Pourquoi je quitte la France…

Posté le 29 mars , 2016, 11:01
6 mins

Je quitte la France. Je n’y restais encore que pour prendre soin de mes vieux parents. Ils sont tous deux décédés maintenant. Plus rien ne me retient.

J’aurai la nostalgie de ce que fut la France ; mais je l’éprouve déjà présentement quand je suis en France.

Ce pays n’est plus celui que j’ai connu dans ma jeunesse. Des mosquées y émergent, et des églises sont transformées en parkings.
Le grand remplacement décrit par Renaud Camus est en marche et des auteurs, tels que Re­naud Camus ou Éric Zemmour, sont traînés devant les tribunaux parce qu’ils le disent.

Ceux qui sont attachés à la civilisation occidentale sont traités de fascistes, quand bien même leurs valeurs sont l’inverse du fascisme, qui est un socialisme, et qui, au temps où Mussolini prononçait ses premières diatribes, suscitait l’admiration des compagnons de route de Léni­ne.

Les villes sont mutilées par l’écologisme débridé qui multiplie les poteaux métalliques, les parpaings cimentés et les impasses.

Le paysage politique et médiatique ne vaut pas mieux que le paysage urbain, et hors « Va­leurs Actuelles », plus un seul grand magazine ne me semble lisible.

Parmi les hommes et les femmes politiques, pas un seul, pas une seule, ne me pousserait à me déplacer vers un bureau de vote : je pourrais à la rigueur tenter de discerner le moins mauvais, ou la moins mauvaise.

Je n’attends pas de redressement. J’espère me tromper, et, oui, j’ai de la compassion pour ceux qui vivent dans la pénurie, la pauvreté, l’épuisement, et sous le coup des menaces.

Des attentats tels ceux du 13 novembre auront sans doute lieu à nouveau dans un futur proche. Le pire, hélas, est à venir.

Je me dirige vers les États-Unis, où je séjourne souvent depuis une trentaine d’années et où je résiderai désormais. C’est un pays qui se porte beaucoup moins bien aujourd’hui que dans les années 1980, au temps du grand Ronald Reagan.

Les années Obama ont été particulièrement désastreuses : il y a davantage de pauvres, les dé­ficits se creusent, le venin socialiste y circule dans un trop grand nombre de têtes. Mais il y reste une atmosphère de liberté et de dynamisme qui a déserté l’Euro­pe. Les valeurs judéo-chrétiennes qui me sont chères y sont encore affirmées, et des milliers de lieux de culte juifs et chrétiens se dressent.

Il y a des espaces immenses et ouverts. Les villes ne sont pas mutilées. Quand des débats ont lieu, ils sont encore imprégnés de pluralisme. La gauche y est aussi lamentable et délétère qu’en France, et voir ses deux incarnations dans la campagne des élections primaires démocrates est tristement significatif de son état de décomposition : le choix est entre une femme cynique et corrompue et un homme qui tient des discours dignes d’Olivier Besancenot.

Mais il existe un vaste mouvement conservateur et un espoir de renouveau du côté républicain. Les conservateurs se dé­chirent, mais la vivacité des op­positions est la marque d’une démocratie vivante, et que le conservatisme américain puisse être incarné par un homme d’affaire qui brave le politiquement correct, par deux fils d’immigrants cubains, par un noir devenu neurochirurgien de ré­putation mondiale est symbolique des capacités de renouveau d’un pays qui reste celui où s’invente le futur et où se décide une bonne part de l’avenir du monde.

Je me dirige vers les États-Unis, et je me dirige vers l’Ouest, parce que c’est à l’Ouest que les espaces sont encore plus im­menses et plus ouverts, parce que c’est à l’Ouest que les villes deviennent elles-mêmes plus vastes, et que les capacités d’innovation et d’imagination de l’être humain montrent ce qu’elles peuvent accomplir lorsque la libre entreprise est à même de donner sa pleine mesure, parce que l’Ouest américain montre que rien n’est impossible. Une ville telle que Los Angeles est sortie du désert et n’était, il y a deux siècles, qu’une bourgade peuplée de cent personnes. Une ville telle que Las Vegas est elle aussi sortie du désert et n’existait pas au lendemain de la Seconde Guer­re mondiale.

Je reviendrai en France. Je ne peux, ni ne veux, me détacher de mes racines. Mais j’entends être désormais là où j’ai choisi d’être, et là où, selon l’expression consacrée, les choses se passent.

208 Commentaires sur : Pourquoi je quitte la France…

  1. druant philippe

    5 avril 2016

    ” en conclusion notre bonhomme a plus de chance de se faire rosser par ses amis que par nous”

    Même conclusion pour jaures I et je me réjouis à l’ avance des sévices que les djihadistes feront subir à ces saletés gauchistes (tortures / égorgement halal) : je regretterai de ne pouvoir leur trancher moi-même la tête à ces misérables .
    Ces “braves “muzzs éprouvent encore plus de mépris pour les gauchocollabos / antifas … que pour les natios :
    égorgez – les les premiers , messieurs les salafistes !

    Répondre
    • Jean Meslier

      5 avril 2016

      Druant Philippe

      – Quatrième menace de mort en quelques jours sur ce site : faut-il que vos arguments soient faibles pour en arriver là…

      – Pas étonnant que, depuis la Révolution française, vous ayez perdu toutes les batailles idéologiques. Et que cela va continuer…

      Répondre
    • Jaures

      5 avril 2016

      “Tant q ue ces 2 gusses ne seront pas évacués du site , je n’ y reviendrai plus” druant philippe le 4 avril à 12h26.

      Répondre
      • 13 avril 2017

        Jaurès, en tant que gauchiste vous devriez savoir que vos prises de positions systématiquement pro-islam entraînent de facto les pires réactions. Vous me faites penser à cet idiot de Salvador Allende qui une fois élu au Chili n’avait rien trouvé de mieux de mieux que d’inviter Fidel Castro. On lui a fait sauter la cervelle. Si des idiots comme Poutou ou Mélanchon viennent au pouvoir en France, ils risquent de subir le même sort. Druant a raison lorsqu’il dit que les Musulmans (je simplifie…) ont horreur des collabos. La preuve : le respect qu’ils ont des Corses + le fait que les premiers morts ont été des gauchistes ( Charlie…).

        Répondre
  2. BRENUS

    4 avril 2016

    Q.C. n’a pas tord en écrivant que les 4V semblent faire tout leur possible pour, non seulement laisser la place, mais prIvilégier les interminables tirades des JOJO ET AVATARS. Une seule solution – si vous refusez d’être impolis et de répondre merde à chaque fois- : bannir définitivement de vos consultations ce site 4V . Lequel n’est plus qu’une tribune pour les empafés islamophiles et autres nervis “antifas” ces totalitaires. Ils vont bien se faire chier quand il ne leur restera plus qu’a se prosterner à la mosquée.

    Répondre
    • DE SOYER

      4 avril 2016

      J’ai vu qu’à l’abruti du Tarn s’est joint un emmêlé pas piqué des hannetons dont le slogan est “Plus coco que moi, tu meurs’!

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    4 avril 2016

    remarquons que Jean Mellier ( ou Meslier ) était curé d’ Etrigny , qu’ il ne publia rien de son vivant et qu’ il vécu curé d’ Etrigny sur les bénéfices de la dîme que lui reversait l’ Eglise … pas fou le prêtre athée et anticlérical … tiens ça me rappelle quelques autres … parasites !

    Répondre
    • Jean Meslier

      4 avril 2016

      Quinctius Cincinnatus

      – Parmi les parasites, n’oubliez pas les fraudeurs du fisc, dont le défaut doit être compensé par les salariés qui représentent les 9 premiers déciles de l’échelle des revenus…

      Répondre
    • Jaures

      4 avril 2016

      A Quinctius: c’est fou ce qu’ une semaine passe vite…

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        4 avril 2016

        c’ était un complément d’ information pour mes ” amis ” et ma ( modeste ) contribution à la Vérité ( ici sur le personnage du curé d’ Etrigny ) ; je comprend que cela vous ” dérange ” ; remarquez aussi que je n’ interviens que pour bien préciser les choses et non pas de manière stérile, polémique, et qu’ ainsi je me garde comme de la … peste de répondre au haineux et attardé descendant spirituel ( sic ) du curé d’ Etrigny qui lui avait , à cette époque, des raisons légitimes à professer, si on peut dire cela d’ écrits non publiés, de pareils sentiments anti-catholiques … qui ne sont plus disons d’ actualité … d’ autres le seraient mais ils seraient intellectuellement sans doute ” malveillants “

        Répondre
        • Jaures

          4 avril 2016

          Mais bien au contraire, cher Quinctius, vous ne dérangez personne,surtout pas moi.
          Mais gardez-vous plutôt d’inutiles menaces ou promesses.

          Répondre
  4. Jacky Social

    4 avril 2016

    A TOUS LES JAURES ET AUTRES DAMNES DE LA TERRE: Ces États, les enfers fiscaux, sont au contraire l’expression concrète de ce principe énoncé à l’Assemblée Nationale en 1789 : « Un peuple libre n’acquitte que des contributions », soit le prix des services que lui rend le Pouvoir, « un peuple esclave paie des impôts ».

    Répondre
    • Jean Meslier

      4 avril 2016

      Jacky Social

      – Les “damnés de la terre”, c’est précisément le début de l’Internationale, chant de révolte suscité par les abominations des patrons et des capitalistes, vos maîtres…

      – Et puisqu’on en est aux citations, permettez que je vous offre celle-ci, de Condorcet : “L’impôt est un tribut que le peuple se verse à lui-même…”

      Répondre
  5. druant philippe

    4 avril 2016

    Sacré Jacky :

    vous n’ avez pu résister à une querelle électronique avec jaures 2 entraînant une dépense d’ énergie considérable pour rien .
    Je propose maintenant une tactique de désertion du site des 4 v qui nous impose 2 gauchistes patentés obsessionnels .
    Je vais imiter en cela QC qui l’ a proposé la semaine passée .
    Tant q ue ces 2 gusses ne seront pas évacués du site , je n’ y reviendrai plus

    Répondre
    • Jacky Social

      4 avril 2016

      Mon post de 13.49 ci-dessus sera mon dernier jusqu’a ce que Ducon et Ducont aient debarrasse le plancher. Merci Druant. Vous avez raison, je me ne suis fait avoir Mais au moins Jaures IIa ete repondu. Aujourd’hui, e finita la comedia.

      Répondre
      • DESOYER

        5 avril 2016

        Ducond et Ducont!

        Répondre
  6. Jacky Social

    3 avril 2016

    Je decouvre que Jean Meslier etait un cureton de gauche pronant l’atheisme, la pauvrete et la haine au 17 eme siecle. C’est un socialo-fasciste avant l’heure mais dans la veine des Jaures et autres pignoufs.
    @Raoul Villain: je me demandais d’ou venais ce nom ridicule. En fait, il s’agit d’un veritable heros qui n’a rien de ridicule !!! Wow, Raoul Villain, c’est du lourd. Avoir debarrasse le monde du bousier Jean Jaures, quelle merveille. Je veux tout savoir de ce tres grand Monsieur.

    Répondre
    • Jacky Social

      3 avril 2016

      La pochaine fois que je vais Reims, je fais dire une messe en l’honneur de Raoul Villain. Un genie qui avait vu tres clair dans le jeu des socialo-fascistes qui ont fini par l’assassiner. C’etait un mec qui ne s’en laissait pas compter.

      Répondre
      • Jean Meslier

        3 avril 2016

        Jacky Social

        – La France, de 1789 à 1815, a aussi été toute seule contre toute l’Europe. Et au bout d’un siècle de contre-révolutions, qu’est-il arrivé : la plupart des grandes monarchies qui l’avaient écrasée en 1815 ont été emportées…

        – Et aujourd’hui, le mariage gay a été introduit dans des pays aussi curetons que l’Espagne ou la Belgique…

        Répondre
        • DESOYER

          5 avril 2016

          “Pays aussi cureton que”: injure aussi lourdaude que cradingue contre la religion catholique. L’emmêlé, vous avez révélé votre véritable nature. Une crapule de bas étage!

          Répondre
          • Jean Meslier

            5 avril 2016

            Desoyer

            – Autant que je sache, le délit de blasphème est aboli en France (sauf en Alsace-Moselle) et l’État est séparé de toutes les religions (et, notamment de la religion catholique) depuis 1905. Je ne vois donc pas en quoi le fait de dauber sur le catholicisme ferait de moi une “crapule”, d’autant plus que, dans ces pays, l’Église catholique, avec une obstination digne de meilleures causes, s’oppose à toutes les avancées sociétales : mariage homosexuel, contraception, avortement…

            – Et je vous répète que je ne suis pas anticatholique. Le catholicisme a toute sa place dans notre société. Il y introduit des éléments de pittoresque : des comportements folkloriques en matière de mœurs (notamment de la part des participants à la Manif pour tous), des déguisements hauts en couleurs pour les ministres du culte…

    • Jean Meslier

      3 avril 2016

      Jacky Social

      – Le curé Meslier est l’un de ceux qui (avec d’Holbach, La Mettrie, Helvétius et beaucoup d’autres) ont été parmi les démolisseurs de la France d’Ancien Régime, des précurseurs de la Révolution française et de la déchristianisation (qui fait qu’aujourd’hui, seuls 4 % des Français catholiques pratiquent). Ce qui n’est pas mal pour un homme que presque personne ne connaît…

      – Raoul Villain a terminé sa vie comme le raté qu’il était : fusillé par les anarchistes espagnols (et même pas pour son forfait contre Jaurès !). Et je vous signale que Jean Jaurès possède une rue à son nom dans toutes les villes de France. Ce n’est pas demain la veille que ça arrivera à Raoul Villain…

      Répondre
      • Raoul Villain

        3 avril 2016

        AZ Jean Meslier.

        Les municipalités communistes avaient nombre de « ponts Lénine », d’écoles « Rosa Luxemburg », depuis beaucoup ont été débaptisés. Comme quoi cela change. L’Université de Toulouse III a pris le nom de « Jean Jaurès », cela reste un endroit sale dans une banlieue merdique où l’on apprend rien.

        Répondre
        • Jean Meslier

          3 avril 2016

          Raoul Villain

          – Les rues Lénine ou Rosa Luxembourg ne se trouvent que dans les municipalités communistes. Les rues ou places Jean Jaurès se trouvent dans toutes les villes, y compris de droite, et ce depuis les années 1920.

          – Ce n’est pas demain la veille qu’il y aura des rues Raoul Villain. Ou même Charles Maurras…

          Répondre
          • Jacky Social

            3 avril 2016

            Teu-teu-teu: il n’y a pas de droite en France.

            Et on se demande en quoi Jean Jaures est un heros ou un bienfaiteur. C’est le contraire: un zero et un malfaiteur. Faire la justice avec le pognon des autres n’a rien d’heroique. C’est juste de la bureaucrassie.

            “When politics are used to allocate resources, the resources all end up being allocated to politics.”
            — P.J. O’Rourke

            “There is no virtue in compulsory government charity, and there is no virtue in advocating it. A politician who portrays himself as ‘caring’ and ‘sensitive’ because he wants to expand the government’s charitable programs is merely saying that he’s willing to try to do good with other people’s money.” — P.J. O’Rourke

        • Jean Meslier

          4 avril 2016

          Raoul Villain

          – Mes idéaux, comme vous le confessez ingénument, ne sont pas encore morts… si tant est qu’ils doivent mourir un jour ! Au contraires des vôtres qui, depuis l’amendement Wallon, n’ont cessé, sur leur dépouille, de recevoir des pelletées de terre.

          – On peut dire d’eux ce que les Britanniques, jouant sur son surnom de “Dame de Fer”, ont dit après le trépas de l’intéressée : Rust in peace (rouille en paix…).

          – A ce propos, le développement de R.I.P. n’est pas “Requiem in pacem”, comme vous l’écrivez sans craindre le barbarisme, mais “Requiescat in pace”. Ne confondez pas un verbe au subjonctif avec un substantif…

          – Je vous salue, pour ma part, fort civilement, sachant, comme le dit Chateaubriand, qu’il faut être économe de son mépris en raison du grand nombre de nécessiteux…

          Répondre
          • DE SOYER

            4 avril 2016

            Le socialisme est déjà mort! Même Macron rêve de l’enterrer!

      • Jacky Social

        3 avril 2016

        Teu-teu-teu – Avoir liquide Jaures est une belle reussite. Rien que ca, c’est meritant. Van Gogh est mort dans la pauvrete et la folie, etait-ce un rate? Il est temps que l’on rende hommage a Raoul Villain. Quant aux rues de votre pays, il y a bien des references a Staline, Stalinegrad ou encore a Arafat ou a Anatole France. A quand un boulevard Hitler ou une rue Cohn-Bendit avec bars pedophiles, le monde reduit a la France n’allant pas dans ma direction? Venant de la France, cet etat rate (failed state), on ne s’etonnerait plus de rien.
        Mais il me semblait qu’on n’etait pas christiasohobe chez Jaures I et Jaures II et qu’on etait tolerants. Tiens, a quand seulement 0% de musulmans pratiquants en France laiconnasse et dont le torchon qui leur sert de reference est une incitation a la haine et au meurtre? Hum la tolerance a deux vitesses, la hein c’est ca? Le nombre de croyants chretiens reste malgre tout assez eleve malgre la propagande et les pressions. Evidemment les statistiques induisent en erreur. Quelle est la methodologie et quelles sont les questions posees? Et donc vos 4%, c’est de la tarte aux fraises. Votre jumeau Jaures I parlait de 12 % puis de 8 % et ce n’etait que la frequentation des eglises. Cela ne prouve absolument rien. Mais vous devriez vendre vos cathedrales ou les transformer en bars gay. Cela viderait la France de la moitie de ses touristses, source bienvenue de revenus faciles, vu votre incapacite a avoir une economie saine.

        Répondre
        • Jean Meslier

          3 avril 2016

          Jacky Social

          – Si Raoul Villain avait raté son coup, il y aurait peut-être eu une chance (infime, je le reconnais, mais pas nulle) que Jaurès, par son influence, par son prestige, empêche la France d’entrer en guerre, ce qui aurait évité à la France 1,5 millions de morts, au moins autant de mutilés.

          – Et tout ça pour que l’Allemagne, un siècle après et une autre guerre perdue, redevienne ce qu’elle était en 1914 : la première puissance du continent. Et que cette même Allemagne envisage une Europe des régions, dont un bon nombre pourraient être transfrontières (Catalogne, Pays basque, Savoie, Alsace-Bade-Wurtemberg).

          – Il existe de multiples indicateurs de la déchristianisation en France (ou, au moins, de la décatholicisation). Par exemple, le fait que, dans les années 1950, une paroisse correspondait à deux ou trois communes. Aujourd’hui, cela peut être 27 ou 30. Et les messes y sont dites, à tour de rôle, une fois tous les quatre ou cinq mois. Et là où il y avait 80 à 100 fidèles, on n’en a plus, à tout casser, qu’une vingtaine.

          – Autre indicateur : l’âge très élevé des prêtres, qui voient leur succéder des prêtres africains, ou coréens – ou autres Asiatiques. Et l’abandon fréquent de leurs études par les séminaristes.

          – Il existe d’autres critères – que je me ferai un plaisir de vous fournir.

          – Cela dit, contrairement à ce que vous pensez, je ne souhaite pas la disparition de la religion (et notamment du catholicisme). Et encore moins des persécutions ou même une présentation péjorative de la religion. Le catholicisme a toute sa place en France.

          – Dans notre société uniformisée, les catholiques apportent une touche de pittoresque (notamment dans leur culte). Et il n’est pas jusqu’aux fidèles les plus traditionalistes (ceux de la Manif pour tous) qui sont fascinants à fréquenter, à écouter, à voir. On dépense des sommes importantes à envoyer des ethnologues étudier des tribus de Papouasie alors qu’il suffit de se déplacer dans une paroisse intégriste pour se retrouver à l’époque de Pie IX…

          Répondre
          • Jacky Social

            3 avril 2016

            Vos posts sont trop longs. Vous etes tantot dans l’affrmation peremptoire, tantot dans le deni. Je me fous de votre opinion car je la connais vu qu’elle est deja dans les MSM francais. Nihil novo sub sole. Epargnez-nous vos platitudes. Merci. Tout ce que vous dites sur Jaures ne m’inspire a chacun de vos post qu’encore plus de degout envers ce sinistre connard. De quel prestige parlez-vous? Des gens comme Churchill, Hoover ou meme Wilson ou Roosevelt?
            La France n’est pas le monde. L’Eglise caholique se porte tres bien dans le monde et meme de mieux en mieux, la France n’etant pas le monde. Elle est une relique du passé qui fait bien rire le reste du monde par son pittoresque syndical, etatiste et socialo-fasciste d’un autre age. Pour ce qui est de la France, la page est deja tournee. Dites-moi ce qu’apporte encore la France a art des emissions sur une cuisine que peu de francais peuvent se permettre. Je lis aujourd’hui que MEME la petite Suisse alemanique se detourne desormais du francais. Cela va s’accelerer et s’accentuer de par le monde. Le francais devient la langue de l’echec, du loser ou de quelques nostalgiques d’une grande histoire qui est maintenant dans les musees pour excursions scolaires avec monsieur l’instit coco qui aimeles petites culottes. Je crois que le monde ne va du tout dans votre sens.

        • Jean Meslier

          3 avril 2016

          Jacky Social

          – Je vous signale qu’en matière de tripotage d’enfants l’Eglise catholique a un beau palmarès, comme en témoignent les scandales actuels dans le diocèse de Lyon…

          – Et un des derniers prêtres concernés est précisément un traditionaliste : vous savez, un de ces curés en soutane de la Manif pour tous…

          Répondre
          • Jacky Social

            3 avril 2016

            @Jaures II: vous etes aussi previsible que Charlie Hebdo, le fameux torchon gauchiste qui reclame la liberte de parole et d’opinion qu’il refuse a ceux qu’il insulte a longueur de pensees uniques. Personnellement, je suis pour le mariage des pretres catholiques et la liberte de choix en ce domaine. Rien ne s’y oppose sauf une curie romaine jalouse. Mais ceci ne vous concerne pas puisque vous etes hors de l’Eglise. Il s’agit de cuisine interne. Je ne m’occupe pas de votre centre laic, de vos loges pour freres trois points, ni de leur organisation. Je m’en fous, mais si un jour il faudra vous liquider, on ne s’en privera pas. Quant aux pretres pedophiles, oui cela existe et a existe. Mais ils n’ont pas le monopole de cette tare tres grave, loin s’en faut. Les peres de famille, les instits de l’etat, les animateurs de colos, les imams (dont vous n’oseriez pas parler), certains rites afghans et pakis que les GIs doivent taire sont egalement a pointer du doigt en premier pour des raisons qui m’echappent puisque la France n’est pas de culture judeo-chretienne ainsi qu’on nous l’assene a longeur de torchons. Vous vivez encore au temps de Jean Jaures, moi je vis au 21eme siècle. Par ailleurs, je suis tres loin d’etre un fan de Francois Bergoliasse et de Philippe Barbarien. Pour moi, ce sont de dangereux gauchistes de meme que les faux-culs obsedes et grossiers Guy Gilbert et Jacouille Gaillot. Ces gens devraient etre exclus de la pretrise pour ignorance economique et aveuglement religieux face a l’islam. Et pas mal de curetons de gauche aussi d’ailleurs. L’eglise francaise n’existe pas ou plus depuis longtemps. Il s’agit juste, et vous avez raison, d’une organisation parasite comme tant d’autres: syndicats, prefets, regions, gendarmerie (double emploi avec police – c’est nous qui payons), Bercy, Matignon (double emploi avec presidence), senat, les enfoires, Sidaction (impot deguise), TF1, france Televisions, le PS, le PCF, The Voice, Anal+ et j’en passe etc. A supprimer ou recycler au plus vite.

          • DE SOYER

            5 avril 2016

            Jacky, c’est vrai, je ne suis pas toujours aussi extrême que vous, mais vous avez raison sur de nombreux points.

        • Jean Meslier

          4 avril 2016

          Jacky Social

          – Vous avez encore l’obsession des francs-maçons (dont je ne fais d’ailleurs pas partie). Décidément, l’extrême droite est constante dans ses haines…

          – Je ne savais pas que les prêtres, dans leurs sermons et au catéchisme, devaient enseigner les merveilles de l’ultralibéralisme…

          – Je note aussi que vous êtes le deuxième, dans la journée, à vouloir me liquider ou peut s’en faut. Une telle insistance m’intrigue. Vous ne me connaissez pas : en quoi vous ai-je porté un préjudice tel que vous souhaitiez ma mort ?

          Répondre
          • Jacky Social

            4 avril 2016

            Jaures II:
            1) Votre seule reponse, c’est de dire que je suis d’extreme-droite, preuve que le centre s’est tellement deplace a gauche que vous ne voyez plus LA DROITE. Il n’y a pas de haine a dire que vous etes franc-macon. C’est vous qui parlez de haine. Votre idole Jaures a fonde l’Humanite, torchon d’extreme-gauche – pardon de la gauche de la gauche de la gauche.
            2) Quelle est la difference entre le liberalisme et ce que vous appelez “ultra-aliberalisme”? Merci de definer. Bien sur, l’Eglise catholique dans ses interpretaions economique des paroles du Christ est completement a cote de la plaque. Ceci explique TRES CERTAINEMENT pourquoi les eglises se vident, Les sermons des curetons de gauche sont imbuvables. Ils sont deja dans les MSM: partage, redistribution, rien a foutt, etc.
            3) Pour le reste, arretez d’etre ridicule en jouant les victimes et les vierges fofolles. Vous et les votres me coutez 50% de mon labeur. Je ne travaille pas pour vous, ni pour votre systeme foireux (10 millions de chomeurs avec vos fonctionnaires et 2200 millirds de dettes et cela a commence il y a 70 ans et ne fait qu’empirer). On tue bien pour une cigarette, alors un socialo-fasciste, ce sera bon debarras.

        • Jean Meslier

          4 avril 2016

          Jacky Social

          – Ce n’est pas le centre qui s’est déplacé à gauche, c’est vous qui êtes resté congelé au début des années 1930, à l’époque des patrons de droit divin et des Expositions coloniales, lorsqu’on exhibait des “indigènes” dans des cages, à côté des singes et des girafes. Vous êtes bien d’extrême droite et cette obsession de la franc-maçonnerie en est un des indicateurs. Je n’aurais pas honte d’être franc-maçon, mais ce n’est pas ma tasse de thé.

          – Votre remarque confirme d’ailleurs ce que je disais dans un de mes précédents messages : depuis au moins l’amendement Wallon, et plus spécialement depuis 1944 et 1968, vous avez perdu toutes les batailles idéologiques – ce qui éloigne de plus en plus votre banquise du reste de la société – et ce qui vous rend hargneux, c’est que vous avez l’intuition que ces changements sont irréversibles.

          – Aucun leader de droite ne reviendra sur la contraception et l’avortement, sur l’abolition de la peine de mort, sur la pénalisation du racisme, sur la normalisation des sexualités diverses, etc. Et si je ne suis pas franc-maçon, je leur reconnais au moins un mérite, c’est d’avoir été à l’origine d’un grand nombre de changements sociétaux qui vous sont restés en travers de la gorge.

          – Les syndicats ont été institués, précisément pour mettre fin au droit divin des patrons dans leur entreprise. Et ça n’a pas été sans mal : la troupe a tiré, dans tous les pays, pour défendre le fric des patrons et des riches. Parce qu’au fond, vous n’avez jamais fait que remplacer le droit divin du sang par le droit divin du fric.

          – L’ultralibéralisme, c’est l’idéologie qui prône de travailler comme des mules pour consommer comme des gorets. Il n’y a pas de de différence entre lui et le libéralisme. L’ultralibéralisme veut effectivement ramener au libéralisme de 1848, à l’époque d’avant les législations sociales, celle du renard libre dans le poulailler libre. Mais avec un élément psychologique en plus : le désir forcené de se venger de 70 ans de frustrations et de rancoeurs, du programme du CNR à mai 68, et de 1981 aux échecs de Balladur, Juppé et Villepin.

          – Non, l’instauration d’un taux unique d’impôt sur le revenu est de la plus grande injustice car, contrairement à ce que pense superficiellement la droite (ce qui est un pléonasme, s’agissant de la droite), prendre 5 % à quelqu’un qui gagne 1200 euros et 5 % à quelqu’un qui gagne 12 000 euros (et a fortiori 120 000 euros) ce n’est pas du tout la même chose ! Et il faut avoir l’esprit tordu pour sortir de telles arguties.

          – Vous êtes en pleine illusion sur les “réussites économiques” de Reagan et Thatcher : restez-y. Vous savez ce que les Anglais ont dit, très spirituellement, lorsqu’elle a trépassé, en jouant spirituellement sur son surnom de “Dame de Fer” : “Rust in peace…”

          – Dernier point : le sigle MSM, c’est du jargon de votre secte, je ne sais pas ce que cela veut dire.

          Répondre
          • Jacky Social

            4 avril 2016

            MSM est un sigle anglais qui signifie “media generalistes” (Mainstream Media). Si vous ne connaissez que le francais, vous n’avez que des references francaises et donc vous n’avez aucun interet. Pour le reste, je reprends le travail de goret pour payer les profiteurs socialistes, ces porcs de faineants dans votre genre. Bon debat avec les autres intervenants de ce site. Quant a ce que vous dites de la Wallonie, mais qu’est-ce je m’en branle. La Wallonie, c’est la France en miniature. C’est tout dire. Rien a foutre. Hihihihahahahouhouhou.
            PS (sans mauvais jeu de mots):
            1) le liberalisme et la liberte ne sont pas des ideologies. Si travailler pour gagner est une ideologie, alors le “stakhanovisme” est une ideologie ultraliberaaaale? Interessant.
            2) la flat tax: l’exemple que vous montrez est exactement cela – l’egalite devant la Loi. Ce n’est pas a l’etat a s’occuper de qui gagne quoi et combien. Si le petit salaire veut plus, a lui de se debrouiller. Il faut se battre dans la vie. SE BATTRE signifie etudier, travailler, apprendre, et non defiler habilles avec des sacs en gueulant des slogans abscons.
            La flat tax fonctionne tres bien dans plusieurs pays: Russie, Estonie, Slovaquie, Georgie.
            Comme vous etes Jaures sous un autre nom et que vous vouliez cracher votre bile, et bien c’est fait, mon p’tit. Vous ne m’impressionnez pas, loser redistributor du pognon des autres sans les risques des autres. Nous sommes au 21eme siècle. Votre etat-providence est MORT, mais ne le sait pas encore.

        • DE SOYER

          4 avril 2016

          Jacky, j’espère que vous ne considérez pas ces deux guignols comme représentatifs de la population française. Ils se saoûlent (et nous saoûlent) de mots, mais nous remettrons la France sur les rails, avec ou sans eux. Ils pourront émigrer si notre pays ne leur plaît pas.

          Répondre
      • Jean Meslier

        3 avril 2016

        Jacky Social

        – Mais bien sûr que si qu’il y a une droite, en France, et comment ! Mais le curseur de votre sensibilité politique est tellement déréglé, tellement perverti, qu’il vous fait voir tout à gauche.

        – Vous êtes, à cet égard, comme un habitant de la Yakoutie, où l’on relève des températures de – 80 ° et qui estime qu’on crève de chaleur, à Paris en hiver, par – 15°.

        – Jean Jaurès faisait, effectivement, de la justice avec l’argent des autres : mais pas de la façon dont vous le concevez ! Il ne faisait que restituer aux ouvriers une toute petite partie de l’argent qui leur avait été extorqué par leurs patrons. Pourquoi croyez-vous que le Code du travail date précisément des années d’avant 14 ? Vous ne semblez guère vous être appesanti sur l’histoire de la condition ouvrière ou des luttes sociales…

        Répondre
        • Jacky Social

          4 avril 2016

          @Jaures II: Ce n’est pas parce que certains se disent de Droite qu’ils sont effectivement de Droite: Chirac, Juppe, de Gaulle, Sarkozy, Fillion, MLP, etc. Ce sont la des usurpateurs qui donnent a l’electeur l’illusion du choix. En quoi sont-ils differents des gens de gauche? Je prends la definition generale de la Droite: conservateur pour les valeurs ultimes et liberaux pour l’economie. Ces gens que vous considerez comme de Droite ont-ils liquide les syndicats? Non. Ont-ils realise une reforme fiscale avec une flat tax mettant les francais a egalite en droit devant la loi fiscale? Non. Ont-ils reduit la fonction publique? Non. Ont-ils reforme le Code du Travail pour redonner au monde du travail (independants, auto-entrepreneurs et salaries) la flexibilite necessaire? Non. Vont-ils annuler le mariage pour tous pour revenir au PACS tout simplement? Evidemment non. Ont-ils applique les regles de laicite et vont-ils les appliquer a l’islam d’amour et de paix? Bien sur que non. Et on peut continuer ainsi sur des dizaines de pages. Alors elle est ou la Droite en France? Mon curseur n’est pas deregle. Il faut dire que le centre s’est tellement deplace a gauche qu’il n’y a pas de Droite. La Droite en France est comme la bulle d’un niveau tenu a la verticale.
          Enfin sur Jaures, y a t-il un pelerinage afin d’aller pleurer pour que les mechants patrons rendent “l’argent voles aux ouvriers”? De quoi parlez-vous? Je me fous de la lutte des classes. Seul le capitalisme peut regler les problemes. Pas le socialisme. Depuis Jean Jaures et 1914, il y a eu plusieurs pays qui ont ete crees grace au socialisme et qui ont disparu a cause du socialisme dans une misère indescriptible et un echec cuisant: l’URSS et la RDA aujourd’hui dans les depotoirs de l’Histoire ne sont que des exemples. La Chine n’est meme plus socialiste et en Chine la jeunesse rigole du socialisme. Pas encore ouvertement mais presque. Nous sommes en 2016. Faites un update. Il est temps.

          Répondre
          • Jean Meslier

            4 avril 2016

            Jacky Social

            – La liquidation des syndicats, ça a existé en France, sous le régime de Vichy, ou au Chili, après le coup d’Etat de Pinochet, ça s’appelle la dictature. Je comprends mieux : votre variété de droite, c’est l’extrême droite à l’état pur : jaune devant et marron derrière…

            – Il faut vraiment être naïf – ou inconscient – pour s’imaginer que la flat tax (un taux unique pour tout le monde) est un impôt juste : rien de plus inique que ce taux unique…

          • Jacky Social

            4 avril 2016

            Jaures II:
            1) “La liquidation des syndicats, ça a existé en France, sous le régime de Vichy, ou au Chili, après le coup d’Etat de Pinochet, ça s’appelle la dictature. Je comprends mieux : votre variété de droite, c’est l’extrême droite à l’état pur : jaune devant et marron derrière…”
            JS: Ah non, mon p’tit. C’est toujours la meme rangaine, ca. Avec moi, mon gars, vous n’etes pas chez les MSM francais qui vous sont tout acquis. Je pense a Ron Reagan (et aux controleurs aeriens) et a Margaret Thatcher. Un travail de titan. Ces gens geniaux sont des saints. En quoi les syndicats sont-ils garants de la democratie? De quel droit “divin”? Par quel tour de magie? Ils doivent etre controles et mis sous tutelle rapprochee comme toute organisation francaise. Prendre les gens en otage et leur faire violence (cfr. chez Air France), est-ce cela votre democratie? C’est plutot du fascisme, ca, non?
            2) “Il faut vraiment être naïf – ou inconscient – pour s’imaginer que la flat tax (un taux unique pour tout le monde) est un impôt juste : rien de plus inique que ce taux unique…”
            JS: il s’agit d’egalite devant la Loi. Celle-ci s’applique a tous dans les memes termes et sans distinction. La flat tax est que chacun cede un pourcentage egal de ses revenus nets afin de financer un Etat limite et gere correctement par des gens competents (en France. c’est l’inverse). L’Etat n’a pas a s’immiscer dans la sphere privee des revenus en jouant un role de “Robin des Bois”. D’ailleurs, Robin des Bois reprenait a l’Etat incarne par le Sheriff de Nottingham pour le compte de Jean sans Terre les impots indument percus au petit peuple.
            Enfin, Vichy est un regime de gauche: outrranciere etatiste, collaborationniste et militariste. L’inverse de mon “ulraliberalisme” et de la Droite (conservateur pour les valeurs ultimes et liberal pour l’economie) – il faudrait savoir.
            Quant a Pinochet, je vous laisse a vos delires. Toujours est- il qu’il a remis le Chili sur pied. Entre Alliende et Pinochet, je choisis le second sans la moindre hesitation. Mais ce n’est pas ma tasse de the. C’est un choix de Sophie. Alors vos “arguments massues” ne fonctionnent pas fort, on dirait.

          • DE SOYER

            4 avril 2016

            Bravo, Jacky!

      • DE SOYER

        4 avril 2016

        Vous avez l’air d’un bouffeur de curé de première! Vous devriez avoir honte! Vous avez sûrement quelque chose à vous reprocher!

        Répondre
    • Jean Meslier

      4 avril 2016

      Jacky Social

      – Le système social est encore plus foireux dans les pays qui pratiquent un régime économique et social selon vos voeux (Etats-Unis, Royaume-Uni).

      – En effet, c’est ce qu’on appelle le ménage qui est le payeur en dernier ressort. Lorsque celui-ci fait une comptabilité analytique de ses dépenses (logement, nourriture, vêtements, santé, éducation, retraites, assurances, loisirs…) peu lui importe à qui il donne l’argent.

      – L’essentiel, pour lui, c’est de savoir combien il lui reste – s’il lui en reste – pour se payer du superflu : un logement plus grand et mieux construit mieux équipé que la moyenne, une belle voiture, des fringues de marque, des vacances lointaines, une Rolex, etc.

      – A cet égard, le résultat est exactement le même de donner 100 euros (ou 100 dollars) à une caisse publique ou à une assurance privée pour sa santé. Ces 100 euros – indispensables car besoin de base – ce seront 100 euros de moins pour un repas au restau ou un cd d’opéra.

      – Donc, ce qui n’est pas pris par le public est pris par le privé (et, pour l’essentiel, consacré à la santé, à l’éducation, à la retraite ou à la famille). Aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni, l’essentiel de ces prestations est pris en charge par le privé (même s’il existe un service public de base, très bas). Or, ces diverses prestations coûtent un bras, elles sont (forcément) inégalitaires, et, surtout, bien plus inefficaces qu’un système public et, j’y insiste, égalitaire. Car l’inégalité est la première des inefficacités…

      – Lisez par exemple, à cet égard, le “Mad un USA” de Michel Desmurget, édité chez Max Milo, ça vous changera de vos charlatans habituels.

      Répondre
      • Jacky Social

        4 avril 2016

        @Jaures: les problemes qu vous decrivez ont ete crees par l’etat providence (avec les stars) et puis vous voulez nous faire croire que ce meme etat et ses sbires et autres associations de malfaiteurs vont regler ces “problemes”. Prouvez-nous que le systeme social US est si desastreux. Quant au systeme anglais, il s’agit de la NHS, systeme ultra-etatiste plein de dysfonctionnements etatistes. Vous voulez du constructivisme liberticide et puis quand ca ne fonctionne pas (comment peut-il en etre autrement?), c’est la faute des autres. Quant au CD d’opera, Jaures aime l’opera, un gout de gros bourgeois. Je n’ai jamais vu de petites gens s’interesser a l’opera en achetant des CD a 100 euros ! Avec les telechargements, ils ne sont pas encore aussi bourgeois que vous qui, en bon hypocrite, aime visiter la FNAC trois par semaine. Et puis, les gens qui font de l’opera gagnent beaucoup trop. Que faites-vous de cela? En URSS, les spectacles etaient quasi-gratuits (euh sauf au marche noir).
        Quant a vos references, je n’ai pas besoin de ces lectures pour me faire une idee iou une opinion. Atlas Shrugged, the Road to Servitude et The origin of Totalitarianism sont les plus grands ouvrages recents jamais ecrits. Ce sont des travaux majeurs du 20eme siecle. Decrier les USA et ce qui fonctionne, c’est bien francais. Et puis, on se retrouve avec des Hollande, des Royal, des Sapin, des Fabius et autres Moscovicius. C’est bien la peine: 10 millions de chomeurs avec les ponctionnaires et les syndicalistes et 2200 milliards de dettes sociales. Ah ouiiiii – ah que ouiiiii, ca donne envie. Qu’apporte encore la France, ce failed state (etat rate) au monde? Repondez au lieu de critiquer les autres!!! Si les USA, c’est de la merde, qu’avez-vous a dire des pays arabes, vos grands amis democrates et justes qui n’exploitent pas la main d’oeuvre etrangere, hein Jaures?

        Répondre
        • Jean Meslier

          4 avril 2016

          Jacky Social

          Remarque liminaire. Je ne suis pas Jaurès. Il faudrait pour cela, apporter une preuve négative, ce qui est impossible. Mais j’ai l’impression qu’à droite, parce que ça arrange, on se fiche de la preuve négative (pour autant, d’ailleurs qu’on sache ce que c’est…).

          Faut-il que vous ayez l’imagination pauvre pour penser qu’il n’y a que Jaurès à disposer des références dont il dispose…

          Je vous ai donné les références de l’ouvrage recensant les dysfonctionnements du système étatsuniens (qui, outre l’éducation, la santé et la retraite, s’étendent aussi à la justice). Il y a des foules de références précises, avec des chiffres, des cas concrets, et qui mont été confirmés par des Etatsuniens.

          Le NHS britannique a été délibérément saboté par la Thatcher (Rust in peace) et ses tristes épigones. Il est pour le moins cynique d’accuser de dysfonctionnement un système qu’on a contribué à détruire.

          Les Arabes ne sont pas mes amis. Un avocat n’est pas l’ami de ceux qu’il défend. L’exploitation de la main d’oeuvre est bien partagée par les multinationales occidentales qui profitent largement de l’absence de lois sociales et des dictatures pour engranger de gras dividendes au profit de leurs actionnaires et de leurs managers.

          Répondre
          • Jacky Social

            4 avril 2016

            JAURES II: JE M’ EN BRANLE – I DON’T GIVE A WANK –
            MNIE NA KHOUI NASRAT’. EST-CE CLAIR? BLABLABLA.

    • Jean Meslier

      4 avril 2016

      Jacky Social

      – Si MSM signifie média généralistes, que ne le dites-vous en français ? Qu’est-ce que l’expression anglaise apporte en plus au sens ? Avez-vous une âme d’esclave pour adopter à ce point la langue des maîtres ?

      – Où ai-je parlé de la Wallonie ? Vous avez des hallucinations ?

      – Le libéralisme, entendu au sens ultralibéral d’aujourd’hui, ce n’est pas la liberté. Il se concilie très bien avec la dictature, comme l’ont montré tous les régimes sud-américains soutenus par les Américains : assassinat de leaders syndicalistes ou de militants de gauche.

      – La liberté économique est à la liberté ce que le vase de nuit est au vase : dans les deux cas le contenu est nauséabond.

      – L’ultralibéralisme c’est aussi : mon superflu vaut plus que ton nécessaire.

      – La flat tax est un impôt injuste en ce qu’on ne vit pas avec des proportions mais avec de l’argent. Dire que prendre 60 euros à quelqu’un qui gagne 1200 euros et prendre 600 euros à quelqu’un qui en gagne 12000 est une malhonnêteté intellectuelle sans nom.

      – Ce qu’il faut dire, c’est que quand on a pris 60 euros à quelqu’un qui en gagne 1200, il lui en reste 1140. Et quand on a pris 600 euros à celui qui en gagne 12000 il lui en reste 11400 : c’est cela qui est la réalité !

      – Or, l’argent n’a pas la même valeur selon ce qu’on gagne : son utilité marginale décroît à mesure qu’augmente le revenu. Cette utilité marginale est très grande pour celui qui gagne peu (parce que chaque dépense est vitale pour lui), elle est négligeable pour les tranches supérieures de revenu de celui qui gagne beaucoup. Un retranchement de 60 euros pour quelqu’un qui gagne 1200 euros est douloureux. Un retranchement de 600 euros à qui gagne 12000 euros est insignifiant.

      Répondre
      • Jacky Social

        4 avril 2016

        Jaures: C’est termine. Je vous ai assez ecoute. Allez precher vos conneries a goooooche, votre public conservateur traditionnel. Ici, vous prechez dans le desert. A moins que votre patientele ait aussi deserte vos rangs.
        Sur MSM, je m’exprime comme je veux et donc en un mot: ALLEZ CHIER.

        Répondre
  7. BRENUS

    3 avril 2016

    L’avatar de JOJO qui semble adorer tirer à la ligne dans ses commentaires, pensant ainsi flooder les débats ne peut s’empêcher de se ridiculiser en ressortant pour la millième fois la formule “france moisie”. De la part des supporters de la partie de “france pourrie”, ça ne manque pas de sel. L’odeur du moisi n’est certes pas des plus agréables, mais celle de la pourriture, c’est autre chose. Sauf pour ces gugusses, sans doute. En tous cas nous aurons remarqué que les bataillons de nervis et autres anfifas se sont mis en branle pour attaquer la liberté d’expression et ce, avec d’autant plus de véhémence que, dans le public au sens large ils sont désormais perçus comme des trou-du-cul.

    Répondre
    • Jean Meslier

      3 avril 2016

      Brenus

      – Il est croquignolet de vous entendre stigmatiser les antifas qui attaquent la liberté d’expression alors que c’est justement sur ce blog qu’on parle de “prendre le pouvoir” (et non pas d’y accéder), qu’on promet, à un “gauchiste comme moi”, un hyperenfer en cas de bouleversement ou qu’on demande au médiateur de virer un dissident parce qu’on n’est pas fichu de répondre à des objections, ou de se sortir de ses contradictions et de ses impasses…

      – Parce que ce n’est quand même pas moi qui ai inventé des fantaisies comme le “Français de souche” (que personne n’a jusqu’à présent pu définir, et pour cause !) ou la remigration (dont personne n’a pu me dire qui elle concernerait).

      – Lorsque je vois, sur le même blog, des jérémiades sur les antifas et des menaces, cela me rappelle l’histoire de l’ethnologue qui arrive dans un village réputé anthropophage et qui demande : “Il n’y a pas de cannibale, ici ?”, et à qui le chef répond : “Ne vous inquiétez pas, on a mangé le dernier à midi…”

      Répondre
  8. Jean Meslier

    3 avril 2016

    druant philippe

    – Parmi les “traités droitsdel’hommistes”, il y a la Constitution française qui, dans son préambule, fait explicitement référence à la Déclaration des droits de l’Homme de 1946. Vous allez écrire quoi, à la place ?

    – Il y a peu de chances (ou, plutôt, de risques) que, comme vous l’écrivez, les “natios” prennent le pouvoir.* Néanmoins, si cela devait se produire, je vais vous dire comment ça finirait : comme en 1944.

    – En 1940, en effet, les inconsolables de l’Ancien Régime, ceux qui n’avaient digéré ni l’amendement Wallon, ni l’école laïque, ni la loi de Séparation, ni les inventaires, ni l’impôt sur le revenu ont cru pouvoir prendre leur revanche sur un siècle et demi d’humiliations et de reculades.

    Résultat : en 1944, le balancier est allé encore plus loin dans l’autre sens. Leurs craintes se sont concrétisées au-delà même de ce qu’ils redoutaient le plus…

    * Je m’arrête un instant sur un verbe. Vous avez écrit que les natios “prennent” le pouvoir. Juridiquement, en France, on ne “prend” pas le pouvoir, on y “accède”, on y “parvient”. Le verbe “prendre” a une connotation de violence qui en dit long sur vos frustrations et vos envies de revanche…

    Répondre
    • DE SOYER

      4 avril 2016

      Comme disait Drieu la Rochelle, ” On ne peut pas être à la fois intelligent, honnête et socialiste”. Rien de nouveau sous le soleil!

      Répondre
      • Jean Meslier

        4 avril 2016

        De Soyer

        – Cette citation, elle vaut aussi pour l’UMP et le Front National….

        Répondre
        • DE SOYER

          4 avril 2016

          On peut être prédateur à droite, mais toujours avec compétence!

          Répondre
        • DE SOYER

          4 avril 2016

          Quant au FN, ils sont nationaux-socialistes, et dans national-socialiste, il y a socialiste, donc retour à la case départ!

          Répondre
          • Jean Meslier

            4 avril 2016

            De Soyer

            – Le F.N., à ce que je sache, ne s’est jamais défini comme socialiste. Quant au “socialisme” de Mussolini et de Hitler, il n’a jamais trompé personne : il n’a été qu’un faux nez destiné à capter les voix de la gauche.

            – Et les capitalistes, tant allemands qu’anglais et surtout étatsuniens ne s’y sont pas trompés : ils ont généreusement arrosé le petit moustachu.

          • DE SOYER

            4 avril 2016

            Si vous voulez affiner votre analyse politique et la nature du national-socialisme, vous pouvez lire mon bouquin “Economie ou socialisme: il faut choisir”

        • DE SOYER

          4 avril 2016

          Quant à l’UMP, plus on va vers la Droite, plus la compétence apparaît, mais ils sont très peu à droite!

          Répondre
  9. druant philippe

    3 avril 2016

    Raoul Villain a très bien décrit la tactique du gauchiste :

    – le gauchiste est un agent anesthésiant car il minimise à l’ extrème le péril migratoire

    – il est aussi un agent démoralisant lorsqu’ il tente de persuader le pekin moyen de l’ irréversibilité des traité s d’ immigration et autres traités droitdelhommistes .

    -Il a fallu bien du temps à ces scélérats pour faire passer leurs mesures grâce à des Weil / Badinter (avocat le plus bas d’ inter) / Fabius – Gayssot (crapule communiste)….
    Si les natios prennent le pouvoir , il leur suffira de quelques mois pour abroger ces textes de loi ou pour modifier la constitution et même y insérer une sorte de 2d amendement sur la possession et détention d’ armes .
    Il y a de fortes chances que le peuple consulté par referendum (aie aie les gauchiottes) approuve de’s mesures telles que la peine de mort / la fin du regroupement familial / la remigration …

    Répondre
    • DE SOYER

      4 avril 2016

      Leur tactique commence à être sérieusement éventée! A force de se mentir à eux-mêmes, ils doivent être sacrément à l’ouest!

      Répondre
  10. druant philippe

    3 avril 2016

    @jacky :

    je ne compte pas lui répondre de toute façon pour le motif que vous énoncez : éviter de repartir dans un cycle jauressique infini de question s et réponses sur des sujets traités des milliers de fois et sur lesquels je ne serai jamais d’ accord avec jaures et ses clones .
    Ce sont des ennemis idéologiques .

    Répondre
    • Jean Meslier

      3 avril 2016

      Jacky Social

      1. Comment voulez-vous distinguer une population dite “de souche” – remontant à 5000 ans, de surcroît ! – alors que l’état-civil, en Europe occidentale, n’a été généralisé qu’à partir du concile de Trente (par l’obligation de la tenue des registres paroissiaux), et que ceux-ci, en France, n’ont été de mise qu’à partir du début du 17e siècle. Donc, pour l’écrasante majorité de la population, vous n’avez de certitude (et encore !) que sur les 400 dernières années…

      2. On ne vous poserait pas de questions qui nous laisseraient insatisfaits si vous ne vous vous enfonciez pas vous-même dans des positions absurdes et intenables (comme cette invention farfelue de population “de souche”). Vous rendez-vous compte que vous êtes dans la même position que ceux qui défendent des positions géocentriques ou créationnistes ?

      3. Avez-vous remarqué que, depuis l’amendement Wallon, en 1875 (pour ne pas remonter à la Révolution et aux Philosophes), la partie la plus conservatrice, la plus à droite de la population française (dont j’imagine que nombre de contributeurs de ce blog font partie) a perdu TOUTES les batailles idéologiques ?

      – Sans remonter plus loin que 1968, vous avez dû avaler la contraception et l’avortement, les syndicats dans les usines, l’abolition de la peine de mort, la dépénalisation de l’homosexualité et la pénalisation du racisme, l’égalisation de la condition féminine, l’égalisation du statut des enfants naturels sur celui des enfants légitimes, le PACS, le mariage gay, etc., etc.

      – Pour ceux d’entre vous qui sont catholiques et catholiques traditionalistes, vous avez dû avaler la chute vertigineuse de la pratique religieuse et des vocations à la prêtrise, la messe en français, les clercs en civil, l’implication des laïcs et notamment des femmes, dans la vie religieuse et la “gauchisation” du clergé.

      – Imaginez-vous que Sarkozy a dit, que s’il revenait au pouvoir, il ne reviendrait pas sur le mariage gay ? Et que Marine Le Pen a ostensiblement refusé de défiler dans la Manif pour tous ? Autant vous y faire tout de suite : non seulement on ne reviendra jamais dessus et vous avalerez encore d’autres couleuvres…

      Répondre
      • Jacky Social

        3 avril 2016

        Jaures II: pour faire court, vous savez quoi?
        JE-M’EN-FOUS. Fatiguez-vous a ecrire des conneries. Moi, je ne les lis pas. Ca ne m’interesse pas.

        Répondre
        • Jean Meslier

          3 avril 2016

          Jacky Social

          – Ce ne sont pas des “conneries”. C’est le monde dans lequel vous vivez et qui ira toujours plus dans le sens contraire de vos souhaits..

          – Et même si vous comptez vous exiler aux Etats-Unis, vous n’y échapperez pas non plus : la population étatsunienne est de moins en moins WASP (et même de moins en moins “blanche”) et même si Trump gagne en novembre, il ne réussira jamais à ériger son fameux mur avec le Mexique.

          Répondre
          • Raoul Villain

            3 avril 2016

            « Jean Meslier » ou « AZ ». Vous êtes tellement sûr « qu’on ne reviendra » sur rien que malgré le monopole des médias vous vous croyez obligé de polluer les forums sous la forme de crétins absolus style « Jaurès » qui ne maîtrisent même pas la langue française et aucun des sujets sur lesquels il intervient. Votre condescendance d’instituteur laïcard et à l’esprit limité n’y peut rien vous avez perdu la partie : le marxisme n’attire plus d’un vieillard grabataire (con) cubain sauvé par un Pape idiot et un « président » américain responsable de la défaite de l’Occident devant une poignée d’enturbannés abrutis de frustrations sexuelles et de shit ainsi qu’un fou asiatique dont les « camarades » ne survivent que grâce à la bêtise humanitaire américaine.

            La « réalité » est plus prosaïque :

            – 8% de syndiqués.
            – l’explosion du nombre de psychotins provoquée par le divorce de masse et dont le vide affectif est sidéral
            – La « libération » de la femme se résume par la misère affective de crétines à la merci du premier escroc ivoirien.
            – Le mariage « gay » est la porte ouverte au commerce du ventre (cf tiret) précédent.
            – la peine de mort est majoritaire, ne vous en déplaise, dans l’opinion et son abolition ne survivrait pas à un référendum.




            etc

            Vos arguties tiers-mondistes sont le cache-misère de votre grande peur : l’embourgeoisement de la classe ouvrière et donc le manque de troupes pour vos lendemains qui chantent (faux). « Il faut donc changer le peuple »

            Je terminerais par une réponse globale au reste de vos posts : Guy Millière est effectivement un néo-conservateur au sens américain du terme. Il a été de gauche et comme les autres néo-conservateurs a admis que la gauche ne menait à rien. C’est un grand effort intellectuel et on doit se féliciter d’une telle lucidité.

            Le Collège de France, vos chers éditeurs c’est du passé et encore moins une « référence » : Bourdieu, Foucault, Debord etc seront bientôt édités chez Lotus confort la place qu’ils méritent.

            Je ne vous salue pas, je n’aime pas me salir les mains.

          • DE SOYER

            4 avril 2016

            Oui Raoul, on a parfois des surprises. Personne ne pensait qu’on pouvait trouver plus con que Jojo. Apparemment il y en aurait un.

          • Jaures

            3 avril 2016

            – 8% de syndiqués mais entre 50 et 60% de participation aux élections professionnelles. Les élections politiques n’ont pas un tel rapport militants- électeurs.
            – Si le divorce est une épreuve pour des enfants, bien pire est celle de vivre avec des parents qui se disputent continuellement, se contredisent dans leurs options pédagogiques, en viennent aux mains voire pire.
            – Que les femmes libérées sont des “crétines” doit être un slogan sortie tout droit d’une théocratie islamiste.
            – Pareil pour la peine de mort qui n’est plus légale et appliquée désormais que dans les théocraties islamistes, les derniers pays communistes et…les USA.
            – La Russie où le mariage gay est strictement interdit est l’un des plus actif dans le commerce des ventres.

            Guy Millière, sans doute déçu du manque de reconnaissance de son camp, est passé brusquement du relativisme de gauche au néoconservatisme en pensant profiter de la vague qui a accompagné l’élection de Reagan. Cela n’a en rien été un cheminement intellectuel et ses livres le prouvent.

          • Jacky Social

            3 avril 2016

            Mi p’ti fi comme on dit a Lieeech, si je vais aux USA ce n’est pas pour y trouver des WASPs, mais pour la capacite de resilience (bootstrap nation), le respect de l’individu, de son argent, de la propriete privee, du travail des gens, de l’Etat de droit a une seule vitesse, des valeurs judeo-chretiennes, etc. Le reste de ce que t’ecris et TON MONDE DE CONS, mon gars, JE-M-EN-FOUS. Ce monde ne va pas du tout dans le sens contraire de mes esperances, sauf en Vieille Europe. Je ne vous pas de marriage pour tous ailleurs qu’en Europe et dans les pays aux masques de freres (Canada, Australie, etc.). Mais tout le monde se fout de la Vieille Europe. C’est deja du passé. Allez, vive tes petits negres. ton multiculturalise et la betise. Par ailleurs, je ferai remarquer que les Arabes ainsi que les Latinos, les Perses et les Indo-Pakistanais sont des Blancs.

        • Jean Meslier

          3 avril 2016

          Raoul Villain

          – Que le nom sous lequel vous apparaissez soit (par coïncidence ?), celui de l’assassin de Jaurès ou que, pis encore, vous l’ayez choisi délibérément, il est néanmoins symbolique de votre mentalité : celle d’une France du XIXe siècle, réactionnaire, chauvine, calotine, ringarde, moisie, qui, comme ses grands ancêtres les Emigrés de 1814, n’avait tout à la fois rien appris et rien oublié..

          – Je vous rappelle néanmoins que Raoul Villain, même après la condamnation de Mme Jaurès aux dépens, estima plus prudent de s’éloigner de France. Et qu’en juillet 1936, à Ibiza où il s’était réfugié, il fut appréhendé par des anarchistes espagnols qui, l’ayant pris pour un espion franquiste, le fusillèrent promptement .

          – Le plus rigolo, c’est que ces anarchistes ignoraient tout de son identité ! Mais on ne peut se retenir d’une discrète jubilation en pensant qu’ils furent les exécuteurs innocents d’une justice immanente qui avait tardé plus de 20 ans à se manifester…

          – Il n’y a peut-être que 8 % de syndiqués mais qui ont toujours assez de prestige et recueillent assez d’adhésion et de confiance pour fédérer autour d’eux de larges pans des 92 % restants et mettre en échec le CIP de Balladur, les projets de Juppé en 95 et le CPE de Villepin…

          – Comme tous les gens de droite, vous confondez le marxisme et les régimes qui se réclament de lui (et dont Cuba et la Corée du Nord sont les derniers exemplaires). Car le marxisme c’est d’abord une philosophie, qui, comme toutes les philosophies – y compris les plus anciennes comme le platonisme ou le thomisme, pour ne prendre que celles-ci – n’a en rien perdu de sa pertinence pour comprendre et pour décrypter le monde.

          – Pas plus que le christianisme ne se réduit au catholicisme romain, le marxisme ne se réduit au communisme moscoutaire (ou maoïste ou trotskiste). Il est toujours d’actualité, toujours aussi vivant et toujours aussi fécond. Et on trouve aussi des universitaires étatsuniens marxistes.

          – Vous pouvez penser pis que pendre des changements sociétaux intervenus depuis 1968, on ne reviendra pas sur eux. (Sarkozy ne le fera pas – et encore moins les autres leaders LR et Marine Le Pen non plus). En Espagne, Rajoy a voulu revenir sur l’avortement, il est reparti la queue entre les jambes. Et on ne reviendra pas non plus sur la peine de mort qui, aux Etats-Unis aussi, bien qu’étant toujours majoritaire dans l’opinion, perd sans cesse du terrain : et dans l’opinion, et dans le nombre d’Etats qui la pratiquent.

          – Vous vous faites beaucoup d’illusions en imaginant que Foucault, Bourdieu ou Debord vont perdre de leur influence et de leur aura. Et encore plus en imaginant qu’ils vont être remplacés par des plumitifs d’extrême-droite.

          – Pour rester dans le registre scatologique que vous avez inauguré, en 1944, à la Libération, les Français ont tiré la chasse et les intellectuels d’extrême droite sont partis avec le reste…

          – J’ai même, un jour, acheté pour quelques francs (même pas des euros) dans une brocante, un vieux bouquin de Gustave Thibon pour caler une armoire branlante…

          Répondre
          • Raoul Villain

            3 avril 2016

            AZ Jean Messier.

            Je reste sans voix devant votre « érudition » et votre « humour », mais au moins les choses sont claires vous êtes un « rigolo ». Vos « rappels » wikipédiens masquent mal un manque un absence totale de culture qui rappellent les « heures les plus glorieuses de notre Histoire » : celle de la grande marche en avant de la gauche française resistante (mis à part la SFIO qui a voté les pleins pouvoirs à Pétain ou Thorez « resistant » à Moscou etc etc…), ouverte (LE SNES SUP déclenchant une grève pour protester contre la nomination d’un président de Jury d’Agrégation d’économie libéral etc etc), progressiste (je vous incite à chercher le mot progrès dans un dictionnaire : mouvement en avant ou en arrière…), internationaliste (« Les masses arabes humiliées sont les alliées naturelles du prolétariat » Nathalie Ménigon Action directe), pluraliste (Grande chasse aux sorcières dans les médias en 1981) etc etc.

            La France moisie est une pitrerie de Sollers, qui est à l’écrivain ce que vous êtes à la connaissance : une pâle copie. Mais on a les références que l’on peut. En ce qui concerne vos laborieuses démonstrations historiques je vous renvoie à « misère de l’historicisme » de Karl Popper que vous pourrez vous procurer pour une poignée ….d’euros, que vous pourriez lire et assimiler à moins que vous ayez quelque chose de bancal à caler comme par exemple votre cerveau.

            Qui est le plus plumitif ? Camus ou Céline ? Badiou ou Finkielkrault ? La question mérite d’être posée.

            Que ce soit du point de vue économique, sociologique, ou « philosophique » le marxisme est en effet « Fait con ». « L’opium des intellectuels » de Raymond Aron en est une brillante démonstration. C’est une hypothèse « d’école » incapable d’en sortir. Ce fut et cela reste chaque fois une calamité.

            Ajoutez vous au CPE, la loi « El Khomri » ? Comme vous avez, ou du moins vous avez la prétention du comique, rions encore un peu.

            Je sais que cela va vous déplaire mais vous êtes un produit du passé, un passé d’ailleurs travesti (avancée sociétale) et mythifié perclus de mensonges, d’omissions et de zones d’ombres qui nous ont fait passer de la lumière à l’ombre depuis 1981. Vous vous bercez d’illusions mais au vu de votre sénilité avancée vous ne viendrez pas assez vieux pour voir la mort de vos « idéaux ».

            Requiem in Pacem.

            PS : Raoul Villain est un choix délibéré et aucun physionomiste ne m’a arrêté à Ibiza à l’entrée d’une discothèque.

            Je ne vous salue toujours pas et vous prie de recevoir en pleine face la certitude de mon parfait mépris.

          • DE SOYER

            4 avril 2016

            Tandis que le socialisme, qui date du XIXème siècle, c’est vachement moderne! Et les socialistes: un ramassis de vieilles badernes aux haines recuites!

      • DE SOYER

        4 avril 2016

        Vous racontez tellement de conneries que vous avez redoubler 10 fois la première année de l’école du Parti!

        Répondre
        • Jean Meslier

          5 avril 2016

          De Soyer

          – Vous dites : “On vous a dit que ce site n’est pas pour vous: c’est un site de Droite. Nous sommes contre l’immigration et nous jugerons tous les responsables.”

          – Vous jugerez en fonction de quelles lois ? Parce que vous savez qu’il n’existe absolument aucune loi qui définisse un délit d’immigration, et, a fortiori, un crime d’immigration. Et encore moins une loi qui punisse des tiers – citoyens français – qui ne sont pas eux-mêmes immigrés…

          Répondre
          • DE SOYER

            5 avril 2016

            Vous n’arrivez pas à imaginer que nous en ferons. Notez bien pour les futurs débats!

        • Jean Meslier

          5 avril 2016

          De Soyer

          – Mais si, mais si ! J’arrive très bien à imaginer ce que vous ferez : vous édicterez des lois définissant un “crime d’immigration” (et même un crime d’immigration islamique), puis des lois définissant un “crime de complicité d’immigration”, et vous jugerez en fonction de ces lois, puisqu’elles n’existent pas.

          – Ce faisant, vous procéderez comme le fit le régime de Vichy pour le procès de Riom et ceux des sections spéciales, c’est-à-dire imposer la rétroactivité des lois, ce qui est une violation absolue d’un des premiers principes du droit. Je vois qu’avec Drieu la Rochelle, le procès de Riom, la définition des citoyens – et même des êtres humains – en fonction de notions aussi farfelues que la “race”, vous vous placez dans une drôle de filiation…

          – Dois-je vous rappeler comment le régime de Vichy et ses suppôts ont fini ?

          Répondre
    • DE SOYER

      4 avril 2016

      Tout à fait d’accord Philippe: le nouveau venu a l’air encore plus con que Jojo la daube!

      Répondre
      • Jean Meslier

        5 avril 2016

        De Soyer

        – Je serai jugé en fonction de quelle loi ? Car, que je sache, il n’existe pas de “crime de collaboration d’invasion islamique” – et encore moins de cette fumeuse “invasion”…

        Répondre
  11. druant philippe

    3 avril 2016

    “Vous rendez-vous compte du caractère totalitaire de vos propositions ?”

    Oui , monsieur et il est amusant de constater que des mesures de simple bon sens pouvant réduire les souffrances de pays Africains confrontés à l’ extrême précarité passent pour des mesures totalitaires .
    Mes propositions sont aussi un garde – fou (terme bien adapté aux malades de gauche ou de fausse droite qui nous dirigent) contre la submersion démographique de l’ Europe .

    Comme je l’ ai déjà dit à votre sosie idéologique Jaures, je promets aux gauchistes dont vous faites partie l’ hyperenfer aux premiers jours d’ un chaos qui viendra de toute façon .

    Répondre
    • Jean Meslier

      3 avril 2016

      Druant Philippe

      – Ces mesures de “bon sens”, comme vous le dites, doivent être prises par les gouvernements concernés et non pas par des pays tiers, dans un esprit paternaliste, qui rappelle fâcheusement l’esprit dominateur des anciens colonisateurs que sont souvent ces donneurs de leçon.

      – Au demeurant, la véritable raison de votre prétendue compassion, vous la donnez juste après : c’est une sainte frousse de vous voir “submergé” par des “nègres” et des “métèques” de toute sorte, dans une espèce de Grand Remplacement fantasmatique.

      – Si je puis me permettre d’insister (sur un seul point, car j’aurais mauvaise grâce à être importun), vous n’avez toujours pas dit ce qu’était la population “de souche”. Comment écririez-vous l’article du Code civil correspondant ? Et même avant, comment récririez-vous la Constitution ?

      – J’entends bien que vous me promettiez l’hyperenfer : mais en vertu de quoi ? Vous ne me connaissez pas : quel préjudice corporel, matériel ou financier vous ai-je causé ? Quel préjudice moral ? Comment argumenteriez-vous devant un tribunal les griefs que vous m’adressez ?

      Répondre
    • Jacky Social

      3 avril 2016

      Voyez-vous, Philippe, pourquoi je ne repondrai pas a Jaures II: il vous pose la question de definir la generation/population de souche. Cette question, somme toute facile a repondre, est empreinte de relativisme (“nos lointains ancetres sont aussi des immigres en quelques sortes. Et donc maintenant nous refuserions une nouvelle immigration alors que nos parents auraient fait la meme chose il y a env. 5000 ans”). Je n’ai pas envie de repondre parce que c’est repartir dans des demonstrations du genre de celles face a Jaures I. Cela exige des posts rapides, bacles et epuisants, Jaures ne posant que des questions et se montrant constamment insatisfait. Vous devriez faire comme Jaures I et II – repondre aux questions par des questions, histoire de les griller. J’attends toujours une definition du Neo-Conservatisme ainsi qu’un commentaire sur la citation de ce qu’est le populisme socialo-fasciste. Mais rien ne vient, bien evidemment. N’entrez pas dans leur jeu.

      Répondre
      • DE SOYER

        4 avril 2016

        Ne vous faitiguez pas Jacky! Nous n’avons pas besoin des jojos pour gouverner. La question sous-jacente qu’ils vous posent, c’est: allez-nous nous fusiller ou avons-nous une chance de nous en tirer?

        Répondre
        • Jean Meslier

          4 avril 2016

          De Soyer

          – Parce que le paternalisme de droit divin du XIXe siècle, auquel vous voulez nous ramener, c’est moderne ? Parce que les projets de remigration, ce ne sont pas des haines recuites ? Des vieilles rancunes de l’époque de l’OAS et du putsch d’Alger ?

          Répondre
          • DE SOYER

            4 avril 2016

            Pas du tout. Je ne veux pas d’immigration: c’est mon droit. C’est l’opinion de tous les gens qui interviennent sur ce site, sauf de deux originaux qui veulent se faire mousser! Vous savez, Hitler, on sait pourquoi il a perdu, mais on ne va pas tout vous dire, car, pour tout vous dire, on trouve votre curiosité un peu malsaine et mal placée, car nous n’avons pas à vous dire tout ce que nous ferons. Vous verrez le temps venu.

        • Jean Meslier

          4 avril 2016

          De Soyer

          – Détrompez-vous : je ne souhaite pas du tout vous faire le moindre mal. Ce que je souhaite simplement, c’est que vous viviez, à votre échelle et à votre époque, ce qu’ont vécu les monarchistes et traditionalistes français après l’amendement Wallon de 1875.

          – Qui marqua (à une voix de majorité !) la fin de leurs espoirs d’une restauration monarchique, y compris limitée à la branche cadette d’Orléans.

          – A savoir le lent, le très lent délitement de leur influence, de leurs valeurs, de leurs positions dans la société française et leur substitution par des valeurs, des lois, des concepts, des hommes, des institutions diamétralement opposés aux leurs. [Et même des retours en arrière pour leur donner le fallacieux espoir d’arrêter le glissement sur la pente fatale].

          Répondre
          • DE SOYER

            4 avril 2016

            Désolé, je ne suis pas monarchiste, malgré mon grand cousin général vendéen. Je suis de Droite pour l’efficacité et national, car attaché à mon pays et à la race blanche qui en constitue la population.

  12. Jacky Social

    2 avril 2016

    S.O.S. On signale 2 Jaures sur le site. Le deuxieme est pire que l’autre. Appelez les pompiers de Paris…Au secours.

    Répondre
  13. druant philippe

    2 avril 2016

    J’ oubliais , ce que les natios veulent éradiquer ou limiter
    fait partie du plan progressiste élaboré par la crapule trotskiste pour mieux nous détruire ou nous asservir dans un paradis communiste : je pense que 50 mesures faisaient partie de ce plan infâme !

    Répondre
  14. druant philippe

    2 avril 2016

    M. Fouquier – Meslier :

    je vous devine de gauche car se glisse dans vos propos certain caractère d’ irréversibilité (c’est comme cela on ne peut rien y changer ou alors on passe en mode dictatorial , ma bonne dame pouvant nous rappeler les heures les plus sombres) .

    a). Le malthusianisme ou décroissance démographique (ou mise en adéquation du chiffre de population africaine avec la capacité de charge) peut être rendu obligatoire par les pays prêteurs des pays africains .
    Stérilisations massives sur base volontaire + incitations à la contraception + campagnes massives de planning familial + éducation des filles / femmes ….====> exemple de la Chine

    b). Remigration :
    politiques de précarisation à l’ encontre de l’ occupant étranger en Europe comme je l’ ai évoqué plus haut incitant à un retour sur base volontaire + possibilité de lier aussi la remigration à des prêts des pays riches aux pays du 1/3 monde (Algérie / Maroc / Mali / Niger …
    Rien qu’ en leur rendant la vie difficile financièrement , il n’ est guère douteux que la majorité de ces braves gens quitteront le territoire .
    Moins de possibilité de se payer sur la bête Européenne .

    c). Instruction publique : le rehaussement du niveau favorisera la population native de souche et lui procurera les outils nécessaires pour affronter un futur qui s’ annonce rude .

    Je suis nationaliste , malthusien , misoxène et abhorre l’ Islam .

    Je vous salue !

    Répondre
    • Jean Meslier

      2 avril 2016

      Druant Philippe

      1. Remarque liminaire. Vous m’accusez d’avoir des pensées dictatoriales ou de vous asservir, mais avec beaucoup d’inconséquence, vous envisagez froidement de dicter aux pays africains une des choses les plus intimes qui soient : le comportement familial.

      – Déjà, la politique nataliste (ou anti-nataliste) est plus que contestable lorsqu’elle est menée par son propre gouvernement. Que dire, alors, lorsqu’elle est dictée par un pays tiers ? Par un pays étranger ancien colonisateur ? Et en se servant de l’arme financière ? Vous rendez-vous compte du caractère totalitaire de vos propositions ?

      2. Vous n’avez pas précisé qui vous allez expulser : car, dans le total de la population résidente de France, certains sujets ont la nationalité d’origine, d’autres ont la nationalité française. Et cela y compris au sein d’une même famille. Lorsque, dans cette famille, certains sont Maliens et d’autres Français, vous faites quoi ? Vous expulsez les uns et pas les autres ? Vous retirez la nationalité aux Français, comme le régime de Vichy le fit pour les juifs ?

      3. Pouvez-vous préciser ce qu’est la population française “de souche” ? A partir de quand est-on “de souche” et selon quels critères ? Pouvez-vous me dire en quoi on est moins Français lorsqu’on est noir comme du charbon ou qu’on s’appelle Ben Abdallah ? Ou qu’on est musulman ? Juridiquement, dans le Code civil, comment écririez-vous l’article qui distinguerait un Français “de souche” d’un Français “pas de souche” ?

      Répondre
      • DE SOYER

        4 avril 2016

        L’emmêlé, un Français de souche, c’est un Français blanc dont au moins 2 grands-parents ou 4 arrière-grand-parents étaient déjà en France en 1939.

        Répondre
        • Jean Meslier

          4 avril 2016

          De Soyer

          – C’est quoi, un Français “blanc” ? Voulez-vous dire qu’il est “blanc” au sens spectrographique du terme : si c’est le cas, il doit avoir un air cadavérique, fantomatique, proprement effrayant…

          – Si vous arrivez à trouver une définition du “Blanc” qui ne verse pas dans les méthodes croquignolesques de l’Afrique du Sud de l’apartheid, vous êtes mûr pour le prix Nobel…

          – Et pourquoi 1939 ? Et que se passe-t-il si on prend la date de 1940 ou de 1938 ? Et si un seul des grands-parents était en France en 1939, ou deux arrière-grands-parents sur quatre : en quoi il est moins “de souche” ?

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            4 avril 2016

            blanc = ” face de craie ” ça te convient connard ?

          • DE SOYER

            4 avril 2016

            Moi, j’aime tous les blancs, qel que soit leur teint! Certains ne m’aiment pas! Vas savoir Charles!

          • DE SOYER

            4 avril 2016

            Je suis blanc, l’emmêlé, mais pas cadavérique, ducon! On pourrait ausi prendre 1938 ou 1937, peu importe: nous ne vous demanderons pas votre avis!

        • Jean Meslier

          4 avril 2016

          De Soyer

          – Comment établissez-vous la ligne de démarcation entre un “Blanc” et un “non-Blanc” ? Selon quels critères ?

          – Et qui va opérer la distinction : des flics, des milices, qui, comme dans l’Afrique du Sud de l’apartheid, vont trier les gens au faciès ?

          – Dans votre programme, comptez-vous faire comme à l’époque où le régime de Vichy organisait des des expositions pour reconnaître “le Juif”, et sur ce modèle, monter une expo “Comment reconnaître le métèque ?”

          – Il vaut mieux pour vous que le différend entre nous reste du domaine de la discussion, parce que – à supposer même que vous arriviez un jour au pouvoir et que vous vouliez mettre en oeuvre votre programme de remigration – les oppositions auxquelles vous vous heurterez ne seront pas seulement verbales. Et ces oppositions ne viendront pas seulement des “basanés”…

          – Vous ferez quoi, en ce cas ?

          Répondre
          • DE SOYER

            4 avril 2016

            Vous posez votre candidature comme conseiller lorsque je serai Président de la République?

  15. BRENUS

    2 avril 2016

    Pas de doute. Le “MESLIER” EST UN NOUVEL AVATAR DE JOJO. Cette clique continuera de s’accrocher à ce blog comme les morbacs aux poils de cul. Ma solution pour les éradiquer ? Répondez leur simplement merde sans plus. Ils sont tellement prétentieux qu’ils penseront utile de vous saouler dans leur dialectique trotzko, mais devant d’énormes paquets de merde en réponses, ils finiront englués (dans la m….e)

    Répondre
    • Jacky Social

      2 avril 2016

      J’ai rompu le cordon sanitaire car d’autres l’ont fait avant moi et donc cela ne sert a rien tant que tout le monde ne s’y met pas a fond. Et comme je suis sur le depart, cela m’est desormais egal. Mais vous avez aussi un nouveau Jaures sur les bras. Merveilleux. C’est le meme vocable, les memes tirades, la meme “logique”. Bref, on est infeste par ces Jaures. Peut-etre que les deux ne font qu’un.

      Répondre
  16. druant philippe

    2 avril 2016

    @QC :

    il faut tout justifier devant son maître gauchiste et n’ omettre aucun détail !

    Répondre
  17. druant philippe

    2 avril 2016

    @Meslier :

    Seriez-vous le nouveau Jaures ?

    a).Lapinisme Africain = surnatalité dans ce continent induisant le déversement du trop plein démographique en Europe ou aux USA de populations de très basse extraction

    b). Encadrement de l’ avortement = limitation du droit à l’ avortement sauf pour les cas de forces majeures (viol , …)

    c). Un vrai nationaliste possède un instinct de conservation particulièrement acéré (il ne se laisse pas envahir / agresser / violenter ou métisser à l’ envi) .
    Un natio est automatiquement un patriote puisqu’ il luttera férocement pour sauvegarder son héritage culturel et son sanctuaire …
    La phrase que vous citez est ridicule et empeste le gauchisme imbécile (pléonasme) !

    d). La remigration peut s’ obtenir par renégociation de traités bilatéraux entre France et divers pays d’ Afrique mais aussi par la mise en précarisation des sujets non Européens dans ce pays (suppression d’ avantages sociaux / fiscaux qui rendent ce pays attractif pour de nombreux parasites , )

    e). Instruction de qualité peut signifier accroissement du degré de difficulté pour diverses matières dont les maths
    par exemple .

    Répondre
    • Jean Meslier

      2 avril 2016

      Druant Philippe

      – Il ne s’agit pas de justifier mais de préciser comment vous comptez vous y prendre.

      – C’est quoi, la très basse extraction ? Le fait d’être très pauvre ? Mais c’était le cas, jusqu’en 1914, de toutes les populations européennes qui ont émigré aux Etats-Unis…

      – De quelle façon imposerez-vous des mesures malthusiennes à l’Afrique ? En vertu de quel droit, de quels traités, et comment les y contraindrez-vous ?

      – De quelle façon vous y prendrez-vous pour limiter les avortements ? Vous allez rétablir la guillotine pour les faiseuses d’anges, comme à l’époque de Pétain ? Et en vertu de quoi ? En quoi ce qui se passe dans le ventre d’une femme qui n’est pas la vôtre vous regarde-t-il ?

      – Qu’est-ce que cela veut dire, métisser ? Qu’est-ce que cela veut dire, compte tenu que les différences entre individus ne sont pas d’ordre collectif (= “racial”) mais interpersonnel ? En quoi un “métis” est-il moins Français que quelqu’un dont les ancêtres ont toujours été sur le territoire actuel de la France depuis Clovis ?

      – Je serais curieux de savoir à quoi ressemblerait le texte de loi (ou l’article de la constitution) qui proscrirait le “métissage” ?

      – Si vous voulez négocier votre “remigration” avec les pays africains, il va falloir payer “bonbon”. Et à supposer que ces pays refusent, vous ferez quoi ? Vous prendrez un bateau à fond ouvrant pour noyer les intéressés en Méditerranée ? Par ailleurs, qui expulserez-vous : ceux qui ont une nationalité étrangère ou ceux qui, bien que Français, ont la peau trop noire pour être de “bons Français” ? Ou vous les priverez de la nationalité, comme cela s’est fait… sous Pétain ?

      – Non, la phrase que je cite est un très bel aphorisme, en tant qu’elle constitue une très belle condamnation du nationalisme qui, je vous le rappelle, a subi des défaites majeures en France depuis plus d’un siècle : avec l’acquittement de Dreyfus, avec le procès de Maurras, avec les victoires des peuples colonisés, en Indochine, puis en Algérie…

      – Accroître le degré de difficulté de l’instruction, cela signifie réduire au moins des trois quarts les effectifs scolaires, car peu d’enfants seront capables de suivre les programmes que vous préconisez. Autrement dit, on en reviendra à la situation d’avant la mise en place de l’école laïque, gratuite et obligatoire, lorsque l’instruction était réservée aux enfants des classes les plus favorisées. [Ce qui se passe encore aujourd’hui, quand on voit l’origine sociale des élèves de grandes écoles]. Est-ce cela que vous voulez ?

      – Vous n’avez pas le sentiment d’avoir arrêté votre pendule en 1939, à l’époque où, dans les Expositions coloniales, on exhibait les indigènes dans des enclos, à côté des singes et des girafes ?

      Répondre
      • DE SOYER

        4 avril 2016

        He, l’emmêlé, vos questions à 2 balles, vous vous les gardez pour vous. Nous nous débrouillerons très bien sans vous. Nous sommes sympas: nous vous laisserons choisir le pays vers lequel vous serez expulsé!

        Répondre
        • Jean Meslier

          4 avril 2016

          De Soyer

          – En dehors d’être un concept fumeux, c’est quoi, la “race blanche” ?

          Répondre
          • DE SOYER

            5 avril 2016

            Si vous n’arrivez pas à distinguer le blanc du noir ou du jaune, il faut vite consulter votre optalmo.

        • Jean Meslier

          5 avril 2016

          De Soyer

          – Dans le cas d’une population très diverse, comme à New York, ou dans les grandes villes américaines, au Brésil, à l’île Maurice ou à la Réunion, vous la placez où, la limite entre “Blanc” et “pas Blanc” ?

          – Vous procédez comment pour opérer la distinction : à la sud-africaine de l’apartheid, en mesurant le nez et en mettant un crayon dans les cheveux, ou à la France de Vichy, en organisant de grandes expos “Comment reconnaître le Métèque ?” sur le modèle “Comment reconnaître le Juif ?”

          Répondre
  18. WatsonCorsica

    2 avril 2016

    Moi aussi j’ai quitté la France !
    je suis allé vivre en Corse….
    La dernière fois que j’ai pris l’avion depuis Paris, celui qui faisait le contrôle aux rayons x était un Arabe barbu genre Salaf al Islam.. J’ai simplement dit à ses collègues : ” français, suicidez-vous ! ” avant de monter dans l’avion pour la Corse.

    Répondre
  19. druant philippe

    2 avril 2016

    Si le conservateur est opposé à l’ immigration délirante et au regroupement familial ravageur ,
    s’ il est opposé à la possibilité d’ adopter un enfant pour un couple homo ,
    s’ il souhaite encadrer le droit à l’ avortement
    s’ il veut abolir les lois antiracistes et liberticides façon socialo
    s’ il souhaite la remigration massive de nos misères pour la France
    s’ il souhaite l’ adoption d’ un e politique malthusienne à l’ endroit des lapinistes du 1/3 monde
    s’ il souhaite se retirer des traités droitdelhommistes
    s’ il souhaite promouvoir une politique d’ instruction publique de qualite
    s’ il est nationaliste et patriote

    alors , ce conservateur de base ou neo conservateur est un frère idéologique pour moi !

    Répondre
    • Jean Meslier

      2 avril 2016

      Druant Philippe

      – On dit que le diable est dans les détails. Ce qui est intéressant, ce ne sont pas tellement vos déclarations de principe que la façon dont, concrètement, vous allez appliquer votre programme. Par exemple :

      – Si un couple homo étranger ayant adopté un enfant vient s’établir en France avec cet enfant, vous faits quoi : vous lui envoyez la police pour placer l’enfant à la DASS ?

      – Cela veut dire quoi, encadrer le droit à l’avortement ?

      – Si on abolit les lois antiracistes, que sera-t-il permis de dire et de faire ?

      – Si vous voulez organiser la remigration, sur quels sujets portera-t-elle, et en fonction de quels critères ?

      – C’est quoi, les “lapinistes” du tiers monde ? Et de quelle façon – juridique, pratique – allez-vous mettre en pratique cette politique “malthusienne” ?

      – Si vous voulez vous retirer des traités droitsdel’hommiste, il vous faudra d’abord changer la Constitution puisque celle-ci, dans son préambule, fait explicitement référence à ces droits de l’homme, en invoquant ceux qui figurent dans la constitution de 1946. Allez-vous rayer d’un trait de plume les 18 articles de cette Déclaration ou en conserver quelques-uns ? Et qu’allez-vous rayer ? Et que mettrez-vous dans la nouvelle Constitution ?

      – C’est quoi, une instruction publique de qualité ? Vous la définissez comment, la qualité ? Et, question dans la question, pourquoi employez-vous le terme “instruction publique” et non “éducation nationale”, alors que la première expression n’existe plus depuis 1932, et qu’elle n’est brièvement réapparue… que sous Pétain ?

      – Comment pouvez-vous être à la fois nationaliste et patriote, alors que ce sont là deux notions bien distinctes, en ce que, selon un célèbre aphorisme, le patriotisme, c’est d’abord l’amour des siens, le nationalisme, c’est d’abord la haine des autres….

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        2 avril 2016

        tiens le blog accueille un nouveau sodomite de coléoptères ! … ” coopté ” par @ Jaurès ?

        Répondre
        • Jean Meslier

          2 avril 2016

          Quinctius Cincinnatus

          – Les “sodomites de coléoptères” (diptères serait plus adéquat…) sont plutôt ceux qui prétendent établir des discriminations entre Français en vertu de différences insignifiantes (comme le fait de s’appeler Mouloud, d’être musulman, d’avoir la peau noire, d’être d’une orientation sexuelle différente, etc.) mais qui seraient bien en peine de trouver un fondement juridique à leurs délires…

          – Sauf à partir dans des considérations d’enculeurs de mouches…

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            2 avril 2016

            connard ! je suis à moitè arabe !

          • Jean Meslier

            2 avril 2016

            Quinctius Cincinnatus

            – J’ai fortement envie de vous retourner le mot de Chirac à un quidam qui lui avait balancé cette épithète : “Enchanté ! Moi, c’est Chirac…”

          • quinctius cincinnatus

            2 avril 2016

            aux ” 4 V² ”

            quand allez vous nous débarrasser de ces deux connards ?

            aux blogueurs

            je boycotte pour une semaine le blog

          • DE SOYER

            4 avril 2016

            QC, les Jaurès se reproduisent vite, d’où mon hypothèse d’un Jaurès africain. S’il est homo, il a dû avoir recours, illégalement, à une mère porteuse!

        • Jean Meslier

          2 avril 2016

          Quinctius Cincinnatus

          – Eh bien, vous serez, par vos amis, à moitié expulsé…

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            2 avril 2016

            connard

        • Jean Meslier

          2 avril 2016

          Quinctius Cincinnatus

          – Puis-je vous faire remarquer que je ne vous ne insulte de nulle manière ? Que je ne m’attaque pas non plus à vous en vous traitant de facho, d’ultralibéral ou de nazi. Je me contente de poser des questions…

          – Si vous vous trouviez dans un débat face à un interlocuteur tel que moi – ou, plus vraisemblablement face à quelqu’un lors d’un repas – lui lâcheriez-vous ces bordées d’insultes ?

          – Je trouve que vous perdez un peu vite votre sang-froid pour des questions que je me retiens de pousser aussi loin que je le pourrais… Je me demande à quoi ressembleraient des débats contradictoires dans une France gouvernée par des gens de votre bord…

          Répondre
          • DE SOYER

            4 avril 2016

            L’emmêlé, vous vous méprenez sur la nature de ce site. C’est un site de Droite: nous discutons entre gens de Droite. Les questions que vous posez sont déjà résolues. Lisez quelques bons bouquins de Droite, le programme du FN et autres et vous saurez tout. C’est un site qui veut contribuer à la mise en place du programme de la Droite pour 2017 et les années suivantes. Si vous êtes de gauche, vous pouvez aller sur les sites du Monde, de Libération ou de l’Humanité où vous pourrez discuter avec des gens de vos idées.

  20. Jacky Social

    1 avril 2016

    Jaures: coucou, c’est Angkor Mwahahaha, c’etait un pwasson d’avril. Alors, qu’est-ce que le neo-consevatisme?
    Je vous le demande a vous, l’activiste facho-nazistoide, idiot utile de la ripoublik a la naSSion. Chacun a le droit d’avoir son avis sur votre pays que vous appelez encore « France », en realite une ripoublique bananiero-sovietoide en perdition. Alors expliquez-nous ce qu’est le neo-conservatisme. Je sens que vos elucubrations vont nous faire rire.
    Repondez sur ceci aussi:
    Voici une definition claire du populisme socialo-fasciste:
    « There is no virtue in compulsory government charity, and there is no virtue in advocating it. A politician who portrays himself as ‘caring’ and ‘sensitive’ because he wants to expand the government’s charitable programs is merely saying that he’s willing to try to do good with other people’s money. » ~ P.J. O’Rourke, American political satirist and journalist. O’Rourke is the H. L. Mencken Research Fellow at the Cato Institute and is a regular correspondent for The Atlantic Monthly.

    Répondre
    • Jacky Social

      2 avril 2016

      Cher Jaures: n’inversez pas les roles. Donc c’est la, votre definition du NC. Cad aucune. Du moment que vous denigrez sans veritablement savoir de quoi vous parlez. Pour votre prochain post, vous allez sans doute faire des recherches (telephonez a Monthubert Vedrine, il sait sans doute, lui, le bel Enthubert, ce qu’est le NC). En ce qui concerne votre ideologie socialo-fasciste (le NC n’est pas une ideologie), oui effectivement je trouve honteux d’encore soutenir des idees qui ont fait 200 millions de morts (avec les collateraux) en ne faisant pas autres choses que les Nazis (camps, tortures, asiles, experiences, executions sommaires, etc.). Et donc il ne faut pas etre NC pour le dire. Je ne pense pas que S. Courtois soit un NC.
      En ce qui concerne FoxNews, deux choses:
      1) la chaine a presente des excuses au moins – ce que France Televisions ne fait jamais. Si elle devait le faire, il faudrait des heures d’excuses vis-à-vis des USA, d’Israel, du R-U, etc.
      2) Qu’il y ait 750 zones de non-droits en France ou une seule, c’est pareil. Votre fort cher etat laisse faire. J’en connais au moins une de zone de non-droit: la CGT.

      Enfin, quant aux references, vous croyez que tout se trouve dans le domaine public? Vous etes naïf?

      Repondez sur ceci aussi:

      Voici une definition claire du populisme socialo-fasciste:

      « There is no virtue in compulsory government charity, and there is no virtue in advocating it. A politician who portrays himself as ‘caring’ and ‘sensitive’ because he wants to expand the government’s charitable programs is merely saying that he’s willing to try to do good with other people’s money. » ~ P.J. O’Rourke, American political satirist and journalist. O’Rourke is the H. L. Mencken Research Fellow at the Cato Institute and is a regular correspondent for The Atlantic Monthly

      Répondre
      • Jaures

        2 avril 2016

        Je n’ai rien dénigré du tout. Je dis néoconservateur parce que Millière s’est défini comme tel à de nombreuses reprises.
        Et je remarque qu’une fois de plus vous avancez des chiffres sans la moindre référence ou source vérifiable.

        Répondre
        • Jacky Social

          2 avril 2016

          Cher Jaures: le prbleme ne sont pas les chiffres eux-mees, mais l’existence des zones de non-droit palmyrisees. Qu’il y en ait 18, 459 ou 800, cela n’a pas l’air de vous deranger vous et votre etat cheri. Vius etes submerges et ne voulez rien savoir. C’est degeulasse.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            2 avril 2016

            avez vous constaté, comme moi, que sur le blog @ Jaurès avait un ” besson ” , comme on dit en Savoie, ou plutôt un frère siamois, à moins que ce ne soit une réincarnation et un nouvel avatar … décidément la rédaction des ” 4V² ” fait tout pour nous faire … déserter …quand on vous dit que nous avons la droite la plus bête du monde

          • Jaures

            3 avril 2016

            Cher Jacky, peut-être que le problème est qu’il existe des zones de non droit. Mais avant de traiter un problème il convient de le cerner. Aussi, puisque vous semblez connaître des données qui nous échappent, et pour donner à Millière des informations enfin exactes et non inventées pour se faire valoir à peu de frais sur un site américain, pouvez-vous nous définir ce qu’est une zone de non droit, combien il en existe, où, ce qu’elles représentent en terme de population et vos solutions pour y mettre fin ?

          • DE SOYER

            4 avril 2016

            Jojo ducon, vos amis sont au pouvoir et vous ne savez pas ce qu’est une zone de non-droit! Comme ils sont aussi cons que vous, que font-ils au gouvernement?

  21. Jean Meslier

    1 avril 2016

    A Guy Millière

    – Vous dites que votre visa implique des “capacités extraordinaires”. J’ai donc cherché où lesdites “capacités extraordinaires” se sont manifestées – ou ont été reconnues.

    – A moins que je ne me trompe, je ne vous ai pas vu dans la liste des membres des l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres (à l’Académie française ou à l’Académie des Sciences morales et politiques on reçoit n’importe qui). Je ne vous ai pas vu non plus dans la liste des professeurs au Collège de France.

    – En ce qui concerne les établissements d’enseignement, je ne vous ai pas vu parmi les professeurs de Normale Sup, ou des classes préparatoires des grands lycées (parisiens ou provinciaux), non plus que parmi les professeurs à l’Ecole des Chartes ou à l’Ecole du Louvre.

    – Il ne m’a pas semblé non plus que vous ayez laissé une thèse qui ait fait date, comme celles de Georges Lefebvre, de Fernand Braudel, de Marc Bloch ou de Lucien Febvre (pour ne s’en tenir qu’aux historiens). Ou un “usuel” auquel on se réfère durant des années, voire des décennies, et qui fait qu’on cite le “Millière”, comme on cite, par exemple, le Gaffiot ou le Grévisse.

    – Je n’ai pas non plus vu votre nom dans les grandes collections où publient d’habitude les universitaires, comme les P.U.F., Albin Michel, Armand Colin, Arthaud, Gallimard, Payot, Vrin, Le Seuil, Fayard, etc.

    – Pouvez-vous m’éclairer sur ce silence à vrai dire inexplicable et même proprement scandaleux, compte tenu de vos capacités… “extraordinaires” ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      1 avril 2016

      Decaux et d’ Ormesson sont ( ou a été pour le premier ) bien membres de l’ Académie Française : avaient ils à votre avis des ” capacités extraordinaires ” ? … Céline a t il été membre de cette même Académie ? … toujours ce conformisme académique, saint-sulpicien et sorbonnard bien français !

      Répondre
      • Jean Meslier

        1 avril 2016

        Quinctius Cincinnatus

        – Vous ne m’avez pas correctement lu. Je n’ai pas parlé de l’Académie française, qui est l’une des cinq Académies de l’Institut. J’ai parlé de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres qui, avec l’Académie des Sciences est la seule à choisir ses membres selon des critères bien moins subjectifs que ceux des trois autres Académies.

        – A la différence de l’Académie française, en effet, où les élus (comme pour les titulaires du Nobel de littérature) sont choisis selon des critères éminemment subjectifs, les membres de l’AIBL sont tous historiens, archéologues ou linguistes et, avant d’être élus, ont acquis une solide réputation parmi leurs pairs (j’insiste bien : leurs pairs) en raison d’ouvrages de fond dans leur discipline.

        – Il en va de même des membres de l’Académie des sciences, dont plusieurs, dans la section mathématiques, sont médaillés Fields, ou prix Nobel dans la section physique.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          1 avril 2016

          si, je vous ai ” bien lu ” , mais à ma connaissance Mr Guy Millière N ‘ ETAIT PAS EXACTEMENT CE QU’ ON APPELLE UN SCIENTIFIQUE . Il était, si je me souviens bien, docteur en littérature ( française ? ) et avait enseigné à Paris VIII avec le grade d’ assistant … Ses querelles avec le Grand Inquisiteur Stalinoïde sur le blog étaient donc simplement d’ ordre politique ou … philosophique comme vous voudrez

          Répondre
          • Jean Meslier

            1 avril 2016

            Quinctius Cincinnatus

            – Je suis désolé de vous le redire, mais vous ne m’avez toujours pas lu attentivement. J’ai parlé de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, qui est un institut où se retrouvent des littéraires, comme l’est Guy Millière lui-même…

          • quinctius cincinnatus

            1 avril 2016

            l’ A.I.B.L. est composé de 50 membres français et de 40 membres étrangers tous cooptés et a des ” correspondants ” à l’ étranger .. elle possède quatre sections :

            – les orientalistes

            – les ” antiquisants ”

            – les médiévistes

            -les autres disciplines : linguistes, historiens du droit , historiens des religions, de la pensée , préhistoriens … )

            Mr Guy Millière ne peut prétendre à aucune de ces sections : c’ est un polémiste et un communicant; alors pourquoi pas quelqu’ un de plus ” célèbre ” *** que lui : Séguéla par exemple ( sic ) ?

            d’ autre part je pense que Mr G. M. a suffisamment de modestie et de savoir vivre pour ne pas proposer sa candidature à cette ” docte ” académie !

            *** ” célèbre ” dans et par le … Media, s’ entend !

          • Jean Meslier

            1 avril 2016

            Quinctius Cincinnatus

            – J’ai parlé de l’AIBL comme j’ai évoqué le Collège de France car Guy Millière n’a jamais fait mystère de la haute opinion qu’il avait de lui-même et, notamment, de ses connaissances encyclopédiques.

            – Et, par ailleurs, Guy Millière n’a pas caché que ses ambitions, ses aspirations visaient plutôt à l’excellence dans le domaine universitaire que dans le domaine proprement littéraire (à part une allusion à de la musique).

            – Or, à ma connaissance, ce qui, en France, consacre l’excellence universitaire, c’est :

            – Le Collège de France ou l’AIBL
            – La nomination à Normale Sup, à l’école des chartes, à l’école du Louvre ou dans une classe de khagne,
            – Une thèse qui fait date ou un “usuel” dont on parle : le Gaffiot, le Grévisse,
            – La publication dans une des éditions que j’ai mentionnées.
            – Eventuellement, la publication dans une revue comme Persée.

            – Or, à moins que je ne sois distrait, je n’ai vu Guy Millière dans aucune de ces rubriques.

          • quinctius cincinnatus

            1 avril 2016

            Mr Guy Millière a certainement une ” certaine ” opinion de soi-même, mais il n’ est pas le seul … moi le premier !

            ” ce n’ est pas en abaissant les autres que l’ on s’ élève soi-même ”

            Mchl Lyautey

            mais ce n’ est pas non plus en jouant les modestes que l’ on en est un …

            il faut donc avoir la ( plus ) juste notion de sa valeur personnelle et ne pas imputer à l’ autre ce qu’ il ne dit pas

            Mr Millière n’ est certes pas un géopoliticien de première grandeur, mais même s’ il défend des idées qui peuvent vous déplaire, rien ne prouve que plus tard certaines de ces idées seront justement celles qui auraient du être retenues … l’ histoire de la pensée est pleine de ces ” avatars ” ( je dis avatars car ce sont souvent d’ autres qui se les approprient a posteriori )

            ne vous joignez pas au mesquin , hargneux et envieux Jaurès … laissez G. M. partir là où il souhaite vivre en … ” réfugié ” qui a quand même une certaine valeur intellectuelle

          • Jean Meslier

            1 avril 2016

            Quinctius Cincinnatus

            – On peut, sur un individu donné (par exemple sur Guy Millière) porter deux types de jugement.

            1. Le jugement sur leur valeur intellectuelle qui, pour les intellectuels, ne peut porter que sur leur production : thèses, livres, articles…

            2. Le jugement sur leurs opinions politiques, à la fois lié et distinct du premier jugement. On peut avoir plusieurs types de combinaisons soit concordantes, soit discordantes entre elles.

            – J’ai exprimé, de façon tacite, ce que je pensais de l’œuvre proprement universitaire de Guy Millière.

          • quinctius cincinnatus

            1 avril 2016

            voyez vous, moi qui suis un ” scientifique “, je ne juge pas la valeur intellectuelle d’ une personne sur ses titres, ses thèses, ses publications etc … mais simplement sur ceci : ce qu’ il dit est il vérifié par l’ expérience ?

            je me suis ainsi évité ainsi bien des emballements intellectuels hautement médiatisés ou mêmes officialisés

            signé Saint Thomas

          • Jean Meslier

            1 avril 2016

            Quinctius Cincinnatus

            1. Dans le cas d’un historien, quelle “expérience” valide un ouvrage – ou des ouvrages – dont le cadre, l’objet, est le passé ? Quelle “expérience” valide une thèse de littérature ou de grammaire ? Quelle “expérience” valide un ouvrage de droit ou de philosophie ?

            2. En ce qui concerne Guy Millière, qu’est-ce qui, selon vos critères (c’est-à-dire “l’expérience”) valide ses vues ? Pouvez-vous citer au moins un exemple ?

          • quinctius cincinnatus

            2 avril 2016

            à @ Jean Meslier

            toute théorie, idée, avis etc … si elles se veulent être qualifisé de scientifiques doivent être vérifiés par l’ expérience ( en tenant compte du fait que les conditions de réalisation d’ une expérience modifient la réalité ) … le reste ne sont que … supputations c. à d. une ” évaluation ” plus ou moins exacte …

          • Jean Meslier

            2 avril 2016

            Quinctius Cincinnatus

            – Dans le cas d’une thèse d’histoire, de langue, de philosophie, de lettres en général, où et comment se déroule la validation par “l’expérience” ?

            – C’est quoi, “l’expérience”, pour un objet dont l’existence, dans le cas de l’histoire, est par définition, inatteignable ? C’est quoi, “l’expérience” dans le cas de la philosophie ?

        • quinctius cincinnatus

          2 avril 2016

          à @ Jean Meslier ( dernier message )

          je vous l’ ai déjà dit :

          Mr Guy Millière est un polémiste, rien qu’ un polémiste comme l’ est sur ce même blog le sieur @ Jaurès qui se ( nous ) la joue … socialisme … ” scientifique ” et … un seul @ Jaurès suffit amplement à mon ( notre ) esprit de dérision

          bonne fin de semaine et surtout ne me répondez pas car je ne vous répondrai plus

          Répondre
          • Jacky Social

            2 avril 2016

            QC: excellente reponse. Le “socialisme scientifique” est effectivement un oxymore. Comme si le socialisme etait rationnel.

    • Jaures

      1 avril 2016

      Jean Meslier, je crois qu’il y a confusion sur G.Millière. Ce n’est en rien un chercheur comme les membres de l’AIBL le sont: c’est un militant, un activiste néoconservateur. Ses livres ou ses articles sur les sites des think tank auxquels il participe ne sont pas des publications de recherche mais des pamphlets violents.
      Vous pouvez les consulter ici:
      http://www.gatestoneinstitute.org/author/Guy+Milliere
      Quand on lit ses propos sur la France, on ne peut que se réjouir pour lui qu’il la quitte tant ceux-ci expriment une véritable haine pour son pays d’origine.
      Lisez deux ou trois articles pour vous faire une idée, c’est édifiant.

      Répondre
      • Jacky Social

        1 avril 2016

        Jaures: coucou, c’est Angkor mwah, c’etait un pwasson d’avril. Alors, qu’est-ce que le neo-consevatisme?
        Je vous le demande a vous, l’activiste facho-nazistoide. Chacun a le droit d’avoir son avis sur votre pays que vous appelez encore “France”, en realite une ripoublique bananiero-sovietoide en perdition. Alors expliquez-nous ce qu’est le neo-conservatisme. Je sens que vos elucubrations vont nous faire rire.

        Répondre
        • Jaures

          2 avril 2016

          Il n’y a, cher Jacky dont personne n’a cru une seconde au départ, aucune honte à être néoconservateur. C’est là une opinion, une conception de l’organisation sociale, comme une autre et qui a sa place dans le débat public.
          Il faut simplement séparer ce qui relève de l’opinion de la recherche universitaire.
          Si vous lisez par exemple les 3 dernières productions de Millière sur le site dont je donne le lien, vous y verrez des affirmations gratuites, étayées par aucune étude, aucun exemple avéré.
          Par exemple, Millière écrit: “Over 750 no-go zones — autonomous areas ruled by radical imams and Muslim gangs — exist in France.”. Où ? Qu’appelle-t-il une “no-go-zone” ? Comment cela se concrétise sur le terrain ? Qu’est-ce que cela recouvre ? D’où sort ce chiffre ? Pourquoi pas 700 ou 800 ?
          Aucune recherche universitaire ne serait validée avec de telles assertions arbitraires. Par contre, on peut écrire n’importe quoi dans le cadre d’un débat d’opinions.
          On se souvient des propos similaires développés sur Fox News où j’avais avec étonnement reconnu des quartiers où j’ai mes habitudes parmi les “no-go-zones” citées par la chaine néoconservatrice (qui devrait payer cher cette bourde).
          Aux Etats-Unis, Millière pourra plus aisément raconter ce qu’il veut sur son pays d’origine: là bas, pas de Jaures pour lui rappeler la vraie vie.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            2 avril 2016

            ” Jaurès ou la vraie vie ” … celle du parasite !

          • Jean Meslier

            2 avril 2016

            A Jaurès

            – Une des caractéristiques de la production de Guy Millière est, comme vous le dites, de se présenter en général sans le moindre commencement de preuve. Et ce, ni par la fourniture de chiffres, dates, lieux, etc., ni – encore plus étonnant de la part de l’universitaire qu’il est – par un discours argumentatif.

            – C’est assez frappant lorsque, par exemple, on le compare à certains autres contributeurs des “4 Vérités”, comme, par exemple, Guillaume de Thieulloy..

          • Jacky Social

            2 avril 2016

            Cher Jaures,
            Je vois que vous avez un “frere musulmenteur” sur le site que l’on peut considerer desormais comme pris en otage (le site, pas le frère).

            1) Je n’ai ABSOLUMENT aucune honte a etre neo-conservateur ! Au contraire. Par contre, etre l’idiot utile du socialisme (des idees si bonnes qu’elles sont obligatoires), ca, c’est autre chose. On ne parle meme plus de honte. Y a pas de mot.

            2) Les chiffres de G. Milliere viennent des services de renseignements (la DST comme on l’appelle chez vous, je crois).

            3) Vous ne repondez pas a la question: qu’est-ce que le “neo-conservatisme”?

            4) Pour votre reinformation, FoxNews est la chaine privee la plus regardee aux USA car elle est consideree comme la moins biaisee. Des etudes ont d’ailleurs ete realisees sur le sujet. Je vous en ferai parvenir les references qui sont soigneusement conservees sur un autre PC. Effectivement, les debats sur FoxNews sont passionnants car on y traite des vrais sujets en appelent un chat un chat et un musulman un musulman. CNN nous ressert Christiane Amanpour, Alla Gorani, Jonathan Mann et Wolf Blitzer depuis 20 ans dont nous connaissons les opinions cyniques depuis…20 ans. Sur Fox que je regarde sur ordiateur, la qualite des interviews et des debats est tres bonne et fache meme certains Republicains (voir l’affaire Kelly avec Trump). Donc en tant que francophone et Anglophone et que militant du GOP, je peux vous dire qu’a choisir entre France Televisions et FoxNews, je prends FoxNews. Vous qui dites appreciez le debat aimeriez FoxNews que vous ne connaissez qu’a travers les journaux francais qui ne rapportent que leurs analyses tronquees. Une prevue? Ben, que faites-vous sur les 4 Verites, site de Droite? Pour moi, c’est la preuve que vos MSM sont emmerdants comme la pluie, ce qu’ils sont. Je ne vois jamais de gens de Droite sur vos sites et autres medias. En effet, ici a Droite, les debats, les idees et les sujets sont passionnants. Quant a mon depart, il est imminent.
            Merci Jaures pour votre “eclairage” sur la definition du NC.

          • Jaures

            2 avril 2016

            Jacky, j’ai dit qu’il n’y avait aucune honte à être néoconservateur.
            Par contre pour vous il y a honte à ne pas l’être ce qui prouve que vous avez de votre idéologie une conception dogmatique.
            Si les chiffres de Millière sont ceux des services de renseignements, pouvez-vous nous en communiquer les références ?
            Le seul chiffre de 750 que je connaisse est celui des Zones Urbaines Sensibles, ce qui n’a rien à voir car il s’agit d’un classement effectué sur des critères sociaux (urbanisme dégradé, déséquilibre emplois/habitat, absence de services publics, enclavement,…). Si vous pensez qu’il s’agit de zones de non droit, je vous engage à vous y vous promener un après-midi, vous y prenez moins de risques qu’à faire du hors piste à Courchevel.
            Enfin, je ne parlais pas de Fox News en général mais du fameux reportage sur les “no-go-zones” de Paris. La chaine a d’ailleurs présenté ses excuses à la ville de Paris qui a porté plainte.

      • DE SOYER

        4 avril 2016

        Monsieur Millière écrit des pamphlets. Ils sont violemment antisocialistes, c’est tout. Il n’y a aucune haine de la France dans les écrits de Guy Millière. Il y a même chez lui un amour de la France qui entreprend, qui “se sort les doigts du cul”, comme aurait dit un entraîneur célèbre!

        Répondre
        • Jaures

          4 avril 2016

          Un pays est un tout, Desoyer. Lorsque l’on aime un pays, a fortiori le sien, c’est une entité qui comprend la population mais aussi, une histoire, des paysages, des proches, des modes de vie, etc…
          Quand j’ai honte pour ces habitants du XVIème arrondissement qui se comportent comme les pires racailles à l’annonce qu’un abris va être mis à disposition des SDF sur le bois de Boulogne, ce n’est pas à la France que j’en veux. Ils n’en sont que quelques atomes que l’on oubliera bien vite.
          Mon mode de vie n’a rien à voir avec celui d’un chasseur, d’un supporter de foot, d’un religieux pratiquant ou d’un fan de Johnny mais la France me permet de suivre le mode de vie qui est le mien avec ce qu’elle offre en terme de liberté, de culture, d’éducation, d’environnement et de convivialité. Ce qui pourrait m’amener à quitter la France serait que tout cela s’effondre, pas que la politique suivie ne soit pas celle que je préconise.
          En d’autres temps, nombre de Français se sont battus pour leur pays alors que les risques encourus, les enjeux et les incertitudes étaient sans commune mesure avec ce que raconte Millière de la France.
          Qu’il nous dise simplement qu’il s’établit aux USA pour convenances personnelles, ce qui est tout à fait légitime, sans faux prétextes autolégitimatoires (il me comprendra).

          Répondre
          • DE SOYER

            4 avril 2016

            La France de Hollande et de Mélenchon vous plaît, celle des Arabes et des Noirs, celle des trous du cul et des feignasses. La France de Droite, la France française, blanche, celle qui travaille, qui entreprend, qui investit, vous la détestez. Vous êtes un jaloux, un mesquin, un ignorant qui s’ignore!

          • quinctius cincinnatus

            4 avril 2016

            non, non, malgré ce que j’ ai dit hier, je ne puis résister ! et je vous donne un regard sur votre futur ( c.f. la T.V. italienne à Molenbeek où ils sont chez eux chez eux )

            allez vivre à … Trappe ou à Sevran : leurs libertés ( surtout pour les filles ! ) leurs paysages ( dévastés ) , leurs cultures ( épanouissantes ) , leur éducation ( en … cellules ) , leur environnement ( … une poubelle à ciel ouvert ) et surtout leur … con-vi;via-li-té oui surtout leur con-vi-via-li-té ( pour les ” faces de craie ” )

            mais je doute que même une bonne rouste qui vous serait donnée de ces anges du ” vivre ensemble ” ne vous ouvre les yeux

          • DE SOYER

            4 avril 2016

            Quoique les socialistes, qui ont démoli l’armée française de 1936 à 1939, ont été les premiers à se plaindre de se faire dessouder par les Allemands auxquels ils avaient ouvert grand les portes. Il y a chez les socialos une irresponsabilité et une inconséquence qui leur sont congénitales. Il sera peut-être nécessaire de les mettre dans des camps à titre préventif, pour pouvoir nous défendre comme nous l’entendons!

          • Jaures

            4 avril 2016

            Je ne suis pas comme vous, DeSoyer. Croyez-vous que je déteste la moitié de la France qui vote à droite ? Pensez-vous que je cesse toute relation avec une personne sous prétexte qu’elle a des idées économiques libérales ? Pensez-vous que je ne parle et ne travaille qu’avec des Noirs ou des Arabes ? Pensez-vous que je méprise les commerçants, entrepreneurs, agriculteurs ou artisans ?
            Détrompez-vous. Lors de négociations avec les employeurs, on a des échanges qui peuvent être vifs mais qui n’excluent pas le respect: les intérêts divergents permettent souvent des compromis qui servent à tous.
            Je peux ne pas être d’accord avec les idées politiques de quelqu’un mais partager avec lui l’amour de la montagne. Le fait qu’il soit Noir ne rend pas qui que ce soit incompétent et je me rends chez un boulanger arabe s’il produit le meilleur pain.
            C’est que, contrairement à vous, pour moi la France est diverse et c’est ce qui fait que je m’y sens à l’aise.
            Et heureusement pour moi car votre vision d’une France monochrome, au cerveau étriqué par une religion et un mode de vie unique et obligatoire est une utopie qui me glace le sang.
            Je vous plains de vieillir puis mourir avec cette haine au profond.

          • DE SOYER

            4 avril 2016

            Oui, vous n’aimez pas ma France monochrome, ma religion, les riches, ceux qui réussissent, bef, Monsieur le donneur de leçons, vous ne m’aimez pas et vous n’aimez pas mes amis. Alors pourquoi restez-vous sur ce blog à nous emmerder? J’espère que quand nous serons au pouvoir, vous irez vivre en Afrique pour pouvoir acheter votre pain à un Arabe et vous faire soigner par des Noirs (et plus, si affinités)!

          • Jaures

            4 avril 2016

            Quinctius, si vous connaissez un pays où ne vivent ni abrutis,, ni violents, ni délinquants, ni dogmatiques (religieux, politiques, moraux,…), ni hypocrites, ni fainéants, ni profiteurs,… je vous engage à y emménager au plus tôt.
            Pour ma part, j’essaie de les éviter et, pour avoir quelque peu voyager, je trouve qu’en France on en a au moins autant la possibilité qu’ailleurs.

          • Jaures

            4 avril 2016

            DeSoyer, vous commettez une nouvelle erreur: c’est Pétain qui a baissé le budget de l’armée en 1934 (de 603 à 470 millions) rétif qu’il était à toute forme de mécanisation (préconisée par De Gaulle et Estienne).
            Le Front Populaire a au contraire augmenté fortement le budget et réorienté les dépenses. Ainsi, en 1936, on produit 467 chars de combat contre…3 en 1934.

          • DE SOYER

            4 avril 2016

            En 1934, Hitler n’avait pas encore dénoncé le traité de Versailles et réarmé l’Allemagne. Pétain était pour les chars et il a été à l’origine avec Weygand de la création de la 1ère division légère mécanique. Quand aux socialos, je maintiens leurs résultats désastreux entre 1936 et 1939, sans compter qu’ils ont refilé des armes aux massacreurs de curés “républicains” espagnols en 1937 et 1938 notamment.

          • Jaures

            4 avril 2016

            Cher DeSoyer, ce n’est pas parce que vous n’aimez pas les Noirs et les Arabes que moi je les aime ou que je déteste les Blancs.
            Je prends le meilleur pain. Si c’est un Blanc catholique de droite qui le produit, je l’achète sans hésiter.
            Vous me rappelez le héros de la chanson de Brassens “Corne d’Auroch”. Vous refuseriez en cas de maladie le recours à un médicament si on le devait à un Noir, un Arabe ou un socialiste.
            Pour ma part, si vous produisiez quelque chose d’utile, bien que je ne partage aucune de vos idées, je vous en féliciterais et en profiterais sans hésiter.
            J’attends un exemple pour vous en persuader.

          • Jaures

            4 avril 2016

            DeSoyer, comment pouvez-vous écrire de telles choses !
            Weygand était plus préoccupé par les chevaux que par la mécanique qu’il associait au communisme.
            Le 11 janvier 1935, Weygand écrit:
            ” Il convient de fixer une limite à la motorisation et de l’assurer contre les faits nouveaux pouvant compromettre le rendement de la traction automobile…Et c’est pourquoi il convient de prendre des mesures pour sauvegarder l’élevage des chevaux de selle en France” (Cité par G.Chauvy “Le drame de l’armée française”)
            Il y aurait autant à dire sur Pétain et ses pigeons voyageurs.

          • DE SOYER

            4 avril 2016

            En revanche Guderian, Rommel, Manstein, qui étaient de vrais types de droite ont inventé la division blindée en Allemagne. La vraie compétence est à droite!

        • Jean Meslier

          4 avril 2016

          De Soyer

          – Je vous rappelle qu’en Espagne, c’est l’armée, soutenue et appuyée par la droite et l’Eglise, qui a renversé le gouvernement légal. Et que le régime franquiste a largement plus tué que les Républicains, d’une part durant la guerre civile, d’autre part jusqu’à la mort de Franco.

          – Le Front Populaire a envoyé que dalle aux Républicains, paralysé qu’il fut par l’opposition de l’Angleterre à l’intervention (ce qui était objectivement aider Franco) et de la droite française. Si le Front populaire avait vraiment aidé les Républicains, le putsch aurait été écrasé en 3 semaines et on aurait évité à l’Espagne une dictature obscurantiste.

          – Enfin, Franco a été aidé par Hitler et Mussolini, c’est-à-dire par les deux dictateurs qui, quelques mois à peine après la fin de la guerre civile, devenaient les ennemis de la France : c’est ça, votre camp ?

          – Peut-être que ça ne vous plaît pas de voir des intervenants de gauche sur ce blog, mais, tôt ou tard, vous devrez les affronter idéologiquement : d’abord lors des campagnes électorales puis si vous gagnez les élections, dans l’opposition. Vous comptez répondre comment à leurs arguments ?

          Répondre
          • DE SOYER

            4 avril 2016

            Un “chef” de gauche relève de la justice pour mensonges, incompétence et trahison de la Nation. Quant au peuple, qui a voté par erreur pour ces guignols, il suivra. La Droite, c’est l’excellence, j’en parle dans mon livre, mais jojo vous rencardera là-dessus. Le socialisme est mort: il suffit de l’enterrer.

    • Jacky Social

      1 avril 2016

      @Jeanjeangence: est-ce le proces de Guy Milliere? Faire partie de vos cacademies ne vaut pas un visa aux USA, que du contraire. C’est comme l’ENA en politique: c’est nul a chier. Et donc Guy Milliere est largement au-dessus de tout cela. Vous etes dans la contradiction Jeanjeance: d’un cote, vous critiquez la pensee unique, mais si on la fuit, vous denoncez ces heros car celle-ci ne les reconnait pas evidemment. Pour etre reconnu en France, il faut etre Helene Carriere d’Encausse (toujours tu ne m’interesses pas), Alain Decaux, Nicolas Hublot ou Jean-Pierre Coffe de la pedale cuisiniere. Nous sommes au 21eme siècle et les torchons francais que vous citez par collection sont obsoletes. De vraies pieces de musee. Le Gatestone Institute est un think tank tres important et tres interessant. Votre pensee est rance, vous comprenez. Ce sont toujours les memes billevesees que vous nous livrez. Alors, foutez-nous la paix, monsieur le vieillard senile. Et arretez vos propos diffamatoires

      Répondre
      • Jean Meslier

        2 avril 2016

        Jacky Social

        – Vous êtes plus royaliste que le roi car je me réfère aux propres valeurs de Guy Millière ! En effet, ce dernier a toujours fait grand cas (et fait encore grand cas) de ses titres universitaires, de son travail universitaire, de ses fonctions universitaires.

        – Or, en France, les critères de l’excellence universitaire – notamment dans le domaine des lettres ou de l’économie, dont se réclame Guy Millière – sont ceux que j’ai mentionnés.

        – Il en va de ces critères comme par exemple, des critères qui distinguent, en sport, un grand champion. Si un athlète dit qu’il est un grand champion cycliste, c’est qu’il peut faire état de médailles d’or olympiques en salle ou sur piste, ou de victoires dans des épreuves prestigieuses, telles que le tour de France, le tour d’Italie, le Paris-Bordeaux, le Paris-Roubaix, etc.

        – Mais on peut avoir des doutes lorsque tout ce qu’il présente à son palmarès sont quelques places de 2e ou de 3e dans une poignée de critériums de province disputés entre coureurs locaux…

        Répondre
  22. Jean Meslier

    1 avril 2016

    A Guy Millière

    – Il faut prendre garde, lorsqu’on quitte un pays pour des cieux réputés plus cléments : cela réserve parfois des surprises…

    Répondre
  23. Jacky Social

    31 mars 2016

    Voici une definition claire du populisme socialo-fasciste:
    “There is no virtue in compulsory government charity, and there is no virtue in advocating it. A politician who portrays himself as ‘caring’ and ‘sensitive’ because he wants to expand the government’s charitable programs is merely saying that he’s willing to try to do good with other people’s money.” ~ P.J. O’Rourke, American political satirist and journalist. O’Rourke is the H. L. Mencken Research Fellow at the Cato Institute and is a regular correspondent for The Atlantic Monthly.

    Répondre
  24. Hela Pernollet

    31 mars 2016

    On peut apprécier ou pas ce qu’écrit Guy… de là à se moquer ou attaquer son choix de quitter la France, je n’en vois pas le rapport. Ou,l’on voit ce qui se passe en France, ou pas. En France, j’y vis depuis 60 ans avec des absences aussi (pour le boulot) et je confirme ce qu’il ressent. Je suis étrangère et aimais le coté ”bon vivre”, maintenant : il y a le grand changement , qu’on le veuille ou non.Nous sommes désinformés par les médias et assistons à une grande mascarade du coté des gouvernants (toute orientation confondue) C’est à pleurer. Où restent ‘les valeurs”, la beauté, le respect du patrimoine etc ?

    Répondre
    • Jacky Social

      31 mars 2016

      Exactement. On n’a plus le droit de choisir d’etre libre sans risquer l’opprobre. Et dire que les bloggeurs de ce site sont censes defendre les valeurs de Droite. Difficiles a comprendre. Certains n’aiment pas Guy Milliere car il est pro-Bush, pro-US et pro-Israel. Partageant ses idees, je trouve que c’est justement ca tout l’interet. Du moins, cela ne coute rien a personne. Tandis que les idees, disons d’un Jaures, elles me ceutent 50% de mes revenus en impots et ca, ca me degoute bien plus que de savoir si la riposte israelienne envers les terroristes palestiniens etait disproportionnee ou pas ou si Pascal Bonifarce a fait caca sur la planche en regardant CNN.

      Répondre
      • DE SOYER

        31 mars 2016

        Jacky, parmi les profils politiques que j’ai répertoriés dans mon bouquin, il y a “27 nuances de gris”. Sur ce site, vous trouvez une caricature socialiste, dont on discerne facilement les contours, puis ensuite deux grandes tendances: les front national ou proches, anti-immigration certes, mais aussi anti-libéraux, anti-européens et anti-américains et de l’autre les libéraux dont vous faites partie. Quant à moi, je suis anti-immigration, mais libéral en économie, pour une Europe forte et pour une alliance avec l’Amérique républicaine comme avec la Russie de Poutine. Tout cela me paraît conciliable.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          31 mars 2016

          ” tout cela me parait conciliable ” sauf que : … il y a le couple infernal media-électeur, ego vs ego, syndicats marxisants vs financiers apatrides , etc … etc … et cela transforme l’ élégante promenade à cheval au bois de Boulogne en steeple-chase dans les Hautes Terres d’ Ecosse … voyez seulement la fin pitoyable de la loi el-Khomri …

          Répondre
          • DE SOYER

            31 mars 2016

            Quinctius, j’essaie de défendre des options que je crois les meilleures pour la France. Si les médias ne suivent pas, que voulez-vous que j’y fasse? Attaquer une télé à la kalachnikof en criant “Allah aq bar” pour me faire décorer du mérite?

          • quinctius cincinnatus

            1 avril 2016

            à @ soyer

            c’ est à chacun d ‘ entre nous de convaincre , sans excès, ses proches de ce qu’ est vraiment la réalité ” réelle ” *** et de participer à un travail collectif … de fourmis à fin d ‘ enclencher un effet boule de neige !… bien entendu que vous n’ avez rien à attendre du Monde du Media !

            *** ” réelle ” par allusion à … ” l’ égalité réelle ” de nos donneurs de leçons de Morale ! … par exemple vous pouvez donner les chiffres 2015 des défaillances d’ entreprises : vous avez ça sur le site du ” Figaro ” de ce jour avec un commentaire sur le blog de @ Wangard Wanguard qui devrait mériter toute votre attention

          • DE SOYER

            4 avril 2016

            Merci.

        • Jacky Social

          31 mars 2016

          DeSoyer, je ne vous visais pas et partage d’ailleurs exactement votre vision des choses telles que decrites ci-dessus, a ceci pres quand meme que la Russie de Poutine n’est pas bonne surtout pour la Russie. J’eus prefere de loin celle de Boris Nemtsov, cad une Russie liberale au sens europeen comme dans les annees 1990, ce qui est conciliable avec l’anti-immigratonnisme et l’anti-bougnoulisme (bougnoul = musulman qui ne respecte pas nos valeurs et veut imposer les siennes par la violence et le totalitarisme). Je suis Conservateur pour les valeurs ultimes et liberal pour l’economie. Cela ne signifie pas un refus ou un rejet total de l’interventionnisme etatiste, mais l’etat doit rester ou il est, suivant les principes de subsidiarite et de liberte individuelle. Ceci est tres important pour moi et si ces preceptes ne sont pas respectes et mis en oeuvre, alors la vie perd tout son sens et tout son sel. Allez-vous voir les films dont vous connaissez la fin? Dans la vie, c’est pareil, si vous connaissez deja votre parcours puisque celui-ci a ete planifie par l’etat, a quoi vous sert-il de le parcourir ce parcours? C’est aussi simple que ca.

          Répondre
  25. Claude roland

    31 mars 2016

    Je comprends Mr Millière. La France me manquerait, mais pas sa population où l’inculture se fait écrasante et où règne l’hypocrisie, la jalousie et la mauvaise foi. J’aime mon pays pour ses paysages et parce que j’y ai mes racines, mais même si j’ai vécu des années aux USA, je ne sais pas si j’irais sauf à me mettre dans un coin tranquille au Sud-est. Pas la Californie qui peut disparaître d’un jour à l’autre, en tous cas. Sinon, je penserais plus au Canada ou aux pays scandinaves plus paisibles et neutres, voire la Nouvelle-Zélande.
    Mais Mr Millière, grand défenseur systématique des sionistes trouvera sûrement son bonheur aux USA. Perso, je respecte les juifs, mais pas les sionistes qui en veulent à toute l’humanité.

    Répondre
  26. André

    30 mars 2016

    Viens au Québec, ça va mieux qu’aux USA

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      1 avril 2016

      allez plutôt en Colombie britannique ou bien en Ontario ( sympa cette dernière province )

      Répondre
  27. DESOYER

    30 mars 2016

    Guy, je crois que tu manque d’enracinement pour rester en France, voire en Europe. Cependant, je continuerai à lire ta prose parce que, quoi qu’il advienne, tu dis quelques vérités et que la géopolitique reste la géopolitique, quel que soit l’endroit d’où l’on énonce son point de vue.
    J’espère que nous arriverons à sauver la France et l’Europe. J’avoue que j’ai un esprit un peu militaire qui m’aide. Cà ne me gênerait pas de dessouder quelques connards comme Jaurès: Bachar el Assad nous a montré le chemin!

    Répondre
    • Jaures

      30 mars 2016

      ” la géopolitique reste la géopolitique, quel que soit l’endroit d’où l’on énonce son point de vue.”
      Voilà une pensée d’une profondeur confondante issue “d’un esprit un peu militaire” qui fait de vous (avec Jacky Social) un indiscutable disciple de Millière.
      Dîtes Guy, il n’y aurait pas deux places libres dans votre vol pour Las Vegas ?

      Répondre
    • Jean Meslier

      4 avril 2016

      De Soyer

      – Vous dites : “Un « chef » de gauche relève de la justice pour mensonges, incompétence et trahison de la Nation.”

      – La dernière fois que des chefs de gauche ont été traduits en justice par un gouvernement français, globalement pour ces mêmes chefs d’accusation, ce fut sous le régime de Vichy, lorsqu’il prétendit condamner des hommes politiques de la IIIe République, et notamment du Front populaire.

      – Il est frappant, d’ailleurs, que les accusations que vous portez contre le Front Populaire reprennent à peu près celles de Vichy lors de ce procès : c’est dans cette filiation que vous vous situez ?

      – Je vous rappelle aussi que ce procès s’acheva en pantalonnade et pour la plus grande confusion du régime de Vichy et qu’à la Libération, en 1944, ce sont tous ceux qui avaient dénaturalisé les Juifs (comme vous voulez dénaturaliser et expulser les immigrés), qui ont été jugés, condamnés, exilés et qui ont fini leur vie en Espagne, en Belgique ou en Autriche. Ou pire…

      – Et qu’à partir de 1944-45, et plus tard, la mise en oeuvre du programme du CNR a fait que le balancier est reparti beaucoup plus loin,dans l’autre sens, que là où la droite avait voulu l’arrêter : tout ce qu’elle abhorrait le plus s’est réalisé, au-delà de ses pires craintes. Et ça se poursuit jusqu’à nos jours…

      – Réfléchissez-y donc à deux fois avant de mettre en oeuvre vos programmes de liquidation des gauchistes, d’épuration “raciale” de la population, de démolition des conquêtes sociales, d’abolition des lois sociétales et de remigration…

      Répondre
      • DE SOYER

        4 avril 2016

        Je souhaite effectivement un procès de Riom pour les socialistes français et un procès de Nuremberg pour tous les cocos de la planète!
        Quant au procès de Riom, il n’a pas abouti à cause de pressions, voire de menaces allemandes. Ce procès visait les responsables de la défaite. Il est évident que les Alleamands en étaient plutôt à remercier vos amis de les avoir fait rentrer si facilement en France. Cette fois-ci, les Allemands ne sont pas là et si les Arabes montrent le bout de leur nez, on s’occupera d’eux (et de vous par la même occasion!).

        Répondre
        • Jean Meslier

          4 avril 2016

          De Soyer

          – Tiens, ça ne fait jamais que la troisième fois que je reçois des menaces en provenance de ce blog. Et en plus, de la part d’un quidam qui évoque sans vergogne le procès de Riom et cite sans honte Drieu la Rochelle…

          – Ce qui est intéressant, c’est ce que vous entendez par “on s’occupera de vous”. Cela signifie quoi, au juste ? Pouvez-vous préciser votre pensée ?

          Répondre
          • DE SOYER

            5 avril 2016

            On vous a dit que ce site n’est pas pour vous: c’est un site de Droite. Nous sommes contre l’immigration et nous jugerons tous les responsables. Vous êtes des voyous et vous savez ce qui vous attend.

        • quinctius cincinnatus

          5 avril 2016

          conseil à @ desoyer : arrêtez de ” menacer ” un ” collaborateur ” d’ une part parce que cela lui permet de jouer gratuitement au ” héro ” et d’ autre part parce que les temps ne sont pas encore venus et que , s’ ils viennent un jour ils viendront de ceux que notre ” anticlérical ” soutient , de ceux dont il ne faut pas prononcer le nom : les ” islamistes ” ; en conclusion notre bonhomme a plus de chance de se faire rosser par ses amis que par nous

          P.S. il sera intéressant de suivre le procès Méric pour … juger de l’ indépendance idéologique de notre Justice

          Répondre
          • Jean Meslier

            5 avril 2016

            Quinctius Cincinnatus

            – Les “collaborateurs”, en France, ne peuvent faire référence qu’à une seule période : celle de l’Occupation de 1940 à 1945, à l’époque où la France était effectivement occupée et asservie à une puissance étrangère, ce qui n’est absolument pas le cas aujourd’hui.

            – Mais votre reprise obsessionnelle de ce terme en dit long sur plus de 70 ans de rancœurs et de haines inassouvies d’une extrême droite qui n’a toujours pas digéré l’Épuration, ni, plus tard, l’indépendance de l’Algérie, et qui voudrait bien faire payer à la gauche, au centuple, toutes les couleuvres qu’outre ces deux événements, elle a dû avaler…

          • DE SOYER

            5 avril 2016

            L’emmêlé, vous êtes un Kollabo de l’invasion islamique et vous serez jugé à ce titre.

  28. Jack

    30 mars 2016

    Je ne suis pas certain que Las Vegas (sic) ou même Los Angeles constituent des idéaux de civilisation… L’Ouest américain est d’ailleurs lui aussi terriblement “remplacé” par d’innombrables immigrés clandestins en provenance du Mexique et d’ailleurs. Mais enfin, je comprends parfaitement que l’on désire fuire la France, pays jadis agréable mais qui sombre à présent dans l’islamisation, la violence, la pauvreté, la laideur et la surpopulation.

    Répondre
  29. quinctius cincinnatus

    29 mars 2016

    Sans Guy Millière ( G. M. ) , si jamais celui ci ne mail plus ses ” pensées ” géo-politiques depuis les U.S.A. jusqu’ aux ” 4V² ” , ce que je n’imagine pas comme devant être immédiat, ” quelqu’ un “, sur le blog, aura moins de grain à moudre … personnellement je me contre-fiche intellectuellement de cet ” exil ” … les ” pensées ” de G.M. étaient plus atrabilaires que roboratives … c’ est d’ ailleurs bien souvent le cas des articles des ” 4V² ” … de toute façon sa remplaçante a déjà pris ses marques sur la feuille de match !

    Répondre
  30. Jacky Social

    29 mars 2016

    @Prof. Milliere: vous vous rendez compte: vous devez tout a la CGT, surtout vot’ petite pension alors que vous avez raque toute votre vie pour rien, dans le vide, tout cela pour un aumone. Z’etes pas zentil avec la zentille Franze. Et puis, ici on est tres inquiet, vous n’allez rien apporter aux USA. Ben merde. Par contre, les musulmans, eux, apportent beaucoup a la France qui n’est ni un pays d’investissement, ni ou il fait bon travailler et gagner. Sinon, ou serait le probleme? Ce n’est plus qu’un pays de vieux cons, de bobos caviars, d’indigents et d’immigres desoeuvres. Allez, faisons sauter les belles cai-caisses de l’etaaahashahaha.

    Répondre
  31. Jaures

    29 mars 2016

    Il est évident que Millière ne se sent pas chez lui en France et qu’il décide de passer ses vieux jours aux Etats-Unis n’est un problème pour personne. D’autres ont décidé de prendre leur retraite en Espagne, au Maroc, au Portugal,…
    La France, elle, accueille des centaines de milliers de britanniques, Néerlandais, Allemands, scandinaves venus profiter du mode de vie du sud-ouest ou de “la douceur angevine” pour leur retraite.
    Sans oublier les 100 000 Américains qui vivent en France.

    Ce qui est dommage, c’est de partir avec cette ranceur tenace.
    Millière en a toujours voulu à la France. Autrefois, alors de gauche, il vilipendait l’esprit néo-pétainiste des années Giscard et promettait de dénoncer les intellectuels prétentieux et leurs impostures.
    Passé à droite, la France était devenu pour lui le repère de marxistes, puis d’islamo-marxistes. Définitif, il nous annonce depuis 3 décennies le chaos généralisé d’un pays dont le niveau de vie sera bientôt (c’était il y a 20 ans) “celui de Kinshasa”.
    De fait, il n’a jamais trouvé sa place et personne ne lui en a jamais accordé une.

    Pourtant, Millière pourrait rendre grâce à a France de lui avoir maintenu une place confortable d’enseignant dans une fac de banlieue malgré que, comme il l’avoue lui-même “3 de (ses) étudiants sur 4 se retrouvent au chômage”. Sous d’autres cieux, on aurait mis son poste en concurrence.
    Cette mansuétude n’a jamais retenu Millière de déverser sa bile sur l’Etat, les fonctionnaires, le système scolaire,…
    Une liberté sans conséquences qui doit ailleurs faire bien des jaloux.

    Pour le reste, Millière ne doit pas s’inventer un destin de précurseur. Pendant qu’il traverse l’Atlantique, les investissements font le chemin inverse: la France est le pays le plus attractif d’Europe pour les investissements productifs. Le nombre d’emplois créés par les entreprises étrangères a augmenté de 27% en 2015.
    Et les premières à investir sont les entreprises américaines (chiffres Business France).

    Qu’ont donc les Américains à attendre en retour de Millière ? Sans doute sa retraite garantie de fonctionnaire que nous serons quelques uns ici à défendre.
    Quand mes amis syndicalistes du secteur public auront réussi à arracher un petit pourcentage d’augmentation de sa pension, j’espère qu’il aura pour eux une petite pensée émue avant d’aller le miser sur une table de jeu de Las Vegas.

    Répondre
    • Guy milliere

      30 mars 2016

      Une chose est certaine: vous ne me manquerez pas. Vous avez l’esprit étroit et vous etes empli de méchanceté et de ressentiment. Si vous compreniez quelque chose à quoi que ce soit, et si vous connaissiez ma vie, vous sauriez que j’ai fait bien davantage qu’enseigner en France, et vous sauriez aussi que le visa de retraité n’existe pas aux Etats Unis où on recherche les gens actifs et porteurs d’excellence. C’est un pays où vous n’auriez aucune chance. Bon vent.

      Répondre
      • Jacky Social

        30 mars 2016

        A moi, si vous arretez vos articls, vous manquerez beaucoup. Merci en tout cas pour tous vos eclaurages et complements d’enquetes.

        Répondre
      • Drakkar

        30 mars 2016

        Professeur, avant que vous partiez, je dois vous informer :
        Quand vous répondez à joresse, vous ne vous adressez pas à une personne mais à un robot informatique. !
        C’est un succédané “d’intelligence artificielle” installé sur le serveur des 4V pour exciter les contributeurs et leur passer le temps.
        Le propriétaire des 4V a récupéré ce programme sur une vielle disquette d’un étudiant en informatique.
        Le moteur joresse parcourt les contributions et puise ses réponses dans les textes socialistes, les discours des caciques du ps, wikipédia et tout ce que la gochoshère produit de banalités et d’inepties.
        Armé de tout ce “savoir”, le programme produit des contradictions et des questions à répétitions, assène des “vérités” historiques et socialistes, défend le fonctionnaire, l’innéducation anationale et le croyant s’il est musulman.
        Quand on parcourt régulièrement les 4V, sa prose est vite irritante mais c’est le propre de sa présence sur le site voulue et défendue par le propriétaire… Ca échauffe le lecteur, anime sa plume et çà ne coute rien en maintenance.
        Ne me remerciez pas, c’est de bon cœur.
        Je vous souhaite une longue et belle vie aux USA, gouvernés par Trump (des fois que Dieu nous donnerait un coup de main).
        Je reste ici en attente de la guerre civile européenne qui vient, il y aura du boulot.
        Toujours ravi de vous lire. Bien cordialement.

        Répondre
        • Jaures

          30 mars 2016

          Pour ce qui concerne Millière, vous pouvez ajouter dans mes références robotiques ses propres textes.
          J’espère que vous appréciez la prouesse technologique du logiciel capable de relever les multiples contradictions d’un auteur.

          Répondre
          • Drakkar

            30 mars 2016

            En ce qui con/// no_bug CR__BIN~ -Žðý¬IKÚIï9Îfff*”,ÆcE”,ˆ˜¢Ê*”«$ˈJˆ²…­Ç.ÖÓaÎ
            ¶ÔðE Î@»V½´Z•¶µÕ­î*h€ïpÀà€LÊ­¶”Tâ$>®
            å
            ™ÿï0m­ï{ûï?y÷óÏ¿ŸîîÖI#m¹YÝ8ž‰ø˜ŠSþ¿È`ˆ?FTÊ
            –Ò‡HX¯±Ba· ¢êïì>á_Ûããy¡qÀ‘·s¢cüü¶Æñ^£2´Hxz¦ÎŠwÙ¦ù©ß¹>§°¤:F”€ “áôD  fI°ß7öûÝŠ9Æ#ð÷ñïðáíx{†qAì«æôÛHóé.xz¾ô]2šO&ÕÆ`Ô‰ý-¡ÊÌડÀ]pš9ŒÜŠ³r*¥‚
            ”AQ¢ {å!5hŠô…EQHR/ ç,Tè¡ã>üòöå–Ü~×XH‰ëN ™,œM{x¢Û¶…f;òÛØÒ¨%Œ™gs»]®×;dÉ`¢/^¿{{zýûרˆF,_ÞæÿnÅŒFE³¶»X*~ìؘa…DÃ=xñâ(¢/üütØýÜ1Í^QPý¥GC˜4<I“ÅÉTT/ƒì¡²\
            wêéiju—2_ Š’E¥A¸•É"¾ ÓGj´i-^ vKŽœNmßœ´~:No^u
            w0´r©.½w™Z<ÊNmtÍwZ<šK­N’KÕÒŽö’q1”.TÜbºl¯òP5ˆXê`f¾›ùäÄmáǹ÷G0¨{/~›’¼Li¹Ø€µ4 ¤âiÍÉ0¨Œ@Úmwðù(
            Ð48m±i~5FŠ™þôOnëÙŸ8¼ò"•Ñ[uCçm~dœÖI˜àÁø"œûjçmˆ4,Տ8$yEL§6ºÕw;ed´0mƒ 6Ã}ÃM5L'öˆ[E£*§²*-ºlçÆ'ôÛ_„„éÿÌ4§ÿøfû†‘ƒ#×â.^Ý©­òŽÔ úØ'çse†gˆÍ{üÛ½~‚—6‚Ùú5ÅÜÆûò6ãïENPâÅØF¹hXS– "œÁ¬b%âz¦¤jñÁAb5jÍ‚|=ÝyTìÏ.žQu~¼?½ª1ÏʏHÎ{ë´Ê@ËçÅ^‡Â eë⯂ÀyÕƒòÄ?LCý°à=òœ×SH Íı¬1Û9®ªb+¾’W³ö/?Þ›éþ"~íŸéh¸¥¤âp}ïÔgå°J´vÛÑÝï_èªm¶|LH
            ª?EI]«y<ÖŽt:ú-·šd+qé…Dd~ˆzVhý¡9zŽñÃh$pKž^n h)„‡1ðG°òÕM>85WB8a£o $iD³0§ƒÍì4
            ôpV8í¸ºSdh–ã܍¬;Ãñ <74aƒY4p¸í¹M:HŸŠ&²&Ò'TÙó\è§Øp¼ëŠEzUf?K*?ëë®y2b]Kv¶itR¿šsA~`nFPY”ÒóGå£×#È!…‰nh<Ó$Êž
            F´ŸÚ–#vIj˜rÉ€bÒñb"%aDH’Œ¤ýš"…W¥„8zf#ÍŸ³W•«D~™þìOäËRÈ6E
            ì”ÃZõþ!ÓÖFcV*77%Ðj5JÁ:‹î~Z’…ÐzÒÑÕѬ×ë&S:m\¾­/¬~Îí.‰ŸnÀÎÜ’2y3ÕÉ$²e÷«%F° ¬‰m ­£L@²‘Ba¥â¤D†”*þ¢ÏÐæàçgŒ©ƒ9¤ÿ«éLŒp_ËiºoX²“ñû"œsawls=‘Á¦zGKœ×žuçàvl@¹Gš‚tÐm~,•T•Ð¹*-ZÉšÆbŒXE§%\>-l œ ãŠ…áÉ÷B?¿æåJsTÚ^naQ¢Êd·ÈEBô 3‘ð…6¬}Ê“ˆ»zP×qQ‘·åâj—
            ¤PÀÀ1v×’èõ‘aQõÓL€sÍG²:fj¤¢ù¥M­­QB‘»åâ\D͆c»ˆÖ†&ÖšrsÙÍG1]:[îÁ~½ºøfûÂˆÂ%æǁ>F²#
            ±ŒçàY>º¤Œ)þÆÅd+Ûæ¡›û𱘠TR½)­ª8ÎäTÙõF7}%Hû•b~um³¹ºÊLá¥.µ÷×E¦üÜŽUFÍɳAR+÷æšÃ~
            ¯s~šZ™ü0é»JgðÊgðÛÙC9I$øÙ2ƒšÉvMã»hªè.±5êvÖ¾”‹¡¯xõ[EÚŠ2$!]€¶õŸýÙG£ˆÀÚ—Žšä6¡Íc¾^¦Ú¼6ß>†qö</XšÜ—²bÂpÃc¾`¦ €`¼jÌ-hgnè,fj•‰{*I.Rà¡uñCÙžEh¼ïCg³ý“skÛôWwF„ã›%·c¬±ì~ƽ¾
            îèÀ
            ;c`­hűsÀr7i~3önË¥ƒû7`Hì<íã¡Û·ëÂÆ#\:Þ^%Ø`D:½Âë¹Ä¾LXùÿ¼æ–:-7¡çùk©ú™Q1aQe[Ò-¯?Žô~_´ °ZR±§E÷z5Êœ]#ÔÚÉ¢l,!¡B°æ1I:nÐ)ôÊ­²}Ý2L­£vâ±.w
            z}™eÝØ¥îëŒAsΰ4mMhÀOf‡_{:l‹ÇÌGÉöHXãç{2hƒ?ù1óý™[noùZÿ%¡r÷rf!‰µ˜4ø‡@˜%„ 7kvEŒ€Ôm«JÐ'îJóa2;Q0 è.kŸ(±íwgå†ìöCówl7ѳۅ ¬œa·Û}3õ_a’ƹ•XïQÁ`‚ô¥•g¼EÇ«ÒQË*|öýí­ž¯Úá¹±á:ßp‚ÂO;™kB²ÞE÷ReÃJT¾Rª¸nSÂÅl$^+Ú«Gm•ƒç ôrE©†jð=þ´€²…•YÂu —b 
            9è’µ]f~Ob”gÛÙ˜G¦Ã1i­CÖÏ‘6*–r–«ØJ–ÆÆUVÔ«Ñ#u¼£m¾ ÷­.÷ÈÎU÷äÙþA®ž~:›} h’X-*ñÂÚgÁ`;’åmŸþd…Îé5µ ©ÓÅ(z
            ¸†¨s8œdß9óŒÚ]
            mðbhùC¨=C Ÿ
            P58:ã‰qS{GæE}BV|´fîb
            ÝÌ­·Ù8É9tºëe0‡V½c+…FɌЎ¸GÌóz`†¢2”ç ¿ªSms /^ËPç”Ff¬0øy3XÇz
            «èa2ùAœb! ÇüðŠœ>Fr~°QC`’ä!Ž­PÀו‚» …DU€”,qý!áÅ -Ô9€ ãîìµWcÝö‡9Û}…Û袷¢/¶áwt6 ¨yýÓìp佑ÇÝÓzÀ’Ñ¥~é `ô¡ò»c‰ÈJÛYëþ#Çm@ÉÙa^hiílè/T8z£ÈÕ†{5ò¸ì(Ù¢ˆÒQ
            n×?؃ ŸÖ}FÉÜò¹½$C$´v•?“U$µEÂp%~` e ­·_ÿvî„@úÿŽP¡\_
            †Íò¨(ó4“Di«Î$@;€vƒ(Ô¡¯ó0æ4¿ôaç(ói˜FáwC¥4 *ÞÇ.מð­éÒ¸`j¦Bvb¹ÇZöjw?ù:{à’ †
            §7uÅ À‘ ¸Î¸»Û}æ”|HˆDËïÇž€|rn·í‡Øîpe&AƒËÇ¶&B°S=‹‡Ï©ôw”èîî&;0ÂØws‚Ìþ ùÈ×ñµ‘
            >âu+V†`ÓaA4A5ô©Ü?˜ž®°J©ljDS
            ŽT½çJi+Ü]R”ývÝÀóÓ3¯mÜØjè,bA°…ÎJQࡱ¯Â‚ÆJª$AÏaÕé@FÐ×´£UAb]µÒcÏ÷”7ÃÓ÷§ßNèÍxrÆÒ·2Ó7|Ò–aês Z Pï¬s‡÷ j¿¢ÕíôX¯Èwnʾ¹Öÿ¤øؽ~/w‹Þb÷¸ºŒ_‰‹ñ”ó1zH½D\¼\Ä_üÅ»‹äÅØEàEàŬÆ5Æeq™Œclf£äcŒuªÆ½Æô±¶ØÑãz¸Ü¯yâc´øí¾9Þ9·{7åFfÙpqúXï;M§Žm¨ŽÖGMGMÇNG7Žóc¿\wŸèGr#¿´uŒu”w{ŒÈ2Èo²ü‡!ðd8YCK‘ñò:lŽŸ#´Èýï‘ÀÈàä¶J»$žJë%ÚÉ^䯲JãÖGæcóQúèÿ&<Ìšü››ž3'Éär~OèÉÿ|ÞNó'ŠŠïd<)
            zŸö¬‡­!ðÈq$*$8ò2YL^R,?óšè2º¨FCl£“ùÇåq,“ÞßñX:ùázUB*áõ¶
            ¼ÝÃáßín$Äê
            Á*uöˆe{´?Ãu©%äùêÁ%¼§Øàz€¢,|)áÿ¦³¥ø)ÂAëè°‹Oß
            ìVEмw)zÑ‚–
            ûAÿÎÓÝO6Ï=´œq±g òÿW¡úön<¹Ùß3ÐóÙÊùž„ëOH!ëÆ
            õ3«îÁT$J5e žÓbëCħöÔn·#­ž}†±V@8ërÍO&?’õ4íö2ç\+€¹yÈ꒏ë(õ’›”…¸p{h÷ØÑ䧈…à1+¯a†Û*ÀiZûháU0„¢n¦ÔÐ|Éä1n´*í|ò¿¢–³È˜ñM1ý3ÇÃ:þJZæç“Nú™æÜOÓ‡;E#ZœG48Š‰Ö! ëækÂÔ’‚:ž_˜éüä+ñî»5h±ìqKõíxÅz1­´ wVÐ!}÷“¦Q ê2jTa©-´ Üïœz?±4éÊsö J¡BÝõè!™M@ûš°jû¦úáÕe>ö÷‘mò—-é>þ´…ÈŸÞ§|¢Wø4Û;P€ÓÝ Ñ;ÞæG‡R¤ÂG6(JY{êNÃÝè—Ê ¨•ÂZiúö»¡™^Þ[MJ!ªš”‹ËfõKËõ;öX$Ecò6±SÕAXWGpê}>Íd¡GpꙄ
            ‘îúpÁ
            ?ááÛ`Ðzˆ¬t0*¥¢wßÁ¬xVÝb%aÀ$ Ã¤ÎFŠ‘^ûŽÇyb{z˜G[Ömƒ

            Je pense que c’est clair.

      • Jaures

        30 mars 2016

        Cher Guy, votre problème est que vous prenez tout désaccord pour de la méchanceté et toute contradiction pour du ressentiment.
        Maintenant, si vous vous jugez comme “porteur d’excellence”, c’est heureux et nous en attendons d’ores et déjà les preuves qui ne tarderont pas à nous parvenir d’outre-atlantique.
        Pourquoi pas ? Après tout, Verdi a écrit son chef-d’oeuvre “Falstaff” a 80 ans. Mais il avait déjà auparavent fait ses preuves.
        Vous n’avez plus trop de temps à perdre ni le droit à l’erreur, cher Guy.
        Bonne chance donc au Bellagio ! Vous avez raison, je n’ai moi jamais eu de chance au jeu.

        Répondre
        • Guy Milliere

          31 mars 2016

          Si vous ne voyez pas la méchanceté inhérente à ce que vous écrivez, nous n’avons pas la même définition de la méchanceté. Mon visa implique, selon les critères américains, des “capacités extraordinaires”. Je n’emploierais pas ce vocabulaire me concernant, mais sur mes quarante livres publiés, il en est que je trouve trés lisibles, et être Senior Advisor dans un think tank présidé par Elie Wiesel et John Bolton me convient. Que vous n’aimiez pas mes livres est votre droit le plus strict. Mais vous n’avez écrit aucun livre, et vous devriez avoir un peu plus d’humilité. Ecrire des livres est difficile et demande de l’opiniatreté. Je n’ai jamais joué le moindre centime dans un casino. Sans rancune.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            1 avril 2016

            pertinentes réponses à l’ Envieux congénital chez lequel la bêtise se dispute comme souvent à la méchanceté la plus basse

            je n’ ai, pas plus que votre hargneux ” ennemi ” lu le moindre livre écrit par vous ( et je pense n’ en lire aucun ) mais je sais qu’ écrire demande plus que l’ opiniâtreté à laquelle vous faîtes référence; cela demande surtout de la détermination

            je vous souhaite une agréable ” retraite ” ( qui, vous connaissant, n’ en sera certainement pas une dans le sens que lui donne généralement les gens ) et vous demande de dire là bas, comme je le fais avec mes ami(e)s nord-américain(e)s, que tous les Français ne sont pas des veaux envieux soumis à la pensée unique de la Bible socialiste qui nivèle tout

            j’ espère aussi que vous évoluerez vers plus d’ empathie pour les humbles et les victimes car je vous en sait capable

            bien à vous

          • Jaures

            1 avril 2016

            Si pour vous être méchant c’est vous mettre face à vos contradictions en vous confrontant à vos propres écrits alors, oui, si cela vous fait plaisir, je suis méchant.
            Mais contrairement à vous, je ne vous ai jamais insulté quand, selon nos échanges, vous m’avez régulièrement qualifié de “crétin”,”cerveau ravagé”,”archiviste myope”, etc…
            Vos livres ne sont pas des romans, il ne s’agit donc pas de les “aimer”. Le problème est que si l’on ne partage pas les idées qui y sont plus ou moins développées on ne dispose pas selon vous de toutes ses facultés.
            C’est cette prétention intellectuelle que je m’évertue ici à dénoncer et que vous ne supportez pas.
            Enfin, le fait d’écrire des livres, en soi, ne m’impressionne pas: des footballeurs en écrivent comme des chanteurs de variété décérébrés.
            Même Nabilla en a écrit un (“Non mais allo quoi !” chez Privé). Je ne doute pas qu’elle aura sa place dans votre think tank et un visa pour les Etats-Unis pour “capacités extraordinaires”.

          • DE SOYER

            1 avril 2016

            Guy, le dit Jaurès est une caricature du socialisme français: la mauvaise foi, le mensonge, l’incompétence, le déni de réalité, l’associalité…

          • Jaures

            1 avril 2016

            Oui, mon Pierre. Et en plus, je mange les petits enfants.

          • quinctius cincinnatus

            1 avril 2016

            à @ desoyer

            chez l’ Envieux une idée chasse l’ autre sauf … l’ idée fixe que sont les bienfaits innombrables qu’ engendre la doctrine marxiste

          • quinctius cincinnatus

            1 avril 2016

            ” même Nabila écrit un livre ” dit Jocrisse … certes, mais en payant des nègres !

  32. quinctius cincinnatus

    29 mars 2016

    et … un … ” réfugié ” de plus ! il est vrai qu’ à son âge Mr Guy Milllère n’ est plus en état de combattre !

    Répondre
  33. Laudance

    29 mars 2016

    Merci Guy Millière car, hélas oui, vous avez tout dit. Moi aussi j’ai tourné le dos à mon pays d’origine et même ajouté la nationalité canadienne à la belge. Tous mes proches sont déjà dans mon pays d’adoption et il y en a parmi eux qui sont, en quelques années, passés de l’est à l’ouest du Canada, c’est-à-dire de la francophonie au monde anglophone mieux armé pour affronter l’avenir. En effet, comme vous le dites, c’est là qu’il se dessine, orienté vers le Pacifique et l’Asie, de plus en plus éloigné de l’Europe livrée à ses démons au propre comme au figuré. Celle-ci ne sera bientôt plus qu’un merveilleux souvenir, un magnifique musée s’il n’est pas détruit par qui vous savez. Alors, cher Guy Millière, bonne chance aux Etats-Unis d’Amérique dont j’aime franchir la frontière et tant pis pour la France que vous avez quittée, la privant d’un bel esprit. Un de plus sur une liste déjà longue.

    Répondre
  34. Jacky Social

    29 mars 2016

    Bonjour Prof. Milliere. J’espere que vous continuerez a nous faire parvenir vos analyses. Je compte me rendre aux USA tres bientot afin de chercher une issue. J’y ai des amis (neo)conservateurs auxquels je tiens et viens de decouvrir de la proche parente par alliance. Si les choses fonctionnent comme je l’entends, l’Europe des taxes, des fous et de l’immigration debride et inutile, cette Vieille Europe qui marche sur sa tete et sur ses couilles, ne sera plus qu’un vieux et mauvais souvenir genre gueule de bois due a trop de langue de bois. J’ai hate de retrouver la liberte de mes 20 ans. Je militerai pour le GOP librement sans devoir me cacher. J’ai cru un moment que l’Europe etait encore “sauvable”. Depuis la semaine derniere et en voyant les reactions du grand public, je comprends que rien ne changera. Ceux qui ne sont pas d’accord sont reduits a un silence resigne ou traites de fascistes et d’extremistes. Tout cela se fait dans une confusion des genres voulues et entretenues par une gauche debile comme tout ce que fait la gauche et par ses media ineptes. Les vraies libertes sont reduites a neant. Comme vous-meme et tant d’autres, je ne puis rien y faire. Alors tant pis.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)