces centaines de milliers de Français qui pensaient défendre principalement notre mode de vie et nos lois contre la charia, nos « élites » refusent de désigner le mal.

Pire, elles l’aggravent méthodiquement en ouvrant les vannes de l’immigration massive et des constructions de mosquées.

La grande mobilisation des Fran­çais contre la charia doit se poursuivre et se renforcer. Mais, pour cela, il faut enfin oser dire les choses, sans peur du terrorisme intellectuel, qui nous asservit bien plus sûrement que l’autre : ce n’est pas pour des « valeurs républicaines » à géométrie variable et à définition nébuleuse que nous nous battons, mais pour la France et contre la charia !

Jean Rouxel

8 réponses à l'article : Pour une mobilisation contre la charia

  1. quinctius cincinnatus

    15/01/2015

    je ne vois pas où est le problème ? ceux qui ne respectent pas les lois sont déchus de la nationalité donc … peuvent être expulsés … seulement voilà un génie politique ( de droite ) a eu l’ Idée du Droit du Sol et alors là tout se complique …

    Répondre
    • IOSA

      15/01/2015

      Il n’y a rien de compliqué dans le droit du sol, tout le monde y va à un moment ou un autre, reste à savoir où….

      Sinon, à partir du moment qu’on combat pour une cause dans un autre pays que le sien, on est soit un mercenaire et donc payé, soit on a épousé de fait la nationalité du pays en question.

      On peut donc déchoir de la nationalité française ceux qui reviennent du bled car ils ne seront pas apatride et les renvoyer illico dans leur tout nouveau pays, là où ils seront traités selon les lois de leur pays d’adoption.

      Et en ce qui concerne le chant des patriotes, il importe peu qu’il fut rédigé à mouscou, ce qui importe c’est le symbole de ralliement, comme le fait l’Eglise avec le Père Noël…en exemple.

      Répondre
  2. Magne

    15/01/2015

    La Chari’ah fait partie intégralement d’Allah , et ne sera pas réformée .

    Deux parties en présence , deux crocodiles dans le même marigot .

    Pour nous ( pour eux , non ) leur doctrine est la négaton de l’Europe , le dédain de la science , le fanatisme , comme l’Espagne du temps de Philippe II ou de l’Italie de Pie V l’ont à peine connue , la suppression de la société civile (  » Dieu est seul Souverain  » ) …

    Ceux qui n’étaient pas au courant le sont désormais , Combien d’hommes et de femmes parmi nos élites vont déclarer leur ralliement à l’Islam , Henri IV rallie bien le catholicisme alors qu’il est protestant , Constantin ( 300 après J.C ) , l’Empereur Romain rallie bien le christianisme , alors que seul 10% de la population romaine est chrétienne et que ces chrétiens sont plutôt en Asie et en Afrique du Nord qu’à Rome , réduit l’arianisme et expulse Arius .

    Ceux qui remporteront l’ordalie seront les maîtres , les autres n’auront plus qu’à se soumettre .

    Répondre
  3. frei

    15/01/2015

    Excellent article ; nous devons dénoncer sans relâche l’incrimination d’islamophobie qui nous est faite à chaque fois que nous attaquons l’islam , non plus seulement dans ses conséquences mais dans ce qu’il est . On sait aujourd’hui avec certitude que l’islam est à l’origine une gigantesque supercherie , qui dure jusqu’à aujourd’hui . En d’autres termes , la doctrine islamique est incapable de franchir le « pont aux ânes » d’une exégèse historique et critique digne de ce nom .

    Répondre
  4. Marquais

    15/01/2015

    Notez bien que cette « charia » souvent ce ne sont pas ceux qui la dénoncent qui ont à la craindre. le plus .
    Je ne trompe pas ma femme…je ne serai donc pas lapidé! Je ne vole pas…je ne serai donc pas amputé
    En résumé beaucoup de ceux qui la critiquent agissent plus par humanité et sensiblerie que par intérêt …. amusant non ?

    Répondre
  5. IOSA

    14/01/2015

    Ha que j’aime les doux mots de cet article, il résonne en moi comme le chant des partisans …………..

    AMI ENTENDS TU LE VOL NOIR DES CORBEAUX SUR NOS PLAINES ?

    AMI ENTENDS TU LES CRIS SOURDS DU PAYS QU’ON ENCHAINE ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      15/01/2015

      à cette époque croyez vous que beaucoup de Français  » entendaient  » ce chant ( par ailleurs , je crois, écrit par un … communiste ) ? rien de pire au niveau de l’ analyse logique des faits que l’ amalgame … voyez plutôt les oeufs que nous pond @ Jaurès

      Répondre
  6. lauranceau

    14/01/2015

    Il ne faut accuser des combattants de combattre. C’est leur seule raison d’être.
    A nous de nous défendre !
    Tout le reste est de la fantaisie ….. de la « politique « ….

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)